27/11/2009

Inauguration du Festival Arbres et Lumières

16362_1228346801738_1621127854_619939_540063_n.jpgUn reportage PLANETE PHOTOS. Le coup d’envoi a été donné ce soir pour la 9ème édition du Festival Arbres et Lumières. Une inauguration à la Cité du Temps par notre Manuel Tornare cantonal en présence de Pierre Maudet, de Rémy Pagani et d’une foule dense dans une ambiance bon enfant. Vers 18h30, M. Tornare a pris la parole pour remercier et féliciter tous ceux qui ont pris part à l’élaboration de cette manifestation. Par la suite, quelques uns des artistes présents sur les lieux ont intervenu pour présenter en quelques mots leurs oeuvres qui sont officiellement visibles à partir de ce soir et ce jusqu’au 3 janvier 2010 au tour de la rade de Genève.
M. Tornare, conseiller administratif de la Ville de Genève, a tenu à rappeler la difficulté d’organiser ce genre de manifestation quand l’argent manque. Crise oblige, les sponsors se font plus rares et moins généreux. Mais la neuvième édition est aussi belle que les précédentes. C'est encore un bon cru!
Il y avait foule ce soir pour admirer les 10 attractions offertes au public. Opération réussite malgré le froid qui a régné toute la soirée. Voilà en photos quelques moments forts de cette soirée. Je n’ai pas pu visiter les dix attractions à cause du froid, mais promis j’y reviendrai dans les prochains jours.
Genève depuis ce soir, offre un joli panorama nocturne qui fait plaisir aux yeux. Vous avez jusqu’au 3 janvier pour honorer par votre présence ce Festival exceptionnel.

16362_1228346521731_1621127854_619932_1967945_n.jpg
16362_1228346561732_1621127854_619933_5798287_n.jpg
IMGP9795.jpg
IMGP9796.jpg
16362_1228346721736_1621127854_619937_7436254_n.jpg
16362_1228347241749_1621127854_619950_5228735_n.jpg
16362_1228346681735_1621127854_619936_5996792_n.jpg
Le photographe officiel du Festival:
Le talentieux Michel Bobillier
16362_1228346641734_1621127854_619935_4023445_n.jpg
16362_1228346761737_1621127854_619938_6145951_n.jpg
16362_1228347081745_1621127854_619946_7587490_n.jpg
16362_1228347041744_1621127854_619945_669767_n.jpg
16362_1228347161747_1621127854_619948_3221064_n.jpg
Et les artistes...
16362_1228346841739_1621127854_619940_5346951_n.jpg
16362_1228346881740_1621127854_619941_3777558_n.jpg
16362_1228346921741_1621127854_619942_1325632_n.jpg
16362_1228346961742_1621127854_619943_5580885_n.jpg
16362_1228347121746_1621127854_619947_2864674_n.jpg
16362_1228347201748_1621127854_619949_4569488_n.jpg
16362_1228393882915_1621127854_620153_2262729_n.jpg
16362_1228393922916_1621127854_620154_6470350_n.jpg
16362_1228393962917_1621127854_620155_4980714_n.jpg
16362_1228394002918_1621127854_620156_1828823_n.jpg
16362_1228394322926_1621127854_620163_8387712_n.jpg
16362_1228394242924_1621127854_620161_3728450_n.jpg
16362_1228394162922_1621127854_620159_2818246_n.jpg
16362_1228394082920_1621127854_620157_3058221_n.jpg
16362_1228394122921_1621127854_620158_5839220_n.jpg
16362_1228394202923_1621127854_620160_1751939_n.jpg
16362_1228394282925_1621127854_620162_8323168_n.jpg
16362_1228393562907_1621127854_620145_711086_n.jpg
Il joue avec le feu:
Sans titre-1.jpg
16362_1228393642909_1621127854_620147_7698370_n.jpg
16362_1228393602908_1621127854_620146_3910013_n.jpg
16362_1228393642909_1621127854_620147_7698370_n.jpg
16362_1228393682910_1621127854_620148_408945_n.jpg
16362_1228393722911_1621127854_620149_1560429_n.jpg
16362_1228393762912_1621127854_620150_5463514_n.jpg
16362_1228393802913_1621127854_620151_5472241_n.jpg
16362_1228393842914_1621127854_620152_7451889_n.jpg
Et demain est un autre jour!

