06/01/2016

Un peu de décence Me Bonnant, 2600.- francs ce n’est pas une somme dérisoire!

Bonnant.jpgMe Bonnant est comme chacun sait un intellectuel de haut vol. Un célèbre avocat genevois qui manie avec excellence la langue française. Je prends des pincettes pour écrire sur sa dernière sortie pour défendre son ami et ancien associé Dominique Warluzel qui a tiré sur une aide-soignante qui lui réclame 2600.- francs pour travail accompli. La page Wikipédia consacrée à ce grand orateur est polémiste hors pair donne un aperçu sur la qualité de l’homme et son parcours professionnel. Me Bonnant est née dans une famille “bourgeoise” constituée d’avocats et de magistrats. Toute cette introduction c’est pour souligner le confort dans lequel a baigné cet avocat. Dans un article publié lundi 5 janvier sur le site internet de la Tribune de Genève Me Bonnant a déclaré ”On ne tue pas pour une somme si dérisoire” en faisant référence à la somme de 2600.- qu’a réclamée l’aide-soignante à Dominique Warluzel. C’est vrai rien ne justifie le meurtre et surtout pas pour l’argent quelque soit la somme. Ce qui est dérisoire pour cet avocat qui veut banaliser le coup de feu malheureux dans “une affaire domestique” choque les petits salariés qui gagnent mensuellement après 160 heures de travail cette somme. Je ne connais pas le cachet de ce précieux avocat et je ne veux pas spéculer en avançant une somme. Mais vu que 2600.- francs est une somme dérisoire pour Me Bonnant je n’ose même pas imaginer le taux horaire de ses honoraires. Me Bonnant je vais renoncer à vous posez des questions très faciles du genre: “combien coûte un cigare Winston Churchill” chez Davidoff, “une coupe de Champagne” à l’hôtel des Bergues” ou “un bœuf Charolais” au restaurant le Loti à la Réserve qu’un salarié qui gagne 2925.- net mensuellement ne peut s’offrir et je vous dit simplement dorénavant choisissez vos mots. Ce qui est “dérisoire” pour vous et pour votre ami, client et ex-associé constitue “l’essentiel” de bon nombre de travailleurs et travailleuses à Genève. Décence! 

Ps: les médias ne donnent pas la parole à la victime.  Cherchez l'erreur !

                 Et une autre note sur Me Bonnant ici

                        Et demain est un autre jour!

23:55 Écrit par Haykel dans Justice | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : justice, me marc bonnant, dominique warluzel | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook