25/11/2016

Opinion: Les Emplois de solidarité, un échec presque total!

© pixarno - Fotolia.com.jpgQui dit Emploi de solidarité, dit précarité. Avec un salaire mensuel à partir de 2900.- net on ne peut aller loin. Au contraire, on accumule les dettes sans pour autant entrevoir le bout du tunnel. Pas d’avenir pour ce genre d’employés « au rabais » qui font le même travail que d’autres employés payés des fois le double. Ils sont des centaines à Genève à galérer, leur nombre avoisine les 800 et travaillent dans des associations ou institutions privées à but non lucratif qui font de leur mieux pour contenir les frustrations générées par ce statut. Pas de plan de carrière et pour certains qui sont animés par une ambition de gravir les échelons c’est l’enterrement. D’ailleurs ce n’est pas le but des EDS d’offrir un plan de carrière.

Le département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé dont dépend les EDS bouge mais il a les mains liées. Le conseiller d’État Mauro Poggia a mis la pression sur les employeurs afin que ces derniers instaurent des programmes de formations pour permettre aux employés en EDS de se former, de changer d'orientation professionnelle et enfin de retrouver un emploi sur le marché ordinaire. Facile sur le papier! Une partie des personnes en Emploi de solidarité peut physiquement et eds,emploi de solidarité,précarité à genèveintellectuellement s’investir dans des formations, alors que l’autre catégorie est rattrapée par l’âge. Comme on le sait à Genève comme ailleurs, les quinquagénaires ont peu de chance d’intégrer le marché ordinaire de l’emploi même s’ils sont qualifiés. Combien sont-ils dans ce cas? Un bon nombre.  Ils sont condamnés à rester dans ce système et attendre l’âge de 60 ans pour avoir une gratification de 250.- chf par mois! D’ici là déjà fragilisés ils augmentent les statistiques de l’absentéisme à coup de dépression, de maladie et d’accident! Les Emplois de solidarité ont montré leur limite et à défaut de sauver ce système complètement miné par la politique il faut avoir le courage de le supprimer car on est entrain de pérenniser la précarité.
On peut se poser des questions au sujet du maintien de ce magnifique marché parallèle de l’emploi qui offre de la main d’œuvre bon marché à des employeurs qui font de l’utilité publique leur fond de commerce. Je cite  un article publié par la Tribune de Genève le 5 janvier 2016. « Sous eds,emploi de solidarité,précarité à genèvel’injonction du Secrétariat fédéral à l’économie (SECO) et à la demande du Conseil d’Etat, le Grand Conseil a retiré à l’Etat, le 18 septembre, la responsabilité de fixer lui-même le niveau des salaires des EDS. Afin que Berne considère que ce sont de «vrais emplois» (ce qui donne droit potentiellement aux indemnités de chômage), c’est donc aux employeurs de s’y atteler. ». A ce jour, aucune augmentation de salaire de qui que ce soit n’a été enregistrée.
Les dirigeants des entreprises qui emploient les EDS sont réduits par manque de moyens à proposer à leurs employés de recourir à une carte de réduction chez Caritas pour s’approvisionner en denrées alimentaires à moindre coût. Précaire tu es, précaire tu resteras.  

A ceux qui pensent q4.jpgue c’est un système provisoire qui permet aux personnes fragilisées une insertion socio-professionnelle pour un retour sur le marché principal de l'emploi c’est faux. Rares ceux qui retrouvent un emploi dans le circuit ordinaire, ils représentent en moyenne moins de 15%. Le salaire minimum de 2900.- net est attribué aux employés sans qualifications. Mais la qualification ne tient compte que d’un seul critère, la possession d’un CFC ou équivalent. L’équivalent veut dire entamer de longues démarches d’équivalences couteuses ou avoir un « CFC d’équivalence européenne de préférence d’un pays où on connait le système éducatif ». L’expérience passe à la trappe! Vous avez beau travailler pendant une vingtaine d’années dans le privé par exemple avec un poste de cadre mais une fois tomber au chômage puis accepter un 1.jpgtravail en EDS tout le parcours professionnel est effacé d’un seul coup. Et vous voilà avec un salaire minimum de 2900.-. Comment peuvent-ils vivre à Genève avec un tel salaire sans perdre sa dignité ou devenir tricheur?  Certains ont choisi la filière de l’Hospice qui offre à ses bénéficiaires le payement du loyer, de l’assurance maladie et une somme décente pour vivre en contrepartie d’un travail à 50% dans une association ou institution privée à but non lucratif. Ceux qui refusent le confort de cette aide sociale se retrouvent en EDS avec un vrai faux emploi qui demande énormément d’investissement...pour 2900.- net par mois. Est-ce raisonnable? Le sort de ces employés de solidarité n’intéresse personne. La population genevoise va bientôt atteindre les 500.000 habitants, les 800 personnes occupant un emploi de solidarité ne pèsent pas lourds dans la balance!

Et demain est un autre jour!

09:14 Écrit par Haykel dans Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : eds, emploi de solidarité, précarité à genève | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

22/11/2016

Une semaine sur Instragram (8)

1.jpg

2.jpg

3.jpg

4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La production de Planète photos sur Instragram ici

Et demain est un autre jour!

20/11/2016

Miss et Mister Automnales 2016

miss et mister automnales 2016,miss et mister suisse romande,automnales 2016Il a 18 ans, elle a 2 ans de plus. Il est étudiant à l’EPFL (Ecole polytechnique fédérale de Lausanne) elle est employée de commerce. Il mesure 1,78, elle 5 cm de moins. Les deux ont été élus samedi 19 novembre à Palexpo Mister et Miss Automnale 2016. Les heureux gagnants Joël Casella et Ophélie Bignotti comme 38 autres candidats concourront le samedi 21 janvier 2017 à Palexpo à la Halle 7 pour la couronne de Miss et Mister Suisse romande.
La compétition des Automnales est une mise en bouche pour préparer l’ensemble des candidats au grand raout romand du mois de janvier. Tout au long des 10 jours des Automnales les 40 « beautés » qui briguent le podium du mois de janvier ont défilé sans relâche devant le public de Palexpo. Cet évènement vient après le voyage d’une semaine à Prague au mois d’octobre dernier toujours dans le cadre d’apprentissage pour le titre final.

miss et mister automnales 2016,miss et mister suisse romande,automnales 2016

Et demain est un autre jour!

19/11/2016

500 chats à Palexpo, je ronronne de plaisir!

Sans titre.jpgL’un des moments forts des Automnales qui s’achèvent le dimanche 20 novembre est sans conteste l’Exposition Féline Internationale du moins pour votre reporter chéri qui chérit à la folie les chats. 500 félins représentant plus de 40 races pavaneront durant 2 jours à Palexpo devant des juges internationaux et un public conquis d’avance à la cause des 4 pattes. Les titres de Champion d’Europe, Grand Champion d’Europe, Champion international ou même Grand Champion seront décernés à des chats et des chattes d’exceptions. Les 500 chats méritent un prix pour leur beauté, leur disponibilité et leur patience pour supporter durant 2 jours le Sans titre2.jpgfait d’être exposé aux regards étrangers dans un espace confiné loin de leur demeure. Je n’ai pas pris beaucoup de photos absorbé par le défilé ininterrompu des félins devant les juges certains sympas et d’autres qui méritent des « grrr » ou des coups de griffes. Si vous êtes fana comme le responsable de ce blog de ces biquets, félins, grappins, greffiers, grippeminauds, harets, boules de poil, margays, matous, minets, mistigris, moumoutes, ocelots, onces, patte-pelu, raminagrobis...courez dimanche à Palexpo les voir une dernière fois. 

DSC_5779.jpg

DSC_5868.jpg

DSC_5781.jpg

DSC_5793 2.jpg

DSC_5788.jpg

DSC_5835.jpg

DSC_5829.jpg

DSC_5847.jpg

SANS TITRE 3.jpg

DSC01284.jpg

DSC_5798.jpg

DSC_5802.jpg

DSC_5811.jpg

DSC_5838.jpg

DSC_5869.jpg

DSC_5870.jpg

DSC_5881.jpg

DSC_5820.jpg

DSC01281.jpg

DSC_5912.jpg

DSC_5915.jpg

DSC_5858.jpg

DSC_5885.jpg

DSC_5772.jpg

DSC_5889.jpg

DSC_5896.jpg

DSC_5900.jpg

DSC_5903.jpg

DSC_5904.jpg

DSC_5906.jpg

DSC_5907.jpg

DSC_5925.jpg

DSC01265.jpg

DSC01273.jpg

Photos prises par Biviana avec un smartphone:

20161119_182143.jpg

20161119_182416.jpg

20161119_182726.jpg

20161119_183224.jpg

Et demain est un autre jour!

23:55 Écrit par Haykel dans Chat | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Des travaux pendant le week-end sur le pont de Carouge

DSC01243aaaaaaaaa.jpgD’ici la fin de l’année les usagers et habitants de Carouge retrouveront leur pont entièrement rénové. Aujourd’hui samedi 19 novembre 2016 des ouvriers s’activent pour procéder à la désinstallation des deux passerelles. Trams, piétons et vélos circulent sans entrave. Et des engins géants entrent en scène attirant badauds et photographes. Voici en détails les travaux qui seront effectués par la Ville de Carouge et la Ville de Genève sur le pont de Carouge:
-Démolition et reconstruction du tablier (partie supérieure), sans porter atteinte à l’image du pont
-Agrandissement des trottoirs, mixtes piétons-vélos
-Restauration des barrières et des consoles d’époque
-Amélioration de l’éclairage public sur le pont et mise en lumière
de l’ouvrage par un voile lumineux
-Rénovation de la maçonnerie (réfection des joints entre les pierres, nettoyage et remplacement des parties endommagées)
Entretien des berges et défrichage aux abords du pont

DSC01244aaaaaaaaa.jpg

DSC01245aaaaaaaaa.jpg

DSC01246aaaaaaaaa.jpg

DSC01248aaaaaaaaa.jpg

DSC01249aaaaaaaaa.jpg

DSC01250aaaaaaaaa.jpg

DSC01251aaaaaaaaa.jpg

DSC01252aaaaaaaaa.jpg

DSC01253aaaaaaaaa.jpg

DSC01254aaaaaaaaa.jpg

DSC01255aaaaaaaaa.jpg

DSC01256aaaaaaaaa.jpg

DSC01257aaaaaaaaa.jpg

DSC01258aaaaaaaaa.jpg

Et demain est un autre jour!

14:33 Écrit par Haykel dans Genève, genève,les rues de genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pont de carouge, travaux pont de carouge | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

18/11/2016

La photo du jour: quand le chien devient un bébé!

Poussette.jpg

Le chien est le meilleur ami de l’homme et de la femme aussi. Compagnon fidèle et pour certain la seule attache affective, ce canidé est tellement apprécié qu’on n’hésite pas à se plier en quatre pour le chouchouter. Je n’ai pas trouvé mieux que ce début de proverbe polonais pour résumer cette photo prise mercredi 16 novembre 2016 à l’arrêt Peillonex à Chêne-Bourg: « Le plus grand amour est l’amour d’une mère, vient ensuite l’amour d’un chien...» Arrêt sur l’image avec cette dame qui porte bien ses 70 ans et qui pousse la poussette avec à l’intérieur son Yorkshire Terrier, un chien réputé pour son caractère vif, affectueux et têtu et qui ne doit pas être constamment porté dans les bras. C’est Wikipedia qui le dit donc ça doit être vrai. Qu’importe ce résumé de l’encyclopédie la plus consultée sur internet, cette dame aime son chien comme on aime un bébé. Pourquoi pas? ça vous dérange? Moi pas tant qu’elle ne lui donne pas la tétée ou le biberon en public!

D'autres photos du jour ici
Et demain est un autre jour!
 

14/11/2016

Une semaine sur Instragram (7)

1.jpg

2.jpg

La production de Planète photos sur Instragram ici

Et demain est un autre jour!

12:20 Écrit par Haykel dans Instragram | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : instragramm, instragram haykel, genevapicture instragram | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

12/11/2016

Spectacle son et lumière aux Bastions

A.jpgUn spectacle son et lumière se déroule tous les soirs au Parc des Bastions sur la façade du bâtiment de l’université. Public de tout âge se presse chaque soir pour admirer la dernière œuvre des « Spectaculaires allumeurs d’images ».
C’est la deuxième fois qu’en marge du colloque Wright pour la science organisé par l’université de Genève qu’un spectacle de mapping est organisé au parc des Bastions. Jusqu’au 20 nombre et à raison de 3 séances quotidiennes à 17h45, 19h et 15085727_10209742447950873_6788011916531429703_n.jpg20h30 on est invité à décoder le livre de la vie ou la révolution génomique à savoir l’ADN qui vient de livrer une partie de ces mystères. Le programme du colloque est alléchant, l’entrée est gratuite et valait le déplacement. Le 7, le 8 le 10 et le 11 novembre 4 conférences données par des spécialistes ont eu lieu sur des sujets variés en rapport avec l’humain. « Comprendre le sens de l’odorat », «Médecine personnalisée: le décodage génomique et autres profilages », « L’Homme de Néandertal et nos origines » et « L’humain à nouveau « améliorable » Tels sont les thèmes abordés pendant le 17ème colloques wright pour la science ».

PS: photos prises avec un smartphone et la vidéo tournée avec un appareil photo compact

14963128_10209742448070876_3521443130226524709_n.jpg

15032654_10209742447670866_6798386542208322508_n.jpg

14963325_10209742452550988_236927787980039510_n.jpg

14993346_10209742453551013_2314003242251972627_n.jpg

15027403_10209742449110902_4465398890355995983_n.jpg

15027754_10209742455271056_5558831896901616866_n.jpg

15032120_10209742459911172_3897622054847762137_n.jpg

15032741_10209742449470911_4940342204048664251_n.jpg

15036169_10209742450710942_4660618319741123442_n.jpg

15036172_10209742448390884_6995871527136758754_n.jpg

15036564_10209742446590839_3636431773930996332_n.jpg

15056238_10209742448710892_648676900457963063_n.jpg

15078868_10209742450190929_5963321253620000084_n.jpg

15085516_10209742449790919_1515599477069887693_n.jpg

15085636_10209742459591164_8208605919062734733_n.jpg

15094340_10209742447230855_1287701880848105810_n.jpg

Et demain est un autre jour!

10/11/2016

Graffiti: les poupées de la graffeuse AMIKAL, ça craint!

AAA.jpgLa graffeuse AMIKAL est en grande forme en ce moment. Elle vient de finir un graffiti spécial Halloween au Pulp 68 et la voilà en action dans le cadre de l’exposition «Geneva propaganda» qui se tient jusqu’au 19 novembre aux Halles de la Fonderie de Carouge. Avec sa malicieuse poupée mi-manga-mi Pokemon qui attaque tout ce qui bouge et surtout l’infiniment petit AMIKAL en a fait sa marque de fabrique. Tantôt une perceuse à la main, un pistolet, un fusil ou encore un marteau, un chalumeau ou un gourdin le jouet de la graffeuse genevoise s’amuse avec notre imaginaire et donne un sérieux coup au mythe de la poupée gentille. Cette poupée spéciale n’a pourtant rien avoir non plus avec celles qu’on voit au cinéma maléfiques ou possédées par des forces de l’au delà. Les poupées de l’artiste AMIKAL ont une apparence gentille presque inoffensive. Mais derrière ce calme D.jpgapparent se cache le message que veut nous transmettre l’auteur qui traque la contradiction chez les humains. Les apparences qui comme on le sait sont souvent trompeuses et provoquent le mal. Le beau inspire la confiance des fois s’est justifié d’autres pas et les poupées d’AMIKAL sont là pour nous rappeler que la vigilance est de mise quand on est devant une situation où « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ».
Revenons à nos poupées, la dernière en graffiti est entrain de prendre forme sur un des murs des Halles de la Fonderie et devinez qui en est l’auteur? AMIKAL bien sûr qui continue à nous livrer son message: méfiez-vous des poupées...belles et gentilles!
Pour le plaisir des yeux à visionner la petite vidéo avec Amikal tournée dimanche 6 novembre à la Fonderie lors de la séance « custom » d’objets organisée par Desstres.

Le site internet d'Amikal: http://amikal.xyz/

11Amikal-s.jpg

Amikal-s.jpg

amikal,graffeuse amikal,street art,graffiti genevois,graffeuse amk,graffeuse make

amikal,graffeuse amikal,street art,graffiti genevois,graffeuse amk,graffeuse make

DSC_5704.JPG

DSC_5705.JPG

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

08/11/2016

Une semaine sur Instragram (6)

1.jpg

2.jpg

3.jpg

4.jpg

5.jpg

La production de Planète photos sur Instragram ici

Et demain est un autre jour!

07/11/2016

Des graffitis fluorescents à Carouge

Sans titre 233-s.jpgDes graffitis en 3D ou en fluo c’est la nouvelle tendance dans le street art.
Le graffiti n’arrête pas de se renouveler et de se transformer pour suivre la mode et coller à son époque. Plusieurs établissements nocturnes font appel aux graffeurs et aux graffeuses pour des décorations d’intérieur visibles à faible lumière. Le graffiti fluo fait fureur dans les bars branchés suffisamment de quoi donner du travail aux artistes. Dans le cadre de l’exposition « Geneva propaganda » et pour l'atelier organisé par Desstres AMIKAL, IDEO, TROCKS, SPELO, PTITLUT et LUTIN ont utilisé cette technique spéciale pour graffer sur des tableaux dont les motifs n’apparaissent que dans un endroit sombre. Résultat spectaculaire pour cette performance que vous pouvez visiter jusqu’au 19 novembre aux Halles de la Fonderie à Carouge.

Sans titre 2eff.jpg

DSC01107-s.jpg

DSC01108-s.jpg

DSC01112-s.jpg

graffiti,graffeurs,graffeuse,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,desstres,idéo,amikal,geneva propaganda,lutin,street art

Sans titre 24e.jpg

DSC01113-s.jpg

DSC_5734-s.jpg

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

06/11/2016

Exposition d’art urbain à Carouge: « Geneva propaganda »

5-s.jpgDeux ans après l’exposition « Post-graffiti et abstrait » à l’espace des Halles de la Fonderie à Carouge l’artiste français Nadib BANDI remet le couvert au même endroit pour une nouvelle aventure artistique qui regroupe une pléiade de vedettes touchant divers domaines et essentiellement le graffiti. Ce nouveau rendez-vous qui prendra fin le 19 novembre s’intitule « Geneva propaganda ». BANDI s’est associé à cette occasion au galeriste IDroom pour l’organisation qui a vu la participation active de la Ville de Carouge, de la FASE (Fondation genevoise pour l’animation socioculturelle) et des travailleurs sociaux hors murs (TSHM).
Serval, Joule de la JONXION, REY, YGREK1, JAZY, BANDI, Xavier Magaldi exposent avec de l’ancien et du nouvDSC_5559-s.jpgeau tandis que d’autres graffeurs et graffeuses vont s’atteler durant quelques jours à peindre en live des fresques géantes. Malgré la pluie de ce samedi la talentueuse AMIKAL s’est lancée en premier pour ce grand raout du graffiti en attendant l’entrée en scène d’autres virtuoses de la bombe. Déjà pour dimanche 6 novembre l’association Desstres annonce un spectacle exceptionnel de Fluograff en live avec les artistes  TROCKS, IDEO, LUTIN, BRKN WRLD et AMIKAL ainsi qu’un Workshop Custom d’objets rétros ou « urban style » le tout avec une animation musicale avec DJ SLAT5, DJ CRIKET, MAON & GONZO SELECTA.
Pour la suite du programme, il y aura un atelier d’expression libre danse et graffiti avec l’Ecole du Sous-sol le DSC_5570-s.jpgmercredi 9 novembre de 14h à 18h, le samedi 12 novembre une visite guidée et initiation danse et graffiti, le dimanche 13 novembre vernissage des fresques extérieures et enfin le vendredi 18 novembre performance danse « Liaisons Urbaines » + Jonas & Buda « Slam calligraphique ».
Vous pouvez admirer et acheter les sérigraphies d’Obey au nombre de 50, rencontrer et discuter avec les artistes urbains genevois et assister à des performances live, merci Nadib BANDI et IDroom.

DSC_5652-s.jpg

DSC_5654-s.jpg

DSC_5660-1 (glissées)-s.jpg

DSC_5642-s.jpg

DSC_5645-s.jpg

DSC_5644-s.jpg

DSC_5648-s.jpg

DSC_5649-s.jpg

DSC_5556-s.jpg

DSC_5572-s.jpg

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

DSC_5567-s.jpg

DSC_5568-s.jpg

DSC_5602-s.jpg

DSC_5588-s.jpg

DSC_5591-s.jpg

Sans titre 2-s.jpg

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

DSC_5651-s.jpg

DSC01096-s.jpg

DSC_5576-s.jpg

DSC_5577-s.jpg

DSC_5578-s.jpg

DSC_5579-s.jpg

DSC_5580-s.jpg

DSC_5583-s.jpg

DSC_5584-s.jpg

DSC_5585-s.jpg

DSC_5661-s.jpg

DSC_5663-s.jpg

DSC_5605-s.jpg

DSC_5604-s.jpg

DSC_5637-s.jpg

DSC_5638-s.jpg

DSC_5639-s.jpg

DSC_5641-s.jpg

Sans titre 7-s.jpg

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

DSC_5606-s.jpg

DSC_5616-s.jpg

DSC_5607-s.jpg

DSC_5609-s.jpg

Sans titre 3-s.jpg

xBmcE-s.jpg

DSC_5614-1 (glissées)-s.jpg

DSC_5664-s.jpg

DSC_5619-s.jpg

DSC_5621-s.jpg

DSC_5622-s.jpg

DSC_5635-s.jpg

DSC_5636-s.jpg

DSC_5623-s.jpg

DSC_5627-s.jpg

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

DSC_5560-s.jpg

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

01/11/2016

Une semaine sur Instragram (5)

A.jpg

B.jpg

C.jpg

D.jpg

La production de Planète photos sur Instragram ici

Et demain est un autre jour!

18:50 Écrit par Haykel dans Instragram | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : instragram, genevapicture | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

28/10/2016

A Genève l’arbre cache la contradiction humaine

arbres,marronnier,plainpalais,arbres de plainpalaisDrôle d’époque que nous vivons actuellement. A Genève le grand cirque médiatique qui entoure l’abattage des 34 arbres malades supposés incurables ou sauvables de Plainpalais interpelle. L’association pour la défense des arbres et des allées de la plaine de Plainpalais crie au « vandalisme étatique », le MCG fait son beurre et se découvre une âme écologique, d’autres partis politiques lui emboitent le pas, les gendarmes viennent supplier les agents municipaux pour le bon déroulement de la mise à mort des vénérables marronniers. Et l’être humain dans tout cela ? Je n’ai pas vu le même manège lors de l’évacuation des requérants d’asile déboutés. Je n’ai pas vu le même remue-ménage quand il s’agit de dénoncer ou d’agir contre l’appauvrissement grandissant des plus vulnérables à Genève. Apparemment dans la citée de Calvin un arbre est plus côté dans la bourse des valeurs chez l’humain! Genève, ville humaine? Certainement!

PS: photo d'archive

Et demain est un autre jour!

                                                                                               

12:58 Écrit par Haykel dans Environnement, Société - People | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arbres, marronnier, plainpalais, arbres de plainpalais | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

26/10/2016

Une semaine sur Instragram (4)

11.jpg

2.jpg

1.jpg

3.jpg

n.jpg

p.jpg

k.jpg

m.jpg

H.jpg

A.jpg

l.jpg

Vevey

E.jpg

======

C.jpg

B.jpg

D.jpg

F.jpg

G.jpg

Sans titre1.jpg

Sans titre.jpg

La production de Planète photos sur Instragram ici

Et demain est un autre jour!