graffitis genève

  • Graffiti: rencontre avec Amikal à l’occasion de la sortie du livre « Behind the wall »

    Imprimer

    3998958995.JPGLe graffiti reste l’enfant pauvre de l’édition en Suisse. Rares sont les livres qui traitent sur le street art helvétique. C’est pourquoi il faut saluer toutes entreprises qui tendent à encourager, à faire connaître et à vulgariser le graffiti genevois. En 2016, Joule de la Jonxion a publié à compte d’auteur un livre sur son œuvre, Amikal, une graffeuse au don certain lui emboite le pas en ce début d'année 2017 avec un livre qui fait office de carnet de croquis pour 11 artistes graffeurs. Et c’est l’occasion de faire le point avec elle en marge de la sortie de « Behind the wall » tiré à 250 exemplaires et dont le vernissage a eu lieu la semaine dernière à la galerie The Square.
     
    -Comment t’es venu l’idée pour Sans titre2.jpgfaire ce livre?
    Je trouve que les blackbooks représentent quelque chose de magique, non seulement on découvre un artiste de façon plus authentique (le mur c'est le show ou le hasard et l'impulsif est bien moins présent que dans le carnet de croquis) mais en plus la qualité des tracés y est bien plus spontanée et parfois moins crispée que sur les murs qui tentent de reproduire le croquis.


    -Pourquoi ton choix s’est porté sur ces 10 artistes précisément ? Quel est le point commun que tu partages avec eux?

    Il s'agit principalement de 10 artistes dont j'admire particulièrement le travail, nous avons probablement en commun une passion pour le graffiti qui s'exprime de différentes façons.


    DSC01929.JPG-Les dessins qui sont publiés ont déjà été graffés sur des murs? Ou ce sont des graffitis en devenir?

    Ils ont été spécialement réalisés pour ce livre? Je ne saurais le dire, chacun était assez libre de faire comme il l'entendait, il y a probablement des dessins qui sont déjà apparus sur des murs, certains ont été également produits pour le livre c'est d'ailleurs mon cas pour quelques pages, mais il n'y a pas de vraies raisons, j'aurais pu prendre uniquement des pages de livre de croquis.


    -Qu’y a-t-il derrière le mur?

    Nous, peut-être...


    Sans titre3.jpg-Tu participes en tant que contributrice et éditrice comment tu as travaillé avec tes 10 collègues? Tu as fait des choix? Ou tu as donné carte blanche? Raconte-nous la genèse de ce livre.

    Chacun a contribué financièrement au livre, les 10 ont couvert la moitié des frais d'impression et je me suis chargée du reste avec des fonds propres et en démarchant des sponsors. Les contraintes graphiques concernaient uniquement les deux premières pages, pour les 8 suivantes il n'y avait que la recommandation de ne pas trop mettre d'infographie pour rester au plus proche de l'esprit "carnet de croquis". C'était intéressant parce que j'ai eu la surprise des choix de chacun au moment de la reddition des travaux, mais aussi un peu stressant parce que je ne maîtrisais pas l'entier du processus et étais par conséquent tributaire des impulsions graphiques des participants. Je ne trouve pas facile de s'en remettre à des gens que l'on ne connait presque pas.


    Sans titre5.jpg-A Genève, l’année dernière Joule de la Jonxion a publié un livre à compte d’auteur et en ce début d’année c’est ton tour. Comment expliquer la pauvreté éditoriale dans le domaine du graffiti à Genève alors que chez nos voisins français l’édition sur le street art est florissante? En France plusieurs livres de graffitis sont publiés chaque année sans parler de revues spécialisées vendues en kiosques.

    Je pense qu'en Suisse on est encore très frileux au niveau du graffiti, souvent associé à tort à l'insécurité et la saleté, deux concepts que la Genève internationale cherche à tout prix à cacher à ses visiteurs fortunés. Il y a aussi un passé historique étroitement lié au graffiti en France, c'est dans ce pays que ce sont rendus beaucoup d'artistes qui ont importé le graffiti en Europe. Cela fait donc partie de la culture française. Au contraire, en Suisse, l'art ne se veut pas populaire et est souvent réservé à une élite fortunée, donc pas de place pour les graffeurs une fois de plus. Je présume qu'il y a encore une tonne d'autres raisons sociales, historiques et financières la question est en tout cas très intéressante.


    Sans titre6.jpg-Grâce à une impression en Italie tu as pu proposer la vente de ce livre à un prix raisonnable de 15.- chf pour 115 pages tout en y insérant 3 pages de publicité. Est-ce le meilleur moyen de parler du graffiti made in Genève tout en gardant une trace pour l’histoire?

    Ce n'est sans doute pas le meilleur, mais c'est un moyen (notre livre est du reste archivé à la Bibliothèque nationale) et puis un beau livre ça fait plaisir à feuilleter et ça va toucher des personnes qui n'iront pas forcément errer sur les terrains de jeu urbains des artistes. En ce qui concerne le prix, il s'explique aussi par le fait que le livre n'a pas été engendré dans une optique de profit mais à l'instar de notre art en extérieur, pour montrer ce que nous savons faire.


    DSC01931.jpg-Suite au succès de cette belle aventure, y aura-t-il une suite maintenant qu’on sait ce qu’il y a derrière le mur?

    Oui, mais cette fois-ci, on va regarder plus loin. Je peux déjà dire qu'il y aura quelques artistes du premier volume et d'autres provenant d'autres pays, certains graffeurs sont connus, d'autres moins mais tous ont en commun qu'ils font de très jolis dessins qui méritent d'être partagés.

    Les 11 artistes qui ont participé à ce livre:

    Wozdat

    Moru

    Grock

    Doer

    Amikal

    Padkoi

    Zcäpe

    Sevenlab

    Kornflex

    TCK

    Slamer

    Pour prendre contact avec AMIKAL: http://amikal.xyz/

    DSC01930.jpg

    DSC01932.jpg

    Sans titre 1.jpg

    Sans titre4.jpg

    Sans titre7.jpg

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Deux fresques à trois mains pour le CEVA

    Imprimer

    DSC_3117aaaaaaaaa.jpgEncore une bonne initiative pour intégrer le graffiti dans le paysage urbain. Cette bonne action vient du CEVA et plus exactement des CFF qui ont commandé auprès de l’entreprise Artmur une grande fresque aux Eaux-Vives. Inaugurée samedi 26 septembre dans le cadre des journées portes ouvertes du CEVA cette fresque géante peinte sur des containers de chantier représente la gare d’Annemasse et la nouvelle gare des Eaux-Vives.  Lien et connexion pour répondre au symbole du Leman express, le futur réseau transfrontalier.
    DSC_3125.jpgCommencé depuis le début du mois de septembre il a fallut en tout cinq jours entier de travail  aux deux graffeurs Julien et Dabtwo et à la graffeuse Elif pour réaliser cette fresque aux couleurs chatoyantes qui fait le bonheur des enfants accompagnant leurs parents pour cette deuxième visite publique pour découvrir le chantier du CEVA. Cygne, le Jet d’eau bien sûr, tortues, lièvre et train composent la fresque dédiée au plus grand chantier que connaît actuellement le canton.

    DSC_3122aaaaaaaaa.jpg

    DSC_3116aaaaaaaaa.jpg

    DSC_3108aaaaaaaaa.jpg

    DSC_3107aaaaaaaaa.jpg

    DSC_3105aaaaaaaaa.jpg

    DSC_3123aaaaaaaaa.jpg

     L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Vernissage de l’exposition “TIMELESS” avec TIMER et REY

    Imprimer

    DSC_2480aaaaaaaaa.jpgVernissage ce soir à l’Espace du nouveau Vallon à Chêne-Bougerie de l’exposition “TIMELESS” du tandem REY & TIMER. 26 ans de graffiti et autant de bonheur de graffer sur les murs genevois et ceux d’outre-frontières.
    L’influence de l’école new yorkaise sur les 2 graffeurs est bien visible sur leur travail. Panneaux de signalisation détournés, graffe sur des cartes de métro, hommage aux chanteuses Sade, et Celia Cruz, au grand Jimi Hendrix et à Audiard et Jean Gabin qui ont marqué REY et TIMER dans leur jeunesse. L’exposition “TIMELESS” mérite bien l’étiquette d’intemporelle! A visiter jusqu’à dimanche 13 septembre de 14h à 20h.

    DSC_2509aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2451aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2510aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2512aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2453aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2456aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2458aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2459aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2513aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2462aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2503aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2504aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2467aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2481aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2482aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2476aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2478aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2493aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2505aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2466aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2469aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2471aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2475aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2479aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2447aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2515aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2450aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2449aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2496aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2498aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2484aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2485aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2441aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2443aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2444aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2446aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2461aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2470aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2473aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2474aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2477aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2489aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2495aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2501aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2502aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2506aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2511aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2508aaaaaaaaa.jpg

    DSC_2463aaaaaaaaa.jpg

    A lire également:

    Exposition: REY & TIMER exposent à Chêne-Bougeries

    D'autres graffitis ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: “Funky Fresh” à Carouge

    Imprimer

    DSC_7749efefff.jpgLa Maison de quartier de Carouge et les TSHM (les travailleurs sociaux  hors murs de Carouge) ont organisé dimanche 7 juin une journée d’animation “Funky Fresh” pour les jeunes à l’Ecole du Val d’Arve. L’association Desstres très active notamment dans le domaine du street art a réussi a attirer environ 30 graffeurs et graffeuses qui ont travaillé sous un soleil de plomb certains pour graffer et d’autres pour enseigner leur art à une ribambelle d’enfants heureux de manier la bombe et de danser ou de jouer au football.
    DSC_7711efefff.jpgDifficile d’attirer la foule un jour ou le thermomètre a flirté avec les 30 degrés et pendant une après midi sportive avec la finale de la coupe de Suisse et celle de Roland-Garos. Mais le but est doublement atteint. D’une part offrir un espace aux artistes pour s’exprimer et d’une autre part faire de la vulgarisation auprès des jeunes. Les œuvres qui ont vu le jour aujourd’hui seront exposées durant les 3 semaines à venir à l’Ecole du Val d’Arve et par la suite l’association Desstres pense monter une exposition à Genève pour vendre ces toiles réalisées la plupart sur des panneaux en bois. Côté musique MC Man’s 1 et d’autres DJ ont chauffé les platines au grand bonheur des graffeurs. Encore une bonne initiative pour rendre le graffiti accessible au plus grand nombre.

    DSC_7627efefff.jpg

    DSC_7628efefff.jpg

    DSC_7682efefff.jpg

    DSC_7684efefff.jpg

    DSC_7688efefff.jpg

    DSC_7690efefff.jpg

    DSC_7685efefff.jpg

    DSC_7686efefff.jpg

    DSC_7687efefff.jpg

    DSC_7731efefff.jpg

    DSC_7733efefff.jpg

    DSC_7691efefff.jpg

    DSC_7695efefff.jpg

    DSC_7653efefff.jpg

    DSC_7697efefff.jpg

    DSC_7696efefff.jpg

    DSC_7654efefff.jpg

    DSC_7647efefff.jpg

    DSC_7648efefff.jpg

    DSC_7649efefff.jpg

    DSC_7718efefff.jpg

    DSC_7719efefff.jpg

    DSC_7714efefff.jpg

    DSC_7715efefff.jpg

    DSC_7716efefff.jpg

    DSC_7717efefff.jpg

    DSC_7629efefff.jpg

    DSC_7633efefff.jpg

    DSC_7630efefff.jpg

    DSC_7632efefff.jpg

    DSC_7728efefff.jpg

    DSC_7634efefff.jpg

    DSC_7652efefff.jpg

    DSC_7666efefff.jpg

    DSC_7643efefff.jpg

    DSC_7635efefff.jpg

    DSC_7739efefff.jpg

    DSC_7639efefff.jpg

    DSC_7665efefff.jpg

    DSC_7705efefff.jpg

    DSC_7640efefff.jpg

    DSC_7681efefff.jpg

    DSC_7769efefff.jpg

    DSC_7712efefff.jpg

    DSC_7644efefff.jpg

    DSC_7701efefff.jpg

    DSC_7750efefff.jpg

    DSC_7713efefff.jpg

    DSC_7698efefff.jpg

    DSC_7650efefff.jpg

    DSC_7661efefff.jpg

    DSC_7662efefff.jpg

    DSC_7651efefff.jpg

    DSC_7655efefff.jpg

    DSC_7663efefff.jpg

    DSC_7664efefff.jpg

    DSC_7700efefff.jpg

    DSC_7729efefff.jpg

    DSC_7741efefff.jpg

    DSC_7727efefff.jpg

    DSC_7704efefff.jpg

    DSC_7742efefff.jpg

    DSC_7744efefff.jpg

    DSC_7746efefff.jpg

    DSC_7747efefff.jpg

    DSC_7659efefff.jpg

    DSC_7720efefff.jpg

    DSC_7721efefff.jpg

    DSC_7723efefff.jpg

    DSC_7722efefff.jpg

    DSC_7743efefff.jpg

    DSC_7770efefff.jpg

    DSC_7724efefff.jpg

    DSC_7679efefff.jpg

    DSC_7725efefff.jpg

    DSC_7669efefff.jpg

    DSC_7707efefff.jpg

    DSC_7708efefff.jpg

    DSC_7641efefff.jpg

    DSC_7668efefff.jpg

    DSC_7670efefff.jpg

    DSC_7756efefff.jpg

    DSC_7759efefff.jpg

    DSC_7768efefff.jpg

    DSC_7753efefff.jpg

    DSC_7757efefff.jpg

    DSC_7762efefff.jpg

    DSC_7674efefff.jpg

    DSC_7675efefff.jpg

    DSC_7676efefff.jpg

    DSC_7677efefff.jpg

    DSC_7771efefff.jpg

     

    Des graffitis genevois: ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: Sade One et Saro Oner exposent aux Eaux-Vives

    Imprimer

    DSC_7541efefff.jpgSe tient jusqu’à dimanche 7 juin à l’Espace galerie Ruine au 15 rue des Vollandes une exposition sous le titre “Graphical Tekniks” animée par 2 graffeurs de la génération Oldschool. “Sade One” et “Saro Oner” investissent les lieux durant 4 jours histoire de faire connaître leur talent auprès de ceux qui ne les connaissent pas encore. Doués et très actifs dans l’art de graffer dans la rue Sade et Saro connaissent bien leur sujet puisqu’ils ont déjà exposé dans d’autres galeries ou lieux d’exposition transposant le graffiti du mur des rues aux toiles des galeries. Un cheminement normal dans la vie d’un artiste du street art.
    DSC_7538efefff.jpgLes deux acolytes ont participé ensemble le mois de novembre dernier à la Fonderie de Carouge au “Post-graffiti et abstrait”, manifestation autour de la culture urbaine.
    En tout, ils exposent aux Eaux-Vives 20 toiles sur lesquelles ils ont travaillé avec le spray, le "posca" et l’acrylique. Des chaises aussi peintes en noirs ont été travaillées avec du "posca" (marqueur peinture). Le livre d’or signé sur une toile par des graffeurs de renom qui opèrent à Genève mérite d’être détourné par un amateur de graffiti comme moi. L’exposition fermera ses portes dimanche à 22h.

    DSC_7579efefff.jpg

    DSC_7530efefff.jpg

    DSC_7533efefff.jpg

    DSC_7534efefff.jpg

    DSC_7583efefff.jpg

    DSC_7582efefff.jpg

    DSC_7528efefff.jpg

    DSC_7575efefff.jpg

    DSC_7535efefff.jpg

    DSC_7536efefff.jpg

    DSC_7537efefff.jpg

    DSC_7539efefff.jpg

    DSC_7546efefff.jpg

    DSC_7547efefff.jpg

    DSC_7548efefff.jpg

    DSC_7532efefff.jpg

    DSC_7529efefff.jpg

    DSC_7540efefff.jpg

    DSC_7543efefff.jpg

    DSC_7544efefff.jpg

    DSC_7545efefff.jpg

    DSC_7549efefff.jpg

    DSC_7551efefff.jpg

    DSC_7552efefff.jpg

    DSC_7555efefff.jpg

    DSC_7556efefff.jpg

    DSC_7558efefff.jpg

    DSC_7559efefff.jpg

    DSC_7560efefff.jpg

    DSC_7561efefff.jpg

    DSC_7574efefff.jpg

    DSC_7567efefff.jpg

    DSC_7595efefff.jpg

    DSC_7602ssss.jpg

    Des graffitis genevois: ici

     Et demain est un autre jour!

    Lien permanent Catégories : graffiti 0 commentaire
  • Des graffitis à Carouge

    Imprimer

    IMG_1907-sssssssss.jpgLa cité sarde abrite des graffeurs de talent. La preuve cette promenade en photos à Carouge avec cette galerie de graffitis qui ne datent pas d’aujourd’hui. Presque intacts, non vandalisés ces graffitis qui n’ont subi que l’outrage du temps sont visibles si vous prenez le temps de vous promener du côté du Rondeau de Carouge, de la rue Jacques-Grosselin qui abrite la maison du quartier et de la rue du Veyrier. Les photos ont été retouchées par photoshop afin de donner de l’éclat à des graffitis malmenés par le temps qui passe.

    IMG_1832-sssssssss.jpg

    IMG_1835-sssssssss.jpg

    IMG_1838-sssssssss.jpg

    IMG_1854-sssssssss.jpg

    IMG_1853-sssssssss.jpg

    IMG_1847-sssssssss.jpg

    IMG_1849-sssssssss.jpg

    IMG_1848-sssssssss.jpg

    IMG_1839-sssssssss.jpg

    IMG_1840-sssssssss.jpg

    IMG_1841-sssssssss.jpg

    IMG_1842-sssssssss.jpg

    IMG_1843-sssssssss.jpg

    IMG_1844-sssssssss.jpg

    IMG_1845-sssssssss.jpg

    IMG_1851-sssssssss.jpg

    IMG_1852-sssssssss.jpg

    IMG_1855-sssssssss.jpg

    IMG_1856-sssssssss.jpg

    IMG_1857-sssssssss.jpg

    IMG_1858-sssssssss.jpg

    IMG_1859-sssssssss.jpg

    IMG_1860-sssssssss.jpg

    IMG_1861-sssssssss.jpg

    IMG_1862-sssssssss.jpg

    IMG_1863-sssssssss.jpg

    IMG_1864-sssssssss.jpg

    IMG_1865-sssssssss.jpg

    IMG_1866-sssssssss.jpg

    IMG_1867-sssssssss.jpg

    IMG_1868-sssssssss.jpg

    IMG_1869-sssssssss.jpg

    IMG_1870-sssssssss.jpg

    IMG_1871-sssssssss.jpg

    IMG_1872-sssssssss.jpg

    IMG_1873-sssssssss.jpg

    IMG_1881-sssssssss.jpg

    IMG_1878-sssssssss.jpg

    IMG_1879-sssssssss.jpg

    IMG_1876-sssssssss.jpg

    IMG_1883-sssssssss.jpg

    IMG_1885-sssssssss.jpg

    IMG_1887-sssssssss.jpg

    IMG_1889-sssssssss.jpg

    IMG_1893-sssssssss.jpg

    IMG_1894-sssssssss.jpg

    IMG_1895-sssssssss.jpg

    IMG_1896-sssssssss.jpg

    IMG_1897-sssssssss.jpg

    IMG_1899-sssssssss.jpg

    IMG_1900-sssssssss.jpg

    IMG_1902-sssssssss.jpg

    IMG_1903-sssssssss.jpg

    IMG_1904-sssssssss.jpg

    IMG_1905-sssssssss.jpg

    IMG_1908-sssssssss.jpg

    IMG_1911-sssssssss.jpg

    IMG_1912-sssssssss.jpg

    graffitis genève,graffitis genevois,graffeurs,graffeurs genevois

    graffitis genève,graffitis genevois,graffeurs,graffeurs genevois

    graffitis genève,graffitis genevois,graffeurs,graffeurs genevois

    graffitis genève,graffitis genevois,graffeurs,graffeurs genevois

    graffitis genève,graffitis genevois,graffeurs,graffeurs genevois

    D'autres graffitis ici

    Et demain est un autre jour!

  • Des graffitis à Meyrin

    Imprimer

    IMG_1059-sssssssss.jpgDe retour sur le bitume pour mémoriser des graffitis sur la voie d’extinction. Mes pas et mes infos me conduisent à Meyrin et plus exactement à la gare ferroviaire Vernier-Meyrin. De là, sur la route de Meyrin très fréquentée par les véhicules et dans les 2 sens une large surface est dédiée au street-art. Des graffitis récents mais aussi de nombreux anciens s’étalent en dessous de la gare.Visite guidée et en photos:

    IMG_1058-sssssssss.jpg

    IMG_1062-sssssssss.jpg

    IMG_1056-sssssssss.jpg

    IMG_1057-sssssssss.jpg

    graffitis à meyrin,graffitis genève,graffeur,graffeurs genevois

    IMG_0998-sssssssss.jpg

    IMG_0999-sssssssss.jpg

    IMG_1000-sssssssss.jpg

    IMG_1001-sssssssss.jpg

    IMG_0994-sssssssss.jpg

    IMG_0995-sssssssss.jpg

    IMG_1003-sssssssss.jpg

    IMG_1004-sssssssss.jpg

    IMG_1005-sssssssss.jpg

    IMG_1054-sssssssss.jpg

    IMG_1006-sssssssss.jpg

    IMG_1008-sssssssss.jpg

    IMG_1009-sssssssss.jpg

    IMG_1011-sssssssss.jpg

    IMG_1012-sssssssss.jpg

    IMG_1050-sssssssss.jpg

    IMG_1016-sssssssss.jpg

    IMG_1015-sssssssss.jpg

    IMG_1030-sssssssss.jpg

    IMG_1031-sssssssss.jpg

    IMG_1032-sssssssss.jpg

    IMG_1033-sssssssss.jpg

    IMG_1035-sssssssss.jpg

    Sans titre-1.jpg

    IMG_1020-sssssssss.jpg

    IMG_1021-sssssssss.jpg

    IMG_1023-sssssssss.jpg

    IMG_1024-sssssssss.jpg

    IMG_1013-sssssssss.jpg

    IMG_1017-sssssssss.jpg

    IMG_1025-sssssssss.jpg

    IMG_1026-sssssssss.jpg

    IMG_1027-sssssssss.jpg

    IMG_1028-sssssssss.jpg

    IMG_1029-sssssssss.jpg

    IMG_1034-sssssssss.jpg

    IMG_1036-sssssssss.jpg

    IMG_1037-sssssssss.jpg

    IMG_1040-sssssssss.jpg

    IMG_1041-sssssssss.jpg

    IMG_1042-sssssssss.jpg

    IMG_1043-sssssssss.jpg

    IMG_1044-sssssssss.jpg

    IMG_1045-sssssssss.jpg

    IMG_1047-sssssssss.jpg

    IMG_1048-sssssssss.jpg

    IMG_1049-sssssssss.jpg

    IMG_1051-sssssssss.jpg

    IMG_1052-sssssssss.jpg

    graffitis à meyrin,graffitis genève,graffeur,graffeurs genevois

     D'autres graffitis ici

    Et demain est un autre jour!

  • Une nouvelle fresque à Balexert

    Imprimer

    IMG_0537-sssssssss.jpgElle date de la fin du mois de juillet. Elle n’est pas facile à trouver. Elle se situe pas loin du stade de Balexert et plus exactement à quelques mètres de l’école primaire du quartier. Cette grande fresque est un travail collectif de plusieurs graffeurs et graffeuses.
    Un conseil, pour prendre en photo cet excellent travail n’allez pas quand le soleil est au zénith pour éviter l’effet du surexposé. Soyez patient pour trouver un bon angle car l'emplacement et la longueur du mur rendent la prise de vue difficile.

    IMG_0530-sssssssss.jpg

    IMG_0533-sssssssss.jpg

    IMG_0535-sssssssss.jpg

    IMG_0539-sssssssss.jpg

    IMG_0540-sssssssss.jpg

    20140913_184206-sssssssss.jpg

    IMG_0559-sssssssss.jpg

    IMG_0561-sssssssss.jpg

    IMG_0514-sssssssss.jpg

    IMG_0562-sssssssss.jpg

    IMG_0545-sssssssss.jpg

    IMG_0516-sssssssss.jpg

    IMG_0521-sssssssss.jpg

    IMG_0509-sssssssss.jpg

    IMG_0525-sssssssss.jpg

    D'autres graffitis ici

     

    Et demain est un autre jour!

  • Des fresques à Vernier

    Imprimer

    Sans titreaaaa.jpgAutre quartier, autre décor. A quelques mètres d’Ikea, sous le tunnel qui mène à la gare de Vernier quelques perles égaillent les lieux. Des graffeurs connus sur la place ont laissé une trace de leur passage. Résultat: des fresques colorées embellissent le béton et rendent ce passage triste et glauque plus agréable à emprunter. Je sais que dans ce domaine la discrétion est de mise et nul besoin d’évoquer ici les noms des artistes même s’ils ont signé leurs œuvres. N’attendez pas la disparition de ces fresques ni leur barbouillage par des tiers envieux pour les découvrir. Et n’oubliez pas que l’art urbain est éphémère.

    9835a.jpg

    IMG_9834-sssssssss.jpg

    20140822_130401.jpg

    20140822_130546 (1).jpg

    IMG_9845-sssssssss.jpg

    IMG_9844-sssssssss.jpg

    20140822_131108 (1).jpg

    IMG_9873-sssssssss.jpg

    IMG_9874-sssssssss.jpg

    IMG_9870-sssssssss.jpg

    IMG_9871-sssssssss.jpg

    IMG_9868-sssssssss.jpg

    IMG_9869-sssssssss.jpg

    20140822_131041 (1).jpg

    IMG_9808-sssssssss.jpg

    IMG_9806-sssssssss.jpg

    IMG_9803-sssssssss.jpg

    IMG_9804-sssssssss.jpg

    IMG_9805-sssssssss.jpg

    IMG_9876-sssssssss.jpg

    Sans titre.jpg

    IMG_9807-sssssssss.jpg

    IMG_9809-sssssssss.jpg

    IMG_9810-sssssssss.jpg

    IMG_9811-sssssssss.jpg

    IMG_9812-sssssssss.jpg

    IMG_9813-sssssssss.jpg

    IMG_9814-sssssssss.jpg

    IMG_9815-sssssssss.jpg

    IMG_9817-sssssssss.jpg

    IMG_9818-sssssssss.jpg

    IMG_9819-sssssssss.jpg

    IMG_9820-sssssssss.jpg

    IMG_9822-sssssssss.jpg

    IMG_9823-sssssssss.jpg

    IMG_9824-sssssssss.jpg

    IMG_9830-sssssssss.jpg

    qqqqqssss.jpg

    IMG_9828-sssssssss.jpg

    IMG_9831-sssssssss.jpg

    IMG_9832-sssssssss.jpg

    IMG_9854-sssssssss.jpg

    IMG_9855-sssssssss.jpg

    IMG_9856-sssssssss.jpg

    IMG_9860-sssssssss.jpg

    IMG_9861-sssssssss.jpg

    IMG_9862-sssssssss.jpg

    IMG_9863-sssssssss.jpg

    IMG_9864-sssssssss.jpg

    IMG_9865-sssssssss.jpg

    IMG_9858-sssssssss.jpg

    IMG_9859-sssssssss.jpg

    IMG_9857-sssssssss.jpg

    IMG_9875-sssssssss.jpg

    IMG_9867-sssssssss.jpg

    IMG_9850-sssssssss.jpg

    IMG_9851-sssssssss.jpg

    IMG_9849-sssssssss.jpg

    IMG_9848-sssssssss.jpg

    IMG_9847-sssssssss.jpg

    IMG_9846-sssssssss.jpg

    IMG_9843-sssssssss.jpg

    IMG_9853-sssssssss.jpg

    IMG_9841-sssssssss.jpg

    IMG_9837-sssssssss.jpg

    IMG_9838-sssssssss.jpg

    IMG_9839-sssssssss.jpg

    D'autres graffitis genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Des graffitis genevois!

    Imprimer

    20110309_5795-ssssss1111.jpg
    DSC01849-ssssss1111.jpg
    DSC01850-ssssss1111.jpg
    20110329_6348-ssssss1111.jpg
    DSC01703-ssssss1111.jpg
    DSC01704-ssssss1111.jpg
    DSC01705-ssssss1111.jpg
    DSC01721-ssssss1111.jpg
    DSC01724-ssssss1111.jpg
    DSC01725-ssssss1111.jpg
    DSC01726-ssssss1111.jpg
    DSC01727-ssssss1111.jpg
    DSC01732-ssssss1111.jpg
    DSC01735-ssssss1111.jpg
    DSC01736-ssssss1111.jpg
    DSC01737-ssssss1111.jpg
    Sans titre-2.jpg
    Sans titre-3.jpg
    Sans titre-4.jpg
    Sans titre-5.jpg
    Sans titre-6.jpg
    xxx.jpg
    DSC01752-ssssss1111.jpg
    DSC01758-ssssss1111.jpg
    DSC01766-ssssss1111.jpg
    Sans titre-7.jpg
    Sans titre-9.jpg
    Sans titre-210.jpg
    Sans titre8.jpg
    Sans titre-11.jpg
    Sans titre-13.jpg
    DSC01778-ssssss1111.jpg
    DSC01779-ssssss1111.jpg
    DSC01781-ssssss1111.jpg
    DSC01782-ssssss1111.jpg
    DSC01785-ssssss1111.jpg
    DSC01786-ssssss1111.jpg
    DSC01787-ssssss1111.jpg
    DSC01788-ssssss1111.jpg
    DSC01789-ssssss1111.jpg
    DSC01790-ssssss1111.jpg
    DSC01791-ssssss1111.jpg
    DSC01792-ssssss1111.jpg
    DSC01793-ssssss1111.jpg
    DSC01794-ssssss1111.jpg
    DSC01795-ssssss1111.jpg
    DSC01796-ssssss1111.jpg
    DSC01799-ssssss1111.jpg
    Sans titre-12.jpg
    DSC01769-ssssss1111.jpg
    IMGP3766-ssssss1111.jpg

    Sans titre-14.jpg
    IMGP3764-ssssss1111.jpg
    IMGP5325-ssssss1111.jpg
    IMGP5326-ssssss1111.jpg
    IMGP5327-ssssss1111.jpg
    IMGP5328-ssssss1111.jpg
    IMGP5329-ssssss1111.jpg
    IMGP5330-ssssss1111.jpg
    IMGP5331-ssssss1111.jpg
    IMGP8281-ssssss1111.jpg
    IMGP8282-ssssss1111.jpg
    Picture 411-ssssss1111.jpg
    Et demain est un autre jour!