PLANETE PHOTOS (LE BLOG DE GENEVE) - Page 7

  • Spectacle son et lumière aux Bastions

    Imprimer

    A.jpgUn spectacle son et lumière se déroule tous les soirs au Parc des Bastions sur la façade du bâtiment de l’université. Public de tout âge se presse chaque soir pour admirer la dernière œuvre des « Spectaculaires allumeurs d’images ».
    C’est la deuxième fois qu’en marge du colloque Wright pour la science organisé par l’université de Genève qu’un spectacle de mapping est organisé au parc des Bastions. Jusqu’au 20 nombre et à raison de 3 séances quotidiennes à 17h45, 19h et 15085727_10209742447950873_6788011916531429703_n.jpg20h30 on est invité à décoder le livre de la vie ou la révolution génomique à savoir l’ADN qui vient de livrer une partie de ces mystères. Le programme du colloque est alléchant, l’entrée est gratuite et valait le déplacement. Le 7, le 8 le 10 et le 11 novembre 4 conférences données par des spécialistes ont eu lieu sur des sujets variés en rapport avec l’humain. « Comprendre le sens de l’odorat », «Médecine personnalisée: le décodage génomique et autres profilages », « L’Homme de Néandertal et nos origines » et « L’humain à nouveau « améliorable » Tels sont les thèmes abordés pendant le 17ème colloques wright pour la science ».

    PS: photos prises avec un smartphone et la vidéo tournée avec un appareil photo compact

    14963128_10209742448070876_3521443130226524709_n.jpg

    15032654_10209742447670866_6798386542208322508_n.jpg

    14963325_10209742452550988_236927787980039510_n.jpg

    14993346_10209742453551013_2314003242251972627_n.jpg

    15027403_10209742449110902_4465398890355995983_n.jpg

    15027754_10209742455271056_5558831896901616866_n.jpg

    15032120_10209742459911172_3897622054847762137_n.jpg

    15032741_10209742449470911_4940342204048664251_n.jpg

    15036169_10209742450710942_4660618319741123442_n.jpg

    15036172_10209742448390884_6995871527136758754_n.jpg

    15036564_10209742446590839_3636431773930996332_n.jpg

    15056238_10209742448710892_648676900457963063_n.jpg

    15078868_10209742450190929_5963321253620000084_n.jpg

    15085516_10209742449790919_1515599477069887693_n.jpg

    15085636_10209742459591164_8208605919062734733_n.jpg

    15094340_10209742447230855_1287701880848105810_n.jpg

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: les poupées de la graffeuse AMIKAL, ça craint!

    Imprimer

    AAA.jpgLa graffeuse AMIKAL est en grande forme en ce moment. Elle vient de finir un graffiti spécial Halloween au Pulp 68 et la voilà en action dans le cadre de l’exposition «Geneva propaganda» qui se tient jusqu’au 19 novembre aux Halles de la Fonderie de Carouge. Avec sa malicieuse poupée mi-manga-mi Pokemon qui attaque tout ce qui bouge et surtout l’infiniment petit AMIKAL en a fait sa marque de fabrique. Tantôt une perceuse à la main, un pistolet, un fusil ou encore un marteau, un chalumeau ou un gourdin le jouet de la graffeuse genevoise s’amuse avec notre imaginaire et donne un sérieux coup au mythe de la poupée gentille. Cette poupée spéciale n’a pourtant rien avoir non plus avec celles qu’on voit au cinéma maléfiques ou possédées par des forces de l’au delà. Les poupées de l’artiste AMIKAL ont une apparence gentille presque inoffensive. Mais derrière ce calme D.jpgapparent se cache le message que veut nous transmettre l’auteur qui traque la contradiction chez les humains. Les apparences qui comme on le sait sont souvent trompeuses et provoquent le mal. Le beau inspire la confiance des fois s’est justifié d’autres pas et les poupées d’AMIKAL sont là pour nous rappeler que la vigilance est de mise quand on est devant une situation où « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ».
    Revenons à nos poupées, la dernière en graffiti est entrain de prendre forme sur un des murs des Halles de la Fonderie et devinez qui en est l’auteur? AMIKAL bien sûr qui continue à nous livrer son message: méfiez-vous des poupées...belles et gentilles!
    Pour le plaisir des yeux à visionner la petite vidéo avec Amikal tournée dimanche 6 novembre à la Fonderie lors de la séance « custom » d’objets organisée par Desstres.

    Le site internet d'Amikal: http://amikal.xyz/

    11Amikal-s.jpg

    Amikal-s.jpg

    amikal,graffeuse amikal,street art,graffiti genevois,graffeuse amk,graffeuse make

    amikal,graffeuse amikal,street art,graffiti genevois,graffeuse amk,graffeuse make

    DSC_5704.JPG

    DSC_5705.JPG

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Une semaine sur Instragram (6)

    Imprimer

    1.jpg

    2.jpg

    3.jpg

    4.jpg

    5.jpg

    La production de Planète photos sur Instragram ici

    Et demain est un autre jour!

  • Des graffitis fluorescents à Carouge

    Imprimer

    Sans titre 233-s.jpgDes graffitis en 3D ou en fluo c’est la nouvelle tendance dans le street art.
    Le graffiti n’arrête pas de se renouveler et de se transformer pour suivre la mode et coller à son époque. Plusieurs établissements nocturnes font appel aux graffeurs et aux graffeuses pour des décorations d’intérieur visibles à faible lumière. Le graffiti fluo fait fureur dans les bars branchés suffisamment de quoi donner du travail aux artistes. Dans le cadre de l’exposition « Geneva propaganda » et pour l'atelier organisé par Desstres AMIKAL, IDEO, TROCKS, SPELO, PTITLUT et LUTIN ont utilisé cette technique spéciale pour graffer sur des tableaux dont les motifs n’apparaissent que dans un endroit sombre. Résultat spectaculaire pour cette performance que vous pouvez visiter jusqu’au 19 novembre aux Halles de la Fonderie à Carouge.

    Sans titre 2eff.jpg

    DSC01107-s.jpg

    DSC01108-s.jpg

    DSC01112-s.jpg

    graffiti,graffeurs,graffeuse,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,desstres,idéo,amikal,geneva propaganda,lutin,street art

    Sans titre 24e.jpg

    DSC01113-s.jpg

    DSC_5734-s.jpg

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Exposition d’art urbain à Carouge: « Geneva propaganda »

    Imprimer

    5-s.jpgDeux ans après l’exposition « Post-graffiti et abstrait » à l’espace des Halles de la Fonderie à Carouge l’artiste français Nadib BANDI remet le couvert au même endroit pour une nouvelle aventure artistique qui regroupe une pléiade de vedettes touchant divers domaines et essentiellement le graffiti. Ce nouveau rendez-vous qui prendra fin le 19 novembre s’intitule « Geneva propaganda ». BANDI s’est associé à cette occasion au galeriste IDroom pour l’organisation qui a vu la participation active de la Ville de Carouge, de la FASE (Fondation genevoise pour l’animation socioculturelle) et des travailleurs sociaux hors murs (TSHM).
    Serval, Joule de la JONXION, REY, YGREK1, JAZY, BANDI, Xavier Magaldi exposent avec de l’ancien et du nouvDSC_5559-s.jpgeau tandis que d’autres graffeurs et graffeuses vont s’atteler durant quelques jours à peindre en live des fresques géantes. Malgré la pluie de ce samedi la talentueuse AMIKAL s’est lancée en premier pour ce grand raout du graffiti en attendant l’entrée en scène d’autres virtuoses de la bombe. Déjà pour dimanche 6 novembre l’association Desstres annonce un spectacle exceptionnel de Fluograff en live avec les artistes  TROCKS, IDEO, LUTIN, BRKN WRLD et AMIKAL ainsi qu’un Workshop Custom d’objets rétros ou « urban style » le tout avec une animation musicale avec DJ SLAT5, DJ CRIKET, MAON & GONZO SELECTA.
    Pour la suite du programme, il y aura un atelier d’expression libre danse et graffiti avec l’Ecole du Sous-sol le DSC_5570-s.jpgmercredi 9 novembre de 14h à 18h, le samedi 12 novembre une visite guidée et initiation danse et graffiti, le dimanche 13 novembre vernissage des fresques extérieures et enfin le vendredi 18 novembre performance danse « Liaisons Urbaines » + Jonas & Buda « Slam calligraphique ».
    Vous pouvez admirer et acheter les sérigraphies d’Obey au nombre de 50, rencontrer et discuter avec les artistes urbains genevois et assister à des performances live, merci Nadib BANDI et IDroom.

    DSC_5652-s.jpg

    DSC_5654-s.jpg

    DSC_5660-1 (glissées)-s.jpg

    DSC_5642-s.jpg

    DSC_5645-s.jpg

    DSC_5644-s.jpg

    DSC_5648-s.jpg

    DSC_5649-s.jpg

    DSC_5556-s.jpg

    DSC_5572-s.jpg

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    DSC_5567-s.jpg

    DSC_5568-s.jpg

    DSC_5602-s.jpg

    DSC_5588-s.jpg

    DSC_5591-s.jpg

    Sans titre 2-s.jpg

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    DSC_5651-s.jpg

    DSC01096-s.jpg

    DSC_5576-s.jpg

    DSC_5577-s.jpg

    DSC_5578-s.jpg

    DSC_5579-s.jpg

    DSC_5580-s.jpg

    DSC_5583-s.jpg

    DSC_5584-s.jpg

    DSC_5585-s.jpg

    DSC_5661-s.jpg

    DSC_5663-s.jpg

    DSC_5605-s.jpg

    DSC_5604-s.jpg

    DSC_5637-s.jpg

    DSC_5638-s.jpg

    DSC_5639-s.jpg

    DSC_5641-s.jpg

    Sans titre 7-s.jpg

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    DSC_5606-s.jpg

    DSC_5616-s.jpg

    DSC_5607-s.jpg

    DSC_5609-s.jpg

    Sans titre 3-s.jpg

    xBmcE-s.jpg

    DSC_5614-1 (glissées)-s.jpg

    DSC_5664-s.jpg

    DSC_5619-s.jpg

    DSC_5621-s.jpg

    DSC_5622-s.jpg

    DSC_5635-s.jpg

    DSC_5636-s.jpg

    DSC_5623-s.jpg

    DSC_5627-s.jpg

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    DSC_5560-s.jpg

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Une semaine sur Instragram (5)

    Imprimer

    A.jpg

    B.jpg

    C.jpg

    D.jpg

    La production de Planète photos sur Instragram ici

    Et demain est un autre jour!

    Lien permanent Catégories : Instragram 0 commentaire
  • A Genève l’arbre cache la contradiction humaine

    Imprimer

    arbres,marronnier,plainpalais,arbres de plainpalaisDrôle d’époque que nous vivons actuellement. A Genève le grand cirque médiatique qui entoure l’abattage des 34 arbres malades supposés incurables ou sauvables de Plainpalais interpelle. L’association pour la défense des arbres et des allées de la plaine de Plainpalais crie au « vandalisme étatique », le MCG fait son beurre et se découvre une âme écologique, d’autres partis politiques lui emboitent le pas, les gendarmes viennent supplier les agents municipaux pour le bon déroulement de la mise à mort des vénérables marronniers. Et l’être humain dans tout cela ? Je n’ai pas vu le même manège lors de l’évacuation des requérants d’asile déboutés. Je n’ai pas vu le même remue-ménage quand il s’agit de dénoncer ou d’agir contre l’appauvrissement grandissant des plus vulnérables à Genève. Apparemment dans la citée de Calvin un arbre est plus côté dans la bourse des valeurs chez l’humain! Genève, ville humaine? Certainement!

    PS: photo d'archive

    Et demain est un autre jour!

                                                                                                   

  • Une semaine sur Instragram (4)

    Imprimer

    11.jpg

    2.jpg

    1.jpg

    3.jpg

    n.jpg

    p.jpg

    k.jpg

    m.jpg

    H.jpg

    A.jpg

    l.jpg

    Vevey

    E.jpg

    ======

    C.jpg

    B.jpg

    D.jpg

    F.jpg

    G.jpg

    Sans titre1.jpg

    Sans titre.jpg

    La production de Planète photos sur Instragram ici

    Et demain est un autre jour!

  • Du graffiti à Chêne-Bourg

    Imprimer

    Sans titre.jpgAutre exemple d’action communautaire dans le domaine du street art. Il y a quelques mois le graffeur Whyre a été approché par des travailleurs sociaux hors murs (TSHM) pour mener à bien un projet ambitieux avec des jeunes du quartier de Chêne-Bourg. Une fois les autorisations accordées Whyre a fait appel à son ami Avid avec qui il a travaillé sur d’autres fresques notamment celle de la rue de Carouge pour le projet «Passatous ». Ils leur a fallu 32 heures environ pour réaliser les 4 grandes fresques qui égayent les toilettes du Parc de l’ancienne DSC00114-s.jpgmairie qui se trouve entre la rue de Genève et la rue François-Jacquier. Whyre est content du résultat de la collaboration qu’il a eu avec les jeunes de Chêne-Bourg qui ont été très motivés et ont même été rétribués pour leur « coup de main ». Quant aux habitants du quartier, plusieurs d’entre eux se sont arrêtés un instant pour discuter avec les graffeurs et les apprentis graffeurs. Mission accomplie, bravo à la commune de Chêne-Bourg pour avoir donner l’occasion à des jeunes pour s’exprimer et pour avoir embellie un de ses bâtiments avec des graffitis. Un exemple à suivre!

    DSC00139-s.jpg

    DSC00134-s.jpg

    DSC00126-s.jpg

    DSC00128-s.jpg

    DSC00122-s.jpg

    DSC00110-s.jpg

    DSC00113-s.jpg

    DSC00116-s.jpg

    DSC00118-s.jpg

    DSC00121-s.jpg

    DSC00107-s.jpg

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Couleurs automnales

    Imprimer

    B.jpgCertes ça n’a rien avoir avec les paysages à couper le souffle du Canada quand l’automne s’installe mais Genève possède aussi des pépites à contempler pendant la même période. Le Jardin Botanique bien sûr mais aussi les nombreux parcs qui font le bonheur des promeneurs. Le mélange des couleurs avec le soleil ça donne un panorama agréable et apaisant pour les yeux.  Une explosion de couleurs qui se marient bien avec l’environnement. Du vert, du rouge, du pourpre, du jaune, du marron autant de combinaisons qui font de dame nature un chef d’œuvre divin qui malheureusement est saisonnier donc il faut en profiter déjà maintenant et pour quelques jours. Mon objectif m’a emmené à la Pointe de la Jonction, au Parc des Bastions, à la Promenade de la Treille, aux Bains des Pâquis, au Parc Mon repos, au Jardin Botanique et au Parc de l’impératrice, au Parc des Eaux-Vives et de la Grange.

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    Vue de et à partir de la Pointe de la Jonction

    DSC_4862-s.jpg

    DSC_4863-s.jpg

    DSC_4861-s.jpg

    DSC_4864-s.jpg

    DSC_4866-s.jpg

    DSC_4867-s.jpg

    DSC_4875-s.jpg

    DSC_4883-s.jpg

    DSC_4884-s.jpg

    DSC_4888-s.jpg

    DSC_4889-s.jpg

    DSC_4894-s.jpg

    DSC_4896-s.jpg

    DSC_4897-s.jpg

    DSC_4903-s.jpg

    DSC_4911-s.jpg

    DSC_4950-s.jpg

    DSC_4955-s.jpg

    DSC_4980-s.jpg

    DSC_4981-s.jpg

    DSC_4990-s.jpg

    DSC_4992-s.jpg

    DSC_5003-s.jpg

    DSC_5004-s.jpg

    DSC_5010-s.jpg

    GBSzO-s.jpg

    Promenade de la treille

    CigGr-s.jpg

    DSC_4859-s.jpg

    DSC_4857-s.jpg

    Vue de et à partir du Parc des Bastions

    DSC_4846-s.jpg

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    DSC_4850-s.jpg

    DSC_5015-s.jpg

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    DSC_5017-s.jpg

    DSC_5031-s.jpg

    DSC_5034-s.jpg

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

     

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    yS72s-s.jpg

    DSC_5033-s.jpg

    DSC_5026-s.jpg

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    Vue de et à partir des Bains des Pâquis

    thumb_DSC_5051_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5238_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5239_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5260_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5270_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5056_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5075_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5057_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5058_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5068_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5076_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5077_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5078_1024-s.jpg

    Vue à partir du Quai Wilson

    thumb_DSC_5079_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5083_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5096_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5098_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5107_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5111_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5113_1024-s.jpg

    Parc Mon repos

    thumb_DSC_5115_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5118_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5119_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5122_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5123_1024-1 (glissées)-s.jpg

    thumb_DSC_5124_1024-1 (glissées)-s.jpg

    thumb_DSC_5125_1024-1 (glissées)-s.jpg

    thumb_DSC_5126_1024-1 (glissées)-s.jpg

    Jardin botanique et Parc de l'impératrice

    thumb_DSC_5127_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5128_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5129_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5130_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5131_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5211_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5214_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5147_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5148_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5157_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5159_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5171_1024-1 (glissées)-s.jpg

    thumb_DSC_5174_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5180_1024-1 (glissées)-s.jpg

    thumb_DSC_5187_1024-1 (glissées)-s.jpg

    thumb_DSC_5191_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5193_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5194_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5198_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5200_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5221_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5225_1024-s.jpg

    thumb_DSC_5226_1024-s.jpg

    Vue à partir du Port noir:

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    Parc Lagrange et Parc des Eaux-Vives:

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    L'île Rousseau:

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    Vue sur le Pont de la Machine

    photos automne à genève,automne à genève,photos automnales,nature

    Et en 2015 ici

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: 2 fresques pour un barbecue à Thônex

    Imprimer

    DSC_3131-s.jpgNombreux sont les espaces barbecues à Genève. Au bord de l’eau, dans les parcs, dans des lieux complètement décentrés...les amateurs des grillades ont le choix. Si vous avez l’occasion de passer un jour par Thônex allez voir leur espace barbecue qui se trouve à quelques mètres de la mairie, ça vaut le détour.
    Fruit d’une collaboration entre la commune d’une part, la graffeuse Lif et le graffeur Dabtwo ainsi que les jeunes du quartier les deux fresques inaugurées le 7 juin 2015 illuminent les lieux et attirent l’œil par ses couleurs chatoyantes.  Les deux DSC_3136-s.jpgartistes chevronnés qui ne sont pas à leur première collaboration ont eu beaucoup de plaisir à peindre ces deux fresques qui a réuni autour d’eux les jeunes du quartier. Un bon souvenir que tient à souligner Lif qui saisit l’occasion pour remercier Didi, Beto, Rey, Mehdi, Marc...
    Comme on le constate ces dernières années le graffiti sort de plus en plus de son « ghetto » et de la clandestinité et devient un élément comme un autre pour embellir le mobilier urbain grâce aux efforts de certaines communes. Qui va s’en plaindre?

    DSC_3147-s.jpg

    DSC_3111-s.jpg

    DSC_3116-s.jpg

    DSC_3140-s.jpg

    DSC_3150-s.jpg

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Une semaine sur Instragram (3)

    Imprimer

    A.png

    B.jpg

    C.jpg

    D.jpg

    ===============

    Sans titre21.jpg

    «La plus grande expérience mondial de contact visuel »: Les yeux dans les yeux

    Sans titre20.jpg

    Sans titre14.jpg

    Sans titre17.jpg

    Sans titre18.jpg

    Sans titre19.jpg

    Sans titre5.jpg

    Sans titre.jpg

    Sans titre 12.jpg

    Sans titre1.jpg

    Sans titre2.jpg

    Sans titre4.jpg

    Sans titre 13.jpg

    Sans titre 6.jpg

    Sans titre 8.jpg

    Sans titre7.jpg

    Sans titre 9.jpg

    Annecy

    Sans titre10.jpg

    Sans titre11.jpg

    La production de Planète photos sur Instragram ici

    Et demain est un autre jour!

  • «La plus grande expérience mondial de contact visuel »: Les yeux dans les yeux

    Imprimer

    DSC_4824-s.jpgQu’est-ce qu’on n'invente pas pour rapprocher les gens et réchauffer les relations entre humains. Après les «Free hugs» (câlins gratuits) place à «La plus grande expérience mondial de contact visuel». Pendant une minute regarder un inconnu les yeux dans les yeux. Pas nécessaire de converser avec lui. Le but c’est le regard échangé. Une expérience qui a vu le jour en Australie grâce à un groupe humanitaire australien, les «Liberators». La finalité de cette démarche qu’une centaine de pays organise pendant le mois d’octobre est de revigorer les contacts humains l’espace de cet exercice qui dure 1 minute. Libre à vous de renouveler l’expérience DSC_4825-s.jpgle même jour avec plusieurs inconnus. Il n’y a aucune contre indication, aucune limite ni contrainte. Le regard est gratuit et encourage "la connexion" entre humains.
    Avec une semaine d’avance sur le monde, Genève a participé samedi 15 octobre à «La plus grande expérience mondial de contact visuel» devant l’entrée principale du Parc des Bastions. Difficile de chiffrer le nombre de participants mais sur la page Facebook de l’évènement 223 personnes ont promis de passer par la Place Neuve histoire de partager cette expérience avec des inconnus et ils ont bien fait!

    DSC_4826-s.jpg

    la plus grande expérience mondial de contact visuel,the world's biggest eye contact experiment: geneva,parc des bastions,place de neuve

    Sans titre 2.jpg

    la plus grande expérience mondial de contact visuel,the world's biggest eye contact experiment: geneva,parc des bastions,place de neuve

    Cette dernière photo a été prise à partir du tram avec un smartphone

    Et demain est un autre jour!

  • Graffiti: Quand le street art se met au service de la communauté

    Imprimer

    Sans titre-s.jpgTrès belle initiative autour d’une nouvelle fresque inaugurée vendredi 14 octobre 2016 dans le passage couvert entre le 51 et 53 de la rue de Carouge. Une adresse bien connue par les démunis qui fréquentent la petite supérette de Caritas, par les élèves et le personnel de la Haute école de travail social (HETS) et par les utilisateurs et les employés du foyer de jour pour personnes âgées l’Oasis. Le point de départ est un projet intitulé « Passatous » fruit d’une idée d’un étudiant de la HETS qui l’a transmiDSC_4762-s.jpgse à son association l'A.D.E.S. La proximité du foyer l’Oasis avec l’établissement universitaire a donné naissance à cette fresque a voir comme un geste communautaire au service de l’intergénérationnel. Pour concrétiser cette action citoyenne l’Oasis a fait appel à Desstres qui a organisé pour les aînés des ateliers et des sorties de découverte du street art. Ainsi ils ont pu rencontré plusieurs graffeurs tels que Bandi, Wozdat, Avid, Whyre et Heurk. Et à partir des débats qui ont suivi mettre sur pied le sujet de la grande fresque exécutée par les talentueux graffeurs Whyre et Avid qui ne sont pas à leur première collaboration..  
    Sans titrec-s.jpgRespect, partage, échange, apprentissage et transmission tels sont les leitmotivs de cette oeuvre à 4 mains contre la solitude et une attention envers nos ainés.
    Pendant l’inauguration Desstres a mis à disposition du public des surfaces en cellophane pour s’initier à l’art du graffiti. Alors qu’un couple de clowns relationnels et une troupe musicale qui a joué de la musique Klezmer ont animé le repas préparé par Caritas et l’Oasis.

    DSC_4752-s.jpg

    DSC_4756-s.jpg

    DSC_4758-1-s.jpg

    DSC_4762-s.jpg

    DSC_4789-s.jpg

    DSC_4769-s.jpg

    DSC_4786-s.jpg

    DSC_4768-s.jpg

    DSC_4770-s.jpg

    DSC_4782-s.jpg

    DSC_4765-s.jpg

    DSC_4800-s.jpg

    DSC_4775-s.jpg

    DSC_4778-s.jpg

    DSC_4788-s.jpg

    DSC_4799-s.jpg

    DSC_4767-s.jpg

    Sans titre-s.jpg

    DSC_4784-s.jpg

    DSC_4798-s.jpg

    graffeur,graffeuse,whyre,avid,hets,caritas,haute école de travail social,ades,association oasisdesstres

    graffeur,graffeuse,whyre,avid,hets,caritas,haute école de travail social,ades,association oasisdesstres

    graffeur,graffeuse,whyre,avid,hets,caritas,haute école de travail social,ades,association oasisdesstres

    graffeur,graffeuse,whyre,avid,hets,caritas,haute école de travail social,ades,association oasisdesstres

    graffeur,graffeuse,whyre,avid,hets,caritas,haute école de travail social,ades,association oasisdesstres

    L'actualité du graffiti genevois ici

    Et demain est un autre jour!

  • Coup de gueule contre les TPG

    Imprimer

    1385671725.jpgRas le bol des TPG. Il ne se passe plus un jour sans subir une perturbation quelconque avec en prime pendant les heures de pointe des véhicules plein à craquer impossible à y accéder si par malheur on ne se trouve pas dans un des arrêts terminus. Entassés comme des sardines les usagers n’arrêtent pas de différer leur retour à la maison ou le départ vers leur travail. Aujourd’hui comme hier des perturbations le matin ont fortement frappé la bonne marche des Transports Publics Genevois. Jusqu’à 20 minutes de retard sur plusieurs secteurs de la ville.
    181071944.2.jpgEntre travaux, accidents, incidents  et interventions de la police on ne sait plus quoi faire pour respecter la ponctualité par rapport à son travail. Chaque matin c’est le même dilemme et les mêmes interrogations. Chaque matin c’est une tombola genre vais-je arriver à l’heure à destination. Dois-je sortir deux heures plus tôt pour un trajet direct de 30 minutes ? Vivement une nouvelle compagnie de transport pour concurrencer  les » Transports Pénibles Genevois ». Je vais rejoindre les rangs de tous les déçus des TPG et je vais acheter un scooter pour mes déplacements. Et tant pis pour la mobilité douce!

    Mon coup de gueule coïncide avec la présentation ce matin à la presse de la nouvelle stratégie des TPG avec amélioration de certaines dessertes et renforcement du réseau des trams. A suivre !

    PS: Photos d'archive

    Et demain est un jour!

    Lien permanent Catégories : Genève, TPG 3 commentaires