13/10/2009

Les femmes et le Grand Conseil

Mieux vaut être rouge ou vert, couleurs de la victoire
La parité homme-femme dans la politique est un joli fantasme. L’égalité des sexes dans la politique ce n’est pas pour aujourd’hui ni pour demain d’ailleurs! L’égalité n’existe pas, même pas en rêve. N’insistez pas. A moins que vous avez des exemples concrets pour confirmer l’exception qui ne fait pas la règle. Un tiers des femmes dans chaque instance de l’exécutive c’est déjà pas mal en attendant mieux, mesdames. Vous êtes tellement sollicitées par les tâches de la vie quotidienne qu’on ne va pas en plus vous faire participer activement à9323_1194869924837_1621127854_539162_4490843_n.jpg la vie politique. On vous épargne cette corvée de plus parce qu’on tient à vous garder...à la maison.  Plaisanterie mis à part, l’élection au Grand Conseil du 11 octobre prouve deux choses. La parité a encore du mal à se frayer un chemin dans la politique pour imposer les femmes au pouvoir. Sur 100 élus ce dimanche on dénombre 28 femmes seulement. Et la deuxième remarque concerne les partis. Les plus sexy sont à égalité ceux qui symbolisent le rouge et le vert. Deux couleurs destinées aux femmes? 9 candidates sur 15 pour les socialistes et 9 sur 17 pour les verts siégeront au grand conseil. Dommage que le vote est anonyme. On ne connaîtra jamais le sexe des bulletins histoire de savoir quelle proportion d’hommes et de femmes votant pour ces deux partis.
Si j’ai un conseil à donner aux femmes qui se lancent dans la politique c’est de se porter candidates chaque fois qu’elles le peuvent sur une liste rouge ou verte ce sont des couleurs qui leur siéent bien, c’est l’urne qui vous parle, elle le vous rend bien d’ailleurs!

A lire Femmes au Grand Conseil

Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, et Maudet promoteur de graffitis

9323_1194869764833_1621127854_539158_3237192_n.jpg
Dans les rues de Genève:
9323_1194869804834_1621127854_539159_7678599_n.jpg
9323_1194869964838_1621127854_539163_865312_n.jpg
9323_1194870004839_1621127854_539164_5435257_n.jpg
9323_1194870084841_1621127854_539166_1074954_n.jpg
9323_1194870124842_1621127854_539167_379914_n.jpg
9323_1194870164843_1621127854_539168_8048950_n.jpg
9323_1194870204844_1621127854_539169_7887181_n.jpg
Exposition sur le Pont du Rhône du côté des Bergues:
"La terre dans l'univers"
9323_1194869844835_1621127854_539160_6802790_n.jpg
9323_1194896005489_1621127854_539244_6500632_n.jpg
9323_1194869884836_1621127854_539161_4360512_n.jpg
9323_1194895965488_1621127854_539243_8138023_n.jpg
9323_1194895605479_1621127854_539235_3948207_n.jpg
9323_1194895645480_1621127854_539236_733684_n.jpg
9323_1194895685481_1621127854_539237_5669377_n.jpg
9323_1194895765483_1621127854_539239_2867980_n.jpg
9323_1194895725482_1621127854_539238_6600892_n.jpg
9323_1194895845485_1621127854_539241_6922890_n.jpg
9323_1194895805484_1621127854_539240_4839859_n.jpg
L'affiche du jour:
9323_1194896045490_1621127854_539245_4863158_n.jpg
Et demain soirée foot: hop, hop Suisse!
1068008157.jpg

08/10/2009

Touche pas à mon frontalier !

Ce n’est pas ma première manifestation de l’année et certainement pas la dernière si Dieu et le reste le veulent…La santé, le temps, les engagements, 9535_1191511720884_1621127854_530741_2041745_n.jpget les évènements indépendants de ma volonté. Demain, c’est à la Place des Nations qu’il faut se présenter vers midi pour plaider la cause du syndicaliste Murad Akincilar arrêté arbitrairement en Turquie et après demain à la même heure au Parc des Bastions, ça sera le tour de nos otages en Libye. Mais celle de ce jeudi 8 octobre a ratissé large en attendant les suivantes. L’UDC a pris pour son grade ! Tant pis pour lui. La publicité de cette semaine contre une certaine racaille qui vient d’Annemasse a drainé la foule. La rue est unanime : Non au racisme, Non à l’extrémisme, Non et encore Non à tout9535_1191511800886_1621127854_530743_7234271_n.jpge forme de discrimination. On ne traite pas un humain de racaille. Et celui qui s'adonne à de tel discours peut s’attendre à des réactions de protestations et à des actes de solidarité qui se traduisent par des manifestations avant la sanction des urnes! Jamais une réaction aussi instantanée n’a été aussi rapide. Le 5 septembre l’UDC publie dans La Tribune de Genève une publicité xénophobe. Trois jours plus tard, la rue réplique par une manifestation à la hauteur de l’indignation. On ne touche pas aux voisins. On tient à nos frontaliers, c’est une richesse pour Genève et pour notre économie. Que les déçus de la crise actuelle ne mettent pas tout sur le dos de nos voisins. Les discours populistes entrainent le déni. Chacun un jour ou l’autre passera à la caisse. Aujourd’hui on joue sur les ethnies et le voisin qui sont supposés être les coupables parfaits de nos malheurs économiques et sécuritaires et demain, c’est le chien d’à côté, le bruit d’en face, la couleur de l’autre et son odeur qui serviront d’alibi.

La manifestation d’aujourd’hui a rassemblé bon nombre de citoyens qui sont venus nombreux à l'appel de plusieurs syndicats, associations et organisations politiques pour condamner l’arbitraire et l’intolérance.9535_1191511880888_1621127854_530745_4176900_n.jpg Parmi les manifestants plusieurs personnalités de gauche et surtout des citoyens de tout bord politique. Certains ne votent même pas. J’ai rencontré également quelques frontaliers qui ont fait le déplacement d’Annemasse afin de rejoindre les rangs des manifestants. Comme presque toutes les manifs de gauche, le chef de fil de Solidarité Pierre Vanek a une fois de plus mené le bal du début à la fin. Le début du cortège c’était à la Place Neuve et la fin à la Gare des Eaux-Vives. Parmi les personnalités présentes mon objectif a croisé Tornare et Rémy Pagani. Après cette manifestation réussie, une interrogation : l’UDC qui vient d’enchainer avec une affiche raciste sur les minarets va-t-il faire sortir la foule encore une fois dans la rue ? Et si oui, c’est quand ? Parce que j’ai déjà un calendrier chargé…de manifestations.

9535_1191511680883_1621127854_530740_7682955_n.jpg
9535_1191512360900_1621127854_530756_4804773_n.jpg
9535_1191512000891_1621127854_530747_8257036_n.jpg
9535_1191512040892_1621127854_530748_6258217_n.jpg
9535_1191512080893_1621127854_530749_6112063_n.jpg
9535_1191512440902_1621127854_530758_1710549_n.jpg
9535_1191512760910_1621127854_530766_5457337_n.jpg
9535_1191512160895_1621127854_530751_3180346_n.jpg
9535_1191512200896_1621127854_530752_6880687_n.jpg
9535_1191512280898_1621127854_530754_2125255_n.jpg
9535_1191512600906_1621127854_530762_727084_n.jpg
9535_1191512120894_1621127854_530750_3841976_n.jpg
9535_1191512680908_1621127854_530764_1599246_n.jpg
9535_1191512320899_1621127854_530755_7424710_n.jpg
9535_1191512560905_1621127854_530761_7332533_n.jpg
9535_1191512520904_1621127854_530760_4812188_n.jpg
9535_1191512400901_1621127854_530757_6012938_n.jpg
9535_1191512480903_1621127854_530759_1508528_n.jpg
9535_1191511840887_1621127854_530744_4477021_n.jpg
9535_1191511920889_1621127854_530746_6669682_n.jpg

Et demain est une autre manifestation !

1068008157.jpg

03/10/2009

Eléction au Grand Conseil : La communication chez certains candidats, ça craint

9535_1186406953268_1621127854_517257_4717808_n.jpgListe N : 13, idée N : 101, proposition N : 69, les candidats aux élections du Grand Conseil, ne savent plus quoi inventer pour attirer le chaland. Vieux briscards sur le retour, jeunes loups assoiffés de pouvoir, langue de bois à tous les étages, Genève vit son cirque électoral. Des slogans en veux-tu en voilà, des prétendants qui veulent faire mieux que de la simple figuration, des « grands projets » pour notre ville nous prédisent. Chacun plaide pour son parti et pour ses idées et surtout pour sa personne. Si on ne vote pas pour un parti, c’est pratiquement impossible de trouver facilement l’équipe type qui va constituer bien des listes panachées. La Tribune de Genève fait l’effort depuis quelques jours de donner la parole à quelques uns des prétendants. Tâche titanesque ! Le 11 octobre c’est déjà là et les 390 candidats ne passeront pas tous à la moulinette.

Par esprit citoyen, je me joints à cette formidable entreprise en apportant ma pierre à l’édifice « mieux connaître »  nos futurs élus au Grand Conseil. Neuf questions en tout sont posées selon un choix aléatoire à des candidats choisis au hasard. Ceux qui ont joué le jeu et qu’ils soient remerciés ici, ils ont toutes les chances de se retrouver couchés sur la liste électorale.

Voilà comment j’ai présenté le 28 septembre par mail mon initiative à mes interlocuteurs.

9535_1186406993269_1621127854_517258_7196210_n.jpgBlog citoyen, Planète photos vous donne la parole. Chaque jour d’ici le 11 octobre, un candidat sera dans mon blog sous les feux de l’actualité. Je ne suis ni de droite ni de gauche. Je vote pour des idées donc pour les hommes et les femmes qui véhiculent cette orientation. Je vous interpelle en tant que citoyen. J’ai choisi par hasard neuf candidats et vous en faites partis. 9 listes, 9 candidats, 9 questions. Les questions sont les mêmes et l’ordre d’apparition dans mon blog correspond au principe suivant : la première réponse= la première apparition. L’ordre de la réception de la réponse fait foi, comme le cachet de la poste. Cependant, deux contraintes vous sont imposées vu l’approche de l’échéance. Répondre d’ici le 30 septembre et essayer de ne pas utiliser la langue du merisier (bois noble). Au passage, je tiens à vous signaler que vous n’êtes pas obligés de répondre à la totalité des questions et que je n’attends pas de vous un roman. Plus c’est court mieux c’est.

Que représentent pour vous :

- Instrumentalisation :

- Souveraineté populaire :

- L’entente :

- La collégialité :

- Mouvement alternatif :

- Le pouvoir des banques :

- L’insécurité à Genève :

- La sécurité de l’emploi :

- L’affaire des otages en Libye et celle de Polanski:

Le 30 septembre j’ai dû changer d’approche car nos candidats  trop pris par un calendrier j’imagine bien chargé ont décliné ma proposition seuls deux d’entre eux ont rempli leur mission dans les temps: Madame Salika Wenger et Mademoiselle Moyard Marie Salima. Rebelote, renvoi de courriels à d’autres candidats, attente de réponses et rappels. Si ma liste ne répondra pas à une égalité de traitement entre partis, je ne suis pour rien. D'ailleurs, je présente mes excuses à la parité. Je ne suis ni coupable ni responsable. J’ai approché 2 et après 3 candidats par parti. Ma feuille de route ne tient plus la route faute de participants. Cette démarche citoyenne m’a conduit à plusieurs conclusions. Tout d’abord, l’accès aux candidats n’est pas chose facile. J’ai mis beaucoup de temps à trouver leur mail. Recherche fastidieuse. Beaucoup sont encore réfractaires à internet. Les sites des partis sont bien agencés mais tous n’offrent pas la possibilité d’avoir l’email du candidat. On doit remplir un formulaire si on veut approcher l’un d’eux. D’autres ont ouvert des blogs et ont omis de laisser leurs coordonnées voir même pour quelques débordés d’y déposer une quelconque contribution. Point de formulaire, point d’adresse mail pour les uns, Facebook pour d‘autres.  La communication reste folklorique et le citoyen qui a le dernier mot dans le choix des élus ne peut contacter les futurs représentants  au Grand Conseil avec aisance. Certains candidats en dépit de mes nombreux mails de rappel n’ont même pas daigné me répondre. Approchant de la dernière ligne droite qui conduira à l'élection des 100 députés (es) au Grand Conseil, je mets l’échec de ma tentative de dialogue citoyen sur les nombreuses sollicitations et la pression que doivent subir les 390 candidats à quelques jours du vote.

A ce jour, 4 candidats ont répondu à mes questions. Il s’agit par ordre de réception de:

Madame Salika WENGER (liste 8)

Mademoiselle Moyard Marie Salima (liste 3)

Monsieur Hédi Zayani (liste 7)

Madame Sonia Gatti (liste 2)

Vendredi 2 octobre:

Monsieur Muhittin Kiral (liste 1)

Madame Aurore Bui (liste 5). On arrive à 6 candidats

Samedi 3 octobre:

M. Stéphane Grolimund (liste 2). On arrive à 7 candidats dont 2 du PDC

Mercredi 7 octobre:

M. Boris Drahusak (liste 5). On arrive à 8 candidats dont 2 du PDC et 2 des Verts

Un autre candidat a promis une réponse dans les prochains jours. Et les autres, silence radio. A suivre.

Ne partez pas avant de faire un tour sur: Le blog du Jet d'eau
9535_1186622078646_1621127854_517840_8127722_n.jpg
Le vert pour l'UNESCO et le rose pour les 10 ans de la Fondation genevoise pour le dépistage du cancer du sein
9535_1186976527507_1621127854_518878_1206611_n.jpg
9535_1186976567508_1621127854_518879_2676294_n.jpg
Et demain est un autre jour!
1068008157.jpg

30/09/2009

Faut-il sauver le soldat "Morale" et extrader le cinéaste Polanski?

9535_1185488330303_1621127854_515512_5589612_n.jpgLa Suisse a un sacré problème avec certains de ses touristes et invités. Chaque fois que l’état de droit veut s’appliquer sur le sol helvétique on ramasse des gamelles. Doit-on être surpris, nous qui d’habitude gérons jadis et discrètement toutes les affaires délicates avec tact et diplomatie ? Doit-on s’inquiéter devant le fait qu’en cherchant à appliquer à la lettre la précision au millimètre près de la justice pour tous et qu’à la place on ramasse des récriminations plutôt que des louanges ? Doit-on s’aligner à l’hypocrisie mondiale qui veut que les peuples et les principes humains s’inclinent devant le pouvoir de l’argent, la célébrité et la raison d’état ? Doit-on craindre pour l’image de la Suisse qui ne ressemble plus à une idyllique carte postale ? A travers les deux dernières affaires internationales qui impliquent notre justice avec le milieu domestique des Kadhafi et le monde pédophile de Polanski, doit-on changer de politique de tourisme en virant les directeurs de la promotion de la ville de Genève et de Zurich ? On leur demande d’attirer le maximum de touristes peinards et sans problèmes tels que les asiatiques et les voilà qui nous attirent des problèmes avec des célébrités friquées et non dépourvues de soucis. Si on laisse pour un moment et entre parenthèse l’affaire libyenne pour parler de la dernière histoire suisse qui fait jaser le monde de la culture internationale. 9535_1185488250301_1621127854_515510_5615092_n.jpgOn se lève tous pour Polanski…pour défendre son génie cinématographique et tant pis si à 43 ans il a joué avec le feu avec une lolita de 13 ans. L’histoire ne dit pas s’il a mis un préservatif. Mais bon les deux se portent bien. La violée lui a pardonné cet écart après un arrangement entre banquiers et le second continue à jouer les fugitifs et l’artiste contrarié en réalisant des chef d’œuvres. La morale ? Quelle morale ? On est quitte. L’homme a dérapé mais continue depuis 33 ans à nous abreuver d’excellents films, c’est ça pénitence. Même s’il n’ y a plus de prescription pour les délits sexuels en Suisse doit-on laisser un fugitif tourner d’autres chef d’œuvres ou changer la fin d’un film réel en happy end : le présumé coupable est arrêté et remis à la justice? Problème cornélien ! Mais moi j’ai envie de changer l’affectation du service judiciaire de la Suisse. Dorénavant, c’est à la justice suisse de veiller à la promotion du pays c’est grâce à elle que le monde entier parle de nous, de l’exception Suisse ! Et si les banquiers qui ont fignolé l’accord entre les deux protagonistes de cette vieille affaire étaient l’UBS d’un côté et le Crédit Suisse de l’autre. J’arrête mon délire ! ça sera trop…bon pour la promotion du pays.

