27/06/2018

Coupe du monde de foot: quelle mascarade!

Penalty.jpgJ’ai "la rage" comme disent les jeunes. Je suis affligé, sidéré voir écœuré comme disent les adultes de mon âge. Tiens je suis étonné comment j’ai pu trouver les mots. Des mots bien ordonnés, bien policés alors que je suis hors de moi!  Après une dizaine de jours  de coupe du monde je désenchante. J’avais écrit et je l’assume, «Il n’y a plus de petites équipes». J’étais même content de l’apparition de la VAR, l’assistance vidéo à l’arbitrage mais que nenni! Des incohérences à gogos, des décisions aléatoires à tout va, des injustices à la pelle, des spectacles gâchés, des équipes renvoyées prématurément chez elle parce que aaaaaa.jpgprécisément elles sont «petites», des fans de foot qui se sentent floués, bafoués, voir escroqués. Oui comme des millions de supporters je suis déçu car j’assiste impuissant à cette mascarade qui normalement devrait être la fête du foot planétaire.
Je ne compte plus les scènes d’injustices, les penalties refusés, les mains et les pieds coupables d’actes répréhensibles non sanctionnés, des cartons rouges qui sont restés bien au chaud pour ne pas priver le grand show mondial de ses riches vedettes qui remplissent les caisses... Neymar et Messi ont agressé verbalement des arbitres sans être sanctionnés, Ronaldo a échappé à un carton rouge bien rouge. Le summum se sont les matchs Espagne-Maroc et Portugal-Iran. Les arbitres qui ne font qu’appliquer les Penalty 2.jpgdirectives de la FIFA ont tout fait pour «aider les 2 favoris ibériques» quitte à commettre des impairs. Je ne vais pas refaire les matchs. ça tourne en continue dans ma tête. Et voilà qu’un autre arbitre que j’admirai jusque là, le turque Cüneyt Cakir prive ce soir le Nigéria d’un penaltie indiscutable. Il faut des lunettes de vue et vite à Monsieur Cüneyt Cakir même avec la VAR, il n’a pas vu le ballon détourné par la main grossière du joueur argentin dans la surface de réparation. Je jette l’éponge. Je vais continuer à regarder les matchs avec du recul pour m’épargner une crise cardiaque. Messieurs dames faites vos jeux, rien ne va plus! En foot: «le petit» reste petit et le grand continuera son bonhomme de chemin, merci la FIFA de nous le rappeler chaque quatre ans! 

En rapport avec cette note:

"Neymar, la risée de la toile"

«Il n’y a plus de petites équipes»

"Coupe du monde de foot en Russie, je ronronne de plaisir!"

Et demain est un autre jour!

17/06/2018

Coupe du monde de foot, il n’ y a plus de petites équipes

111.jpgSur le vif. En 90 minutes tout peut arriver. Le meilleur comme le pire. y a plus de grandes ou de petites équipes. Les dieux du stade vous le confirmeront avec ces premiers matchs en Russie. Le petit Mexique a battu les champions du monde en titre j’ai nommé le gros rouleau compresseur qu’est l’Allemagne. La minuscule Islande a tenu en échec Messi, Di Maria et l’Argentine, 2 fois vainqueurs de la coupe du monde. La Tim melli (l’Iran) a commis un hold-up face aux lions de l’Atlas en marquant un but inattendu à la dernière minute, la France de  Griezmann, Pogba et Mbappé a eu tout le mal du monde pour se défaire d’une Australie accrocheuse et bienveillante. La Nati a fait de même avec la Seleção, 5 fois champions du monde. Un miracle pour un petit pays comme la Suisse qui a réussit a contenir Neymar, l’un des joueurs les plus talentueux de son époque. Comment Shaqiri, Xhaka, Sommer, Lichtsteiner et autre Behrami ont réussit l’exploit d’obtenir un point pour leur confrontation avec l’éternel prétendant au titre mondial? Il y a le facteur chance bien sûr, la tactique gagnante de Vladimir Petrovic et surtout une grande envie d’un collectif de marquer l’histoire. Oui cette Suisse a de fortes chances de faire mieux que les précédentes éditions. Et d'aller encore plus loin! Hop hop Suisse!

Et demain est un autre jour!