27/01/2013

Mon invité: Hafid Ouardiri. "Dieu, ils sont devenus fous ces « islamistes » sanguinaires qui tuent en Ton Nom !"

848693086.jpgHafid Ouardiri actuel directeur de la fondation de l'Entre-Connaissance ne mâche pas ses mots et on le sait. Il le prouve encore une fois dans cette tribune où il fustige les “islamises” coupables de crimes au nom d’Allah

Partout dans ce que l'on appelle les pays musulmans le sang coule à flot.
Les révoltes arabes qu'on a appelé le « printemps arabe » se sont transformées en enfer pour les peuples qui croyaient s'être libérés de la tyrannie.
La démocratie naissante et le vote sont exploités par une stratégie trompeuse fondée sur une rhétorique émotionnelle qui met au pouvoir des personnalités qui divisent  la population en provoquant de graves conflits qui risquent de se transformer en guerre civile.

© JMDZ - Fotolia.com.jpgPartout, les groupes extrémistes « religieux » armés sèment la terreur et détruisent le patrimoine historique de l’humanité sous prétexte qu'ils épurent la foi pour la rendre au Dieu unique.
Comment peut-on prétendre faire œuvre de foi en massacrant et détruisant en Ton Nom ?
Les dictatures qui sont enracinées dans ces pays dits « musulmans » depuis la décolonisation ainsi que les monarchies obscurantistes ont engendré l'ignorance, la misère et l’injustice soutenues en cela par toutes les puissances qui ne songent qu'à leurs intérêts économiques et géopolitiques.
Le pétrole, le népotisme et le despotisme valent-ils pour elles plus cher que le sang des humains ?
Le colonialisme a cédé la place à l'abrutissement des masses populaires entretenu par les «nouveaux anciens » dirigeants qui continuent à leur faire croire qu'ils sont les révolutionnaires incontournables qui les ont libéré en leur redonnant une vraie patrie.
De l'Est à l'Ouest, du Nord au Sud, dans ces pays, la haine et la violence se répandent comme la peste au détriment des innocents qui n'aspirent qu'à la liberté et à une vie décente.
Leur faillite est double aujourd'hui, ils ont donné naissance à ces groupes d'égarés sanguinaires qui menacent leur pouvoir les obligeant à faire appelle aux anciens colonisateurs pour les protéger et les réinstaller au pouvoir.
Et si ces barbares sanguinaires armés ne sont rien d'autre que des alibis au service de ces puissances pour leur permettre de s’installer là où se trouvent les richesses minières qui leur permettront de faire face aux graves crises que traversent leurs pays.
Ne les ont-elles pas fabriqué pour servir leurs stratégies de domination et armé jusqu'aux dents ?
Souvent, leurs vassaux dictatoriaux deviennent mégalomanes au point de devenir fous. Ils assassinent leurs peuples pour rester au pouvoir. Le cas de la Syrie est flagrant, que font les grandes puissances à l'origine amies du dictateur sinon à regarder mourir le peuple dans un silence assourdissant ? Elles prétendent, comme si nous étions stupides et dupes ne pas vouloir mettre en danger l'équilibre instable qui règne dans la région.
Et combien même est-ce une raison pour que ces fous tuent au nom de leur pouvoir ou au nom de Dieu ?
Musulman, j'ai mal à mon âme car le dernier prophète que je prends pour exemple pour ma vie avec moi-même et avec mes semblables n'a été envoyé qu'en signe de miséricorde pour les mondes. Que font de cette Miséricorde ces adeptes de l'islam qui sèment le désordre, la corruption et la mort ?
© ~lonely~ - Fotolia.com.jpgIls accusent le diable d'être à l'origine du mal mais ils oublient qu'aujourd'hui le diable lui-même est surpris de se voir dépasser par eux au point qu'il prend certains d'entre eux pour maîtres.
Que les humains ne se laissent pas abuser par ces fous qui font de la parole sacrée et de l'idéologie politique des armes de destruction massive !

Je dénonce du plus profond de mon corps, de mon esprit et de mon cœur ces pouvoirs aveugles qui s'abreuvent du sang des peuples.
Après quelques années que ces révoltes bien inspirées nous aient laissé espérer en un monde meilleur pour celles et ceux qui étaient anéanties par la détresse et l'angoisse, voilà que les voleurs d'âmes usurpent leur liberté et leur dignité durement acquises pour les enterrer dans un immense cimetière fait d'incertitude et de chaos.
Dieu, ils sont devenus fous ces sanguinaires qui s'affrontent pour ou contre Toi. Ne les laissent pas faire de Ton humanité et de Ton monde un abîme sans fond.
Mais ne dis-Tu pas avec clarté dans le Coran :
« Dieu ne changera rien en l'état d'un peuple tant que les individus qui le composent ne changent en eux-même. »
Ces fous sanguinaires, qu'ils se réclame de l'islam ou de l’idéologie politique ne viennent pas de nulle part, ils sont issus de nous alors pourquoi les accepte-t-on comme une malédiction incontournable ?
Ils n'ont rien à faire ni avec l'islam ni avec la démocratie, ni avec l'essence de la vie à savoir, le respect, la dignité et l'équité.
Ne les soutenons pas avec notre silence et/ou notre impuissance complice.

Il nous faut résister, nous responsabiliser et anticiper pour barrer la route à ces fous sanguinaires qui s'affrontent pour ou contre Dieu là-bas en terre d'islam et ailleurs dans le monde.

Hafid Ouardiri, le 27 janvier 2013

Et demain est un autre jour!