09/06/2011

La militante Ben Sedrine à Genève à la rencontre des tunisiens (2*)

Sans titre-3.jpgDe passage à Genève pour la deuxième fois en cette année, la militante des droits de l’homme en Tunisie Sihem Ben Sedrine, journaliste et porte parole du Conseil National pour les libertés en Tunisie (CNLT) a participé hier à un débat au Chic à la Rue de Fribourg. Une rencontre fort intéressante qui a drainé du monde et qui a obligé l’intervenante à jouer les prolongations pour répondre aux nombreuses questions et à l’attente d’un public assoiffé de nouvelles venant du pays du jasmin.
Le débat a porté sur l’après révolution et les mesures à entreprendre pour soutenir les tunisiens dans ce moment difficile qu’est la transition. Des anecdotes et des révélations sur les derniers jours du règne de l’ancien régime ont été particulièrement appréciées par la quarantaine de personnes qui ont assisté au débat. Madame Ben Sedrine a rencontré auparavant dans l’après-midi la coprésidente de la Constituante, Madame Marguerite Contat Hickel
1-ssssss1111.jpgMadame Ben Sedrine ne le cache pas, son nouveau cheval de bataille est la sécurité ainsi que la formation de la police tunisienne version démocratie. Après la chute du dictateur Ben Ali, la co-fondatrice de Kalima continue sa lutte pour les libertés en Tunisie. 
Par ailleurs l’Association des Tunisiens en Suisse (ATS) initiatrice de cette rencontre annonce un autre débat au même endroit mercredi 15 juin vers 18h45 avec Mustapha Ben Jaafar, Président du Forum démocratique pour le travail et les libertés. En attendant les élections du 23 octobre prochain l’ATS compte inviter plusieurs partis pour les faire connaître auprès des tunisiens établis en Suisse. Notons que pendant la fête de la musique qui aura lieu du 17 au 19 juin l’Association Citoyens Solidaires (**) et l’ATS tiendront conjointement un stand de vente de mets tunisiens au Parc des Bastions afin de récolter des fonds pour la construction d’une école primaire à Thala.


Article paru dans Kapitalis


(*) "Sihen Ben Sedrine à Genève à la rencontre des tunisiens"

(**) "Tunisie: la révolution pour un monde meilleur!"

Sans titre111-ssssss1111.jpg
eeeeee.jpg
Et demain est un autre jour!

09/04/2011

Tunisie: la fête de ce vendredi est un succès, Vive la Révolution!

208719_1994189295631_1270384199_2447669_6179422_n.jpgA l’initiative de l’association "Citoyens solidaires" dont c’est la première action, un concert de soutien à la révolution tunisienne s’est tenu à la salle Alhambra hier soir. Salle comble et presque à guichet fermé les artistes tunisiens ont évolué devant un public connaisseur dans une ambiance bon enfant. L’organisation est impeccable et la soirée a duré un plus que le créneau horaire qu’on lui a attribué. Un débordement d’horaire qui n’a fait que des heureux parmi l’assistance. 
Patrice Mugny, Conseiller administratif  responsable de la culture à la Ville de Genève ainsi qu'Abdennaceur Jerbi, Représentant de l’Office du Tourisme tunisien en Suisse (ONTT)  ont fait le déplacement à l’Alhambra, le premier pour marquer l’attachement et le soutien de la Ville de Genève qui a mis à disposition  gracieusement la salle de spectacle à cette action citoyenne pour soutenir l’après révolution tunisienne et le second  pour rappeler que le pays du jasmin est une destination touristique bien prisée par les suisses et qu’il est temps de retrouver les bons réflexes pour repartir dans ce beau pays.
Sans titre-1.jpgPlusieurs artistes tunisiens se sont produits lors de cette soirée parmi lesquels on peut citer Mounir Troudi, Soraya Ksontini, Ghalia Ben Ali, Youssra Dhahbi...et l’humoriste Lotfi Abdelli qui a fait un carton. Il est vrai que pendant la révolution cet acteur de talent s’est exprimé en premier pour soutenir le mouvement spontané des tunisiens. Ce qui l’a obligé à vivre en cachette pendant toute la période du soulèvement par peur de représailles. 
Une salle décorée de lumières rouges et blanches avec plusieurs drapeaux tunisiens, la révolution made in tunisia a ravivé chez les tunisiens leur esprit patriotique. A la fin du spectacle l’hymne national tunisien a été entonné par l’assistance dans un frémissement patriotique.
La soirée fut certes festive mais les différents artistes ont à maintes reprises rendu hommage à la révolution tunisienne et aux martyrs. Signalons que les fonds récoltés seront reversés entièrement à la région déshéritée de Thala. Au delà de ces 20’000 chf récoltés l’équivalent de 30’000 dinars tunisiens c’est l‘esprit de solidarité qui a animé cette initiative qu’il faut saluer. Genève pour avoir proposé gratuitement la Salle Alhambra, son personnel et son infrastructure, les artistes qui ont joué en renonçant à leur cachet et en acceptant pour certains de loger chez leurs compatriotes, la compagnie Tunisair pour les avoir transportés, l’ONTT pour avoir fourni la victuaille et les boissons du bar de l’Alhambra et surtout cette jeune association “Citoyens solidaires” qui pour son premier coup d’essai a réussi son pari! A suivre.

208053_1994208416109_1270384199_2447710_427865_n.jpg
215975_1994207056075_1270384199_2447701_3517794_n.jpg
216544_1994208096101_1270384199_2447709_1181785_n.jpg
Photos Nabil Darragi
Et la contribution photos et vidéos d'Ali Zghal:
DSC02964-ssssss1111.jpg
DSC02975-ssssss1111.jpg
DSC02983-ssssss1111.jpg
DSC03006-ssssss1111.jpg


Et sur Kapitalis

Et demain est un autre jour!

23:09 Écrit par Haykel dans Culture, Genève, Tunisie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : citoyens solidaires | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

22/03/2011

Tunisie: La révolution pour un avenir meilleur!

Concert Tunisie.jpgUne Tunisie debout

Après la chute du dictateur Ben Ali et malgré un passage à vide qui heureusement n’a pas duré, la Tunisie est restée debout grâce à ses hommes et ses femmes de l’intérieur et à son importante communauté vivant à l’étranger. Tous les tunisiens sans exception ont œuvré de concert et tout naturellement par amour du pays, par respect à la patrie et par reconnaissance aux 300 martyrs et aux 700 blessés pour que ce pays reste la tête haute. Fiers de cette révolution pacifique pour la liberté et la dignité.

Les tunisiens de Genève
Les tunisiens de Genève qui ne sont pas restés inactifs pendant la révolution entament une nouvelle page avec la mère Patrie. Après la résistance et la traque des biens illicites du clan Ben Ali-Trabelsi place maintenant à la solidarité avec les plus démunis. Une nouvelle association vient de voir le jour dans la cité de Calvin forte d’une vingtaine de membres actifs pour accompagner les tunisiens dans leur longue marche vers la démocratie. « Citoyens Solidaires » c’est son nom. La Tunisie est son étendard et son but est le soutien à tous ceux qui aspirent à une citoyenneté active dans la dignité et la liberté.

"Citoyens Solidaires" made in Tunisia
La première action citoyenne de « Citoyens Solidaires » est l’organisation à Genève le vendredi 8 avril d’une grande soirée dédiée à la nouvelle Tunisie. Dans la mythique salle de l’Alhambra une brochette de vedettes tunisiennes tiendra l’affiche de 19h30 à minuit dans le but de divertir mais surtout de collecter des fonds pour venir en aide à l’une des villes les plus défavorisées et les plus oubliées par l’ancien régime et celui qui l’a précédé. Rattachée au gouvernera de Kasserine qui a payé un lourd tribut  à la révolution du 14 janvier, la ville de Thala (6 martyrs et 9 blessés par balles) comme bon nombre d’autres villes a souffert d’un déficit chronique de manque de sollicitation et ce depuis toujours.

Thala, l'oubliée

Les villes loin du littoral n’existent que suSans titre.jpgr la carte géographique du pays. C’est une excellente initiative que de tendre la main à Thala, l’oubliée. Vu le sérieux qui anime les membres de l’association « Citoyens Solidaires » et les garanties qu’on nous présente telles que suivi et traçabilité en tout temps de l’argent qui sera récolté nous ne pouvons qu’adhérer à ce projet et apporter notre soutien. Parmi les artistes qui seront présents à Genève le 8 avril prochain on peut citer Lotfi Abdelli, Mounir Troudi, Yousra Dhahbi, Ghalia Benali, Moufadhel Adhoum et Azzedine Jazouli, Emel Mathlouthi, Solam et Soraya...tous ont accepté de se produire gratuitement. L’office National du Tourisme Tunisien en Suisse s’occupera du transport et en attendant de trouver des sponsors pour l’hébergement déjà quelques artistes ont accepté de loger chez leurs compatriotes à Genève. Ce n’est pas beau la solidarité!


A la Maison des Associations
Par ailleurs, à signaler que ce vendredi 25 mars à la Maison des Associations aura lieu un débat avec la participation de Hamma Hammami militant tunisien porte parole du PCOT (Parti communiste des ouvriers de Tunisie) et Ahlem Belhadj (ex-Présidente de l'Association tunisienne des femmes démocrates). Le groupe de reggae tunisien Brabra Roots conclura la soirée avec un petit concert.

Et demain est un autre jour!

12:20 Écrit par Haykel dans Solidarité, Tunisie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : citoyens solidaires, tunisie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook