06/11/2016

Exposition d’art urbain à Carouge: « Geneva propaganda »

5-s.jpgDeux ans après l’exposition « Post-graffiti et abstrait » à l’espace des Halles de la Fonderie à Carouge l’artiste français Nadib BANDI remet le couvert au même endroit pour une nouvelle aventure artistique qui regroupe une pléiade de vedettes touchant divers domaines et essentiellement le graffiti. Ce nouveau rendez-vous qui prendra fin le 19 novembre s’intitule « Geneva propaganda ». BANDI s’est associé à cette occasion au galeriste IDroom pour l’organisation qui a vu la participation active de la Ville de Carouge, de la FASE (Fondation genevoise pour l’animation socioculturelle) et des travailleurs sociaux hors murs (TSHM).
Serval, Joule de la JONXION, REY, YGREK1, JAZY, BANDI, Xavier Magaldi exposent avec de l’ancien et du nouvDSC_5559-s.jpgeau tandis que d’autres graffeurs et graffeuses vont s’atteler durant quelques jours à peindre en live des fresques géantes. Malgré la pluie de ce samedi la talentueuse AMIKAL s’est lancée en premier pour ce grand raout du graffiti en attendant l’entrée en scène d’autres virtuoses de la bombe. Déjà pour dimanche 6 novembre l’association Desstres annonce un spectacle exceptionnel de Fluograff en live avec les artistes  TROCKS, IDEO, LUTIN, BRKN WRLD et AMIKAL ainsi qu’un Workshop Custom d’objets rétros ou « urban style » le tout avec une animation musicale avec DJ SLAT5, DJ CRIKET, MAON & GONZO SELECTA.
Pour la suite du programme, il y aura un atelier d’expression libre danse et graffiti avec l’Ecole du Sous-sol le DSC_5570-s.jpgmercredi 9 novembre de 14h à 18h, le samedi 12 novembre une visite guidée et initiation danse et graffiti, le dimanche 13 novembre vernissage des fresques extérieures et enfin le vendredi 18 novembre performance danse « Liaisons Urbaines » + Jonas & Buda « Slam calligraphique ».
Vous pouvez admirer et acheter les sérigraphies d’Obey au nombre de 50, rencontrer et discuter avec les artistes urbains genevois et assister à des performances live, merci Nadib BANDI et IDroom.

DSC_5652-s.jpg

DSC_5654-s.jpg

DSC_5660-1 (glissées)-s.jpg

DSC_5642-s.jpg

DSC_5645-s.jpg

DSC_5644-s.jpg

DSC_5648-s.jpg

DSC_5649-s.jpg

DSC_5556-s.jpg

DSC_5572-s.jpg

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

DSC_5567-s.jpg

DSC_5568-s.jpg

DSC_5602-s.jpg

DSC_5588-s.jpg

DSC_5591-s.jpg

Sans titre 2-s.jpg

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

DSC_5651-s.jpg

DSC01096-s.jpg

DSC_5576-s.jpg

DSC_5577-s.jpg

DSC_5578-s.jpg

DSC_5579-s.jpg

DSC_5580-s.jpg

DSC_5583-s.jpg

DSC_5584-s.jpg

DSC_5585-s.jpg

DSC_5661-s.jpg

DSC_5663-s.jpg

DSC_5605-s.jpg

DSC_5604-s.jpg

DSC_5637-s.jpg

DSC_5638-s.jpg

DSC_5639-s.jpg

DSC_5641-s.jpg

Sans titre 7-s.jpg

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

DSC_5606-s.jpg

DSC_5616-s.jpg

DSC_5607-s.jpg

DSC_5609-s.jpg

Sans titre 3-s.jpg

xBmcE-s.jpg

DSC_5614-1 (glissées)-s.jpg

DSC_5664-s.jpg

DSC_5619-s.jpg

DSC_5621-s.jpg

DSC_5622-s.jpg

DSC_5635-s.jpg

DSC_5636-s.jpg

DSC_5623-s.jpg

DSC_5627-s.jpg

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

DSC_5560-s.jpg

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

idroom,nadib bandi,joule,creative joule,jazi,amikal,geneva propaganda,graffiti,street art,graffeuse,graffeur,rey,ygrek1,xavier magaldi

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

24/10/2016

Du graffiti à Chêne-Bourg

Sans titre.jpgAutre exemple d’action communautaire dans le domaine du street art. Il y a quelques mois le graffeur Whyre a été approché par des travailleurs sociaux hors murs (TSHM) pour mener à bien un projet ambitieux avec des jeunes du quartier de Chêne-Bourg. Une fois les autorisations accordées Whyre a fait appel à son ami Avid avec qui il a travaillé sur d’autres fresques notamment celle de la rue de Carouge pour le projet «Passatous ». Ils leur a fallu 32 heures environ pour réaliser les 4 grandes fresques qui égayent les toilettes du Parc de l’ancienne DSC00114-s.jpgmairie qui se trouve entre la rue de Genève et la rue François-Jacquier. Whyre est content du résultat de la collaboration qu’il a eu avec les jeunes de Chêne-Bourg qui ont été très motivés et ont même été rétribués pour leur « coup de main ». Quant aux habitants du quartier, plusieurs d’entre eux se sont arrêtés un instant pour discuter avec les graffeurs et les apprentis graffeurs. Mission accomplie, bravo à la commune de Chêne-Bourg pour avoir donner l’occasion à des jeunes pour s’exprimer et pour avoir embellie un de ses bâtiments avec des graffitis. Un exemple à suivre!

DSC00139-s.jpg

DSC00134-s.jpg

DSC00126-s.jpg

DSC00128-s.jpg

DSC00122-s.jpg

DSC00110-s.jpg

DSC00113-s.jpg

DSC00116-s.jpg

DSC00118-s.jpg

DSC00121-s.jpg

DSC00107-s.jpg

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

15:26 Écrit par Haykel dans graffiti | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : whyre, avid, graffeur, graffiti, graffiti genève, street art geneva | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

19/10/2016

Graffiti: 2 fresques pour un barbecue à Thônex

DSC_3131-s.jpgNombreux sont les espaces barbecues à Genève. Au bord de l’eau, dans les parcs, dans des lieux complètement décentrés...les amateurs des grillades ont le choix. Si vous avez l’occasion de passer un jour par Thônex allez voir leur espace barbecue qui se trouve à quelques mètres de la mairie, ça vaut le détour.
Fruit d’une collaboration entre la commune d’une part, la graffeuse Lif et le graffeur Dabtwo ainsi que les jeunes du quartier les deux fresques inaugurées le 7 juin 2015 illuminent les lieux et attirent l’œil par ses couleurs chatoyantes.  Les deux DSC_3136-s.jpgartistes chevronnés qui ne sont pas à leur première collaboration ont eu beaucoup de plaisir à peindre ces deux fresques qui a réuni autour d’eux les jeunes du quartier. Un bon souvenir que tient à souligner Lif qui saisit l’occasion pour remercier Didi, Beto, Rey, Mehdi, Marc...
Comme on le constate ces dernières années le graffiti sort de plus en plus de son « ghetto » et de la clandestinité et devient un élément comme un autre pour embellir le mobilier urbain grâce aux efforts de certaines communes. Qui va s’en plaindre?

DSC_3147-s.jpg

DSC_3111-s.jpg

DSC_3116-s.jpg

DSC_3140-s.jpg

DSC_3150-s.jpg

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

19:22 Écrit par Haykel dans graffiti | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : graffiti, graffiti genevois, street art, dabtwo, dab2, lif, graffeur, graffeuse | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

03/09/2016

Graffiti: 3ème édition de « Art 2 Rue en 2 Roues » en photos

DSC_3223.JPGUne vingtaine de privilégiés ont participé ce samedi 3 septembre à la 3ème édition de « Art 2 Rue en 2 Roues » ou comment découvrir en vélo des pépites du street art des fois inaccessibles ou cachés dans le paysage urbain. Ils ont même eu droit à 2 graffitis exécutés en live par Avide et Mesh.
En un peu plus de 4h et à la force du mollet les participants à ce circuit inédit ont parcouru des kilomètres pour découvrir les dernières tendances dans le milieu du graffiti tout en visitant des anciennes fresques encore visibles comme celles de Sans titre-s.jpgJoule de la Jonxion et Bandi aux Charmilles ou Seika aux Grottes ou encore Tones One EDK sous le Pont de Lancy... Une telle sortie est à refaire non pas une fois par année mais au moins chaque trimestre tellement la scène du graffiti est prolifique à Genève. Un bravo aux organisateurs: Desstres et Pro Velo pour le choix du parcours et la qualité des intervenants.

DSC_3228.JPG

graffiti,graffeur,graffeuse,graffiti geneève,street art genève,desstres,pro vélo

DSC_3232.JPG

DSC_3234.JPG

DSC_3236.JPG

DSC_3246.JPG

DSC_3247.JPG

DSC_3249.JPG

DSC_3251.JPG

DSC_3254.JPG

DSC_3257.JPG

DSC_3263.JPG

DSC_3269.JPG

DSC_3275.JPG

DSC_3276.JPG

DSC_3290.JPG

1.JPG

2.JPG

4.JPG

DSC_3304.JPG

DSC_3306.JPG

DSC_3307.JPG

DSC_3309.JPG

DSC_3312.JPG

DSC_3324.JPG

DSC_3335.JPG

DSC_3337.JPG

DSC_3340.JPG

DSC_3344.JPG

DSC_3345.JPG

DSC_3348.JPG

DSC_3355.JPG

DSC_3356.JPG

DSC_3374.JPG

DSC_3385.JPG

DSC_3393.JPG

DSC_3364.JPG

La première édition ici

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

01/09/2016

Graffiti: ça bouge à Genève!

DSC_2702.JPGEn cette fin d’été la scène du graffiti à Genève est très dynamique. Il ne se passe pas une semaine sans qu’on enregistre un évènement street art. Un exemple, dimanche 28 août il y a eu une exposition de graffitis sur des tableaux en bois à la Pointe de la Jonction, un grand hommage au Parc Baud-Bovy à Plainpalais par une dizaine de graffeurs et de graffeuses à Marouane, un enfant de 9 ans décédé suite à un cancer et pour terminer une session derrière le musée du skatboard, le Pulp68 à Vernier organisée par Mic Plasti avec JIMOX, Lordz Oner, Diem, Wouzi, Texas,  Amikal (Amaëlle) et l’artiste parisien Alex Kano. Retour DSC_2700.JPGen photos sur l’exposition de la Pointe de la Jonction et sur la jam de Vernier. Et pour terminer, un rappel, n’oubliez pas le « Samedi à vélo » consacré à un circuit en ville pour contempler les dernières fresques des artistes genevois et pourquoi pas assister en direct à une de leur création. Un tour guidé organisé conjointement par Pro Vélo et l’association Desstres qui chaque lundi invite le public à Carouge pour des ateliers de dessins et de graffitis.

DSC_2701.JPG

DSC_2669.JPG

DSC_2692.JPG

DSC_2679.JPG

DSC_2691.JPG

DSC_2690.JPG

DSC_2703.JPG

DSC_2688.JPG

Exposition à la Pointe de la Jonction:

DSC_2616.JPG

DSC_2618.JPG

DSC_2620.JPG

DSC_2622.JPG

DSC_2623.JPG

DSC_2624.JPG

DSC_2628.JPG

DSC_2629.JPG

fAscl.jpeg

DSC_2624.JPG

DSC_2626.JPG

DSC_2630.JPG

DSC_2634.JPG

DSC_2636.JPG

DSC_2638.JPG

DSC_2640.JPG

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

09:23 Écrit par Haykel dans graffiti | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : graffiti, graffeur, graffeuses de genève, street art | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

26/05/2016

Graffiti: Tout « Joule de la Jonxion » dans un livre

DSC_2104.JPGQui ne connaît pas à Genève Julien Champod, alias « Joule », « Joule de la Jonxion» ou encore « Créative Joule »? Difficile de passer à côté de l’excellent travail de cet artiste complet. Peintre, graffeur, sculpteur, chanteur, DJ...il n’y a pas un quartier à Genève qui n’a pas eu sur un de ses murs une fresque signée par l’incontournable et talentueux graffeur. Son œuvre est immense comme son talent. Toujours une longueur d’avance par rapport aux autres artistes de sa génération!  Joule est un monument à Genève qui force le respect.
Son quartier est la jonction comme la signature de son blase. Et s’est tout naturellement à la Maison du quartier de la Jonction qu’il a présenté ce soir sa dernière création. Un livre rétrospective retraçant 27 ans de graff de 1989 à 2016. Une compilation de photos sans texte regroupant une large palette DSC_2145.JPGdu savoir faire de cet artiste qui a marqué et qui continue à le faire la scène du street art genevois et ce depuis une trentaine d’années.  Grâce à ce livre nous avons maintenant une trace des réalisations de « Joule » qui pratique cet art éphémère qu’est le graffiti. Certaines de ses réalisations ont disparu mais d’autres continent d’exister à Genève mais aussi à Neuchâtel, à Lucerne, au Sénégal, au Maroc, au Brésil, en Colombie, à Dubai, en Allemagne... Publiés en édition limitée les 20 exemplaires vendus 120.- chf. pièce, numérotés et dédicacés sont partis en un éclaire. J’ai eu mon livre numéroté avec une spécial dédicace. Pour ceux qui veulent leur propre exemplaire, vous pouvez le commander directement auprès de l’artiste.

DSC_2142.JPG

joule,créative joule,julien,graffiti,graffeur,graffeur genevois

DSC_2093.JPG

DSC_2098.JPG

DSC_2135.JPG

DSC_2143.JPG

DSC_2131.JPG

DSC_2133.JPG

DSC_2134.JPG

DSC_2110.JPG

DSC_2126.JPG

DSC_2145.JPG

DSC_2147.JPG

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

23:15 Écrit par Haykel dans graffiti | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : joule, créative joule, julien, graffiti, graffeur, graffeur genevois | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

07/03/2016

Des graffitis en pendentif ou en bague, ça vous dit?

Sans titre-1.jpg

Le 8 mars c'est la Journée internationale pour les droits des femmes et c'est l'occasion de mettre sous les projecteurs une artiste qui puise son inspiration dans le street art genevois.

En attendant de porter des vêtements dont le motif est inspiré de graffitis, voici une nouvelle approche du street art qui a attiré mon attention. Catherine D. Ferret, originaire de la Rochelle (France), propose une approche originale en créant des pendentifs, et des tableaux émaillés (technique de cuisson à 1000 degrés), ainsi que des objets en transposant des détails des murs catherine d. ferret,graffiti,graffitis genevois,graffeuses,graffeurs,graffeurs genevois,graffeuses genevoise,street art,street art genevagraffés de Genève sur de la pierre et pas n’importe laquelle. Un bout de mur sur un bout de pierre comme elle dit. On reste dans le même domaine. C’est sur la Lave, pierre noble, naturelle et puissante que l’artiste, peintre et photographe Catherine D. Ferret travaille en utilisant le graffiti comme motif. Pièces uniques, façonnées à la main avec passion et respect pour les graffeuses et les graffeurs dont elle s’inspire. Elle commence une production avec des pièces à partir des graffitis d’artistes genevois tels que Joule, Rey, Jazy, Joy, Blinx, Delph, Amikal, Pedro Rebelo, Sid et d'autres catherine d. ferret,graffiti,graffitis genevois,graffeuses,graffeurs,graffeurs genevois,graffeuses genevoise,street art,street art genevadont les noms viendront s'ajouter, ou encore ceux, anonymes, qu'elle espère rencontrer dans le futur. Elle prépare également une exposition de photos sur le street art de Genève tout en y montrant au public ses œuvres exécutées sur les laves, cette pierre pure et authentique venant du magma de la terre qui permet aux gens selon notre artiste Catherine D. Ferret de garder les pieds sur terre grâce au magnétisme de celle-ci. Chaque pièce sera vendue avec un certificat d’authenticité et de traçage avec une photo à l’appui pour présenter le travail du graffeur ou de la graffeuse et le situer dans la ville.
Sans titre-A2.jpgZoom sur Catherine Ferret
Si vous êtes allés l'année passée au marché des Céramistes de Carouge ou l'année précédente au marché de noël, vous l’avez certainement rencontré car elle y a exposé son travail. L’année dernière, elle était présente aussi à l’Usine et aux Journées des arts du feu des Gruyères.
Même si elle regrette de ne pas avoir fait les beaux arts, Catherine D. Ferret, possède une expérience de 15 ans et un long parcours d’apprentissage sur le tas. Plusieurs stages appropriés et surtout une immersion complète à l’école de Volvic, école spécialisée en taille de pierre, gravure et émaillage sur lave lui a permis de tracer sa voie et de continuer à explorer ce domaine qu’elle apprécie. “A la recherche constante de chocs esthétiques et de trouvailles originales”, Catherine D. Ferret puise son inspiration dans la peinture et la photo comme complément à ses oeuvres sur la pierre. Elle a déjà exposé en 2013 à Genève à la galerie Tox’n’co aux Eaux-Vives dans le cadre d’une exposition de peinture. Et en 2015 elle a pris part à une exposition collective à NEXT DOOR sur le thème du tarot des bohémiens. Auparavant, en 2002 à Clermont-Ferrand en tant que photographe elle a exposé au forum Michelin un travail minutieux qui l’avait conduit à suivre pSans titre-6.jpgendant plusieurs années un grand tailleur de pierre qui fait de la dentelle dans la lave. Cette expérience formidable a renforcé sa passion envers la pierre. En 1988, elle avait monté une exposition de photos sur les graffitis Parisiens avec au passage, la réalisation de 2 séries de cartes postales. Elle a réalisé une broche pour BB KING lors de son dernier concert à Montreux. Et a exécuté une restauration de catelles, reproduites à l’identique, pour une maison classée au patrimoine de Genève. Pour 2016, Catherine D. Ferret sera à Gruyères du 11 au 17 avril et plus précisément à la galerie d’art le Calvaire avant de partir pour la Drôme, Paris...Il paraît que c’est l’année “Bohème-street-chic” ça tombe bien, Catherine D. Ferret en est l’excellente ambassadrice! Vous pouvez voir, admirer ou acheter une de ses pièces uniques en cliquant ici et ici

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

29/01/2016

Des graffitis sur des voitures, pourquoi pas?

Sans titre-1.jpgLe graffiti genevois se diversifie et s’adapte aux différents supports de notre quotidien. Après la rue, les tunnels et autres endroits difficiles d’accès à la visibilité quasi nulle voilà que le street art s’empare d’autres surfaces qui se prêtent au graffiti.
De plus en plus de demandes pour graffer dans les maisons ou chez des commerçants et entreprises et certaines communes font appel aux graffeurs pour embellir les murs et autres Maisons de quartier et établissements scolaires. La dernière tendance est de décorer son véhicule à 4 ou à 2 roues jantes et casque à moto compris. L’entreprise PlastiCover à Veyrier s’est spécialisée dans ce domaine et fait appel pour chaque DSC_1936aaaaaaaaa.jpgréalisation au prolifique graffeur genevois JIMOX. Grâce à un produit plastique facile à enlever on customise sur n’importe quel objet lisse en graffant dessus. Le travail peut prendre quelques jours comme pour cette voiture que j’ai photographié ce vendredi 29 janvier 2016 au skatepark de la Praille et qui a nécessité une intervention technique et artistique d’une semaine. Le prix varie bien sûr selon les surfaces traitées. Un exemple, la décoration de cette voiture qui fait l’objet de cette note coûte 2000.- chf. Si vous voulez offrir à votre objet fétiche (ordinateur, iPad, voiture, vélo...) une nouvelle vie tout en restant tendance JIMOX et PlastiCover réaliseront vos souhaits. 

DSC_1930aaaaaaaaa.jpg

DSC_1938aaaaaaaaa.jpg

DSC_1944aaaaaaaaa.jpg

DSC_1952aaaaaaaaa.jpg

DSC_1955aaaaaaaaa.jpg

Sans titre-2.jpg

DSC_1947aaaaaaaaa.jpg

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

29/09/2015

Graffiti: Bandi, Créative Joule, Leza et Woes font leur cinéma

457677079.jpgCe n’est pas tous les jours que les graffeurs se laissent filmer. Sur ces 2 vidéos enregistrées le même jour, le 5 septembre dernier lors du premier circuit en vélo à la découverte du graffiti genevois organisé par Pro Vélo et Desstres, les graffeurs Bandi et Créative Joule d’un côté à la Pointe de la Jonction et de l’autre côté Leza et Woes de Los Angeles à la Queue d'Arve ont joué le jeu en nous offrant ce moment magique de l’artiste en pleine création face à son œuvre. Merci Gonz d’avoir tenu la caméra tout en gardant l’équilibre sur le vélo.

Légende photo: Bandi et Créative Joule

 

  L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

20:50 Écrit par Haykel dans graffiti | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : graffiti, joule de la jonxion, bandi, leza, woes, desstres, pro vélo | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

27/09/2015

Deux fresques à trois mains pour le CEVA

DSC_3117aaaaaaaaa.jpgEncore une bonne initiative pour intégrer le graffiti dans le paysage urbain. Cette bonne action vient du CEVA et plus exactement des CFF qui ont commandé auprès de l’entreprise Artmur une grande fresque aux Eaux-Vives. Inaugurée samedi 26 septembre dans le cadre des journées portes ouvertes du CEVA cette fresque géante peinte sur des containers de chantier représente la gare d’Annemasse et la nouvelle gare des Eaux-Vives.  Lien et connexion pour répondre au symbole du Leman express, le futur réseau transfrontalier.
DSC_3125.jpgCommencé depuis le début du mois de septembre il a fallut en tout cinq jours entier de travail  aux deux graffeurs Julien et Dabtwo et à la graffeuse Elif pour réaliser cette fresque aux couleurs chatoyantes qui fait le bonheur des enfants accompagnant leurs parents pour cette deuxième visite publique pour découvrir le chantier du CEVA. Cygne, le Jet d’eau bien sûr, tortues, lièvre et train composent la fresque dédiée au plus grand chantier que connaît actuellement le canton.

DSC_3122aaaaaaaaa.jpg

DSC_3116aaaaaaaaa.jpg

DSC_3108aaaaaaaaa.jpg

DSC_3107aaaaaaaaa.jpg

DSC_3105aaaaaaaaa.jpg

DSC_3123aaaaaaaaa.jpg

 L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

13:49 Écrit par Haykel dans graffiti | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : graffiti, graffitis genève, street art geneve, dabtow, julien, elif, ceva | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

10/09/2015

Graffiti: Creative Joule/Jonxion crew au 14 rue du Vieux-Billard

DSC_1905aaaaaaaaa.jpgLe graffiti genevois se porte bien. Les graffeurs et les graffeuses n’ont jamais été aussi prolifiques que ces 2 dernières années. De nombreuses fresques ont vu le jour dans les rues de Genève, des expositions et des animations diverses et variées tournant autour du street art occupent une bonne partie de l’agenda culturel du canton. Des régies, des Maisons de quartier et autres établissements éducatifs profitent de l’engouement porté pour cet art et passent souvent DSC_1904aaaaaaaaa.jpgcommande auprès des graffeurs et graffeuses pour embellir leurs bâtiments. Au 14 rue du Vieux-Billard entre le quartier des Bains et Plainpalais l’incontournable artiste, le grand GRAFFEUR Joule de la Jonxion, une légende du graf a signé la décoration de la façade. Une initiative qui va certainement se renouveler vu le double avantage qu’elle apporte: esthétique en premier et dissuasif contre les tags.

DSC_1908aaaaaaaaa.jpg

DSC_1906aaaaaaaaa.jpg

DSC_1907aaaaaaaaa.jpg

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

08/09/2015

Exposition: REY & TIMER exposent à Chêne-Bougeries

11990873_10206626372752315_1183265858_o(1).jpgLa scène du graffiti continue de bouger à Genève dans le bon sens. Emergence de nouveaux talents, réalisation de fresques presque toutes les semaines, expositions, organisation d’événements pour voir des artistes du street art graffer en direct... Le graffiti à Genève évolue à un rythme ascendant. Ne se contentant plus des murs de la rue, les graffeurs et graffeuses investissent avec bonheur d’autres espaces. Et c’est dans les galeries qu’ils ont trouvé en toute logique un autre public qui n’a pas l’habitude spécialement de faire les rues pour dénicher, admirer et acheter des œuvres qui se bonifieront avec le temps. Oui le graffiti est devenu un art qui s’expose et qu’on achète en format conçu pour entrer dans les maisons et décorer les salons.
L’exposition de la semaine, voir du mois c’est “TIMELESS” organisée du 11 au 13 septembre 2015 par la galerie Editart à l’Espace du nouveau Vallon à Chêne-Bougeries. 26 ans de graffiti représentés par 2 graffeurs  REY et TIMER. Deux artistes dont le travail est fortement inspiré du graffiti traditionnel new-yorkais Sans titre-2.jpgqui puise son inspiration dans l’authenticité, la pureté, l’esthétique et le social. Le graffiti writing (de la calligraphie urbaine) qu’ils ont importé de leur séjour aux Etat-Unis dans les années 90 est transposé sur les murs de Genève et dans l’œuvre des deux complices qui souvent graffent ensemble et en équipe dans leur crew (collectif) EDK (Esprit du Karton) qui compte également d’autres artistes comme TONES et ZOMA. Ce collectif très actif a donné naissance à d’autres regroupements aux USA, en Allemagne et en Thailande. EDK ou “Esprit du Karton” signifie selon ses fondateurs l’excellence dans l’art de graffer aussi bien en style qu’en esprit. Vous pouvez voir quelques unes de leurs fresques à la Fonderie de Carouge, à la promenade de la Queue d’Arve et à la maison de jeunes “Terrain Sans titre-4.jpgd’aventures” au 12 A rue François Dussaud aux Acacias.
Pour l’exposition de ce vendredi on aura droit à une petite rétrospective des 26 ans de travail des 2 graffeurs doués REY et TIMER sous forme de sketchbooks datant des années 90 mais aussi des nouveautés proposées à la vente comme des toiles, des objets peints, collection de bus et de cartes de métro graffées, des t-shirts en édition limitée, des posters ainsi que des photos. Le rendez-vous est pris avec ces artistes et leurs œuvres vendredi 11 septembre dès 18h. Une date à inscrire sur votre agenda!

Sans titre-6.jpg

Sans titre-9.jpg

D'autres graffitis ici

Et demain est un autre jour!

23:52 Écrit par Haykel dans graffiti | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tones, timer, zoma, edk, rey, graffiti, graffeur, graffeuse, street art genève, timeless | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

05/09/2015

Genève: “En vélo pour admirer et découvrir des graffitis”

DSC_2104aaaaaaaaa.jpgSamedi 5 septembre a eu le premier circuit à vélo pour découvrir des graffitis genevois. Une vingtaine de personnes ont pris part au premier “Art 2 rue en 2 roues” organisé par Pro Velo et l’association Desstres. Organisation parfaite qui a réjouit les participants qui ont pas mal pédalé entre l’îlot 13, Montbrillant, les Grottes, les Avanchets, Balexert, Franchises, Saint-Jean, la Pointe de la Jonction et la Queue de l’Arve avant de revenir au point de DSC_2120aaaaaaaaa.jpgdépart au Parc des Cropettes. Cerise sur le gâteau ils ont même eu droit à deux performances live avec les talentueux graffeurs Créative Joule, Bandi, Leza et son invité WOES de Los Angeles.
Ce genre de circuit très prisé par les touristes d’outre-frontières a vraiment sa place parmi les autres découvertes qu’on peut proposer aux visiteurs de Genève. Avis à Genève Tourisme pour inclure cette promenade dans son offre. Une promenade qui pourrait se faire à vélo, à pieds ou avec les transports publics. Desstres et Pro Velo, bravo pour cette première.

DSC_2097aaaaaaaaa.jpg

DSC_2098aaaaaaaaa.jpg

DSC_2099aaaaaaaaa.jpg

DSC_2100aaaaaaaaa.jpg

DSC_2101aaaaaaaaa.jpg

DSC_2102aaaaaaaaa.jpg

DSC_2103aaaaaaaaa.jpg

DSC_2106aaaaaaaaa.jpg

DSC_2107aaaaaaaaa.jpg

DSC_2108aaaaaaaaa.jpg

DSC_2109aaaaaaaaa.jpg

DSC_2110aaaaaaaaa.jpg

DSC_2111aaaaaaaaa.jpg

DSC_2113aaaaaaaaa.jpg

DSC_2116aaaaaaaaa.jpg

DSC_2117aaaaaaaaa.jpg

DSC_2118aaaaaaaaa.jpg

DSC_2119aaaaaaaaa.jpg

DSC_2121aaaaaaaaa.jpg

DSC_2122aaaaaaaaa.jpg

DSC_2123aaaaaaaaa.jpg

DSC_2124aaaaaaaaa.jpg

DSC_2125aaaaaaaaa.jpg

DSC_2126aaaaaaaaa.jpg

DSC_2129aaaaaaaaa.jpg

DSC_2130aaaaaaaaa.jpg

DSC_2131aaaaaaaaa.jpg

DSC_2132aaaaaaaaa.jpg

DSC_2134aaaaaaaaa.jpg

DSC_2136aaaaaaaaa.jpg

DSC_2137aaaaaaaaa.jpg

DSC_2139aaaaaaaaa.jpg

DSC_2140aaaaaaaaa.jpg

DSC_2143aaaaaaaaa.jpg

DSC_2145aaaaaaaaa.jpg

DSC_2148aaaaaaaaa.jpg

DSC_2149aaaaaaaaa.jpg

DSC_2150aaaaaaaaa.jpg

DSC_2151aaaaaaaaa.jpg

DSC_2152aaaaaaaaa.jpg

DSC_2153aaaaaaaaa.jpg

DSC_2154aaaaaaaaa.jpg

DSC_2155aaaaaaaaa.jpg

DSC_2156aaaaaaaaa.jpg

DSC_2157aaaaaaaaa.jpg

DSC_2158aaaaaaaaa.jpg

DSC_2159aaaaaaaaa.jpg

DSC_2160aaaaaaaaa.jpg

DSC_2161aaaaaaaaa.jpg

DSC_2162aaaaaaaaa.jpg

DSC_2163aaaaaaaaa.jpg

DSC_2164aaaaaaaaa.jpg

DSC_2165aaaaaaaaa.jpg

DSC_2166aaaaaaaaa.jpg

DSC_2167aaaaaaaaa.jpg

DSC_2169aaaaaaaaa.jpg

DSC_2170aaaaaaaaa.jpg

DSC_2171aaaaaaaaa.jpg

DSC_2172aaaaaaaaa.jpg

DSC_2173aaaaaaaaa.jpg

DSC_2174aaaaaaaaa.jpg

DSC_2175aaaaaaaaa.jpg

DSC_2176aaaaaaaaa.jpg

DSC_2178aaaaaaaaa.jpg

DSC_2180aaaaaaaaa.jpg

DSC_2181aaaaaaaaa.jpg

DSC_2182aaaaaaaaa.jpg

DSC_2185aaaaaaaaa.jpg

DSC_2188aaaaaaaaa.jpg

DSC_2190aaaaaaaaa.jpg

DSC_2191aaaaaaaaa.jpg

DSC_2192aaaaaaaaa.jpg

DSC_2193aaaaaaaaa.jpg

DSC_2194aaaaaaaaa.jpg

DSC_2196aaaaaaaaa.jpg

DSC_2197aaaaaaaaa.jpg

DSC_2198aaaaaaaaa.jpg

DSC_2199aaaaaaaaa.jpg

DSC_2201aaaaaaaaa.jpg

DSC_2205aaaaaaaaa.jpg

En rapport avec cette note:

"Une première: un circuit à vélo pour découvrir les graffitis genevois"

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

30/07/2015

Graffiti: Tenerife, un paradis...

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerifeLe graffiti à Tenerife occupe une place de choix dans le paysage de l’île. Des fresques magnifiques ornent les rues, les alentours des plages, des immeubles, et façades de commerces. La plupart sont autorisées et les commandes sont légions dans ce domaine. La capitale Santa Cruz abritent l’essentiel des graffitis de l’île mais le reste du territoire des Tenerife n’est pas en reste.
Un vrai régal pour les yeux et une excellente initiative de la part des autorités de l’île qui en offrant aux graffeurs et aux graffeuses des lieux en plein centre ville contribuent à promouvoir cet art urbain tout en embellissant Tenerife.

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

graffitis,graffiti,graffitis tenerife,street art tenerife

En rapport avec cette note:

Le street-art à Barcelone, un paradis

Et demain est un autre jour!

13:03 Écrit par Haykel dans graffiti, Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : graffitis, graffiti, graffitis tenerife, street art tenerife | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

28/06/2015

Exposition street-art: "Ride the wall"

DSC_8681.jpg

DSC_8794.jpg

DSC_8768.jpg

DSC_8653.jpg

DSC_8789.jpg

DSC_8770.jpg

DSC_8798.jpg

DSC_8778.jpg

DSC_8804.jpg

DSC_8676.jpg

DSC_8651.jpg

DSC_8671.jpg

DSC_8669.jpg

DSC_8684.jpg

DSC_8781.jpg

DSC_8689.jpg

DSC_8691.jpg

DSC_8694.jpg

DSC_8695.jpg

DSC_8701.jpg

DSC_8703.jpg

DSC_8707.jpg

DSC_8708.jpg

DSC_8709.jpg

DSC_8710.jpg

DSC_8713.jpg

DSC_8714.jpg

DSC_8720.jpg

DSC_8721.jpg

DSC_8722.jpg

DSC_8723.jpg

DSC_8724.jpg

DSC_8726.jpg

DSC_8727.jpg

DSC_8728.jpg

DSC_8733.jpg

DSC_8734.jpg

DSC_8737.jpg

DSC_8743.jpg

DSC_8744.jpg

DSC_8745.jpg

DSC_8750.jpg

DSC_8751.jpg

DSC_8752.jpg

DSC_8754.jpg

DSC_8758.jpg

DSC_8760.jpg

DSC_8761.jpg

DSC_8762.jpg

DSC_8763.jpg

Exposition au SIP du 5 au 26 juin 2015

 Et demain est un autre jour!

11:16 Écrit par Haykel dans Culture, Exposition, graffiti | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : exposition street-art: "ride the wall", sep, graffiti | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook