30/08/2015

Journée mondiale du blog: hommage aux passeurs d’informations

© Bambuh - Fotolia.com.jpgLundi 31 août c’est la “Journée mondiale du blog”. Et c’est l’occasion de regarder ailleurs, au-delà des frontières Suisses pour voir l’état de santé de l’information dans le monde. ça va mal comme chaque année. Journalistes et blogueurs emprisonnés voir tués pour empêcher l’information de passer. Au 30 août 2015 le baromètre de la liberté de la presse de “Reporters sans frontières” fait état de 38 journalistes, 4 collaborateurs et 8 net-citoyens et citoyens journalistes tués, de 128 journalistes, 13 collaborateurs et 179 net-citoyens emprisonnés. A cela s’ajoute les pressions, et l’intimidation sur les passeurs d’informations. Etre journaliste ou blogueur dans certains pays ça craint. En cette “Journée mondiale du blog” et de ma situation de blogueur hyper confortable à Genève je salue un peu honteusement  tous mes “collègues” 3962277390.jpgd’outres frontières dans des pays comme l’Azerbaïdjan, le Brésil, la Colombie, la France, le Guatemala, l’Inde, l’Irak, le Mexique, la RD Congo, le Soudan du Sud, le Honduras, le Bangladesh, la Syrie, la Turquie, l’Ukraine et le Yemen. Leurs cimetières ont accueilli ces 8 derniers mois 50 valeureux journalistes, dessinateurs de presse, blogueurs et autres témoins et transmetteurs de l’actualité. Une dernière pensée au blogueur saoudien Raïf Badawi, qui croupi en prison depuis 3 ans en Arabie Saoudite pour avoir crée et animé un forum de discussion sur le net. Voir ici.

Et demain est un autre jour!

16/11/2011

Aux commentatrices et aux commentateurs!

Commentaire.jpgEn réponse à un commentaire posté par Mère-Grand sous ma note: “Les révolutions arabes: et après?” et au risque de décevoir la communauté des commentateurs et des commentatrices, il m’arrive de censurer les commentaires. Tout d’abord voici le texte de Mère-Grand: “A l'auteur du blog: Il semble que vous ne censurez rien, même si cela peut vous déplaire. Je vous en félicite. C'est cette attitude-là qui peut favoriser l'entente entre les Musulmans et les autres dans notre pays, et non celle qui consiste à se poser sans cesse en victime et à dénoncer toute opinion non en accord avec ses propres principes comme un acte hostile.”
La semaine dernière j’ai rejeté deux commentaires pour racisme manifeste. Leur auteur m’invite à quitter la Suisse alors que je possède le fameux passeport rouge et que je vis à Genève depuis bientôt un quart de siècle! Décidément, je dérange!  Pas plus tard que dimanche j’ai publié un commentaire de Patoucha et ensuite je l’ai supprimé le lendemain à cause d’une attaque frontale contre deux blogueuses de TDG “accusées” de plagiat. Au nom d’une certaine liberté d’expression on ne peut tout publier quitte à devenir le punching-ball de tous les refoulés, les méchants, les racistes, les excités, les complexés et j’en passe. Attention je ne vise ni Patoucha, ni Mère-Grand qui des fois font mouche avec des commentaires inspirés et pertinents bien que je ne partage pas toujours leur façon de voir les choses.
Le responsable de cette plate-forme ne cesse de rappeler que le contenu du blog et les commentaires qu’il engendre sont sous la responsabilité du blogueur. Etant responsable de cet espace et ayant goûté au délice d’un tribunal genevois qui m’a condamné (à cause d’une affiche publiée sur mon blog avant qu’elle ne soit interdite par la justice) a versé une amende de chf. 3000.-, qui en passant a été payée par le MCG, je m’applique plus qu’avant à respecter scrupuleusement les règles de précautions.
Des commentateurs et des commentatrices se cachent derrière l’anonymat à bon ou à mauvais escient, d’autres accusent sans preuve, d’autres encore usent de la propagande pour soutenir leur cause en usant interminablement des mêmes liens qui relayent leur conviction...Et beaucoup heureusement sont à la hauteur!
Sans titre-2.jpgCe qui devrait être un complément à une note, un déclencheur de débat sur les choses de la vie, un partage d’opinions et d’expérience dérape des fois et se transforme en foire d’empoigne et  gare à celui ou à celle qui contredit ceux qui sont  adeptes de la pensée unique, celle par laquelle ils ou elles se drapent sans forcément l’admettre. C’est rare que je me plie à pratiquer l’art de répondre aux commentaires pour la simple raison que je ne me vois pas obligé d’y répondre puisque tout est dans la note que j’ai rédigée et qu’il n’y a pas besoin d’y rajouter sauf des éclaircissements quand cela s’impose. Chacun prend ce qu’il veut et libre à vous d’interpréter selon votre vécu “le contenu de mon blog”. En étant courtois et respectueux de l’autre et en appliquant les règles les plus élémentaires du savoir vivre, logiquement aucun commentaire n’est passible de rejet. Qui aime être insulté ou agressé dans son être ou ses croyances? Se soumettre à cette logique et se mettre à la place de celui ou celle qu’on attaque devrait suffire à dissuader plus d’un à poster n’importe quoi.
Une note comme son auteur peut déranger, incommoder ou carrément agacer plus d’un. On peut le dire sans franchir la ligne rouge. La langue de Molière est suffisamment riche en vocabulaire qu’éviter la facilité devient un jeu plus subtil et o combien enrichissant!
Je ne détiens pas le record du blog le plus commenté et je n’ai pas une statistique à vous fournir. En trois ans sur un total de 2210 commentaires qui regroupent les rejetés, les supprimés et les publiés je n’ai pas le souvenir d’avoir censuré plus d’une cinquantaine de fois si on enlève bien évidement les spams!

 

Et demain est un autre jour!

19:21 Écrit par Haykel dans blog,blogueur,blogueuse | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : blog, blogueur, blogueuse, commentaire, commentateur, commentatrice | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

11/06/2011

"Mon tour de France des blogueurs"

Sans titre-1-sssssssa.jpgLes livres sur les blogs et la blogosphère sont rares voir presque inexistants. Et c’est dommage! Anna Sam, célèbre caissière française (avec une formation bac + 5) devenue blogueuse puis écrivaine vient réparer un peu cette lacune en publiant un livre chez stock au titre évocateur: “Mon tour de France des blogueurs”. En 212 pages Anna Sam dresse le portrait de 15 blogueuses et blogueurs...passionnés. Ceux qui honorent tous les jours ou presque leur blog. Ceux qui parlent de blog du matin au soir. Qui respirent blog. Et qui portent le petit plus à internet. Le regard décalé sur l’actualité, la transmission d’un certain savoir ou le partage d’une passion. Les 15 portraits d’Anna Sam sont forcement issus d’un choix subjectif, aidée dans sa mission par l’hébergeur Overblogs car on ne peut pas faire le tour de l’hexagone en 15 blogs. Mais toutes les tranches de vie qui font ce livre sont attachantes et invitent le lecteur à deux actions dans l’ordre: consulter sur internet le travail de ces 15 protagonistes et ensuite ouvrir son propre blog. Le seul reproche que je pourrais faire à Anna Sam c’est l’absence de photos pour illustrer les portraits. C’est un choix discutable. Personnellement, je me suis reconnu dans les 15 blogueurs qui façonnent ce livre. A lire avec délectation. Pour quand la même démarche en Suisse? Ce n’est pas la matière qui manque.

Les 15 portraits:

-Anne Lataillade, Bordeaux

-Corinee Dillenseger, Paris

-Sylvie Legrand, Arravède (Gers)

-Raoul Cauvin, Nivelles (Belgique)

-Marie Dinkle, Paris

-Helène Lombard, Paris

-Emmanuel Delmas, Vanves

-Carole Tineo, Toulouse

-Manuel Dorne, Clermont-Ferrand

-Delphine Desneiges, Paris

-Cécile, banlieue parisienne

-Mathieu Flaig, Paris

-Leslie Plée, Rennes

-Gilles Roussel, Paris

-Flavien Chantrel, Rennes


LIVRE - Mon tour de France des blogueurs d'Anna... par misspastouche

Et demain est un autre jour!

18:35 Écrit par Haykel dans blog,blogueur,blogueuse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : anna sam, blog, blogueur, blogueuse, blogosphère | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

26/04/2011

Rencontre avec la blogueuse Djemâa Chraiti

1.jpgCela fait maintenant un peu plus de deux ans qu’on se connait virtuellement à travers nos blogs. Et le destin nous a réunis aujourd’hui autour d’une table dans un restaurant turc de qualité à la Rue du Cendrier. On se lisait mutuellement on s’envoyait des mails et on gérait ensemble un blog collectif sur cette même plate-forme. Le “On” se conjugue avec moi votre serviteur et l’une des blogueuses les plus brillantes de la suisse romande: Djemâa Chraiti. Rencontre improbable entre deux blogueurs au style différent. Le chasseur d’images, pourfendeur des contradictions et la blogueuse romancière.
Une heure et demi de pur bonheur, le temps qu’a duré le déjeuner. Djemâa est pressée. Elle a un rendez-vous à Plainpalais qu’elle ne peut décommander. Le rendez-vous est pris pour plus tard dans un bistrot à côté de la gare. J’avais des questions à lui poser sur les blogs.
20110426_6529.jpgLa première impression est généralement la meilleure. Djemâa Chraiti ne laisse pas indifférent. Elle a un caractère bien trempé. Exubérante, mais rien d’excessif. Une boule d’énergie. Le temps passe vite en sa compagnie.

Djemâa Chraiti est un roman!

Elle a mille et un projets, je ne sais pas si elle arrive à suivre le rythme qu’elle s’impose. Certainement, vu qu’elle se réserve des plages de détente et des “absences” des blogs...pour “rêvasser” et “contempler les nuages”. C’est de là qu’elle puise son inspiration. Celle qui lui a permis d’écrire plusieurs romans, d’entretenir trois blogs, de s’occuper de ses enfants, de travailler, de lutter pour dévoiler la vérité et donner une sépulture à son père, de voyager, de vivre pleinement chaque instant de la vie. Djemâa Chraiti est un roman qui se vit au présent, ouvert sur les autres. Les autres se sont les communautés étrangères qu’elle continue à côtoyer...nombreuses et diversifiées comme ses nombreuses qualités. Avec elle on est toujours gagnant. Elle m’a raconté plusieurs histoires et m’a donné envie d’acheter un livre de nouvelles Kiss Kiss de Roald Dahl. Et je l’ai acheté! Elle a un grand talent celui de raconter des histoires. Elle a ce don naturel de transformer le récit le plus banal en un conte de fée.

20110426_6523.jpg

Je lui ai posé ces questions sur les blogs:
-Pourquoi tu blogues?
-Tu es une brillante blogueuse mais tu n’es pas constante. Tu te fais rare. Est-ce un manque d’inspiration, une retenue pour un quelconque raisonnement ou un besoin de s’exposer le moins possible?
-Et si on te demande de choisir entre écrire des romans ou bloguer?
-Comment tu vois l’impact des blogs sur la société des médias?
-Quels sont tes projets?
-Le prochain voyage c’est à Tunis...


Djemaa chraiti par PLANETEPHOTOS

20110426_6531.jpg

PS: vous pouvez rencontrer Djemâa Chraiti au Salon du livre vendredi 29 avril

Les blogs de Jemâa Chraiti:

-Pâquis j'adôôôre!

-Regards croisés

-Bienvenu chez les rroms

Cet article a paru également sur Kapitalis

Et demain est un autre jour!

23:55 Écrit par Haykel dans blog,blogueur,blogueuse | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : djemâa chraiti, blog, blogueur, blogueuse | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/04/2011

Blogueur à la pige ou blogueur à l’œil?

original.36273.demi.jpgPour une revalorisation du travail des blogueurs. Dans Le Monde daté du vendredi 15 avril un article fort intéressant au titre évocateur:"La révolte des blogueurs" . Titre pompeux qui parle de quelques cas et non de généralité mais dont le mérite est d'aborder un sujet sur lequel les médias n'aiment pas trop s'y attarder. On y évoque évidement les blogs et les blogueurs, leur pouvoir, leur limite et le manque de reconnaissance auquel ils sont confrontés.

Un potentiel incontournable!

En l'absence d'un syndicat ou d'une quelconque organisation faîtière pour défendre leur droit et reconnaitre à juste titre la valeur de leur travail, blogueuses et blogueurs parmi les plus méritants et les plus actifs sont peu considérés auprès de leur hébergeur qui tire profit de leur talent. Pas de rémunération sauf exception. Je ne parle pas du cas de la Suisse. Il faut se battre à tous les coups car rien n'est acquis d'avance. Les plates formes des blogs engrangent des bénéfices indéniables mais leurs responsables refusent de rétrocéder le moindre kopeck à ces "travailleurs" du gratuit qui pourtant par leur contribution enrichissent les sites internet de leurs fournisseurs d'accès, attirent les lecteurs et la publicité. Raisons invoquées par ceux qui ne proposent aucune rétribution à leurs blogueurs: “peur de créer un antécédent, ce n'est pas prévu dans les conditions générales d'utilisation de l'espace alloué gratuitement  pour s'exprimer librement sans frais d'entretien et sans effort promotionnel...”Cette absence de vision à long terme et de politique réaliste privera un jour prochain les internautes de toute cette matière qui mise à part les blogs spécialisés dans les commentaires égale le travail des journalistes et des fois elle le surpasse carrément. Disponibles et sans aucune véritable contrainte blogueurs et blogueuses misent sur l’instantané et la proximité, deux réflexes qu’on ne trouve pas forcément chez les journalistes. On est blogueur toute la journée, mais on est journaliste pendant les huit heures de bureau!

DSC00048.JPG3000.- euros par mois
Je reviens à l’article du vendredi dans lequel on apprend que Le quotidien Le Monde rétribue le travail d’une trentaine de blogueurs avec un minimum de 500 euros par trimestre et plus de 3000 euros par mois pour les plus talentueux. Partage de la manne publicitaire au prorata du nombre des visiteurs d’un blog par rapport à un autre. Plusieurs le font par honnêteté intellectuelle pour ne plus se cacher derrière l’argument fallacieux “visibilité-notoriété est égale gratuité”. Juste retour des choses et respect du “tout travail mérite un salaire.” Et si demain je me mets en grève comme l’ont déjà fait mes collègues aux Etats-Unis sur une grande plateforme de médias? Le plus simple et vu comment les choses évoluent (très, très, très lentement dans notre pays) je commence par préparer ma propre “révolte”. Durant le mois de mars les blogs de la Tribune ont été consultés par 325'000 visiteurs uniques. On ne connait pas le chiffre d'affaires généré par la publicité gâce à ces mêmes blogs. Mais certainement un joli pactole! M. Mabut, il est temps que TDG réfléchisse au concept “rémunération pour certains blogueuses et blogueurs” ceux qui contribuent à l’aura et au prestige du site internet de La Tribune de Genève et qui par leur travail attire la publicité et les lecteurs. A bon entendeur, joyeuses Pâques!

Et demain est un autre jour!

