football

  • La Tunisie à la CAN 2019 : on peut s’estimer heureux pour ce verre à moitié plein !

    Imprimer

    Screenshot_20190718_121322.jpgL’équipe de Tunisie n’a finalement pas démérité en terminant 4e de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Son classement aurait pu être pire, vu les moyens dont elle dispose

    Allez, je suis du genre à voir le verre à moitié plein. Oui les Aigles de Carthage sont la risée des Tunisiens. Oui Khazri et ses coéquipiers nous ont donné un spectacle d’une telle mièvrerie qu’on est en droit d’exiger leur scalpe. Oui les trois gardiens sont comme on dit en Tunisie : «une tire-lire» ou «une chambre à coucher»

    D’ailleurs, les internautes ont attribué à la défense tunisienne le titre de "la meilleure attaque contre son camp", tellement elle Screenshot_20190718_115324.jpglaisse passer … les buts ou les facilite "à l’insu de son propre gré" !

    Oui, la Tunisie qui avait enfanté des gardiens de légende comme Sakok Sassi, alias «Attouga», ou Chokri El Ouaer, méritait mieux.

    Oui le pays tout entier avec tout ce qu’il compte comme cafés et salons de thé, commentateurs éclairés, entraîneurs imprivoisés et «Giresse à la petite semaine» est en droit d’exiger des changements dans la gestion des affaires de son équipe nationale, mais en a-t-il vraiment le pouvoir ? Oui peut-être ont-ils raison (ou peut-être ont-ils tort) ceux qui croient que l’équipe nationale sert les intérêts de quelques uns et profite à quelques autres. Oui peut-être ont-ils raison (ou peut-être ont-ils tort) ceux qui agitent la théorie du complot et avancent Screenshot_20190718_121846.jpgqu’on a cherché à privilégier tel joueur ou tel club au détriment de tels autres.

    A tous ces supporteurs patriotes et sincères je dis, en tant que spectateur neutre vivant à l’étranger : «Les aigles de la banlieue chic de Tunis» ont fait tout ce qui est en leur pouvoir ou dans les limites de leurs capacités pour finir ces joutes africaines à la 4e place, la plus mauvaise certes, mais elle reste meilleure que la disqualification à laquelle les destinaient leurs 3 premiers matches. Ce n’est finalement pas un maigre butin quand on voit la qualité du championnat tunisien et ce qui se passe tous les weekends sur les gradins des stades et dans les coulisses du football. En d’autres termes, la Tunisie peut s’estimer heureuse d’occuper cette honorable position et je ne vois pas pourquoi on s’échine tant à vouloir le verre plein alors qu’on n’en a pas, objectivement les moyens.

    A la vérité, le miracle tunisien a encore opéré vu les moyens humains limités mis à disposition.

    Bravo donc à toute l’équipe, joueurs et cadres techniques pour cette 4e place africaine inespérée et souhaitons à l’Algérie de sabrer, vendredi soir, le champagne de la victoire ! Les Fennecs, eux méritent bien… une coupe.

    Quant aux Aigles de Carthage, ils auront le temps de méditer ce qu’il faut bien appeler une défaite et de boire le calice jusqu’à la lie.

    Article paru le 18.07.2019 sur Kapitalis

    Photos: site internet de la CAF

    Et demain est un autre jour!

  • Coupe d’Afrique des nations 2019: le désintérêt des européens pour cette compétition africaine!

    Imprimer

    Screenshot_20190715_003145.jpgQue de surprises durant cette 32ème édition de la Coupe d’Afrique des nations de football qui se déroule actuellement en Egypte jusqu’au 19 juillet. Une coupe sans réelle intérêt pour les télévisions européennes qui hormis Eurosport Espagne, la chaine DAZN Allemagne et Italie pas de couverture digne d’intérêt. Et pourtant en terme d’audience télévisuelle la CAN (Coupe d’Afrique des Nations) se place derrière la Coupe du Monde de football et le Championnat d’Europe des Nations. Et pour couronner le tout la chaîne Qatari Bein sports a l’exclusivité sur les couvertures des principaux évènements footballistiques du continent africain, européens... Et attention on ne peut pas contracter un abonnement en Suisse avec cette chaîne car Swisscom détient un monopole stupide avec son bouquet limité Teleclub qui fait abstraction des matchs africains. Du coup, la chaîne Bein sports est celle la plus suivie (streaming) illégalement sur le web.

    Screenshot_20190715_002440.jpgRevenant à cette CAN que les Egyptiens ont bien organisé malgré un public pas très présent à cause du prix élevé des billets d’entrée. Les surprises étaient nombreuses avec notamment l’élimination prématurée du pays organisateur, l’Egypte et de gros calibres comme le Maroc, le Ghana, la Côte d’Ivoire ou le Cameroun. Autre surprise de taille, le Madagascar qui a pu se qualifier jusqu’au quart de final pour une première participation Screenshot_20190715_002513.jpgavant de se faire éliminer par la Tunisie par 3 buts à 0. En parlant des Aigles de Carthage dont les performances sont montées en crescendo à cause de la VAR qui une fois de plus a montré son inefficacité ont été privé de finale pour un pénalty flagrant annulé curieusement par les arbitres derrière leur pupitre. Pour la finale, l’Algérie est fortement favorite contre le Sénégal. Elle n’aura certainement pas besoin de l’intervention de la VAR tant sa suprématie sur cette CAN est évidente. Dommage pour la Tunisie qui a souffert de la malhonnêteté arbitrale! Les tunisiens ont certes perdu injustement l’accès à la finale mais ils ont gagné un esprit d’équipe qui se bonifiera d’avantage avec les compétions à venir.

    Et demain est un autre jour!

  • Coupe du monde de foot: quelle mascarade!

    Imprimer

    Penalty.jpgJ’ai "la rage" comme disent les jeunes. Je suis affligé, sidéré voir écœuré comme disent les adultes de mon âge. Tiens je suis étonné comment j’ai pu trouver les mots. Des mots bien ordonnés, bien policés alors que je suis hors de moi!  Après une dizaine de jours  de coupe du monde je désenchante. J’avais écrit et je l’assume, «Il n’y a plus de petites équipes». J’étais même content de l’apparition de la VAR, l’assistance vidéo à l’arbitrage mais que nenni! Des incohérences à gogos, des décisions aléatoires à tout va, des injustices à la pelle, des spectacles gâchés, des équipes renvoyées prématurément chez elle parce que aaaaaa.jpgprécisément elles sont «petites», des fans de foot qui se sentent floués, bafoués, voir escroqués. Oui comme des millions de supporters je suis déçu car j’assiste impuissant à cette mascarade qui normalement devrait être la fête du foot planétaire.
    Je ne compte plus les scènes d’injustices, les penalties refusés, les mains et les pieds coupables d’actes répréhensibles non sanctionnés, des cartons rouges qui sont restés bien au chaud pour ne pas priver le grand show mondial de ses riches vedettes qui remplissent les caisses... Neymar et Messi ont agressé verbalement des arbitres sans être sanctionnés, Ronaldo a échappé à un carton rouge bien rouge. Le summum se sont les matchs Espagne-Maroc et Portugal-Iran. Les arbitres qui ne font qu’appliquer les Penalty 2.jpgdirectives de la FIFA ont tout fait pour «aider les 2 favoris ibériques» quitte à commettre des impairs. Je ne vais pas refaire les matchs. ça tourne en continue dans ma tête. Et voilà qu’un autre arbitre que j’admirai jusque là, le turque Cüneyt Cakir prive ce soir le Nigéria d’un penaltie indiscutable. Il faut des lunettes de vue et vite à Monsieur Cüneyt Cakir même avec la VAR, il n’a pas vu le ballon détourné par la main grossière du joueur argentin dans la surface de réparation. Je jette l’éponge. Je vais continuer à regarder les matchs avec du recul pour m’épargner une crise cardiaque. Messieurs dames faites vos jeux, rien ne va plus! En foot: «le petit» reste petit et le grand continuera son bonhomme de chemin, merci la FIFA de nous le rappeler chaque quatre ans! 

    En rapport avec cette note:

    "Neymar, la risée de la toile"

    «Il n’y a plus de petites équipes»

    "Coupe du monde de foot en Russie, je ronronne de plaisir!"

    Et demain est un autre jour!

  • Neymar, la risée de la toile

    Imprimer

    35629283_10160758758750599_2029573854988337152_n.jpgC’est connu Neymar est un excellent joueur, dribbleur et buteur. Mais sur les terrains de foot il est connu aussi pour son immense talent de simulateur. Tout contact avec ce joueur se transforme en scène théâtrale. Y a pas un match où Neymar ne tombe pas sur la pelouse cherchant le coup franc, le penalty et l’avertissement pour l’adversaire. Une exagération que la planète foot a relevé depuis longtemps. Le dernier match contre la Suisse a inspiré plusieurs internautes qui ont brocardé la vedette brésilienne. Détournement d’images et de vidéos pour épingler le joueur et le ridiculiser. A-t’il reçu le message?

    Illustrations:  1ère illustration @paulac. Les suivantes Facebook

    FB_IMG_1529408868858.jpg

    FB_IMG_1529409044573.jpg

    FB_IMG_1529409722876.jpg

    neymar,foot,footbal,coupe du monde 2018,russie 2018,simulateur

    neymar,foot,footbal,coupe du monde 2018,russie 2018,simulateur

    FB_IMG_1529408567007.jpg

    neymar,foot,footbal,coupe du monde 2018,russie 2018,simulateur

    neymar,foot,footbal,coupe du monde 2018,russie 2018,simulateur

    Et demain Neymar deviendra grand!!!

  • Coupe du monde de foot, il n’ y a plus de petites équipes

    Imprimer

    111.jpgSur le vif. En 90 minutes tout peut arriver. Le meilleur comme le pire. y a plus de grandes ou de petites équipes. Les dieux du stade vous le confirmeront avec ces premiers matchs en Russie. Le petit Mexique a battu les champions du monde en titre j’ai nommé le gros rouleau compresseur qu’est l’Allemagne. La minuscule Islande a tenu en échec Messi, Di Maria et l’Argentine, 2 fois vainqueurs de la coupe du monde. La Tim melli (l’Iran) a commis un hold-up face aux lions de l’Atlas en marquant un but inattendu à la dernière minute, la France de  Griezmann, Pogba et Mbappé a eu tout le mal du monde pour se défaire d’une Australie accrocheuse et bienveillante. La Nati a fait de même avec la Seleção, 5 fois champions du monde. Un miracle pour un petit pays comme la Suisse qui a réussit a contenir Neymar, l’un des joueurs les plus talentueux de son époque. Comment Shaqiri, Xhaka, Sommer, Lichtsteiner et autre Behrami ont réussit l’exploit d’obtenir un point pour leur confrontation avec l’éternel prétendant au titre mondial? Il y a le facteur chance bien sûr, la tactique gagnante de Vladimir Petrovic et surtout une grande envie d’un collectif de marquer l’histoire. Oui cette Suisse a de fortes chances de faire mieux que les précédentes éditions. Et d'aller encore plus loin! Hop hop Suisse!

    Et demain est un autre jour!

  • Coupe du monde de foot en Russie, je ronronne de plaisir!

    Imprimer

    34928703_10214598410466901_967217697232257024_o-1.jpgEt c’est parti! La planète foot va vivre à partir d’aujourd’hui son grand raout footballistique. Presque un mois ininterrompu de pure plaisir. 210 équipes inscrites à la FIFA ont participé aux éliminatoires pour n’en garder que 31 considérées comme les plus méritantes du moment.
    Avec l’introduction de l’assistance vidéo côté arbitrage on s’attend à une 21ème édition équitable sans tricherie ni parti pris. Quant aux éventuels et improbables fauteurs de trouble, je parle des hooligans, la superpuissance répressive de la redouSans titre google.jpgtable machine sécuritaire de Poutine, veille!
    Pour le reste, à savoir la logistique personnelle tout est prêt de mon côté. Le stock de bières est constitué, la télévision est définitivement réglée sur la RTS 2 qui transmettra tous les matchs (merci la redevance TV), les maillots de mes équipes préférées sont à portée de main, les 35225899_10214621242077677_5625357652436451328_o.jpgdrapeaux flottent depuis une semaine sur ma fenêtre...Je ronronne de plaisir et je mise pour le premier tour sur mon trio de choc: TCS (Tunisie, Colombie et Suisse). Pas forcément dans l’ordre. Pourquoi 3 équipes? Et pourquoi pas? Quand on aime on ne compte pas et puis au diable l’avarice! Avec 3 équipes j’aurai plus de possibilités de vibrer au rythme des rencontres victorieuses.
    Google aussi s’est mis  au diapason de la coupe du monde en changeant le visuel de son moteur de recherche. Il a bien fait! Bon plaisir à toutes et à tous.

    Et demain est un autre jour!

  • Football: la Nati quitte l’Euro mais moi je reste scotché à ma TV

    Imprimer

    13516317_10209358882230279_3930627542197604839_n.jpgLa Suisse quitte l’Euro foot la tête haute. Certes on n’a pas passé le cap de 1/8 de finale, certes on a manqué de chance et surtout de réalisme face à une équipe polonaise à la portée, certes on a manqué un penalty lors des séances de tirs après les prolongations, certes on rentre au pays après seulement 4 matchs...certes je n’ai pas rentabilisé le drapeau que j’ai mis fièrement à ma fenêtre durant une vingtaine de jours, ni mon maillot dernière version avec le logo du Crédit Suisse...mais il y a eu pendant ces eurofoot,euro foot 2016,foot suisse,la nati 2016,suisse pologne 2016,but de shaqiri euro foot,but de shaqiri contre la polognederniers jours une osmose autour de cette Nati qui nous a donné à rêver avec un médiocre Suisse-Albanie, enchaîné par un excellent rendement contre la Roumanie pour enfin faire jeu égale voir dépassé la France, pays organisateur. La Nati n’a pas démérité bien qu’on aimerait bien qu’un jour elle aille plus loin. Il y a du potentiel et des jeunes footballeurs motivés qui peuvent faire la différence un jour prochain dans une compétition internationale. Bravo à la bande de Vladimir Petković. Et merci à Xherdan Shaqiri qui a certainement marqué lors de la confrontation contre la Pologne l’un des plus beaux buts de cette compétition qui restera gravé à jamais dans la mémoire de tous les amateurs de la balle ronde.

                                     Et demain est un autre jour!

  • Football: l’EURO 2016 c’est parti!

    Imprimer

    3.jpgGoogle se met à l’heure du championnat d’Europe de football en changeant la maquette de son moteur de recherche. Ce n’est pas la première fois ni la dernière qu’il colle à un évènement footballistique. Tout le monde parle de cet Eurofoot qui va se dérouler dans une France qui traverse une grave tension sociale. Les fanas du foot moi en premier sont aux anges. 24 pays participants pour 51 matchs agendés, tous transmis par la télévision suisse romande. Un mois de football non stop ! Le paradis, le rêve pour les passionnés de la balle ronde! J’ai déjà mis mon maillot Haykel.jpgrouge et mon drapeau à ma fenêtre flotte depuis une semaine pour soutenir notre Nati, une équipe qui part avec un sérieux handicap. Les professionnels suisses et français intervenant dans les émissions TV de cette semaine donnent la Suisse comme le maillant faible du groupe A qui se compose de la France, de la Roumanie et de l’Albanie. Je ne sais pas, mais moi, je crois à cette équipe et je ne partage pas le pronostic de certains journalistes et des nombreux consultants quitte à me tromper encore une fois sur la Nati. Une escouade de jeunes, ambitieux et soif d’exploits ne peut décevoir. Et une place minimum au 1/8 est à leur portée. Quelque soit le résultat et le nom du vainqueur, je souhaite 3 choses à cette compétition: qu’il n’y ait pas un acte terroriste qui gâchera ce festin footbalistique, que l’arbitrage soit à la hauteur et que le beau spectacle et le fair-play sortent gagnants. Allez, hop-hop Suisse ! Tous derrière nos valeureux joueurs ! Vive le foot!

  • Tunisie-Football : Eliminés du Mondial 2014, les Aigles de Carthage volent très bas

    Imprimer

    tunisie_cap_vert_9_8.jpgL’équipe nationale de football n’a pas fait honneur à son rang. Nous ne serons pas au Brésil l’année prochaine. Nous-nous contenterons de regarder les autres jouer au pays de Pelé.
    Sur le vif. Lamentable, catastrophique, «nul de chez nul» comme dirait les jeunes.
    Nous avons était lamentable samedi soir. Absence de rythme, équipe dépourvue de motivation, absente sur le terrain, techniquement out sur tous les niveaux.
    Le football tunisien a reçu un sacré coup sur la tête. Perdre contre le Cap-Vert 2 à 0 à Rades même, résultat acquis en première mi-temps, est tout simplement impardonnable. Impardonnable également cette partie du public présent dans les gradins qui par dépit en fin de match a encouragé l’équipe adverse, méprisant ainsi les règles les plus élémentaires du patriotisme.
    Le résultat est amer et l’absence de notre pays, et pour la deuxième fois consécutive de l’évènement footballistique planétaire (Mondial du Brésil 2014) est tout simplement inexcusable. Une révolution footballistique en Tunisie s’impose!

    PS: billet paru dans Kapitalis de ce jour

    Et demain est un autre jour!