21/03/2015

Rassemblement: les Tunisiens de Suisse et leurs amis Suisses soutiennent la Tunisie

DSC_4688-sssssssss.jpgA l’appel des associations “Le pont” et de l’Association des Tunisiennes et Tunisiens en Suisse une centaine de personnes s’est réunie ce samedi 21 mars de 14h00 à 15h00 devant la poste de Mont-Blanc pour condamner la tuerie du musée Bardo et apporter leur soutien à la démocratie en marche au pays du Jasmin. Discours brefs des militants Mohamed Ben Henda, Anis  Mansouri, du vert Alfonso Gomez Cruz, de Tobia Schnebli de Solidarité et d’Ibtissem Khalfallah de l’association Hidra. Tous sont unanimes, il ne faut pas baisser les bras et continuer à soutenir la DSC_4708-sssssssss.jpgTunisie démocratique. Certes l’intégrisme est un fléau international mais il doit être combattu à sa source.
Les tunisiens de l’intérieur comme leurs compatriotes à l’étranger sont encore sous le choc en apprenant chaque jour des détails sur la folie meurtrière qui s’est abattue sur Tunis. Après le recueillement il est temps d’agir efficacement et c’est ce qui est entrain de se faire actuellement  avec le renforcement sur place de la sécurité et d’autres mesures prises par le gouvernement tunisien. Pour le rassemblement d’aujourd’hui, Esther Alder, Conseillère administrative de la Ville de Genève, Olivier Baud, Président municipal de la Ville de Genève et d’autres personnalités politiques locales ont tenu à témoigner par leur présence leur attachement à la nouvelle Tunisie qui rayonne dans le monde arabe et en Afrique et qui fait des jaloux dans bon nombre de pays.
DSC_4694-sssssssss.jpgPourquoi un tel battage médiatique?
Juste après l’attaque du musée du Bardo, un triple attentat a fait 142 morts au Yemen mais les médias français continuent de broder chaque jour sur les malheurs des tunisiens. Envoyés spéciaux, spécialistes et experts du remplissage se relaient pour essayer de comprendre le pourquoi de cette tragédie tunisienne! Le carnage de Sanaa et ses nombreuses victimes n’a pas frappé les esprits des journalistes français qui ont éludé cette actualité. Le DSC_4722-sssssssss.jpgYemen est loin de la France et de la Tunisie ex-protectorat français est un sujet plus porteur pour la proximité,  pour le nombre de ressortissants tunisiens ou d’origine tunisienne qui vivent dans l’hexagone, pour le tourisme... La saison touristique est selon certains mal engagée alors que les professionnels des voyages n’enregistrent aucun mouvement de désistements ou d’annulations collectives et ne se  désengagent nullement envers la destination “Tunisie”. A titre d’exemple Air Marin Suisse leader de la destination en Suisse romande a déclaré au lendemain de la tuerie du Bardo que sa programmation reste identique et les engagement aériens restent inchangés et pareil son de cloche chez les 2 autres grands tours opérateurs Suisses Kuoni et Hotelplan. La jeune démocratie tunisienne n’a pas besoin qu’on s’apitoie sur ses trébuchements, seuls les encouragements et la solidarité sont les bienvenus, les donneurs de leçons passent leur chemin!

DSC_4687-sssssssss.jpg

DSC_4702-sssssssss.jpg

DSC_4693-sssssssss.jpg

DSC_4695-sssssssss.jpg

DSC_4696-sssssssss.jpg

DSC_4698-sssssssss.jpg

DSC_4699-sssssssss.jpg

DSC_4700-sssssssss.jpg

DSC_4705-sssssssss.jpg

DSC_4710-sssssssss.jpg

DSC_4711-sssssssss.jpg

DSC_4712-sssssssss.jpg

DSC_4713-sssssssss.jpg

DSC_4716-sssssssss.jpg

DSC_4717-sssssssss.jpg

DSC_4719-sssssssss.jpg

DSC_4721-sssssssss.jpg

DSC_4729-sssssssss.jpg

DSC_4689-sssssssss.jpg

DSC_4723-sssssssss.jpg

DSC_4732-sssssssss.jpg

DSC_4733-sssssssss.jpg

DSC_4740-sssssssss.jpg

DSC_4743-sssssssss.jpg

DSC_4746-sssssssss.jpg

DSC_4749-sssssssss.jpg

DSC_4734-sssssssss.jpg

DSC_4736-sssssssss.jpg

DSC_4737-sssssssss.jpg

DSC_4744-sssssssss.jpg

DSC_4745-sssssssss.jpg

DSC_4752-sssssssss.jpg

DSC_4753-sssssssss.jpg

Article paru le 21 mars sur Kapitalis

En rapport avec cette note:

La Tunisie toujours debout!

Et demain est un autre jour!

18/03/2015

La Tunisie toujours debout!

10346530_10153670824204838_8391967555132892645_n.jpgLa Tunisie, mon pays natal, terre de mes ancêtres, berceau des cultures et surtout capitale mondiale de l’hospitalité a subi aujourd’hui une immense tragédie avec l’attaque meurtrière contre le musée du Bardo. Tous solidaire avec cette Tunisie proche dont le peuple a choisi la voie démocratique depuis quelques années. Le chemin est encore long pour éradiquer tous les groupuscules extrémistes qui sévissent à travers le monde. Mais une chose est sûr la Tunisie, ma TUNISIE restera debout car son peuple qui a une grande histoire derrière lui et une très belle qu'il est entrain d'écrire est un peuple fort, uni, courageux et fier. Toutes mes pensées aux victimes de ce terrorisme vil et lâche. La Tunisie l’emportera contre cet obscurantisme et ce fléau qu’est l’intégrisme religieux.

PS: illustration Facebook

Et demain est un autre jour!

23:55 Écrit par Haykel dans Solidarité, Tunisie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tragédie du bardo, massacre du musée de bardo | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

05/02/2015

mFootball africain: carton rouge pour la Coupe d’Afrique des Nations!

1a.jpgCoupe d’Afrique des Nations, quelle mascarade! Quel amateurisme! De mémoire d’amateur de foot je n’ai jamais assisté à un tel spectacle de désolation ! Une compétition de quartier serait mieux organisée. La Guinée Equatoriale qui a remplacé au pied levé le Maroc a failli à sa mission première qu’est la sécurité. Un arbitrage partial qui a permis au pays organisateur d’accéder jusqu’en demi final malgré un niveau très faible. Un président “à vie” de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou qui depuis 28 ans ramasse les casseroles et s’accroche à son trône comme un vieux dictateur. Une coupe d’Afrique au rabais qui passe inaperçu et qui n’attire point les amateurs de la balle ronde car elle ne fédère autour d’elle aucun intérêt footballistique. Et le dernier match joué par la Guinée Equatoriale et remporté par le valeureux Ghana 3 à 0 nous donne une idée sur cette Coupe d’Afrique version 2015. Match arrêté par l’arbitre suite aux jets de projectiles sur le terrain et repris 40 minutes après l’interruption pour 3 misérables minutes qui n’ont bien entendu rien ajouté au résultat!!!!
Carton rouge à cette CAN 2015 et  pour “la grande gueule” d’Issa Hayatou qui a demandé une lettre d’excuse à la Fédération Tunisienne de Football dont le pays a été injustement éliminé à cause d’un arbitre incompétent suspendu 6 mois pour faute grave. La Tunisie qui a refusé de se plier à cet ultime “carnaval africain” sera peut être privée de compétition africaine en 2017. La CAN sous la houlette d'Issa continue de se décrédibiliser et c’est dommage pour le football africain! 

Et demain est un autre jour!

12/01/2015

Des autobus TPG roulent à Tunis...pour une bonne cause!

2.jpgLors d’un voyage à Tunis la semaine dernière je suis tombé sur un autobus des TPG non loin de l’avenue Habib Bourguiba, les Champs-Elysées du pays du Jasmin. Surpris et fier à la fois de cette découverte et de retour à Genève,  j’ai contacté le service de presse du transporteur genevois qui m’a éclairé sur ce véhicule qui porte toujours les couleurs des TPG. Suite au printemps Tunisien qui a vu la chute du dictateur Ben Ali, les Transports publics genevois ont offert au mois de mars 205.jpg12 à la Tunisie neuf autobus déclassés de la marque Mercedes ancienne génération. Le 6 mars de la même année neuf conducteurs de la régie publique ont conduit les véhicules bénévolement  jusqu’au port de Marseille où ils ont continué leur parcours par voie maritime. Grâce au partenariat avec l’Ambassade de Tunisie en Suisse, la Fondation Suisse Maroc pour le Développement Durable (FSMD), l’Union Tunisienne de Solidarité Sociale (UTSS) et les péages gratuits offerts par les Sociétés autoroutières français6.jpges le convoi exceptionnel de ces 9 autobus est arrivé à bon port.
Les autobus des TPG roulent pour une bonne cause
Les véhicules des TPG roulent à Tunis pour une bonne causse puisqu’ils sont dédiés à une action à caractère sociale à savoir le transport de personnes âgées ou à mobilité réduite ou encore de jeunes enfants via les maisons de retraites, les crèches ou associations qui organisent des excursions ou sorties culturelles en passant par une centrale de réservation. Presque 3 ans après ce merveilleux don, les autobus des TPG continuent de mener à bien leur mission à Tunis. Bravo les TPG pour ce10906162_10205509250111882_7188782410901956603_n.jpg geste qui fait du bien aux tunisiens qui utilisent ce moyen de transport pour se divertir. Voilà une bonne façon de recycler le matériel roulant, une seconde vie qui donne du baume au coeur et des moments de bonheur à ceux qui on en vraiment besoin!
Et une autre action genevoise pour soutenir les tunisiens
Je continue dans la même lancée,  jeudi 15 janvier les tunisiens de Genève organisent à l’hôtel Montbrillant  un dîner de soutien aux victimes de la vague de froid dans le nord-ouest tunisien et commémoration du 4ème anniversaire de la révolution. La participation à ce dîner de bienfaisance est de 100.- par personne. Passez le message.

1.jpg

A.jpg

4.jpg

Voir ce lien:

Le dernier voyage

Et demain est un autre jour!

21:52 Écrit par Haykel dans Genève, Tunisie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : tpg, transports publics genevois | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

03/11/2013

Tennis: le tunisien Malek Jaziri remporte le Geneva Open!

IMG_9589.jpg

Le tunisien Malek Jaziri remporte son deuxième trophée à Genève devant un public presque cent pour cent tunisien. C’est bon pour le moral des tunisiens!
Le tunisien Malek Jaziri a remporté haut la main dimanche 3 novembre 2013 le Geneva Open ATP, troisième plus important tournoi de tennis en Suisse après celui de Bâle et de Gstaad. Le Geneva Open constitue un excellent tremplin voir un vivier qui a vu des joueurs de talents de renommée mondiale faire leurs premiers pas. A titre d’exemple, nous citerons Roger Federer, Stefan Edberg, Boris Becker, Thomas Muster, Fabrice Santoro, Richard Gasquet…
Pour l’édition 2013 et malgré une blessure à l’épaule, Malek Jaziri n’a pas eu à se surpasser pour gagner après 2011 son deuxième tournoi genevois. En 1h29 et deux sets (6-4, 6-3) le champion tunisien (29 ans), 215ème au classement de l’ATP a remporté une victoire facile contre le jeune allemand, Jan-Lennard Struff (23 ans), 114ème au même classement.
IMG_9595.jpgIl faut dire que Jaziri a joué devant son public vu les nombreux Tunisiens qui l’ont soutenu pendant tout le tournoi.
Après la remise des prix et l’interminable séance photos et de dédicaces, Jaziri nous a livré une interview où il nous a parlé des difficultés qu’il rencontre dans l’exercice de sa passion, le tennis. Sans une intervention du Ministère de la Jeunesse et des Sports, le tennis tunisien n’avancera pas hélas comme tous les autres sports individuels. Le prochain tournoi dans l’agenda de Malek Jaziri aura lieu en Italie. Il espère d'ici là que sa blessure à l’épaule sera guérie.

1.jpg

3.jpg

Sans titre-1.jpg

IMG_9520.jpg

IMG_9524.jpg

IMG_9531.jpg

IMG_9542.jpg

sport,tennis,malek jaziri,geneva open

IMG_9551.jpg

5.jpg

IMG_9580.jpg

7.jpg

8.jpg

IMG_9600.jpg

IMG_9603.jpg

IMG_9606.jpg

Et demain est un autre jour!

19:42 Écrit par Haykel dans Sports, Tunisie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sport, tennis, malek jaziri, geneva open | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

08/09/2013

Tunisie-Football : Eliminés du Mondial 2014, les Aigles de Carthage volent très bas

tunisie_cap_vert_9_8.jpgL’équipe nationale de football n’a pas fait honneur à son rang. Nous ne serons pas au Brésil l’année prochaine. Nous-nous contenterons de regarder les autres jouer au pays de Pelé.
Sur le vif. Lamentable, catastrophique, «nul de chez nul» comme dirait les jeunes.
Nous avons était lamentable samedi soir. Absence de rythme, équipe dépourvue de motivation, absente sur le terrain, techniquement out sur tous les niveaux.
Le football tunisien a reçu un sacré coup sur la tête. Perdre contre le Cap-Vert 2 à 0 à Rades même, résultat acquis en première mi-temps, est tout simplement impardonnable. Impardonnable également cette partie du public présent dans les gradins qui par dépit en fin de match a encouragé l’équipe adverse, méprisant ainsi les règles les plus élémentaires du patriotisme.
Le résultat est amer et l’absence de notre pays, et pour la deuxième fois consécutive de l’évènement footballistique planétaire (Mondial du Brésil 2014) est tout simplement inexcusable. Une révolution footballistique en Tunisie s’impose!

PS: billet paru dans Kapitalis de ce jour

Et demain est un autre jour!

27/08/2012

Pas de prélèvement systématique d’ADN pour les délinquants maghrébins en Suisse!

adn suisse,immigration,sans papiers,maghébins,clandestins,délinquantsDes hauts fonctionnaires de la police Suisse se sont réunis la semaine dernière à Bâle pour trouver une solution à la délinquance galopante des demandeurs d’asile qui ont déferlé sur la confédération suite au printemps arabe.

Par Haykel Ezzeddine, correspondant à Genève


Dans un précédent article publié mercredi 22 août (Des tests Adn pour contrôler les délinquants tunisiens en Suisse!) nous avons évoqué la possibilité d’utiliser en Suisse les empreintes Adn contre les requérants d’asile surtout ceux d’origine tunisienne qui ont augmenté ces derniers mois d’une façon spectaculaire les statistiques de la délinquance.

Une disposition disproportionnée et anticonstitutionnelle

Une proposition émise par le chef de la police du canton du Jura, Olivier Guéniat, qui la soumise à ses collègues, réunis jeudi 23 août à Bâle, lors du Comité de la conférence des directeurs cantonaux de justice et police (Ccdjp). Cette mesure contre les requérants d’asile coupables de vols et agressions ne sera pas applicable du moins dans l’immédiat.

Jugée disproportionnée et anticonstitutionnelle car dans la législation suisse ne figure nulle part le prélèvement d’Adn à titre préventif, les six haut gradés de la police suisse qui siègent au Ccdjp ont décidé de ne pas donner suite à la proposition d’Olivier Guéniat. Une mesure inutile car rares sont les délinquants qui laissent derrière eux une trace d’Adn lors d’un vol à l’étalage ou à la tire.

adn suisse,immigration,sans papiers,maghébins,clandestins,délinquantsAccélération des procédures pour le rapatriement

Le Ccdjp préconise d’autres mesures comme l’emprisonnement, l’éloignement, et l’accélération des procédures pour le rapatriement de tous requérants d’asile ayant commis un délit. Plus facile à dire qu’a faire. Mais bien que le nombre de retours volontaires des sans papiers est en progression cette année (2.054 pour les 6 premiers mois de l’année contre 2.771 pour l’ensemble de 2011), il est fort à parier que ces mesures resteront insuffisantes pour régler cet épineux problème.

Le cas de Genève, par exemple, est emblématique. Rien que la prison principale du canton croule sous le poids d’une surpopulation carcérale à majorité maghrébine, arabe et africaine. Au mois de mai dernier, 668 délinquants s’entassaient dans des cellules conçues pour recevoir 370 prisonniers. Dans ces conditions, on doute fort que de telles mesures soient suivies d’effets!

On n’a donc pas encore fini de parler des délinquants maghrébins en Suisse et ce pour un bon moment au grand bonheur des partis d’extrême droite qui profitent de la misère des immigrés clandestins!

Photo: Olivier Guéniat dont la propostion augrenue a été rejetée par ses collègues.

Article lié :

Des tests Adn pour contrôler les délinquants tunisiens en Suisse!

Article paru dans Kapitalis lundi 27 août 2012

Et demain est un autre jour!

23/08/2012

Recours à l'ADN pour contrôler les délinquants tunisiens en Suisse!

Les Tunisiens réfugiés alimentaires en Suisse font beaucoup parler d’eux, mais en mal, en faisant exploser les chiffres de la délinquance. Ce qui inspire aux autorités des mesures vexatoires à la limite de la stigmatisation.

Par Haykel Ezzeddine, correspondant à Genève


Les sans papiers tunisiens candidats à l’asile en Suisse ne sont pas nombreux, mais ils se distinguent suffisamment sur la scène de la délinquance. Leurs méfaits répétés font exploser les statistiques de la criminalité et donnent à leurs traqueurs l’occasion de pondre des idées farfelues comme celle de généraliser les tests Adn pour les requérants d’asile! Une proposition disproportionnée? Un délit de faciès? Une stigmatisation en marche?

Ces requérants tunisiens, vrais et faux réfugiés, sont champions toutes catégories pour les délits commis en Suisse. Selon les dernières statistiques nos compatriotes, qui ne représentent pourtant que 6% de la population des requérants ayant commis une effraction, cumulent a eux seuls le tiers des délits. Ils bénéficient d’une double étiquette dont on se serait bien passé: «multirécidivistes» et «impunis»!

Des statistiques effarantes

C’est énorme quand on regarde de près les chiffres effarants de la délinquance pour un petit pays comme la Suisse qui vient de franchir le cap de 8 millions d’habitants.

Le hit-parade de la désolation évoque des augmentations vertigineuses du pourcentage de délits imputés aux Maghrébins et surtout aux Tunisiens. Jugez plutôt les chiffres qui viennent d’être communiqués par 8 cantons et qui relèvent une augmentation de 77% des infractions rien que pour les 6 premiers mois de l’actuelle année par rapport à 2011: «Effraction de véhicule: + 1.500%», «vol à l’étalage: +390%», «vol par effraction: +150%», «vol à la tire +130%», «lésion corporelles simples : +50%».

Le nombre de Tunisiens présents en Suisse candidats au statut de requérants d’asile est dérisoire: quelques centaines, en majorité des hommes entre 18 et 30 ans, livrés à eux-mêmes, et qui profitent d’un certain laxisme de la justice suisse, comme la mesure de substitution à la prison des «jours amendes» pour punir les délits mineurs.

alt

Le 12 juin 2012, la conseillère fédérale suisse Simonetta Sommaruga et le ministre tunisien des Affaires étrangères Rafik Abdessalem 

Ces mêmes Tunisiens, qui n’obtiendront jamais de papiers pour régulariser leur situation parce qu’ils sont considérés par les autorités suisses comme réfugiés économiques, commettent d’innombrables délits pour pouvoir survivre dans un pays où les travailleurs au noir sont constamment traqués et les employeurs mis à l’amende.

Loin de généraliser mais voici une autre statistique qui démontre que les vrais réfugiés tunisiens sont rares. Sur 1.275 demandes déposées au premier semestre 2012 seules 3 personnes ont vu leur dossier aboutir.

Des tests Adn comme ultime solution

Dans ce climat d’insécurité, les instances judiciaires sont dépassées. C’est dans cette atmosphère qu’Olivier Guéniat, chef de la police du canton du Jura, a lancé un pavé dans la mare. Face à la recrudescence d’actes criminels perpétrés par les réfugiés du printemps arabe sur le sol helvétique, l’officier jurassien compte interpeller prochainement ses collègues pour l’instauration systématique d’un prélèvement Adn de tous les requérants d’asile, surtout les hommes seuls, ce qui permettrait d’accélérer l’incarcération et la clôture rapide des enquêtes policières.

Les partis de droite applaudissent à cette proposition alors que la gauche se tâte et se dit prête à accepter la solution Adn.

Dans un pays où certains citoyens ont été fichés à leur insu durant des années par les services de renseignement, ce qui a traumatisé plus d’un, c’est qu’on est prêt à accepter le prélèvement de l’Adn pourvu que l’on contrôle mieux ces Tunisiens fauteurs de trouble.

Reste à attendre la réaction des associations qui militent pour les droits de l’homme et un éventuel référendum en cas où la solution Adn sera instaurée contre les méchants requérants d’asile.

alt

Olivier Guéniat, chef de la police du canton du Jura.

La honte a envahi les Tunisiens de Suisse!

La communauté tunisienne vivant en Suisse est consternée face aux méfaits de leurs concitoyens-délinquants. Les Tunisiens en situation régulière, et dont certains possèdent également la nationalité suisse, craignent qu’un jour ils devront payer pour ce printemps des révolutions qui a certes sauvé les pays arabes de la dictature mais a entrainé aussi, dans son sillage, l’exode et la délinquance que connait actuellement la confédération Suisse.

A noter que, depuis la mi-juillet, la Confédération suisse a mis en application une aide au retour des déboutés du droits d’asile, des demandeurs en attente d’une réponse et d’autres qui s’apprêtent à déposer un dossier. Ça ratisse large, histoire de motiver le maximum de personnes. Les Tunisiens qui peuvent en bénéficier doivent avoir un casier judiciaire vierge.

Cette aide sous forme de prime – 1000 francs suisses (Chf ) pour chaque adulte, 500 Chf pour chaque enfant, 4.000 Chf pour financer des projets sur place, voire 15.000 Chf en cas de projet collectif – a déjà permis le retour volontaire d’une trentaine de Tunisiens.

Artcile paru mercredi 22 août sur Kapitalis

Et demain est un autre jour!

10:59 Écrit par Haykel dans Politique suisse, Politique-Tunisie, Tunisie | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : adn, maghébin, tunisien, tunisie, asile, droit d'asile | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

14/11/2011

Une après-midi aux Automnales

Sans titre.jpgUn petit tour aux Automnales lundi après-midi pour éviter la grande foule. J’ai bien vu. C’est le désert aujourd’hui. Partout où je suis passé j’ai été bien accueilli. Tapis rouge, danseuse du ventre, accordéon, musique à l’oeil, dégustations à gogos...Pas entièrement seul mais  à l’aise sans stress pour guigner beaucoup plus que pour acheter. ça n’empêche! Bien que je n’ai pas la fièvre acheteuse à force de voir des commercants aimables, affables, accueillants et généreux je suis reparti chargé en commissions mais avec l’esprit léger d’avoir allégé mon porte monnaie déjà un 14 du mois! Un miracle, je vais devoir comme les grecs me saigner jusqu’à la fin...du mois. Encore 16 jours à tenir. Facile, pas de nouveau salon à l’horizon.  Mon ami du jour et de toujours qui m’a accompagné, je l’ai perdu entre l’allée 1200 et 1230. En multipliant les dégustations de vin il s’est perdu et je ne sais toujours pas s’il est rentré... à bon port. A part ça j’ai passé une bonne après-midi à Palexpo entre l’hôte d’honneur: la Tunisie et l’invitée: Marseille. J’ai acheté bon nombre d’articles dont une poterie et des dattes tunisiennes, un savon de Marseille, quelques pastis bus sur le pouce, le bruit strident de cigales et puis c’est le trou noir. Et demain est un autre jour!

IMG_0283-ssssss1111.jpg
IMG_0287-ssssss1111.jpg
IMG_0286-ssssss1111.jpg
IMG_0271-ssssss1111.jpg
IMG_0273-ssssss1111.jpg
IMG_0277-ssssss1111.jpg
IMG_0274-ssssss1111.jpg
IMG_0275-ssssss1111.jpg
IMG_0278-ssssss1111.jpg
IMG_0279-ssssss1111.jpg
Sans titreAAA.jpg
Poterie-ssssss1111.jpg
IMG_0276-ssssss1111.jpg
1.jpg
3.jpg
2.jpg
s.jpg
w.jpg
IMG_0322-ssssss1111.jpg
IMG_0324-ssssss1111.jpg
IMG_0325-ssssss1111.jpg
IMG_0326-ssssss1111.jpg
IMG_0317-ssssss1111.jpg
IMG_0372-ssssss1111.jpg
IMG_0361-ssssss1111.jpg
IMG_0363-ssssss1111.jpg
IMG_0356-ssssss1111.jpg
IMG_0349-ssssss1111.jpg
IMG_0353-ssssss1111.jpg
IMG_0359-ssssss1111.jpg
IMG_0368-ssssss1111.jpg
===================
Photos de lecteurs:
1.jpg
2.jpg
Merci à Layla, une fidèle lectrice de ce blog
=========================
IMG_0300-ssssss1111.jpg
Sans titre.jpg
1.jpg
2.jpg
3.jpg
4.jpg
5.jpg
6.jpg
7.jpg
1.jpg
IMG_0289-ssssss1111.jpg
2 00-35-55.jpg
3.jpg
4.jpg
5.jpg
IMG_0383-ssssss1111.jpg
IMG_0385-ssssss1111.jpg
IMG_0387-ssssss1111.jpg
IMG_0395-ssssss1111.jpg




En rapport avec cette note:
Et demain est un autre jour!

23:55 Écrit par Haykel dans Genève, manifestation à Genève, Tunisie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : les automnales 2011, tunisie, marseille | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

10/11/2011

La Tunisie hôte d’honneur des Automnales de Genève

Sans titre 2.jpgLes Genevois vont découvrir la nouvelle Tunisie lors de la Foire des Automnales qui aura lieu du 11 au 20 novembre. La Tunisie sera l’hôte d’honneur et occupera un pavillon de 529 m².
Cette participation sera une bonne initiative pour l’image du pays et pour l’impulsion du tourisme, qui n’arrive toujours pas à décoller, auprès des voyageurs Suisse.
En attendant le retour en masse des touristes suisses en Tunisie, le pays du jasmin continue son opération de charme sur le sol helvétique. Après le tram (l’équivalent du métro) qui a sillonné pendant plusieurs mois Genève et Zurich et une longue campagne d’affichage, la cité de Calvin s’apprête à réserver le plus grand des accueils à la Tunisie qui sera l’hôte d’honneur des Automnales, une foire d’automne très courue (110.000 entrées en 2010).
Les Automnales qui se dérouleront du 11 au 20 novembre réuniront environ 450 exposants sur une surface de 45.000 m² couvrant des domaines aussi variés que l’artisanat, l’ameublement, la literie, l’habitat, les médias, la mode, le textile, l’agriculture, les produits du terroir, l’électroménager, les saveurs du monde...
529 m² pour le stand tunisien
La Tunisie occupera le stand n° 1751 et étalera une partie de ses richesses dans un pavillon de 529 m² qui sera occupé par 12 exposants. Artisanat, cuisine, vente de dattes, d’huile d’olive, d’agrumes, de vins, de pâtisseries tunisiennes, musique folklorique et danseuses du ventre, concours avec des voyages à gagner... de quoi attirer la foule durant 10 jours sur une période englobant 2 week-ends de suite.
Une belle vitrine qui va permettre à quelques hôteliers tunisiens (Mövenpick Resort & Marine Spa (Sousse) 5*, Park Inn Ulysse Resort & Thalasso (Djerba) 5*, ainsi que l’hôtel 4 * Ramada Liberty Resort (Monastir) de faire le déplacement à Genève pour vanter leur produit et par la même occasion offrir une tribune à l’Office national du tourisme tunisien (Ontt) afin de promouvoir Sans titre 5.jpgla destination Tunisie en mettant l’accent sur l’archéologie, la thalassothérapie, le golf, la plongée et le balnéaire, des valeurs sûres qui font la réputation du pays.
Pétanque et couscous
La compagnie nationale Tunisair sera aussi de la partie et assurera son rôle de partenaire et de transporteur pour la délégation tunisienne.
Pas loin du stand tunisien et dans le cadre d’un échange entre foires, Marseille sera également à l’honneur après avoir accueilli Genève du 23 septembre au 3 octobre dernier.
De la concurrence pour la Tunisie ? Non une complémentarité entre 2 produits méditerranéens. Ne boudons pas notre plaisir. Allez, une petite partie de pétanque avant de déguster un couscous !

Article paru dans Kapitalis le 10 novembre 2011

12:36 Écrit par Haykel dans Genève, manifestation à Genève, Tunisie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : automnales, tunisie, foir à genève | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

23/10/2011

Constituante tunisienne: dernier jour de vote et dépouillement!

296539_191762864232737_100001970735744_403999_692756976_n.jpgL’électeur tunisien le plus âgé a avoir accompli son devoir de citoyen en Suisse est M. Mohamed Ezzeddine Mili. Fonctionnaire international à la silhouette distinguée, Si Mohamed a officié durant 17 ans à l’UIT où il a assumé le poste de secrétaire général. A 94 ans M. Milli a tenu à participer à la première élection libre de la Tunisie. Il a déclaré: “il faut prendre part à l’avenir de la Tunisie”. Clairvoyant et surtout réaliste M. Mili a fait un carton plein vu l’intérêt qu’on lui a témoigné. Il a reçu un accueil chaleureux  du bureau de vote de Genève qui a élu domicile à l’hôtel Warwick. Il faut préciser que la Suisse est l’un des rares pays à avoir placé les bureaux de votes dans des endroits publics en l’occurrence des hôtels pour rompre avec les anciens réflexes et surtout pour encourager les votants à aller vers les urnes en dehors de toutes pressions consulaires. Invité par Mohamed Hassen, Président de l’IRIE en Suisse et par Moncef Baati, ambassadeur de la Tunisie auprès des Nations Unies, notre sénior a déjeuné en leur compagnie en ville de Genève où il réside dans un home médicalisé. Très ému par les nombreuses sollicitations dont il a fait l’objet, Si Mohamed comme tous les tunisiens qui ont fait la queue aujourd’hui en Tunisie est fier de glisser son bulletin dans l’urne transparente qui accueille les votes de l’avenir.

297007_191762817566075_100001970735744_403998_1518987981_n.jpg
297624_191762904232733_100001970735744_404000_28955673_n.jpg
301963_191762707566086_100001970735744_403996_1999523331_n.jpg
310686_191762764232747_100001970735744_403997_307495392_n.jpg
...et Chraïti Massaki Hichem (20 ans), petit fils de Lazhar Chraïti
ElectionsWeb05.jpg

312958_191763940899296_100001970735744_404021_1824562435_n.jpgAmbiance dans le local de vote de Genève, après la fermeture du bureau samedi 22 octobre:
Le bureau de vote de Genève comme tous les autres en Suisse a fermé ses portes à 19h00 au public et a entamé une longue séance de dépouillement qui s’est prolongée jusqu’à 3h20 du matin. A Zurich, le résultat n’a été proclamé qu’à 3h30 du matin réalisant au passage le record en Suisse. En présence d’observateurs de l’ATIDE et de contrôleurs de partis, le dépouillement des centaines de voix a pris du temps. Chaque bulletin est montré à l’assistance et a fait l’objet d’une attention particulière en cas du moindre doute.
Sur un total de 10’021 électeurs potentiels en Suisse, 4810 se sont déplacés dans un des 5 bureaux de vote sur le sol helvétique ce qui représente le pourcentage de 48% de votants. 109 bulletins nuls ont été constaté et 23 bulletins blancs. Le Parti Ennahdha représente le pourcentage de 34.01% avec 1636 voix et celui de Takattol 16.4% avec 789 voix. Nous attendons tous le résultas des autres pays pour savoir à qui seront attribués les 2 sièges des Amériques du Canada, de la Suisse et du reste de l’Europe à l’exception de la France, de l’Allemagne et de l’Italie.

314404_191763760899314_100001970735744_404018_86991740_n.jpg
Sans titre.jpg
En Tunisie, dimanche 23 octobre les électeurs ont fait la queue sur certains sites durant 5h00...soif de démocratie!
queue.jpg
Photo Kapitalis
Le taux de participation en Tunisie avoisine les 90%!!!
Constituante FB-ssssss1111.jpg
Et demain est un autre jour!

23:54 Écrit par Haykel dans Genève, Politique-Tunisie, Tunisie | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : constituante tunisienne | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/10/2011

La Constituante tunisienne: reportage sur la première journée électorale

1.jpgHier, premier jour des élections de la Constituante tunisienne à Genève. Beaucoup d’émotions, quelques regrets et des couacs à la pelle! Dur, dur l’apprentissage de la démocratie. En tant qu’observateur les places sont chères...Et je n’ai pu obtenir mon sésame d’entrée au temple qui abrite l’urne qu’avec peine et attention pour seulement une seule après-midi. Plusieurs volontaires se bousculent au portillon pour avoir l’honneur de participer à la première élection libre du pays. Après une longue dictature les tunisiens se réveillent et découvrent avec bonheur des gestes simples mais symboliques: voter en toute liberté, choisir sans contrainte, sans trucage, sans entrave et en toute transparence. Pour la première fois ils sont maître de leur destin...Ils ont le pouvoir de changer le cours des choses...Certes le pouvoir des urnes est implacable...mais il a un goût particulier chez les tunisiens. Il attire tel un aimant tous ceux qui ont été exclus d’exercer ce droit le plus élémentaire en tant que citoyen. Ce jeudi 20 octobre restera longtemps gravé dans ma mémoire vu la déferlante électorale qui s’est emparée des tunisiens à l’hôtel Warwick déjà tôt le matin à l’ouverture du bureau de vote. Des jeunes, des moins jeunes, des retraités, des fonctionnaires internationaux, des ex-opposants au régime déchu, des islamistes, des laïcs, des sans opinions, des sans engagements politiques, des curieux, des indécis...ont tenu à marquer en premier par leur présence ce lieu magique qui avec d’autres contribuera à changer le paysage politique du pays. Cet engouement pour l’urne a donné lieu à des scènes pathétiques comme ce jeune étudiant en pharmacie qui a tenu à se faire photographier avec le drapeau tunisien à côté de l’urne et cette famille qui s’est également drapée avec les couleurs tunisiennes. Certains ont exercé ce droit civique pour la première fois de leur vie! Un homme d’un certain âge visiblement malade se déplaçant difficilement avec deux béquilles a déclaré que maintenant qu’il a voté pour la première fois de sa vie il peut mourir tranquille avec la fierté d’avoir connu ce moment historique!
2.jpgDysfonctionnement
Des lacunes il y en a eu et la liste est longue. Les tunisiens ont voulu coute que coute appliquer leur propre système électoral qui s’inspire là ou là des expériences des autres sans toute fois s’imprégner d’un système par rapport à un autre et c’est là où ça engendre un certains nombres d’imperfections.
Tous les votants doivent tremper l’index droit dans de l’encre sensé être indélébile pour quelques jours...afin d’empêcher d’éventuelles voix malveillantes d’atteindre l’urne d’une autre ville en Suisse, mais au fait après un seul passage sous un robinet d’eau tout disparait. La liste électorale comporte 19 partis et indépendants alors qu’en réalité il faut voter pour seulement 17 d’entre eux. Aucun électeur n’est au courant du forfait des deux candidats. Pire, des électeurs sortent de l’isoloir pour demander des renseignements sur tel ou tel parti ou pour connaître les modalités du vote. Des observateurs de partis outrepassent leur rôle en signalant publiquement tous ce qui selon eux ne fonctionne pas, alors que normalement ils n’ont aucun droit à la parole! Il est vrai qu’aucune séance d’information n’a été organisée avec la communauté tunisienne sur le sol helvétique pour leur expliquer les démarches à suivre pendant le processus électoral. La liste des 17 partis et indépendants n’est affichée nulle part! L’électeur découvre dans l’isoloir les noms des partis et des indépendants qui représenteront les 2 candidats pour les 2 Amériques et l’Europe à l’exception de la France, de l’Allemagne et de l’Italie. Trop tard pour voter utile comme on dit! De nombreux tunisiens votent pour voter, une façon comme une autre de rompre avec les anciens réflexes qui ont marqué plusieurs générations.

Article paru dans Kapitalis le 21 octobre 2011

3.jpg
4.jpg
5.jpg
6.jpg
7.jpg
8.jpg
Deux observateurs de l'ATIDE: Hedi Seblaoui et Elyes Chafter
A lire également:
Et demain est un autre jour!

14:04 Écrit par Haykel dans Politique-Tunisie, Tunisie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : constituante tunisienne | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

16/06/2011

Mustapha Ben Jaâfar nous parle de la Tunisie

2-ssssss1111.jpgEn Tunisie, plus de 95 partis politiques se sont constitués et ont obtenu leur visa en vue des prochaines élections qui auront lieu le 23 octobre prochain. Le docteur Mustapha Ben Jaâfar Sécrétaire Général du Parti le Forum Démocratique pour le Travail et les Libertés a présidé hier soir un débat à Genève.

Mustapha Ben Jaâfar a effectué une visite éclair en Suisse mercredi 15 juin pour rencontrer les tunisiens de Genève au Chic à la Rue de Fribourg. Arrivée vers 18h00 dans la cité de Calvin, le Secrétaire Général d’Ettakatol (FDTL) est venu directement de l’aéroport pour animer un débat sur la nouvelle Tunisie avant de reprendre le train le lendemain matin direction Lyon afin d’assister à une nouvelle rencontre avec la communauté tunisienne.

4-ssssss1111.jpgQuelques heures à Genève!

Programme chargé pour Ben Jaâfar qui travaille sans relâche pour présenter son parti le Forum Démocratique pour le Travail et les Libertés au maximum de futurs votants. A Genève, la curiosité de l’assistance assoiffée de nouvelles venant du pays a obligé Ben Jaâfar a parlé sans interruption pendant 3 heures. Comme pour Ben Sedrine la semaine dernière, il  a été beaucoup question hier de la révolution, de l’après révolution et des prochaines élections. Presque les mêmes questions et inquiétudes de la part de la quarantaine de personnes présentes au Chic. Quant à l’intervenant on  l’a trouvé comme d’habitude serein, confiant, appliqué et convaincant par contre il n’a rien lâché sur le programme de son parti. On doit se contenter des grandes lignes, pour les détails, stratégie électorale oblige on attendra.

1-ssssss1111.jpgBen Jaâfar remercie Jalel Matri et Mohamed Ben Henda

Cette soirée a permis à Mustapha Ben Jaâfar de remercier le propriétaire des lieux où s'est déroulé ce débat,  Jalel Matri figure bien connue dans le domaine associatif à Genève qui a œuvré durant de longues années contre la dictature de Ben Ali en aidant tous les militants tunisiens qui ont croisé son chemin. Et ils sont nombreux! Au même titre il a remercié également le militant tunisien Mohamed Ben Henda pour son précieux soutien durant les moments difficiles. Le numéro 1 du FDTL a parlé de son passé et a évoqué un ancien débat qui a eu lieu bien avant la chute de Ben Ali au même endroit, au Chic. A l’époque j’y assisté avec 2 autres amis. On était 3 en tout! Et dire que maintenant Ben Jaâfar déplace la foule et croule sous les sollicitations médiatiques. Pour résumer, pendant les 3 heures de débat, on a eu droit à une excellente analyse de la situation qui règne actuellement en Tunisie dispensée par un observateur avisé et un acteur de premier plan de la scène politique tunisienne depuis…quarante ans. On ne pouvait rêver meilleur pédagogue pour nous familiariser avec les enjeux de l’édification de la Tunisie de demain.

Article paru dans Kapitalis

3-ssssss1111.jpg
Et demain est un autre jour!

16:40 Écrit par Haykel dans Genève, Politique, Tunisie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mustapha ben jaâfar | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

09/06/2011

La militante Ben Sedrine à Genève à la rencontre des tunisiens (2*)

Sans titre-3.jpgDe passage à Genève pour la deuxième fois en cette année, la militante des droits de l’homme en Tunisie Sihem Ben Sedrine, journaliste et porte parole du Conseil National pour les libertés en Tunisie (CNLT) a participé hier à un débat au Chic à la Rue de Fribourg. Une rencontre fort intéressante qui a drainé du monde et qui a obligé l’intervenante à jouer les prolongations pour répondre aux nombreuses questions et à l’attente d’un public assoiffé de nouvelles venant du pays du jasmin.
Le débat a porté sur l’après révolution et les mesures à entreprendre pour soutenir les tunisiens dans ce moment difficile qu’est la transition. Des anecdotes et des révélations sur les derniers jours du règne de l’ancien régime ont été particulièrement appréciées par la quarantaine de personnes qui ont assisté au débat. Madame Ben Sedrine a rencontré auparavant dans l’après-midi la coprésidente de la Constituante, Madame Marguerite Contat Hickel
1-ssssss1111.jpgMadame Ben Sedrine ne le cache pas, son nouveau cheval de bataille est la sécurité ainsi que la formation de la police tunisienne version démocratie. Après la chute du dictateur Ben Ali, la co-fondatrice de Kalima continue sa lutte pour les libertés en Tunisie. 
Par ailleurs l’Association des Tunisiens en Suisse (ATS) initiatrice de cette rencontre annonce un autre débat au même endroit mercredi 15 juin vers 18h45 avec Mustapha Ben Jaafar, Président du Forum démocratique pour le travail et les libertés. En attendant les élections du 23 octobre prochain l’ATS compte inviter plusieurs partis pour les faire connaître auprès des tunisiens établis en Suisse. Notons que pendant la fête de la musique qui aura lieu du 17 au 19 juin l’Association Citoyens Solidaires (**) et l’ATS tiendront conjointement un stand de vente de mets tunisiens au Parc des Bastions afin de récolter des fonds pour la construction d’une école primaire à Thala.


Article paru dans Kapitalis


(*) "Sihen Ben Sedrine à Genève à la rencontre des tunisiens"

(**) "Tunisie: la révolution pour un monde meilleur!"

Sans titre111-ssssss1111.jpg
eeeeee.jpg
Et demain est un autre jour!

10/05/2011

Où va la Tunisie? La démocratie...est un long fleuve mouvementé!

© Valery Shanin - Fotolia.com.jpgLe maillon faible de la Tunisie actuelle est la sécurité. Je n'invente rien,  je constate amèrement ce que vivent les tunisiens au quotidien. La démocratie n'est pas un cadeau quand on n’est pas préparé. Mais qui blâmer? Les occidentaux complices et coffres-forts des dictateurs ou certains tunisiens qui ne saisissent pas encore la vraie chance qu’ils sont entrain de vivre?
Que montre la télévision nationale durant ces derniers mois. Des débats interminables et surtout le compte rendu très détaillé et bientôt au centime prés des exactions du régime corrompu de Ben Ali et de la famille de son épouse Trabelsi. Ras-le bol! On le sait depuis longtemps que la Tunisie a vécu 23 années de privation de liberté et de vols à grande échelle. La Tunisie sous Ben Ali est devenue une multi-nationale qui roule pour le président, son épouse et leur entourage. Avant ce n’était pas aussi réjouissant, loin de là. Sous Bourguiba c’était plus contenu mais pas plus positif. On ne va pas refaire l’histoire!
Actuellement, on "exhume" les cadavres, on recherche des coupables, on essaye d’évaluer l’étendu du désastre. Mais on oublie le plus important. Il y a des échéances électorales à respecter et une économie à redresser. Les procès on peut les agender pour plus tard quand les esprits se seront apaisés et on aurait pris assez de recul pour juger en toute indépendance et sérénité.
Les membres du gouvernement provisoire font du sur place et on a l’impression qu’ils gèrent mal une situation qui de toute façon leur échappe. Leur but est de conduire le pays tel quel sans une véritable volonté de changement jusqu’aux élections.

© glgec - Fotolia.com.jpgLe printemps tunisien survivra-t-il à l’été?

Avec toutes les forces vives du pays, la Tunisie n’arrive même pas à offrir la sécurité minimum à ses citoyens. Débordements dans les stades, scènes de pillage un peu partout, vols et destructions en tout genre, non respect du couvre feu et de toute autorité...Le tableau de la nouvelle Tunisie de transistion n’inspire pas confiance.


Partir en Tunisie?

Malgré tous les efforts des voyagistes en Suisse pour relancer la destination Tunisie, la moral n’est pas au rendez-vous. Les annulations dans les agences de voyages se succèdent au rythme des violences quotidiennes qui surviennent en Tunisie. Un bus de touristes caillassé, l’aéroport de Carthage livré à lui même suite au dernier couvre feu, un personnel nonchalant dans les hôtels quelle belle image donne la révolution tunisienne à ses hôtes étrangers! Dernièrement PLANETE PHOTOS a reçu en primeur le programme de l’Office du tourisme tunisien à Zurich. A part son directeur M. Abdennaceur Jerbi personne n’y croit. Un méga tour réunissant des professionnels suisses est organisé pour la fin de ce mois. Les annulations aussi parmi les professionnels se succèdent. Même gratuitement la destination Tunisie ne fait pas l’unanimité! Il est grand temps que la sécurité occupe les priorités du gouvernement actuel, il y va de la stabilité du pays et de sa survie!

Jerbi.jpgProgramme de l’ONTT en Suisse pour la Tunisie

*Participation à tous les salons et foires du tourisme et des vacances en suisse alémanique et romande (7 publiques et 2 salons de golfs).
*Des voyages de presse chaque deux à trois semaines pour les journalistes suisses
*Des Eductours avec les Tours opérateurs
*Megatour en Tunisie pour 100 Agents de voyages du 28 au 31 mai 2011
*Sponsor de 10 tournois de golf en suisse alémanique et romande
*De grandes campagnes de communication avec les tours opérateurs alémaniques et romands
*Des soirées Tunisie, workhop et get to gether avec les tours opérateurs
*Participation au salon Automnale du 11 au 20 novembre à Palexpo à Genève, en tant que pays hôte d'honneur avec CEPEX - ONTT pour une superficie de 526 m2, sous l'égide de l’Ambassade de Tunisie à Berne
*Semaine gastronomique en cours de confirmation avec le tour opérateur Le Must Air Marin à l'hôtel Intercontinental à Genève (fin sept 2011)
*Participation aux salons professionnels du Tourisme en suisse le TTW à Genève en septembre et celui de Zurich en octobre
*Participation à l'Assemblée Générale de l'ASSET (Association des journalistes Ecrivains de Tourisme) du 19 au 23 mai, en France pour représenter la Tunisie et déposer la candidature pour la tenue de cette Assemblée en 2012 à DOUZ dans le Sud Tunisien.
*Une grande campagne de publicité est programmée à partir du 15 mai et qui se résume ainsi:
- Affichage public en suisse romande et alémanique, pour 2 semaines, soit 443 affiches à Zurich, Berne, Bale et Genève
- Habillage entier, tram Tunisie à 2 wagons pour trois mois à partir du 15 mai
- Campagne à la gare de Zurich, tableau éléctronic de 60 m2, avec fréquence toutes les 3 mn
- Internet dans les grands moteurs de recherche
- Insertions dans la presse professionnelle et publique.
D'autres opérations sont en cours et feront l’objet d’une nouvelle communication.

Article paru dans Kapitalis le 13 mai 2011

Illustration 1: © Valery Shanin - Fotolia.com

Illustration 2: © glgec - Fotolia.com

Photo 3: Abdennaceur Jerbi (photo haykel)

 

Et demain est un autre jour!

23:20 Écrit par Haykel dans Suisse, tourisme, Tunisie, Voyages | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tunisie, tourisme, insécurité en tunisie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook