24/01/2015

La liberté pour le blogueur Raïf Badawi et honte à l’Arabie-Saoudite!

Rafi.jpg10 ans de prison, 1000 coups de fouet et une amende de 1 million de rials saoudiens (chf. 235.-) c’est le prix qu’est entrain de payer le blogueur Raïf Badawi. Son crime est d’avoir tenu un forum dans lequel il s’exprime pacifiquement et donne la parole à ses concitoyens. Les autorités saoudiennes qui vivent dans une autre époque ne tolèrent point la liberté d’expression. En infligeant ce traitement inhumain à Raïf Badawi, l’Arabie Saoudite, un bon client pour toutes les organisations qui veillent sur l’application des droits de l’homme démontre une fois de plus sa fidélité pour la dictature et le totalitarisme. 1000 coups de fouet sont programmés durant 20 semaines. Le blogueur on a déjà reçu 50 coups le 9 janvier et le massacre va continuer chaque vendredi. Les 16 et 23 janvier les séances de torture publique ont été ajournées pour raison médicale...le temps que les cicatrices se referment...à peine et on remet le couvert...flagellation inhumaine dans un pays autocratique à la pensée unique!
Je reconnais à travers ces lignes Raïf Badawi, comme mon frère d’armes dans la lute contre l’absurdité de tout système autoritaire! Je suis solidaire avec toi, honte à l’Arabie-Saoudite!

D'autres contributions ici

Et demain est un autre jour!

16/02/2009

Tornare en Arabie Saoudite?

Un miracle, un événement planétaire qu’on peux lier à la célèbre citation : « C'est un petit pas pour l'homme, mais un bond de géant pour l'humanité » version féminine. Remplacer l’homme par la femme et l’humanité par l’Arabie Saoudite, gardienne de la Mecque et vous obtenez la personnalité de la semaine : Madame Noura Al-Fayez, fraîchement nommée vers l’âge de la ménopause, vice-ministre de l’Education pour les affaires des filles. 52 ans est un âge raisonnable pour faire de la politique, y a pas de sous entendu dans mes propos. 250px-LocationSaudiArabia.svg.pngEt toutes les femmes n’ont pas le talent de la trentenaire Rama Yade qui joue parfaitement le rôle de parité entre femme issue de l'émigration et française de souche. D’ailleurs je vois mal une jeunette qui siége au milieu des ultra conservateurs, qui veulent conserver le pouvoir du mâle sur la femelle. Pour la parité, ce n’est pas à l’ordre du jour. M. Tornare n’aura pas de problème si d’aventure, il voudrait se présenter à l’exécutif de ce royaume où la femme se taille le rôle principal mais au foyer. Deux questions me taraudent comment dans un pays où les femmes doivent remplir des conditions draconiennes entre autre pour conduire une voiture (http://www.genreenaction.net/spip.php?article6460), un acte banal dans le reste du monde, une vice-ministre peut remplir sa tâche ? Doit t-on la faire chapeauté par un homme comme pour bon nombre d’activités où la présence d’un membre de la famille de sexe fort est obligatoire dans ce pays? Deuxième question, comment un Ministère qui s’occupe des destinées des filles a été confié depuis toujours à des hommes ? Ah ce royaume !  C’est un paradis pour les machos…

 

L’affaire Paula, la Brésilienne qui a passé un mauvais Saint-Valentin à cause de ses mensonges nous a donné l’occasion de constater qu’entre deux journaux de la même maison, on a deux versions différentes. svp.gifDans le Matin orange le consul du Brésil déclare avoir reçu pas mal d’e-mails de citoyens suisses qui demandaient pardon pour un acte qu’on n’a pas commis. Et dans la version bleue un journal brésilien déclare que le consulat brésilien à Zurich  a été inondé d’e-mails d’insultes de la part de Suisses fâchés. A qui doit-on faire confiance, au journal payant ou au gratuit ? Et pourquoi le journaliste orange n’a pas lu le papier de son collègue gratuit avant de faire son interview avec le consul du Brésil ?

 

Dernières nouvelles des roumaines à Genève : après la manche place au balai raclette. Photo prise aujourd’hui vers 14h10 du côté de la gare routière. Que fait la police ?

roumaine.jpg
Le Jet d’eau aujourd’hui qui a fonctionné à plein temps :
n1621127854_175792_377.jpg
n1621127854_175788_8939.jpg
n1621127854_175789_9284.jpg
n1621127854_175790_9639.jpg
n1621127854_175791_9994.jpg
n1621127854_175794_1206.jpg
n1621127854_175795_1597.jpg
n1621127854_175796_1983.jpg
Pépites:
UDC.jpg
n1621127854_175787_8578.jpg
Une vache à la Poste du Mont-Blanc du côté de l'office du tourisme:
n1621127854_175785_7812.jpg
Une équipe TV à la rue du Mont-Blanc vers 11h30:
TV.jpg
Des drogués et autres dealers devant leur quartier général au Boulevard James Fazy:
Dealer.jpg