gauchebdo

  • Gauchebdo change de peau mais garde son âme!

    Imprimer

    IMG_1111-ssssss1111.jpgTout est dans le titre. L’hebdomadaire de gauche, militant par excellence,  porte parole des exclus, porte-drapeau de toutes les revendications pour un changement social dans la dignité fait peau neuve. Ce soir, au Cercle du Mail, le Gauchebdo nouveau est arrivé comme le Beaujolais… Contrairement au vin français qui selon la récolte change de goût, l’hebdomadaire genevois garde la même consistance. Modification de logo, de maquette et de mise en page mais la robe reste de couleur rouge pour signifier le côté révolte et l’aspect revendicatif pour un meilleur vivre ensemble. Lutter contre le sectarisme, l’intolérance, le racisme, le communautarisme restera la priorité de l’hebdomadaire militant selon Christiane Jaquet, Présidente de la Conférence rédactionnelle de Gauchebdo qui rajoute dans son 1.jpgallocution que le relookage de la ligne graphique qu’ont doit à Erik Grobet de SolidaritéS est un coup de jeune qui ne fait que souligner l’adéquation entre le contenu et le contenant. Un graphisme clair pour un langage clair sans fioriture, une ligne combative bien ancrée à gauche sans faux-fuyant et surtout fidèle à ses origines, la voix ouvrière qu’on appelait la VO fondée par Léon Nicole en 1944. Avant de mettre l’accent sur les difficultés financières que traverse son journal. Sami Kanaan a pris la parole en tant que Conseiller administratif de la Ville de Genève en charge du département de la culture et du sport. Son analyse sur les médias est réaliste à plus d’un titre (voir la vidéo en bas). Le maire de Genève Rémy Pagany a aussi participé à cette soirée et a montré un intérêt particulier à l’article consacré à Salika Wenger qui fait la une de la rubrique “Genève”. Gauchebdo est un hebdomadaire utile à la communauté…Après les discours, place à la musique avec les artistes Yegor Vorine (chanson on russe) et Rude Egard (jazz manouche).

    IMG_1073-ssssss1111.jpg

    IMG_1097-ssssss1111.jpg

    Sans titre 3-ssssss1111.jpg

    IMG_1112-ssssss1111.jpg

    IMG_1119-ssssss1111.jpg

    IMG_1125-ssssss1111.jpg

    IMG_1079-ssssss1111.jpg

    IMG_1093-ssssss1111.jpg

    Sans titre1-ssssss1111.jpg

    IMG_1133-ssssss1111.jpg

    IMG_1134-ssssss1111.jpg

    IMG_1147-ssssss1111.jpg

    Sans titre4-ssssss1111.jpg

     

     

    Et demain est un autre jour!

    Lien permanent Catégories : Médias, Résistance, Solidarité 0 commentaire
  • André Hediger dresse le bilan du Conseil administratif sortant

    Imprimer

    gauche hébdo 1-ssssss1111.jpgGAUCHEBDO, comme son nom l’indique est un journal de gauche. Sa spécificité: les articles sont signés par les journalistes maison et par des citoyens, des militants, des hommes et des femmes engagés. La dernière livraison contient une pépite à la page 4. Titre: “André Hediger délivre ses bons et ses mauvais points”. A quelques jours des élections municipales et celle du Conseil administratif le ton monte et le “Dédé” cantonal sort de sa réserve pour venir donner l’estocade aux politiciens qui font campagne pour les cinq sièges à pourvoir. De Fribourg où il passe une retraite bien méritée, sans problème de stationnement ou d’amende et entre une fondue et un chasselas de Vully, l’ex magistrat se livre à un véritable règlement de compte contre Pierre Maudet et Michel Chevrolet.

    "Maudet c'est mon petit caporal" et "Chevrolet est un amuseur public"

    Sous couvert de dresser un bilan du Conseil administratif sortant, “Dédé” donne un satisfecit à Remy Pagani et un bon mais peut mieux faire à l’actuelle maire de Genève Salerno et attaque de front Pierre Maudet et Michel Chevrolet. Sans titre.jpgLe radical en charge du Département de l’environnement urbain et de la sécurité est traité de “petit caporal de campagne dont la “maladie est la réformite aiguë”. Et s’en suit une longue diatribe pour noircir le bilan du magistrat Maudet accusé entre autre de ne pas recourir au dialogue dans ses services. Quant au remuant Michel Chevrolet, l’ex maire de Genève tire un portrait de lui peu reluisant: “Michel Chevrolet est sympathique, mais c’est un amuseur public qui n’a pas l’étoffe d’un magistrat. Il est aussi le valet de certaines régies immobilières”.

    La réponse des deux intéressés

    J’ai contacté l’un et l’autre pour connaître leur avis sur le bilan au vitriole d’André Hediger. Le premier à réagir est bien entendu le matinal Maudet dont voici la réponse:
    Très attaché à la séparation des pouvoirs, notamment entre l'Exécutif et le Judiciaire, j'ai pour principe de me refuser catégoriquement à tout commentaire sur la personne d'un prévenu dont le cas n'a pas été définitivement réglé par la justice pénale.
    Vu le parcours et les "états de service" de la personne concernée, un minimum de circonspection serait bienvenu, ne serait-ce que pour éviter de se ridiculiser davantage, si tant est que ce soit possible.”   
    Cinq heures plus tard l’homme qui roule pour le parti orange, Michel Chevrolet précise:
    Je suis très attaché en tant que Constituant à la séparation des pouvoirs. Ainsi je pense, qu'il n'est pas nécessaire de répondre à Monsieur Hediger en pleine procédure judiciaire. Pour le surplus, "l'amuseur public" paie 20110205_4269-ssssss1111.jpgses amendes.”
    Je me satisfaits de ses deux réponses mais je relève au passage en tant que pourfendeur de contradictions que les deux réponses comportent les mêmes termes: “très attaché à la séparation des pouvoirs”. Ce n’est pas parce qu’ils font équipe pour la course au Conseil administratif que forcément ils se sont téléphoné avant de répondre à ma question. C’est fou chaque fois qu’une question est posée à un politicien au sujet d’un autre la réponse même si elle est développée comporte inévitablement la tournure: “très attachée à la séparation des pouvoirs”.
    PS: Madame Salerno répond aux accusations d'André Hediger ici.