10:40 Écrit par Haykel dans blog,blogueur,blogueuse | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : blog, blogueur, blogueuse | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

18/06/2010

L’agenda de Madame la maire

123456.jpgSandrine Salerno, la nouvelle maire de Genève innove en communiquant avec son blog. C’est nouveau et c’est intéressant. On peut suivre la trace de la socialiste heure par heure quand la mise à jour est à jour. Du 14 au 27 juin, il n’y a que du blanc sur le calendrier de Madame la maire. Rien, aucune activité à mettre sous la dent du moins  sur son agenda. A l’horizon, point des petits fours, point d’inauguration, point de discours, point de réunion! On ne sait pas si elle est en vacances pour deux semaines, si les activités officielles se font rares, si pendant ces 14 jours elle est moins sollicitée... Mais attention son blog est à jour pour communiquer sur tout ce qui touche les genevois. Le 14 juin: L’égalité, un étendard pour la cité pour parler de l’égalité des sexes et la nouvelle campagne d’affichage Post Tenebras Egalité. Sans titre-1.jpgLe 15 juin ce sont les “Apprentis sans-papiers” qui font l’objet d’une réflexion. Le 16 et en toute logique la diversité de la Nati est mise en évidence, le 17 juin une attention pour M. Deiss fraîchement élu à la Présidence de l’assemblée générale des Nations-Unies. Aujourd’hui à 14h40 pas de texte sur son blog.
Au fait, Madame Salerno vous êtes en vacances pour deux semaines ou vous faites comme moi vous travaillez au rythme du mondial? Rendement 100% le matin et le reste occupation à temps complet devant la télé? Une dernière vérification sur son agenda et voilà que le 23 juin Madame Salerno sera au 25ème anniversaire de l’OMCT. Une participation de dernière minute qui est venue s’ajouter à son emploi du temps. Je trouve le fait qu’un élu communique à travers un blog est chose à suivre et à recommander. Une transparence qui fait du bien à la démocratie.

14:38 Écrit par Haykel dans blog,blogueur,blogueuse, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : sandrine salerno, blog, blogueuse | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/05/2010

Le blog collectif

Fotolia_6495454_XS.jpg

Le blog...un virus?

Le blog c’est pire qu’une puce biométrique sur un passeport. Tout le monde connaît mes moindres gestes. Mes escapades révèlent ma position géographique au mètre près, mes écrits dénoncent mes états d’âme et informent sur mes pensées et mes penchants politiques quand il m’arrive d’en avoir. C’est que je suis comme l’a si bien décrit un fin observateur de la blogosphère un “blogueur à haute dose”. Je me jette des fleurs alors que les pollens empoisonnent actuellement ma vie. Encore une révélation sur mon être! Je ne sais pas faire les choses à moitié. Et même si j’essaye de cacher une partie de ma vie je ne peux m’empêcher de la divulguer plus tard par une photo, par une allusion ou carrément par un reportage pour mon blog. Tous ceux de mon entourage qui me lisent me font souvent les mêmes remarques: “on sait que tu n’étais pas là...on connaît ton avis sur le sujet...on comprend maintenant pourquoi tu as décliné telle invitation...On dirait que j'ai mis une puce GPS dans mon blog voir un mouchard toute option! Et ça ne finit pas! Des fois je découvre que des lecteurs issus de mon entourage sont plus informés que moi sur ma vie. Ils arrivent même à anticiper mes sorties, mes reportages, mes coups de gueules... Certains jours ils poussent le bouchon assez loin. “Dis, tu ne vas quand même pas publier ce que tu sais déjà sur les secrets de la famille? ou les petits problèmes familiaux?...Parce que là on ne va plus rien te dire!...on ira laver notre linge au pressing!
Le blog est pire que tous les réseaux sociaux. C’est un virus quand il vous attrape, il ne vous lâche plus. Vous devenez son esclave comme jadis à son avènement le téléphone portable a colonisé notre quotidien. Dans quelques années nous dirons la même chose des blogs quand une autre forme de communication prendra le pouvoir sur nous!

Photo: © Konstantinos Kokkinis- Fotolia.com

Ce texte a paru pour la première fois le 16 mai dans le blog collectif. Et c'est l'occasion de rappeler que ce blog s'adresse à toutes les blogueuses et blogueurs de La Tribune de Genève et de 24heures. Le thème de ce dimanche: "L'amitié", celui de la semaine prochaine: "La paix" et la semaine d'après: "L'érotisme"...A vos plumes!

A ce jour, j'ai reçu un texte de Luzia, un autre de Marie-France de Meuron et un troisième de Djemâa Chraïti

Avant de partir, visitez mes autres blogs:

2.jpg
1.jpg
Et le
Blog collectif 1.jpg
Et demain est un autre jour!
1068008157.jpg
Toutes nos pensées pour Max Göldi victime du terrorisme d'état
1360572638.jpg

14:21 Écrit par Haykel dans blog,blogueur,blogueuse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blog, blogueuse, blogosphère | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

12/05/2010

Regards croisés de Genève et d’ailleurs, ma contribution

n123726350974787_6886.jpg

Nouvelle mise à jour avec les photos de la première table ronde sur les blogs à Genève

Chères amies blogueuses, chers amis blogueurs je vous invite aujourd’hui à assister à la table ronde: “Regards croisés de Genève et d’ailleurs” qui aura lieu à la Librairie Arabe l’Olivier à partir de 19h30. C’est tellement rare de voir la blogosphère impliquée voir partie prenante d’un débat qu’il faut insister et le signaler. Je pense que c’est la première fois que notre ville abrite ce genre de table ronde. Contacté par les organisateurs pour y participer malheureusement j’ai décliné l’invitation après l’avoir initialement acceptée. Un déplacement professionnel m’éloigne aujourd’hui de Genève. J’avais préparé un petit texte sur l’influence des blogs et des nouveaux moyens de communication sur la société civile genevoise et l’opportunité que ces outils leur donnent de faire passer leur message.


Mon intervention: L’information citoyenne
Y a pas mieux pour parler d’un sujet qui me tient particulièrement à coeur que d’évoquer mon expérience personnelle. J’ai commencé ma “carrière” de blogueur à plein temps à la fin de l’année 2008 lorsque mon entreprise a été cambriolée et que suite à ce fait divers  j’ai dû annuler mes vacances. L’envie d’écrire qui me titille depuis un moment à trouver un excellent prétexte pour ouvrir un blog. Avant d’écrire ma première note je me suis penché sur le contenu des autres blogueurs. Fotolia_1320894_XS.jpgLe blog est-ce uniquement un moyen de transposer un cahier intime sur le net? Est-ce un instrument de communication, de réflexion, de propagande ou un vecteur qui favorise l’auto-promotion? Même si on n’a rien à vendre le seul plaisir de se relire et d’être lu par autrui donne une satisfaction à son auteur et une prévalue à la matière mise à disposition du grand nombre.
J’ai trouvé de tout sur la blogosphère et c’est tant mieux parce qu’on ne se ressemble pas tous dieu merci. Du fan de hockey, de la moto ou du Jet d’eau, du passionné de l’aviation, du cordon bleu en passant par les divers collectionneurs, le syndicaliste, le politicien, l’étudiant, le photographe ou l’homme de foi...les blogs abritent toutes les couches de la société et représentent une palette hétéroclite qui résume bien les mentalités du moment et les divers courants de pensée de ceux qui investissent la toile dans un rôle bien défini et ce d’après une organisation bien établie. Une hiérarchie qui se manifeste par celui qui écrit et celui qui lit et en dernier celui qui commente.
C’est vraiment rare mais ce n’est pas une exception de trouver des blogs intimistes qui parlent essentiellement du quotidien d’une personne, de ses états-d’âme, de ses coups de gueule et de ses coups de cœur. Tous les blogueurs ont quelque chose à dire, à montrer ou à faire écouter. Un besoin vital de partager à grande échelle qui dépasse le cercle des amis et des proches. Tous on a peur de tomber dans l’anonymat et l’oubli dans une société qui fait la part belle au star système et à la peopolisation. L’inconnu, le voisin d’à côté, le commun des mortels est devenu une star depuis son passage à la télévision grâce à une télé réalité qui puise ses sujets dans la fatuité. Moi aussi j’ai quelque chose à dire ou à montrer en faisant vivre un blog je montre tout mon savoir faire. Et je ne suis plus un anonyme parmi les anonymes!
Pour me démarquer des autres blogueurs j’ai pris le pari d’informer et de débusquer la contradiction chez mes semblables, les genevois en premier, les suisses en second et les humains principalement. J’ai trouvé un filon très peu exploité et je me suis faufilé dans une catégorie qui fait la part belle à l’information citoyenne.1291990773.jpg
De part leur configuration nos médias ne peuvent  tout couvrir. Pourtant si on prend le cas de Genève avec ses 457.000 habitants logiquement on doit arriver à couvrir tout ce qui passe en ville. Mais visiblement, il y a une priorité dans le choix des couvertures de l’information locale. Il m’est arrivé dans mon blog PLANETE PHOTOS de parler de choses importantes ou de couvrir des événements survenus dans notre cité alors que le traitement de ces mêmes informations a été réduit en entrefilet ou en une photo accompagnée par une légende ou des fois complètement ignoré par nos journaux.  J’ai même réussi à décrocher un scoop devançant ainsi les médias traditionnels. Je parle du retour de Rachid Hamdani sur sol helvétique révélé par mon blog en première suisse.
Si on prend le blog en tant que “médias” d’informations il est appelé à jouer un rôle important dans notre société celui de supplier le journaliste qui ne peut être partout et un moyen de communication complémentaire au diffuseur d’informations à la méthode classique. 
Je conclus: le fait de parler dans les blogs de sujets qui sont peu ou pas repris par les médias donne une visibilité citoyenne à tout ceux qui œuvrent dans l’ombre pour le bien de la communauté. Une richesse inestimable!

============================================================================================

Photos de la table ronde:
28582_424356981795_236413916795_5533519_7183208_n.jpg
28582_424356996795_236413916795_5533520_1734791_n.jpg
28582_424357001795_236413916795_5533521_7614889_n.jpg
28582_424357016795_236413916795_5533522_1041261_n.jpg
28582_424357021795_236413916795_5533523_1573465_n.jpg
28582_424357031795_236413916795_5533524_5350915_n.jpg
28582_424357046795_236413916795_5533525_9490_n.jpg
28582_424357056795_236413916795_5533526_3870687_n.jpg
28582_424357061795_236413916795_5533527_7300860_n.jpg
28582_424357071795_236413916795_5533528_6470140_n.jpg
28582_424357096795_236413916795_5533530_7832448_n.jpg
28582_424357106795_236413916795_5533531_1101701_n.jpg
28582_424357116795_236413916795_5533532_4533569_n.jpg
28582_424357126795_236413916795_5533533_7190626_n.jpg
28582_424357156795_236413916795_5533534_2654028_n.jpg
Photos envoyées par un participant
La photo du jour:
111.jpg
Avant de partir, visitez mes autres blogs:

2.jpg
1.jpg
Et le
Blog collectif 1.jpg

Et demain est un autre jour!
1068008157.jpg
Toutes nos pensées pour Max Göldi victime du terrorisme d'état
1360572638.jpg

09/04/2010

La fin des blogs? que nenni!

Blogs Haykel.jpg120 millions de blogs dans le monde nous informe le magasine TV nouvo qui se pose la question: “La fin des blogs?”. Comme bon nombre de statistiques voilà un chiffre qui parle mais qui ne reflète pas la réalité. 120 millions de blogs et combien de blogueurs et de blogueuses derrière leur clavier? Je parle de mon cas. J’ai trois blogs et je gère provisoirement un quatrième. Ces blogs sont hébergés par plusieurs plates-formes. Avec le procédé copier-coller par exemple Planète Photos se dédouble et se multiplie et s’adresse simultanément au public de sept hébergeurs différents. Le blog du Jet d’eau se trouve sur 5 d’entre eux, Le blog du Valais sur deux et enfin Le blog collectif sur un. Au total votre serviteur statistiquement parlant possède 15 blogs qui, en fait, ne représentent que 4. Et je ne suis pas le seul. La blogosphére  regorge de blogueurs et de blogueuses professionnels qui multiplient leur présence pour ratisser le plus large possible.
Les blogs contrairement à ce que pensent certains ne sont pas en perte de vitesse au contraire. Ils ont le vent en poupe et sont appelés à jouer un rôle de plus en plus important dans notre société. Les journalistes sont indispensables mais ils ne peuvent pas tout couvrir. Il se passe tellement de choses dans le quotidien et être partout c’est impossible. Les blogs citoyens apportent un plus que le quatrième pouvoir ne peut offrir faute de moyens humains et matériels. Un journaliste fait ses huit heures de travail et rentre chez lui. Un blogueur peut bloguer toute la journée, il n’a pas un impératif de bouclage, de quota à respecter, un supérieur à supporter, des horaires à faire et des annonceurs à ménager. Souvent le blogueur précède le journaliste et livre l’information en primeur. Le lecteur ne va pas attendre à la sortie des rotatives pour avoir son info. L’instantané qu’apporte actuellement internet favorise les blogs et les portails d’informations au détriment de la presse écrite qui à part l’analyse et les enquêtes peine à donner le plus que le lecteur à l’aise sur internet trouve bien avant la sortie du journal. Il y a blog et blog et en excluant quelque mémorable dérive comme celle qui entoure actuellement les rumeurs autour du couple présidentiel français et des blogs de propagandes dans bon nombre de domaines la blogosphère reste cependant un endroit fréquentable et constructif.
Je tiens à partager avec vous cette nouvelle qui me concerne. Depuis le début de cette semaine, je suis le correspondant à Genève de Kapitalis, un portail d’information sur la Tunisie et le Maghreb Arabe. J’ai encore de la place pour d’autres challenges si jamais il y a des intéressés! Qui a posé la question: “La fin des blogs?” Je lui réponds que ce n’est que le début.

 

Fin des blogs.jpg
Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, Maudet promoteur de graffitis, Maudet-Moutinot, combat des titans, Le dernier joujou de Maudet et Encore du boulot pour Maudet

17935_1297927181204_1621127854_769653_1369621_n.jpg
Dans les rues de Genève cette semaine:
26471_412569836795_236413916795_5260957_1882045_n.jpg
26471_412569841795_236413916795_5260958_6186168_n.jpg
26471_412569846795_236413916795_5260959_3162281_n.jpg
26471_412569851795_236413916795_5260960_4742704_n.jpg
26471_412569871795_236413916795_5260963_3617961_n.jpg
26471_412569876795_236413916795_5260964_1933673_n.jpg
26471_412569856795_236413916795_5260961_3200002_n.jpg
26471_412569866795_236413916795_5260962_219970_n.jpg
26471_412569951795_236413916795_5260976_5960971_n.jpg
26471_412569961795_236413916795_5260977_7807617_n.jpg
26471_412569966795_236413916795_5260978_6517327_n.jpg
Dans un train
26471_412569971795_236413916795_5260979_6405803_n.jpg
Au restaurant. La meilleure Penne Sicilienne de Genève à la Rue de la Servette:
26471_412569946795_236413916795_5260975_4874232_n.jpg
26471_412569941795_236413916795_5260974_5704833_n.jpg
Aux Bains des Pâquis:
26471_412569881795_236413916795_5260965_6435560_n.jpg
26471_412569886795_236413916795_5260966_1119429_n.jpg
26471_412569891795_236413916795_5260967_2723067_n.jpg
26471_412569911795_236413916795_5260969_1302366_n.jpg
rr.jpg
26471_412569916795_236413916795_5260970_3158245_n.jpg
26471_412569921795_236413916795_5260971_3505758_n.jpg
26471_412569931795_236413916795_5260972_2578830_n.jpg
26471_412569936795_236413916795_5260973_8284999_n.jpg
Avant de partir, visitez mes autres blogs:

2.jpg
1.jpg
Et le
Blog collectif 1.jpg

Et demain est un autre jour!
1068008157.jpg
Toutes nos pensées pour Max Göldi victime du terrorisme d'état
1360572638.jpg