09/02/2018

Cérémonie d’ouverture des JO 2018: les présentateurs de la RTS mal inspirés

Sur le vif. Et c’est parti pour les Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang qui vont nous faire rêver durant deux semaines. Un rendez-vous précieux pour les amateurs du ski, de la luge, du patinage et autres réjouissances pratiquées sur la neige. La RTS qui ne manque aucun grand rendez-vous sportif nous fait vivre en direct la cérémonie d’ouverture et plus tard toujours en direct elle transmettra une large couverture pour ces JO version 2018.
jo,jo 2018,jo18,rts,rts sports,jeux olymiques 2018,jeux olympiques pyeongchang,cliché,racisme,colombie,pakistanPour la cérémonie d’ouverture les deux journalistes pourtant aguerris à ce genre de manifestations ont brillé par la légèreté de certains de leurs commentaires. Les deux présentateurs vedettes de RTS qui au passage font du bon travail n’ont pas été inspiré lors du passage des athlètes colombiens et pakistanais. Les sud-américains ont eu droit au cliché qui leur reste coller à la peau malgré un prix Nobel de la paix en 2016 et l’accord de paix signé la même année entre le gouvernement et les FARC. Pour les présentateurs de la RTS «la Colombie est considérée comme l’un des pays les plus dangereux du monde avec les cartels de cocaïne et la guérilla.» Quel joli raccourci! Quant au Pakistan «c’est un grand pays islamique».
2.jpgJe m'adresse aux 2 présentateurs pourquoi vous ne dites rien au passage de la délégation israélienne par exemple dont le gouvernement maltraite et spolie les palestiniens? Pourquoi donner une étiquette religieuse à un autre pays en l’occurrence le Pakistan et ne pas faire le même commentaire avec d’autres pays qui bafouent les droits des minorités ou les droits de l’homme? Vous êtes là pour informer objectivement et en total neutralité. On vous demande de parler de sport et si vous voulez de géographie et d’autres détails qui peuvent nous éclairer mais de grâce laissez vos clichés aux vestiaires car ainsi vous respecterez les valeurs de l’olympisme et peut-être vous convaincrez un votant pour voter Non à «No Billag»!

Et demain est un autre jour!