29/11/2014

Tentative d’hameçonnage “Swisscom”

Swisscom 1.jpgLa méthode est bien rodée. Et la tentative de “phishing” est presque parfaite. Je ne suis pas le seul dans mon cas. J’ai reçu cette semaine un mail bidonné du service client de Swisscom dont lequel on m’apprend que j’ai payé à double ma facture de téléphone du mois d’octobre. Et pour faire sérieux j’ai même un numéro de dossier et bien attendu un lien à l’apparence véridique puisqu’il reprend un lien “plausible” de Swisscom. Je ne suis pas tombé dans le piège car  j’ai constaté 3 anomalies. La première concerne mon adresse mail. L’adresse utilisée n’a jamais été communiquée à Swisscom car j’utilise une autre pour mes relations avec les fournisseurs. La deuxième incohérence c’est le lien sur lequel je dois appuyer pour confirmer le remboursement et qui ne contient pas le “s” de sécurité dans le http, ni un cadenas. Et enfin l’adresse de l’envoyeur, trafiquée maladroitement: “contact07@swiss.com”.
J’ai contacté Swisscom pour les avertir mais vu le ton employé par l’opératrice cette tentative d’hameçonnage n’est ni une première ni une exclusivité. Méfiez-vous et restez vigilant!

Et demain est un autre jour!

13:47 Écrit par Haykel dans Genève, Internet | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : hameçonnage, swisscom, phishing, arnaque internet | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

12/09/2012

"Swiss Museums", une nouvelle App avec 1095 musées, qui dit mieux!

Sans titre.jpgUne nouvelle application vient de voir le jour pour enrichir la somme d’informations dont disposent les utilisateurs des appareils mobiles qui tournent sous le système d’exploitation ios. 
“Swiss Museums” fonctionne sur les Iphone, ipad et ipod touch et comme son nom l’indique fait la part belle aux musées suisses. Une bible de pas moins que 1095 musées…dont  trente rien qu’à Genève. Impressionnant! Bien conçue avec une ergonomie plaisante cette nouvelle application sortie sur l’app store le 4 septembre recense et donne des informations utiles et indispensables à tous ceux qui s’intéressent aux musées suisses. Géolocalisation, photos et des fois vidéos, plans d’accès, horaires d’ouverture, transports, adresse mail de chaque musée, accès pour handicapés…le “Swiss Museums” va devenir un instrument nécessaire pour faciliter la vie à plus d’un surtout les touristes d’une façon particulière puisque l’application est disponible en 4 langues: français, anglais, allemand et italien. La recherche se fait selon plusieurs critères. Par canton, par ordre alphabétique, par catégorie de musée, par proximité par rapport à l’endroit où on se trouve. Cette application gratuite produite par la société “Pixels Trade” dont le siège se trouve à Genève avec la collaboration de l’Association des Musées Suisses (AMS) est appelée sans aucun doute à s’enrichir dans l’avenir avec d’autres informations utiles telles que le lien du site internet de chaque musée ou encore le programme des expositions…

Et demain est un autre jour!

17:29 Écrit par Haykel dans Internet, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : swiss museums, association des musées suisses (ams) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

03/05/2010

Aujourd’hui, "Journée mondiale de la liberté de la presse"

333.jpgOui il faut bien consacrer une journée mondiale au 4ème pouvoir pour parler des violations subies par les journalistes dans plusieurs pays. Censures, répressions, emprisonnements, tortures, représailles, harcèllements, chantages, pressions, kidnapping sont le lot des journalistes qui exercent leur profession autour de la planète dans des pays proches ou éloignés de la Suisse qui reste heureusement épargnée par ce fléau. Quoi que il faut rester vigilant. Un photographe a été molesté par la police pendant les émeutes qui ont suivi le cortège du 1er mai à Zurich. Depuis le début de l’année on compte neuf journalistes tués, 168 emprisonnés et 120 citoyens blogueurs ou simplement internautes croupissent dans les geôles des dictatures. Informer ou s’informer est un acte anodin dans les pays développés qui se transforme en délit dans d’autres où la liberté d’expression pose problème. Reporters sans frontières qui fêtent cette année leur 25ème anniversaire tiennent à jour sur leur site internet l’état des libertés bafouées. Rien n’est épargné à ceux qui ont choisi de mettre leur vie en danger pour informer et livrer l’information au public. 1111.jpgParce que le nombre d’injustices ne cesse d’augmenter et que l’arbitraire nous prive d’une information objective, Reporters sans Frontières ont créé en 2001 et continuent à entretenir avec le même sérieux une liste de 40 prédateurs de la liberté de la presse. Des hommes d’Etats, des ministres, des dirigeants d’institutions d’Etat, des chefs religieux, des milices et organisations criminelles sont épinglés et montrés du doigt pour leur empressement à museler l’information. Et c’est l’occasion pour RSF de mener une opération coup de poing avec affiches et vidéos réalisées par Stephen J Shanabrook et Veronika GeorGieVa. Retenez cette date, le 3 mai et ayez une pensée pour tous les “prisonniers de l’Information”, ils le valent bien!

Illustrations:

-Carte avec en rouge les pays qui ont des problèmes avec la liberté d'expression.

-Posters de la nouvelle compagne de RSF avec Mouammar Kadhafi, Mahmoud Ahmadinejad et Kim Jong-Il

222.jpg
Et demain est un autre jour!
Journée de la liberté de presse.jpg