28/12/2016

Bilan 2016, l’année du terrorisme! Tiens donc???

ABCD.jpg

Nouvelle mise à jour. J’ai renoncé cette année à faire un bilan exhaustif. D’ailleurs, je ne suis pas le seul. Bon nombre de médias ont dérogé à cette sempiternelle règle qui se renouvelle chaque année à pareille époque. On ne sait plus quoi retenir de l’actualité. La mémoire devient sélective du moins pour moi. C’est peut être l’âge! J’ai oublié tout ce qui s’est passé cette année. Ma mémoire a retenu quelques bribes dans un désordre exquis. En sport, il y a eu les Jeux Olympiques avec la belle prestation des athlètes suisses (3 médailles d'or, 2 en argent et 2 en bronze). En football, malgré l’élimination à l’Euro organisé par la France, j’ai adoré ce magnifique ciseau de Shaqiri  contre la Pologne. Par contre, j’ai désenchanté avec le scandale du "football leaks" ou quand les vedettes tombent de leur piédestal. La guerre qui s’enlise en Syrie avec ces innombrables atrocités,  le flot de réfugiés qui envahissent l’Europe, Poutine qui prend de la graine, Obama qui quitte la scène politique sur la pointe des pieds, l’arrivée d’un politique genevoise,eric stauffer,guerre en syrie,réfugiés,requérents d'asile,terroristearriviste (Trump) pour le remplacer, les décès de Fidele Castro, de Shimon Peres et du roi de la Thaïlande Bhumibol Adulyadej, le tremblement de terre à Amatrice en Italie (298 morts) et celui de l'Equateur (698 morts), le feuilleton du birkini en France, l'échec du coup d'État en Turquie et la purge qui s'en suit réconfortant le pouvoir absolu du grand Pacha Erdogan, la fin du tour du monde de Solar Impulse 2, l'élection d'un maire musulman à Londres, le prix Nobel de la littérature  décerné au chanteur Bob Dylan et celui de la paix à la Colombie, la destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff, l'accord de Paris sur le climat, le rétablissement des relations diplomatiques entre les USA et Cuba, le terrorisme qui gagne du terrain en Europe, en Asie et en Afrique et qui l’a perd dans son fief en Syrie, en Irak et bientôt en Libye. L’Afghanistan, l’Inde, le Nigeria, la Libye, l’Irak, la Turquie, le Pakistan, l’Indonésie, le Burkina Faso, la Somalie, l’Egypte, le Cameroun, l’Arabie Saoudite, le Tchad, le Mali, le Yémen, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, le Congo-Kinshasa, le Liban, le Bangladesh, la Russie, la Thailande, la Jordanie, les Philippines ont tous essuyé des attaques meurtrières des fois à plusieurs reprises mais l’opinion publique internationale n’a retenu que les terribles passages à l’acte des terroristes en France, en Belgique, en Allemagne ou aux Etats-Unis. Malheureusement, nous sommes pas tous égaux face à la mort! ça on le sait depuis longtemps. Y a pas besoin de creuser. A la bourse des valeurs humaines le quatrième pouvoir et le politique décident à la place du commun des mortels de la visibilité de telle action à la place d’une autre.

Oui il y a eu le Brexit mais on ne sent pas l’effet. On s’en fou, nous les Suisses, ça nous touche pas. Les britanniques ont toujours profité des avantages du système de l’Union Européenne sans s’y impliquer véritablement. Résultat: on ne sait pas trop si un jour ils étaient vraiment membres de l’UE.  

Dans la rubrique nécrologique quatre grands chanteurs et non des moindres nous ont quittés: David Bowie, Prince, Leonard Cohen et Georges Michael. Ma discothèque est en deuil. Là-haut il y a plus de talents qu’ici bas.

Il y a eu la vidéo du meurtre de l’ambassadeur russe en Turquie et pleins d’autres images insoutenables balancées sur les réseaux sociaux. Un voyeurisme morbide qui se banalise au fil des évènements.


A Genève
politique genevoise,eric stauffer,guerre en syrie,réfugiés,requérents d'asile,terroristeQu’est-ce que j’ai retenu de l’actualité à Genève? L’acte de résistance de 57 gardiens de  la prison de Champ-Dollon tous tombés malade le même jour ou presque au mois de décembre pour signifier leur malaise alors que l’épidémie de la grippe n’a pas l’air de toucher Genève.  Le renvoi lâche des requérants d’asile de la fratrie Musa au mois de septembre dernier, la mobilisation et le sursis obtenu par un étudiant tchétchène au mois de décembre contre son renvoi en Russie et le soutient inconditionnel de la droite sur les réseaux sociaux pour la belle blonde, conseillère nationale « udcènne », Céline Amaudruz qui avec 1,92% d’alcoolémie, l’équivalent d’1,5 bouteille de vin (rouge, rosé ou blanc) a pu sortir de cette affaire pour le moment sans trop de bulles, ni de hic! Les péripéties de cette « arrestation amicale » et les coups de fils VIP passés par cette politicienne restent dans les anales car le citoyen lambda n’aura jamais ce privilège surtout si son faciès ou son nom ont une consonance étrangère. Bizarre, Genève devient de plus en plus une ville qui ressemble à toutes les autres villes où le piston, le copinage et la corruption passive font foi. Avec 1,5 d’une bouteille ingurgitée je ne sais pas qu’elle sera mon comportement. Une chose est sûre, je n’écrirai pas ce bilan car ça va altérer d’avantage ma mémoire même si je prendrai un joker pour téléphoner à un ami...Si jamais Céline, le téléphone du "Nez rouge" est 0800 802 208.
716801793-1.jpgLa précarité s’étend en Suisse  et à Genève. L’office fédéral de la statistique (OFS) a comptabilisé en 2014, 530’000 personnes vivant sous le seuil de la pauvreté. Quel est leur nombre en 2016? Mieux vaut ne pas le savoir en cette période de fête sinon le père Noël n’aura pas suffisamment de force pour passer par Genève et la Suisse. Je suis un peu pessimiste mais heureusement le magazine Bilan est là pour nous remonter le moral car il a comptabilisé comme les années précédentes, remarquez la précision suisse 300 riches qui équilibrent la balance face aux milliers de pauvres pour la même période. 2016 c’est aussi la chute du gominé, grande gueule Eric Stauffer qui a perdu son amour propre et la présidence du MCG. Qu’est-ce qu’il nous prépare pour 2017? Un nouveau parti? Une disparition de la scène politique? Une retraite bien méritée? La réintégration très peu probable du MCG? Le vaudeville genevois à la sauce « frontalière » a encore de beaux jours devant lui. D’ici là, « Que la santé, le bonheur, le compromis, l’empathie, l’amour et la paix vous accompagne en 2017!
                             Et demain est un autre jour!

28/04/2015

Les affiches électorales, quelle pollution !

1.jpg

Et ça repart pour un second tour pour les élections au Conseil administratif le 10 mai prochain. En attendant, le matériel électoral les affiches des candidats sont déjà placardées sur les panneaux des 21 communes genevoises. Je prends l’exemple des Eaux-Vives qui n’est pas une exception 3 affiches représentant les mêmes listes électorales occupent l’espace dédié. Mais attention chaque affiche est placardée 5 fois !!! Quelle pollution visuelle et quel gaspillage !

2.jpg

Et demain est un autre jour!

25/10/2014

Politique genevoise: le guide suprême fête ses 50 ans

MCG.jpgLe guide suprême, le grand timonier de Genève, l’homme à la veste blanche et aux cheveux gominés, le godzilla de la politique genevoise vient de fêter un demi siècle d’existence. Il n’est pas le seul, son second couteau et l’épouse de son Président du parti se partagent les 2 signes astrologiques du mois d’octobre: Balance et Scorpion. Et c’est l’occasion de réunir tout ce beau monde avec leurs fervents admirateurs en comité restreint en Espagne pour faire la fête. Sur Facebook, ce merveilleux instrument sur lequel on étale sa vie privée on a droit à tous les détails. Y a pas besoin de paparazzis les protagonistes le font gratuitement et à  merveille. Photos et vidéos pour ne rien manquer des réjouissances. J’ai adoré le déguisement de ce maréchal de MCG 2.jpggendarmerie à la retraite qui est à la tête de ce parti qui traque les frontaliers. Il a excellé dans l’habit de la danseuse de flamenco. Ce qui gêne dans ce genre de reportage c’est l’étalement de la vie privée de ces politiciens sur la toile. Quel message ces faux “sages” veulent passer à la population genevoise? Qu’ils nous ressemblent? Qu’ils font parti du bon peuple? Du peuple d’en bas?
La politique a deux vecteurs disait Reis Mirdita: “L'enrichissement matériel et l'appauvrissement moral”. C’est bien dit! Je rajoute pour la énième fois, le canton de Genève a les politiciens qu'il mérite. Et désolé pour la généralisation!

Devinette: de quel parti politique je parle? Du MCG bien sûr!

Et des captures d'écran de Facebook:

parti politique,politique genevoise

 

parti politique,politique genevoise

 

parti politique,politique genevoise

 

parti politique,politique genevoise

Et demain est un autre jour!

04/10/2013

Elections genevoises, c’est pour ce dimanche, Ah bon???

TDG.jpgA j-3 des élections au Conseil d’Etat et au Grand Conseil, la Julie titre hier à la une: “La campagne peine à décoller”. Un titre qui laisse croire que les genevois dans le passé ont montré un intérêt quelconque pour ce genre d’élection. Le même jour, devant l’Hôtel de Ville une manifestation a regroupé les grévistes de Partage, des chauffeurs de taxi et Gate Gourmet pour revendiquer de meilleures conditions de travail, voir un salaire décent pour certains, les EDS (emploi de solidarité). Un malaise social qui explique bien de choses. Pendant ce temps, les politiciens poursuivent leur parade sur les réseaux sociaux, histoire d’occuper le terrain à défaut de trouver des solutions aux vrais problèmes qui rongent la société genevoise. On apprend beaucoup de choses insignifiantes sur Facebook telles que le fringuant Antonio Hodgers sait faire le noeud d’une cravate, que tonton Jean-Charles Rielle a acheté un nouveau Ipad, que l’impassible François Longchamp ne se contente pas de faire ses courses au marché, il passe même derrière un étal de fruits et légumes pour vendre des courges de saison, que Roger1375097_10200739028590202_23271128_n.jpg Deneys qui en passant doit faire attention à sa ligne a un avis sur presque tout ce qui concerne le canton, que la conseillère d’Etat Isabel Rochat, malgré sa grande classe question vestimentaire, a du participer à l’inauguration d’une boutique de vêtements de seconde-main (quelle torture!), que Stauffer (Stauf pour les intimes) continue de nous faire peur en titrant sur son blog: “Ne pas voter MCG au Conseil d’Etat, c’est la mort économique de Genève!”…attention une menace à prendre au sérieux, si on ne désire pas assister ce dimanche à l’enterrement de la Genève économique! J’arrête de m’aventurer du côté des politiciens…La Julie a encore une fois raté sa manchette! Elections genevoises, vous êtes au courant que c’est pour ce dimanche?

Photo de la Conseillère d'Etat Isabel Rochat par mon ami Demir Sönmez

En rapport avec cette note:

Campagne électorale: Michel Chevrolet, tu nous manques!

Et demain est un autre jour!

09:00 Écrit par Haykel dans Genève, genève,les rues de genève, Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : politique genevoise | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

11/09/2011

Samedi électoral dans les rues basses!

download-1.jpg
download-2.jpg
download-3.jpg
download-4.jpg
download-6.jpg
download-7.jpg
download-8.jpg
download.jpg
Photos lecteur
Et demain est un autre jour!

17:10 Écrit par Haykel dans genève,les rues de genève, Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique genevoise | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

25/02/2011

Politique spectacle à Genève...pour amuser la galerie!

© giz - Fotolia.com.jpgPlus on s’approche de l’échéance électorale plus le niveau régresse. Nivellement par le bas. Le débat des idées se transforme en chasse aux informations croustillantes et tant pis pour la politique. Quand le programme d’un parti ressemble au voisin on cherche à se démarquer en occupant le terrain médiatique. C’est à qui débusque une information au bas du caniveau, celle qui serait susceptible d’être publiée dans le Voici local. Au fait il n’y a pas de Voici à Genève, mais les quotidiens de la place feront l’affaire, faute de mieux. Deux élus arrivent aux mains, pardon aux pieds au bistro de l’hôtel de Ville. Plainte pas plainte, beuverie, dérapage, abus de cigarettes  dans un endroit interdit, opération chirurgicale pour soigner la victime et opération médiatique pour sauver la deuxième victime. On n’arrive plus à suivre et on se demande pourquoi nos élus ont besoin d’un remontant pour les aider dans leur décision pendant les heures de travail dans cet hémicycle honorable. On n’y parle pas de l’avenir et du présent d’une poignée de citoyens mais de 464’000  personnes! 
Que le spectacle commence!
Sans titre-1.jpgVous voulez voir à quoi ressemble la politique genevoise? C’est simple, prenez votre samedi à partir de 12h00 à l’heure de l’apéro et allez visiter l’animalerie politique à la place du Molard. Tous ou presque, ceux qui sont concernés par les municipales à la Ville de Genève et son exécutif font leur marché ou leur show et tiennent boutique pendant quelques heures pour draguer l’électeur indécis ou égarer celui  qui n’a pas encore choisi son camp. C’est pathétique! Et plus on s’approche  de la fermeture des magasins et plus on avance dans le spectacle. Pour résumer si vous n’avez pas beaucoup de temps à investir sur la Place du Molard et je vous comprends et que vous voulez assister au film sans la publicité je vous suggère de passer vers 16h00. Une heure avant que tout Genève ferme boutique et devient un endroit désert et ennuyeux, le spectacle commence. L’apéro de midi se prolonge et sur son chemin pour atteindre celui du soir on assiste au meilleur, une compilation du samedi composée des meilleurs moments  de la journée voire de toute la semaine. Règlement de compte entre politiciens, apprentis politiciens et leurs indéfectibles suiveurs. A côté ils ont dit, ils ont fait...on doit répliquer et réagir. A la bonne franquette à l’abris des médias qui prennent comme les fonctionnaires congé les week-ends on règle les comptes...sans laisser de traces, sauf chez le badaud de passage!

Illustrations: Fotolia

07:54 Écrit par Haykel dans Genève, genève,les rues de genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : politique genevoise | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

08/02/2011

Politique spéctacle: Chevrolet s'amuse et amuse la galerie!

Lieu: Place du Molard. Date: 5 février 2011. Heure: un peu avant 14h00. Protagonistes: Michel Chevrolet (PDC) et Eric Stauffer (MCG)

20110205_4224-ssssss.jpg
A voir également:

Et demain est un autre jour!

15:57 Écrit par Haykel dans Genève, genève,les rues de genève | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : politique genevoise | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook