21/06/2012

Coup de projecteur sur le blogueur Demir SÖNMEZ

Demir 1.jpgNotre collègue Demir SÖNMEZ,  blogueur émérite et assidu, militant de la première heure est à l’honneur dans le dernier numéro du journal du parti socialiste genevois. Il inaugure une nouvelle rubrique du “Postscriptum” du mois de juin qui lui rend hommage et surtout le présente auprès du public. Familier des manifestations organisées par la gauche, infatigable chasseur d’images, le camarade Demir SÖNMEZ mérite ce coup de projecteur. Voici la page consacrée au blogueur militant  Demir SÖNMEZ.

Demir.jpg
L'interview consacrée à Demir SÖNMEZ:
Chaque jour, des camarades donnent de leur temps et de leur énergie pour faire avancer nos idéaux et promouvoir une société plus juste et plus solidaire.

L’objectif de cette nouvelle rubrique, que vous retrouverez désormais dans chaque numéro du PostScriptum, vise à vous présenter les militant-e-s actif-ve-s qui font vivre notre parti. C’est aussi une façon pour nous de les remercier de leur engagement.

C’est notre camarade Demir Sönmez, photographe bénévole du parti que vous avez probablement toutes et tous déjà croisé, qui a été le premier à se prêter au jeu des questions/réponses.

Demir est de toutes les manifestations, de tous les évènements, de toutes les rencontres socialistes, qu’il immortalise pour nous au travers de ses magnifiques photographies. Portrait en quelques mots.

431601_2718516214228_1125562484_n.jpgDemir, pourquoi milites-tu activement à gauche?


Analyser les événements du monde dans une perspective de gauche est le seul moyen de sortir des crises multiples du système que traverse l’humanité. D’ailleurs, la gauche est la seule alternative aux attaques du capitalisme et de l’impérialisme contre les peuples.

Parle-nous de ton parcours de militant socialiste...

Né à Erzurum (ville kurde), j’ai passé toute mon enfance et jeunesse à Ankara où j’ai fait toutes mes études. C’est d’ailleurs dans cette ville que j’ai commencé mon militantisme en 1976 dans le milieu associatif et syndical pour une Turquie démocratique et respectueuse des droits des minorités.

En raison de mes activités politiques mais aussi de mes écrits dans la presse associative et syndicale, j’ai été arrêté des dizaines de fois. En effet, entre 1978 et 1982, j’ai été incarcéré à plusieurs reprises et connu des prisons militaires suite au coup d’Etat du 1980. Autant en garde à vu que dans ces prisons, j’ai été torturé à de multiples reprises. Après ma sortie de la prison, la persécution à mon encontre s’est poursuivie, y compris à l’université et dans ma vie professionnelle. Face à de sérieux risques (assassinat ou disparition forcée par des escadrons de la mort), j’ai dû me résoudre à quitter mon pays en 1990.

Pourquoi la photographie?

J’ai choisi la photographie en raison de sa force d’impact. Il n’est pas toujours possible d’exprimer par écrit certaines choses, alors qu’une image peut très bien le faire. Les photos jouent également un rôle de témoin de leur époque ou d’un événement. De plus, il faut bien admettre que les photos ont bien souvent plus d’impact que l’écrit. C’est pourquoi je photographie la vie, la lutte, la résistance et la colère.

Le mot de la fin?


Pour terminer, j’utiliserais le slogan du parti lors des dernières élections fédérales qui me plaît beaucoup et que tout-e militant-e socialiste devrait mettre en oeuvre: «Pour toutes et tous, sans privilèges ».

Propos recueillis
par Marko Bandler
Prochain numéro: le portrait d’Eric
Peytremann, un infatigable militant
A lire également:
Et demain est un autre jour!

23:25 Écrit par Haykel dans blog,blogueur,blogueuse, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : demir sÖnmez, blog, blogueur | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

28/05/2012

Le 7 mai l'Assemblée constituante genevoise a accouché d’une souris!

Jeudi 31 mai aura lieu le vote final pour la nouvelle constitution genevoise. Acor Sos Racisme Suisse n'est pas d'accord avec certains volets du projet de cette nouvelle constitution qui sera soumis au vote du peuple le 14 octobre prochain. Voici sa prise de position que partage également le MouReDiN (Mouvement pour le Respect de la dignité du Noir):

581275_10151147614984554_627074553_13413174_1704759869_n.jpgApprouver le projet de constitution de la République et canton de Genève ?
L’Assemblée constituante a drapé son projet dans un superbe préambule
Le peuple de Genève, reconnaissant de son héritage humaniste, spirituel, culturel et scientifique, ainsi que de son appartenance à la Confédération suisse, convaincu de la richesse que constituent les apports successifs et la diversité de ses membres, résolu à renouveler son contrat social afin de préserver la justice et la paix, et à assurer le bien-être des générations actuelles et futures, attaché à l’ouverture de Genève au monde, à sa vocation humanitaire et aux principes de la Déclaration universelle des droits de l’homme, déterminé à renforcer une république fondée sur les décisions de la majorité et le respect des minorités, dans le respect du droit fédéral et international, adopte la présente constitution :

Les articles 2 et 15 de sa Constitution l’affirment crânement :
•    La souveraineté réside dans le peuple, qui l’exerce directement ou par voie d’élection. Tous les pouvoirs politiques et toutes les fonctions publiques ne sont qu’une délégation de sa suprême autorité (Art. 2).
•    1.  Toutes les personnes sont égales en droit. 2.  Nul ne doit subir de discrimination du fait notamment de son origine, de sa situation sociale, de son orientation sexuelle, de ses convictions ou d’une déficience. 3.  La femme et l’homme sont égaux en droit. La loi pourvoit à l’égalité de droit et de fait en particulier dans les domaines de la famille, de la formation et du travail. 4.  La femme et l’homme ont droit à un salaire égal pour un travail de valeur égale. (Art. 15).
Il était permis de douter de l’intérêt qu’il y avait à forger une constitution à froid, en l’absence de ces grands bonds en avant qui projettent les sociétés vers de nouveaux horizons et demandent la rédaction de nouvelles règles, plus démocratiques.

A Genève, ont leurs sièges l’ONU et ses agences spécialisées, le HCR, le Conseil des droits humains, le CICR au même titre que nombre des entreprises multinationales.
A Genève, les organismes qui sont nés ou qui ont retrouvé un sens au lendemain de l’adoption de la Déclaration universelle des droits humains côtoient les entreprises qui travaillent à leur mise en pièces.

Dans l’esprit de Rousseau, dont Genève célèbre cette année le tricentenaire de la naissance, sa nouvelle constitution genevoise, aurait pu, aurait dû s’élever à la hauteur des enjeux que la démocratie affronte dans le monde entier et accorder tous les droits politiques à tou-te-s ses citoyen-ne-s. « Tous les pouvoirs politiques et toutes les fonctions publiques ne sont qu’une délégation de la suprême autorité du peuple » affirme le projet de Constitution mais quelle voie trace-t-il, quels principes impose-t-il pour rendre effective l’égalité en droit de chacun-e quels que soient «son sexe, son origine, sa situation sociale, son orientation sexuelle, ses convictions» ?

Au lieu de cela l’Assemblée constituante genevoise a accouché d’une souris :

Pour ses auteur-e-s ses citoyen-ne-s devraient être discriminé-e-s en deux catégories différentes. Les titulaires des droits politiques, les Suisses. Et les étrangèr-e-s, dont les droits sont limités à ceux d’élire, de voter et de signer des initiatives et des demandes de référendum sur le plan communal.
ACOR SOS Racisme ne peut appeler à adopter une constitution qui sanctionne dans ses murs les inégalités qui, dans le monde entier, confortent les privilèges.

ACOR SOS Racisme
Moulai aldjia, vendredi 25 mai 2012

Le MouReDiN par la voix de son président, George Blézon se joint à cette prise de position.


Le MouReDiN, regrette le manque de volonté politique de la part des autorités de Genève, quand on sait le nombre d'étrangers qui y vivent. notamment, les représentations et leurs employés et leurs familles, les ONG internationales et leur employés et leurs familles etc...Le MouReDiN, fustige  cette insulte, cette infantilisation des étrangers, alors même que la constitution nationale encourage leur implication dans la vie de la société dans laquelle il vivent.

Il est donc incontestable, et c'est la maxime fondamentale de tout le droit politique, que les peuples se sont donné des chefs pour défendre leur liberté et non pour les asservir. Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755) Source : Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755).

12:04 Écrit par Haykel dans Réflexion, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : acor sos racisme suisse, mouredin | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

19/05/2012

Flashmob pour la Syrie!

1.jpgIls sont venus de l’Italie, du Danemark, de l’Allemagne, de l’Espagne et de toute la Suisse pour crier leur colère contre le dictateur Bachar El Assad sur la Place des Nations qui abrite l’illustre “Machin” (l’ONU) au pouvoir aléatoire.
A défaut d’un consensus politique international, la mobilisation des militants ne faiblît pas, au contraire elle s’amplifie de jour en jour pour donner une visibilité plus accrue et un écho international à la lute des pacifistes syriens qui payent un lourd tribut à la révolution légitime à laquelle ambitionne tout un peuple.
Ils étaient nombreux ce début d’après-midi environ 900 personnes à se rassembler autour de la chaise géante de la Place des Nations. Chants patriotiques, slogans anti Bachar, flash mob en mémoire des innombrables victimes qui sont tombées sous les balles, les bombardements et autres tortures institutionnalisées en Syrie ont ponctué cette journée décrétée par les militants comme la journée de soutien au peuple syrien. Un cortège s’est formé et s’est déplacé par la suite vers le Palais Wilson, siège du Haut commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme pour remettre une énième pétition condamnant les atrocités que subissent quotidiennement et depuis 400 jours un peuple qui aspire à la liberté, la justice et la dignité. La suite du reportage sur le blog de mon ami Demir Sönmez

PS: un drapeau syrien de 60 mètres a été déployé sur la Place des Nations.

IMG_0126-ssssss1111.jpg
IMG_0105-ssssss1111.jpg
IMG_0108-ssssss1111.jpg
IMG_0109-ssssss1111.jpg
IMG_0113-ssssss1111.jpg
IMG_0114-ssssss1111.jpg
IMG_0128-ssssss1111.jpg
IMG_0135-ssssss1111.jpg
IMG_0141-ssssss1111.jpg
IMG_0172-ssssss1111.jpg

IMG_0181-ssssss1111.jpg
IMG_0183-ssssss1111.jpg
IMG_0184-ssssss1111.jpg

IMG_0151-ssssss1111.jpg
IMG_0153-ssssss1111.jpg
IMG_0155-ssssss1111.jpg
IMG_0157-ssssss1111.jpg
IMG_0160-ssssss1111.jpg
IMG_0163-ssssss1111.jpg
IMG_0167-ssssss1111.jpg
IMG_0169-ssssss1111.jpg
IMG_0170-ssssss1111.jpg
IMG_0177-ssssss1111.jpg
IMG_0179-ssssss1111.jpg
IMG_0180-ssssss1111.jpg


Et demain est un autre jour!

16:10 Écrit par Haykel dans manifestation à Genève, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : manifestation syrie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

23/03/2012

ACOR SOS RACISME OBSERVE LE SILENCE

420196754.2.jpgEn marge de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale par Karl Grünberg

Des attentats terroristes et racistes ont tué sept personnes dont trois enfants. De nouvelles manifestations d’antisémitisme font écho à l’islamophobie qui envahit la vie politique.

Le 21 mars est consacré depuis 1966 à l'élimination du racisme.

Le 21 mars 1960, la police sud africaine a tué 69 manifestants pacifiques. En proclamant le 21 mars «Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale», les Nations Unies ont engagé la communauté internationale «à redoubler d’efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale».
L’apartheid fut aboli en 1991. Dix ans plus tard, hommage à ce combat, la Conférence mondiale contre le racisme avait lieu à Durban en Afrique du Sud.
Le racisme progresse dans le monde et fait peser de nouveaux enjeux sur la commémoration de 2001. Condamnant la traite négrière et le colonialisme, la Conférence dénonce les discriminations contre les migrants et les réfugiés.
En 2012, près de vingt ans après les Accords d’Oslo, la reconnaissance de la Palestine n’est toujours pas à l’ordre du jour. Cinquante ans après l’indépendance de l’Algérie où en est la reconnaissance des crimes du colonialisme? Et le combat contre l’islamisme qui justifierait la sale guerre menée en Afghanistan n’est-il pas invoqué en France et ailleurs pour interdire la burqa ou même le foulard que portent en privé des assistantes maternelles?

Désormais, les responsables politiques recourent délibérément au racisme En 1987, Le Pen soutenait que «les chambres à gaz» sont «un point de détail de l'histoire de la © kentoh - Fotolia.com.jpgSeconde Guerre mondiale». Quatre ans plus tard il était condamné.
Aujourd’hui, les plus hautes instances multiplient les petites phrases irresponsables aussitôt banalisées comme autant d’efforts pour arracher des voix au Front National. Pour Nicolas Sarkozy «l’homme africain est incapable de s’inventer un destin»[1]. Et Claude Guéant, son ministre de l’Intérieur, vient d’asséner que «toutes les civilisations ne se valent pas».
Le rouleau compresseur de «la réforme» plonge dans la misère et le désespoir des millions d’hommes et de femmes, de jeunes gens, de personnes âgées. Beaucoup se revendiquent «Français de souche», ou «vrais Suisses». Qu’expriment-ils sinon l’espoir que leur passeport les protégerait du désastre qui grandit?
Jugera-t-on les responsables de leurs angoisses qui s’enrichissent en spéculant, bénéficient de niches fiscales, démantèlent les assurances sociales, pillent les pays pauvres et traquent leurs migrants réfugiés dans leurs métropoles?
Combien d’années la banalisation du racisme nuira-t-elle encore à la société?
Qui ne connait l’histoire du petit hollandais qui boucha toute une nuit la faille dans la digue qui protégeait son village? La digue a tenu et le village fut sauvé. Les associations combattant le racisme sont hélas aujourd’hui insuffisantes à le faire reculer.
Comment faire entendre le seul message qui ait du sens?
· L’appel à réunir la société civile sans exclusive aucune pour refuser toutes les manifestations et les discours de haine?
· L’appel à civiliser la vie politique contre les préjugés raciaux, les discriminations, la guerre et le pillage sans vergogne des ressources de pays jugulés, de peuples asservis.

Karl Grünberg

ACOR SOS Racisme
 21 mars 2012

[1] Discours de Dakar, 2007 : « Le problème de l'Afrique, c'est qu'elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l'enfance. […] Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n'y a de place ni pour l'aventure humaine ni pour l'idée de progrès »

 

Et demain est un autre jour!

13:25 Écrit par Haykel dans Résistance, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : karl grünberg, racisme | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

24/02/2012

Pour le droit de manifester sans contrainte

_MG_4414.jpgIls étaient nombreux hier soir à battre le pavé pour dire non à la loi contre les manifestations. On parle de 1000 manifestants, tous unanimes pour dénoncer une grave entrave à la liberté de manifester. Anti-démocratique et liberticide cette loi si elle passe le 11 mars prochain marquera un tournant sérieux contre les libertés…La liberté de s’exprimer et de manifester librement. Les arguments sécuritaires avancés par les partis de droites ne sont que de la poudre aux yeux. Sur 2600 manifestations depuis 2003 on ne compte que 3 dérapages. ça donne une idée sur l’inutilité de cette énième tentative de museler le peuple qui défend ses acquis en descendant dans la rue!

Reportage photos: Maurizio Giuliani

_MG_4400.jpg
_MG_4403.jpg
_MG_4404.jpg
_MG_4406.jpg
_MG_4407.jpg
_MG_4409.jpg
_MG_4413.jpg
_MG_4417.jpg
_MG_4420.jpg
_MG_4422.jpg
_MG_4423.jpg
_MG_4449.jpg
_MG_4461.jpg
_MG_4465.jpg
_MG_4471.jpg
_MG_4474.jpg
_MG_4482.jpg
_MG_4491.jpg
_MG_4485.jpg
Et demain est un autre jour!

04/02/2012

Manifestation syrienne à Genève contre la Russie!

IMG_8684-ssssss1111.jpgLes bains de sang se succèdent en Syrie sans que la communauté internationale ne puisse arrêter cette furie meurtrière. Au Conseil de sécurité de l’ONU on tergiverse et on s’embourbe pour trouver la bonne parade pour ne pas froisser l’ami Russe. Et en attendant une vraie solution, le nombre des victimes s’allonge de jour en jour et le dictateur syrien continue sa sale besogne pour le seul plaisir de rester à la tête d’un pays qui ne veut plus de lui.
Les exactions commises par le régime syrien dépassent tout entendement. Se livrer à une guerre sans merci contre sa propre population en recourant à l’arme lourde est le moins que l’on puisse dire inique et incompréhensible.
1.jpgC’est dans cet environnement qu’a eu lieu aujourd’hui une énième manifestation contre Bachar Al Assad et ses sbires dans plusieurs villes à travers le monde. Celle de Genève s’est déroulé dans le calme et a vu convergé sur la Place des Nations une cinquantaine de syriens à 14h00. Un rassemblement qui leur a permis de s’exprimer et de condamner la Russie qui s’oppose à une résolution contre le régime syrien. Habillés en tee-shirts blancs, les manifestants se sont dirigés vers l’Ambassade de la Russie en respectant la consigne à savoir pas de rassemblement devant l’édifice diplomatique. La télévision Suisse Romande est venue couvrir l’évènement et j’ai demandé au Docteur Tawfik Chamaa des Démocrates syriens et organisateur du rassemblement de me donner les dernières nouvelles venant du front…(voir la vidéo plus bas).

IMG_8683-ssssss1111.jpg
IMG_8688-ssssss1111.jpg
IMG_8689-ssssss1111.jpg
IMG_8691-ssssss1111.jpg
IMG_8695-ssssss1111.jpg
IMG_8707-ssssss1111.jpg
IMG_8685-ssssss1111.jpg
IMG_8686-ssssss1111.jpg
IMG_8696-ssssss1111.jpg
IMG_8698-ssssss1111.jpg
IMG_8700-ssssss1111.jpg
IMG_8702-ssssss1111.jpg
IMG_8701-ssssss1111.jpg
IMG_8704-ssssss1111.jpg
IMG_8709-ssssss1111.jpg
IMG_8710-ssssss1111.jpg
IMG_8712-ssssss1111.jpg
IMG_8714-ssssss1111.jpg
IMG_8719-ssssss1111.jpg
IMG_8720-ssssss1111.jpg
IMG_8721-ssssss1111.jpg
IMG_8717-ssssss1111.jpg
IMG_8722-ssssss1111.jpg
IMG_8726-ssssss1111.jpg
IMG_8727-ssssss1111.jpg
IMG_8730-ssssss1111.jpg
IMG_8729-ssssss1111.jpg
IMG_8731-ssssss1111.jpg

Et demain est un autre jour!

21/01/2012

Manifestation anti-WEF à Berne!

ANTI WEF BERNE 0013.jpgImpressionnant cordon de sécurité aujourd’hui à Berne pour contrer une manifestation anti-WEF non autorisée. Plusieurs arrestations et une brigade anti-émeute frileuse et disproportionnée n’a pas fait dans la dentelle. Le militant  Demir SÖNMEZ parti pour couvrir cet événement pour son blog a été arrêté et interrogé pendant une heure. D’autres ont eu moins de chance que lui arrêtés et molestés par une police très nerveuse. Une centaine de manifestants contre plusieurs centaines de policiers anti-émeute et canon à eau prêt à intervenir. Aujourd’hui, il ne fallait pas être à Berne…Notre correspondant Maurizio Giuliani qui vient de rentrer de la capitale fédérale nous a ramené ces photos:

ANTI WEF BERNE 0014.jpg
ANTI WEF BERNE 0019.jpg
ANTI WEF BERNE 0020.jpg
ANTI WEF BERNE 0028.jpg
ANTI WEF BERNE 0033.jpg
ANTI WEF BERNE 0034.jpg
ANTI WEF BERNE 0036.jpg
ANTI WEF BERNE 0058.jpg
ANTI WEF BERNE 0063.jpg
ANTI WEF BERNE 0069.jpg
ANTI WEF BERNE 0083.jpg
ANTI WEF BERNE 0086.jpg
ANTI WEF BERNE 0089.jpg
ANTI WEF BERNE 0102.jpg
ANTI WEF BERNE 0105.jpg
ANTI WEF BERNE 0128.jpg
ANTI WEF BERNE 0147.jpg
ANTI WEF BERNE 0149.jpg
ANTI WEF BERNE 0150.jpg
ANTI WEF BERNE 0166.jpg
ANTI WEF BERNE 0172.jpg
ANTI WEF BERNE 0190.jpg
Reportage photos: Maurizio Giuliani
Avoir également le reportage de Demir SÖNMEZ ici
Journée militante: ici et ici
Et demain est un autre jour!

Egyptiens et syriens sur la Place des Nations

IMG_8062-ssssss1111.jpgC’est tellement rare qu’il faut le souligner. La solidarité entre les peuples arabes a bien fonctionné cet après-midi sur la Place des Nations. Egyptiens et syriens ont donné l’exemple en organisant une manifestation conjointe. Les égyptiens sont mécontents face à la tournure de leur révolution. Un an après, rien n’a changé: les militaires sont toujours au pouvoir et les ex-Moubarak et leurs complices sont toujours impunis.
Pour les syriens 10 mois après le début de la révolte du peuple rien n’a changé à part le nombre de plus en plus grandissant des martyres…Deux manifestations pour montrer la solidarité des arabes à Genève. Et ça bien fonctionné. Une centaine de personnes se sont donné rendez-vous ce samedi sous une pluie battante devant le siège de l’ONU à Genève pour crier leur colère face au manque d’entregent de la communauté internationale avec la Syrie du dictateur Bachar Al Assad et pour montrer qu’il faut rester vigilant auprès des autorités égyptiennes qui n’arrivent pas à rompre avec l’ancien système.

IMG_8049-ssssss1111.jpg
IMG_8050-ssssss1111.jpg
IMG_8054-ssssss1111.jpg
IMG_8060-ssssss1111.jpg
IMG_8064-ssssss1111.jpg
IMG_8065-ssssss1111.jpg
IMG_8067-ssssss1111.jpg
IMG_8070-ssssss1111.jpg
IMG_8076-ssssss1111.jpg
IMG_8079-ssssss1111.jpg
IMG_8080-ssssss1111.jpg
IMG_8081-ssssss1111.jpg
IMG_8083-ssssss1111.jpg
IMG_8085-ssssss1111.jpg
IMG_8088-ssssss1111.jpg
IMG_8091-ssssss1111.jpg
IMG_8093-ssssss1111.jpg
IMG_8095-ssssss1111.jpg
IMG_8096-ssssss1111.jpg
IMG_8099-ssssss1111.jpg
Sans titre.jpg
IMG_8104-ssssss1111.jpg

Et demain est un autre jour!

14/01/2012

Une heure avec les indignés de Genève!

IMG_7781-ssssss1111.jpg14h00 devant le mur des réformateurs au Parc des Bastions début de l’assemblée générale. Pas de faire part ni d’invitation. Séance publique en marge de la Journée mondiale des assemblées populaires pour faire l’état des lieux, cueillir de nouvelles propositions et faire le suivi des recommandations et des projets à venir. Décontractée comme chez les scouts, une douzaine d’indignés dont le gérant de ce blog a formé un cercle et a pris place à même le sol. Que cela  ne déplaise au Maire de Genève, Pierre Maudet et à tous les empêcheurs de tourner en rond, le mouvement des indignés a encore de beaux jours devant lui. Certes, il y a eu des moments de flottement et un peu d’essoufflement mais la résistance continue. L’ordre du jour est de débattre du dernier article de la Tribune de Genève consacré aux indignés suite à leur lettre adressée au Conseil administratif de la Ville de Genève le 8 janvier dernier. Pendant une heure ce sujet n’a été que très peu évoqué. Il y a d’autres urgences comme par exemple organiser la riposte médiatique contre l’exagération des dégâts occasionnés dans le Parc des Bastions ou encore s’occuper comme il se doit de l’accueil des indignés vaudois qui feront le déplacement demain à Genève. Ce que j’ai retenu de ce rassemblement c’est la détermination de ce groupe d’hommes et de femmes qui veut donner à ce mouvement un nouvel élan. Après la résistance et l’indignation place aux propositions, il y va de la survie des indignés de Genève!

IMG_7830-ssssss1111.jpg
IMG_7825-ssssss1111.jpg
IMG_7826-ssssss1111.jpg
IMG_7829-ssssss1111.jpg
IMG_7831-ssssss1111.jpg
IMG_7832-ssssss1111.jpg
IMG_7833-ssssss1111.jpg
Et demain est un autre jour!

Des irréductibles...syriens!

IMG_7765-ssssss1111.jpgQu’il vente, qu’il pleuve, qu’il neige ce rendez-vous ils ne le rateront jamais. Eux ce sont les membres du Collectif Jasmin qui tiennent un stand tous les samedis dans les rues basses pour la bonne cause. Leur cause c’est la Syrie. Leur bête noire c’est Bachar El Assad et son régime tyrannique. Ils ont juré qu’ils ne lâcheront pas prise jusqu’à la chute de Bachar et la libération de leur pays du joug de la dictature. Ils sont encore en ville, un peu frigorifiés mais le moral est bon. Distribution de tracts, musique patriotique, thé à gogo et biscuits pour les petits…et pour ceux qui ont quelques minutes de disponibilité discutions et un contrendu sur l’état des lieux en Syrie…attendent tous ceux qui vont à leur rencontre.
PS: une pensée pour la Tunisie. Bon anniversaire ma Tunisie! Aujourd’hui c’est la commémoration du 14 janvier. Ou comment un peuple pacifique et téméraire a mis fin à une très longue dictature. Tout n’est pas encore au top, mais la Tunisie est sur la bonne voie. Elle a donné un bel exemple au monde entier et a inspiré les soulèvements dans les autres pays arabes.

IMG_7747-ssssss1111.jpg
IMG_7762-ssssss1111.jpg
IMG_7766-ssssss1111.jpg
IMG_7768-ssssss1111.jpg
IMG_7769-ssssss1111.jpg
IMG_7767-ssssss1111.jpg
Et demain...la Syrie sera libre!

17/12/2011

Manifestation anti-OMC!

download-2.jpgAlors que la Suisse salue l’entrée de la Russie à l’OMC et l’accord conclu sur les marchés publics, une centaine de militants faisant parti de plusieurs ONG ont manifesté cet après-midi dans le calme en marge de la 8ème réunion interministérielle de l’OMC. Ne pouvant approcher du Centre International de Conférences Genève (CICG) où s’est tenu ce sommet sous haute surveillance policière, les militants ont dressé une grande tente blanche depuis jeudi à quelques mètres de l’entrée principale. Plusieurs militants se sont succédés aujourd’hui au micro pour condamner le diktat de l’OMC et le protectionnisme qui en découle.
download-9.jpgSur les pancartes des manifestants, les condamnations se ressemblent et font l’unanimité contre l’OMC traitée de tous les maux qui frappent l’économie mondiale. Voilà ce qu’on peut lire comme slogan dans cette manifestation qui n’a pas drainé la grande foule comme on pouvait s’y attendre: “OMC: Organisation mondiale de catastrophe”, Résistons aux mondialisateurs de la misère! Stop OMC!”, “Non tout n’est pas à vendre! Stop OMC”, “Résistons aux maîtres-chanteurs de l’OMC qui mettent notre avenir en vente!”, “Résistons aux ravageurs de la terre! Stop OMC!”, “OMC: organisatrice magistrale de la crise!”, “A l’OMC, les multinationales font la loi! Résistons!”, “Notre planète n’est pas un supermarché! Stop OMC!”, “99% INDIGNE-TOI!”...
Photos: Maurizio Giuliani

download-1.jpg
download-3.jpg
download-4.jpg
download-5.jpg
download-6.jpg
download-7.jpg
download-8.jpg
download-10.jpg
Et demain est un autre jour!

14/12/2011

Une fin de semaine militante à Genève!

DSC07214-ssssss1111.jpgLa 8ème réunion interministérielle  de l’OMC qui se déroulera samedi 17 décembre au Centre International de Conférences (CICG) à Genève mobilise déjà les militants de gauche, les syndicalistes et les anti-capitalistes. Pas moins de 10 associations, syndicats et un parti politique (SolidaritéS) vont essayer à partir de demain et durant deux jours de faire entendre leur voix contre une  nouvelle “libéralisation” annoncée par les Etats-Unis au profit des transnationales dans un climat de crise économique mondiale. Plusieurs représentants des mouvements sociaux vont faire le voyage à Genève pour mettre la pression sur l’OMC. En attendant le rendez-vous du 15 au 17 décembre qui se tiendra sous une tente pas loin du CICG, ce mouvement militant appelé “Occupy OMC” (Mouvement des indignés Genevois pour un mouvement Global) a placardé à travers plusieurs rues de la ville une affiche sur laquelle est indiqué le programme des deux jours ponctué par un grand rassemblement populaire contre l’OMC samedi à 14h00. En détails, il y aura une conférence de presse, meeting, ateliers, groupes de discutions, débats et d’autres animations. Les signataires de ce rassemblement sont: ATTAC, CADTM, CGAS, Occupy Geneva, Coordination Climat Justice Sociale, Comité FSL, Gauche Anticapitaliste, SIT, Solidarités, Unia, Uniterre…Par ailleurs et toujours dans le mouvement de contestation, demain aura lieu une manifestation de la fonction publique à l’appel du cartel intersyndical et vendredi sera organisé une chaîne humaine pour les réfugiés du camp Achraf. Une fin de semaine chargée pour les gendarmes et les militants. En cette fin d’année les manifestations ne connaissement pas de crise! Pardonnez cette chute, c’est un jeu de “maux”, pardon un jeu de mot inspiré du malaise actuel!

DSC07213-ssssss1111.jpg
Et demain est un autre jour!

07/12/2011

Des centaines de femmes Kurdes défilent dans les rues de Genève!

IMGP9097-ssssss1111.jpgEnviron 700 kurdes en majorité des femmes défilent en ce moment (12h00) à travers les rues de Genève. Parties de la Place Neuve à 11h00, elles se dirigent vers la Place des Nations où elles comptent tenir un sit-in durant trois jours. Le Conseiller national Carlo Sommaruga, l’ex-Présidente des Verts genevois et ancienne Conseillère nationale Fabienne Bugnon et une députée au Parlement Turc et membre du Parti de la Démocratie et de la Paix (BDP) Nursel Aydogan prendront la parole.

Cette manifestation se veut un mouvement rassembleur des femmes kurdes en Europe pour attirer l’attention sur leur cause. On articule le chiffre de 3000 femmes qui devront se relier durant 3 jours devant le Palais des Nations-Unies. Un grand défi pour les organisateurs qui doivent trouver une solution d’urgence pour l’hebergement. La Ville de Genève et selon l’un des organisateurs n’a pas 1066855081.jpgjoué le jeu et jusqu’à la dernière minute n’a pas arrêté de tergiverser avant de refuser déffinitivement son aide. Ce qui fait dire à ce militant Kurde qui ne veut pas donner son nom: “les responsables de la Ville de Genève ont une grande peur de la Turquie”. Il est vrai que les slogans scandés par les manifestants aujourd’hui sont très hostiles au gouvernement turc traité entre autre de terroriste. Bien organisée avec son propre service d’ordre, la manifestation de ce jour est consacrée surtout pour soutenir Abdullah Öcalan tenu à l’isolement depuis le 27 juillet dernier. Ses partisans appellent à sa libération et à celle des 7700 kurdes dont plusieurs intellectuels, élus et syndicalistes croupissent dans les prisons pour leur opinion, selon un tract distribué au public. Ce même tract accuse la Turquie d’avoir utilisé des armes chimiques pour mater la rébellion kurde et d’avoir violé le droit international en bombardant le nord de l’Irak. Les organisateurs demandent l’intervention de l’ONU pour mettre fin aux agissements des turcs envers les kurdes et ce en dépêchant sur place un rapporteur spécial et lancent un appel à une résolution définitive de la question Kurde.

Enfin, les manifestants ont remarqué et déploré l’absence de la société civile suisse, des syndicats et des partis de gauche qui ont brillé par leur absence. Seul le parti socialiste a manifesté sa solidarité avec les femmes kurdes venus de plusieurs pays européens. Malgré une population estimée à 30  millions le peuple Kurde n’a pas droit à une éducation en sa langue maternelle, il faut le signaler. Et là ce n'est pas la seule injustice qui frappe ce peuple, victime d'un démembrement en régle décidé et appliqué par "les grands" de ce monde!

IMGP9099-ssssss1111.jpg
IMGP9106-ssssss1111.jpg
IMGP9112-ssssss1111.jpg
IMGP9115-ssssss1111.jpg
IMGP9118-ssssss1111.jpg
IMGP9117-ssssss1111.jpg
IMGP9122-ssssss1111.jpg
IMGP9126-ssssss1111.jpg
IMGP9127-ssssss1111.jpg
IMGP9133-ssssss1111.jpg
IMGP9135-ssssss1111.jpg
IMGP9137-ssssss1111.jpg
IMGP9139-ssssss1111.jpg
IMGP9141-ssssss1111.jpg
IMGP9142-ssssss1111.jpg
IMGP9145-ssssss1111.jpg
IMGP9149-ssssss1111.jpg
IMGP9150-ssssss1111.jpg
IMGP9155-ssssss1111.jpg
IMG_1520-ssssss1111.jpg
IMG_1522-ssssss1111.jpg



Voir également:

Reportage complet ce soir sur le blog de mon ami: Demir SÖNMEZ
Et demain est un autre jour!

25/11/2011

La manifestation des maçons bloque la ville de Genève!

IMG_0899-ssssss1111.jpgForte participation aujourd’hui à la manifestation pour soutenir les ouvriers du bâtiment. A l’appel des trois syndicats: SIT, SYNA et UNIA plusieurs centaines de personnes (environ 2000 selon nos sources) défilent actuellement à Genève et dans d’autres cantons: Lausanne et Zurich. A la place d’aller travailler les maçons se sont  donnés rendez-vous aujourd’hui pour crier leur colère contre le patronat et plus précisément contre la Société suisse des entrepreneurs coupable selon les syndicats d’avoir rompu les négociation du 2 novembre dernier. Les revendications des travailleurs sont légitimes à plus d’un titre. Ils appellent à une nouvelle Convention Nationale qui les défendra contre le dumping salarial et renforcera leur sécurité sur les chantiers. Aussi bien sur  la rive droite que sur la rive gauche les automobilistes sont freinés dans un trafic routier bloqué par endroit par les manifestants.
Sur les banderoles on peut lire les slogans suivants” Pas de convention-pas de maçons! Qui construira le CEVA?” ou encore “Convention Nationale du Gros Oeuvre OUI mais pas à n’importe quel prix” et ces deux dernières: “Renforçons la CN et la CCT Genève: Halte à la sous-traitance et à la précarité” et “Halte au dumping salarial! Nous luttons pour une bonne CN. Plus de protection”. Voilà tout est dit sur le malaise qui regne dans le secteur du bâtiment. Le programme de la suite de cette  journée: pique-nique au Parc des Bastions à 12h00 et une conférence de presse toujours au même endroit à 14h30. Reportage complet ce soir sur le blog de mon ami Demir SÖNMEZ

IMG_0796-ssssss1111.jpg
IMG_0799-ssssss1111.jpg
IMG_0801-ssssss1111.jpg
IMG_0804-ssssss1111.jpg
IMG_0805-ssssss1111.jpg
IMG_0806-ssssss1111.jpg
IMG_0809-ssssss1111.jpg
IMG_0810-ssssss1111.jpg
IMG_0812-ssssss1111.jpg
IMG_0813-ssssss1111.jpg
IMG_0814-ssssss1111.jpg
IMG_0815-ssssss1111.jpg
IMG_0817-ssssss1111.jpg
IMG_0821-ssssss1111.jpg
IMG_0824-ssssss1111.jpg
IMG_0828-ssssss1111.jpg
IMG_0829-ssssss1111.jpg
IMG_0830-ssssss1111.jpg
IMG_0832-ssssss1111.jpg
IMG_0839-ssssss1111.jpg
IMG_0842-ssssss1111.jpg
IMG_0854-ssssss1111.jpg
IMG_0857-ssssss1111.jpg
IMG_0859-ssssss1111.jpg
IMG_0861-ssssss1111.jpg
IMG_0863-ssssss1111.jpg
IMG_0868-ssssss1111.jpg
IMG_0873-ssssss1111.jpg
IMG_0874-ssssss1111.jpg
IMG_0877-ssssss1111.jpg
IMG_0881-ssssss1111.jpg
IMG_0885-ssssss1111.jpg
IMG_0889-ssssss1111.jpg
IMG_0890-ssssss1111.jpg
IMG_0894-ssssss1111.jpg
IMG_0896-ssssss1111.jpg
IMG_0897-ssssss1111.jpg
IMG_0901-ssssss1111.jpg
IMG_0903-ssssss1111.jpg
IMG_0902-ssssss1111.jpg
IMG_0906-ssssss1111.jpg
IMG_0907-ssssss1111.jpg
IMG_0908-ssssss1111.jpg
IMG_0913-ssssss1111.jpg
IMG_0917-ssssss1111.jpg



Et demain est un autre jour!

16/10/2011

Des étudiants chiliens devant la Commission des Droits de l’Homme avant l’UNI!

1.jpgCe blog restera ouvert à toutes les bonnes volontés et accompagnera les causes qui méritent un coup de main. Interpellé par un jeune étudiant à l'epfl, Ilias Panchard,  fondateur d'une jeune association d'aide au développement (www.wdcl.org) qui suit de près la contestation sociale au Chili depuis le mois d’avril 2011 je ne peux que relier son message. Il m’a contacté à plusieurs reprises pour me signaler le peu d’engouement des médias suisses du moins genevois pour les étudiants chiliens qui n’arrêtent pas d’interpeller la population de leur pays  et l’étranger. Tels les indignés l’attente est grande et l’espoir d’une plus large écoute pour transmettre les doléances et revendications estudiantines chiliennes dépassent les frontières. Demain, lundi 17 octobre une délégation des étudiants chiliens passera devant la commission des Droits de l’Homme pour dénoncer l’état actuel de l’éducation chilienne et la répression gouvernementale face à leurs revendications. Le soir à partir de 19h30 Francisco Figueroa (Vice président de la Fédération d'étudiants du Chili) et Gabriel Iturra (de l'Organisation qui réunit les étudiants du secondaire) seront à l’Université de Genève Uni Mail, auditorium R380 pour parler de leur expérience. Cette rencontre est organisée avec les dirigeants de la CONFECH, la Conférence Universitaire d'Associations d'ÉtudiantEs (CUAE), l'Association de Chiliens résidents à Genève, le Comité Mémoire et Justice, et le Collectif de jeunes chiliens à Genève.

Et demain est un autre jour!

23:58 Écrit par Haykel dans Genève, Résistance, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : étudiants chiliens | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook