24/09/2017

«Genève aime le train»...et le graffiti

Sans titre-3.jpg

Lors des «Journées portes ouvertes» cff / Léman express (le 23 et 24 septembre) sur le site d'une future gare pour Vernier-Châtelaine, 4 artistes du street art ont graffé sur 2 bus. Michael Vauthey (Mic Plasti) représentant de "Loop Colors Swiss" a été mandaté par le DETA (département de l'environnement des transports et de l'agriculture) pour mener à bien ce projet. Les 2 Bus graffés circuleront sur la ligne 61, jusqu'a ce que celle ci soit remplacée par le train d'ici fin 2019 avec les lignes du Léman Express.

Les TPG et le graffiti c’est une nouvelle histoire d’amour qui dure depuis le mois de septembre 2015. C’est pour la quatrième fois que dans le cadre du CEVA, les Transports publics genevois et les CFF font appel à des artistes du street art pour une collaboration. Souvenez-vous pour les «Journées portes ouvertes du CEVA» du mois de septembre 2015, Julien, Dabtwo et Elif ont réalisé 2 grandes fresques à la Gare des Eaux-Vives avant que Wozdat, Keim, Ygrek 1 et Dkor two ne fassent de même sur des supports et des bDSC_4097.JPGâches au même endroit. Au mois de février de cette année Joule de la Jonxion et Bandi ont décoré un bus qui fait la liaison entre Genève et Annemasse. Notons que ces deux derniers événements ont été organisés par l’association Desstres.  Face à l’intérêt qu’a suscité cette première intervention artistique sur un bus, et dans le cadre des «Journées portes ouvertes ferroviaires» de ce week-end, 2 autres bus (N. 61) qui font la liaisons entre les 2 villes frontalières ont été décoré par 2 artistes genevois, un vaudois et un français, histoire de rappeler que le CEVA par le biais du Léman Express aux 230 km de ligne desservira 45 gares genevoises, vaudoises et françaises.
DSC_3939.JPGJIMOX et AMIKAL du côté genevois ont travaillé sur un bus alors que le deuxième a été graffé par le vaudois INSO MUNDO et le français CHUFY. Le résultat est magnifique avec 2 approches différentes, une figurative et une abstraite. Les 4 artistes sont aux anges et il y a de quoi, comme le rappelle la graffeuse AMIKAL: «un bus est beaucoup mieux qu’une galerie d’art. Et voir son travail exposé sur un véhicule roulant tout au long de la journée et de la nuit entre Genève et Annemasse a de quoi apporter à ses auteurs satisfactions et fiertés».

DSC_3926.JPG

DSC_4027.JPG

DSC_4077.JPG

DSC_3952.JPG

DSC_4053.JPG

DSC_3934.JPG

DSC_3924.JPG

Sans titre.jpg

DSC_4000.JPG

DSC_3968.JPG

DSC_3974.JPG

DSC_3991.JPG

DSC_4011.JPG

DSC_4044.JPG

DSC_3928.JPG

DSC_3939.JPG

DSC_3942.JPG

DSC_3945.JPG

DSC_3955.JPG

DSC_3956.JPG

DSC_3957.JPG

DSC_3964.JPG

DSC_3984.JPG

DSC_4016.JPG

DSC_4020.JPG

DSC_4023.JPG

DSC_4075.JPG

DSC_4041.JPG

DSC_4048.JPG

DSC_4050.JPG

DSC_4059.JPG

DSC_4079.JPG

DSC_4084.JPG

DSC_4093.JPG

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!