La Suisse, ce n’est plus seulement la fondue, le Cervin, le Jet d’eau, le chocolat et le couteau c’est aussi une justice à une seule vitesse qui ne reconnaît pas les exceptions ! Psst !!! Isolement ! C’est quoi isolement ? Et demain est un autre jour qui peut ramener une autre affaire ! C’est bon pour notre tourisme !

Sa filmographie résume son histoire:

L’arrestation du Pianiste Oliver Twist est l’une des plus belles escroqueries du monde dixit unanimement l’intelligentsia. Le voilà dans un Cul-de-sac lui le Locataire dans la peau de Mcbeth qui venait de Chinatown pour emmener Rosemary’s baby, une jeune fille de 13 ans au Bal des vampires. C’est Le couteau dans l’eau pour L’homme de l’ombre ! Répulsion ! Quoi ? Au lieu de naviguer à l’abri des Pirates avec Tess sur La rivière de diamants, il a préféré côtoyer La jeune fille et la mort en partant avec Frantic dans des Lunes de fiel. Un espoir, peut être La neuvième porte va s’ouvrir un jour devant lui : Chacun son cinéma ou Ce petit coup au cœur quand la lumière s'éteint et que le film commence. Silence on tourne un remake de la justice!

Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, et Maudet promoteur de graffitis

5816_1141402708190_1621127854_392330_4726711_n.jpg
Ali kebap est de retour!:
2.jpg
1068008157.jpg

29/06/2009

Overdose de la Jackson mania!

5127_1127143351715_1621127854_341848_6929518_n.jpgDe grâce, arrêtez de participer à cette déferlante futile. N’en rajoutez plus. J’ai ma dose, j’en ai fait même une overdose. J’abandonne ! Trop c’est trop ! 4ème pouvoir, vous avez le pouvoir et le devoir d’arrêter ça. Je vous en conjure, je vous en prie, je vous le demande, je vous en supplie…à genoux, pour donner plus d’effet à mon supplice. Depuis vendredi mon quotidien est marqué, jalonné, rempli, submergé par la disparition de la très regrettée, star planétaire, de la pop, grand rassembleur universel de bon nombre d’adolescents et d’autres qui ne veulent pas grandir à l’image de leur idole de 50 ans. D’accord on a compris, j’ai compris et j’ai noté : c’était le plus grand chanteur, le plus grand danseur, le meilleur vendeur d’albums, le meilleur pourvoyeur d’articles de presse, un bon client pour les tribunaux…Un homme bizarre qui vit en reclus dans un domaine transformé en Disneyland… D’accord c’est une icône, d’accord c’est une légende et je suis tout à fait d’accord que par sa mort, il est devenu un mythe comme tous ceux qui ont disparu jeunes.
Le matin, je me réveille avec lui grâce à ma radio. La journée, je la passe aussi avec 5127_1127143391716_1621127854_341849_6213226_n.jpglui. Je ne peux l’éviter, je ne risque pas de l’oublier...de si tôt. La nuit, je dors bercé par Thriller en espérant que Freddy Krueger ne s’approche pas trop de ma demeure. Non je ne vois aucune ressemblance avec Freddy et je ne fais aucune allusion à ses innombrables opérations de rafistolage, je suis hors sujet comme je suis hors de moi à cause de la pression qu’on met sur moi toute la journée pour consommer du « Bambi ». Il continue de faire la Une des journaux, de squatter tous les sites internet, de s’incruster sur la petite lucarne. Mort, il est encore plus présent que vivant.
Numéro spécial, envoyé spécial, correspondant spécial, reportage spécial, il n’ya que du spécial pour couvrir cet événement qui n’a rien de spécial. Une journée sans Billie Jean c’est impossible ! On a eu droit aux confidences d’un de ses gardes du corps Genevois et d’un des organisateurs de concerts sur le sol de Genève de la vedette disparue. Et ce n’est pas fini. Pendant le week-end c’est tout ce qu’on a trouvé dans l’urgence. Actuellement, aux heures de bureau on cherche et on va trouver des anonymes qui sortiront de leur anonymat pour essayer de nous éclairer un tant soit peu sur ce qu’on sait déjà. Chaque interlocuteur donnera sa version et rajoutera sa pierre à l’édification du mythe universel. On s’attelle en coulisse. On y travaille dur pour maintenir en éveil ce nouveau feuilleton estival. Et pour ça on n’a pas besoin de Hollywood pour l’alimenter les mass média suisses sont à la hauteur. Au sommaire de cette journée : « La mère de « Bad » obtient la garde provisoire des enfants de son fils »… en attendant la deuxième autopsie et l’interminable enterrement si on arrive à le faire. Et demain un autre titre !  Je fais confiance à nos valeureux journalistes, on ne ratera aucune miette des épisodes à venir.

Rubrique Pierre Maudet

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore! et Sécu-municipaux-cop!, Maudet aux Pâquis!

4726_1116329001363_1621127854_309584_3108154_n.jpg
Rubrique Jet d'eau:
Voir mon reportage
5127_1127143151710_1621127854_341846_6807395_n.jpg
Dans les rues de Genève:
5127_1127143191711_1621127854_341847_4923900_n.jpg
5127_1127142751700_1621127854_341837_1829873_n.jpg
5127_1127143071708_1621127854_341844_4989903_n.jpg
5127_1127142951705_1621127854_341842_220664_n.jpg
5127_1127143031707_1621127854_341843_7878089_n.jpg
5103_1122481315167_1621127854_327857_6766738_n.jpg
5127_1127142711699_1621127854_341836_347840_n.jpg
La voiture du jour:
5127_1127143111709_1621127854_341845_7032999_n.jpg
Rubrique restaurant:
5127_1127142911704_1621127854_341841_6026927_n.jpg
Restaurant Les Transports, cuisine traditionnelle, patronne volubile, serveuse joviale avec les habitués, dépassée  les jours où c’est plein. Rosbeef froid, sauce tartare, frittes allumettes maison, salade mêlée en plat du jour chf. 22.-, un DL de Goron chf. 3.20.-, une bouteille de Sanpellegrino chf. 5.-  un expresso chf. 3.10.-. Total : chf. 33.30.- Restaurant fermé tous les mardis. Spécialité Coq au vin.
5127_1127142831702_1621127854_341839_6273371_n.jpg
5127_1127142871703_1621127854_341840_189334_n.jpg
Portrait:
5127_1127142791701_1621127854_341838_6014506_n.jpg
Il s’appelle Marcel, Marcello pour les intimes. Il galère depuis des années. Il est technicien en informatique. Aucun employeur ne veut de lui à cause de son âge. Bientôt à la retraite…mais d’ici-là, il touche le RMCAS (revenu minimum cantonal d'aide sociale). 1975.- Chf par mois pour un couple. Peut-on vivre décemment avec une telle aide? Lui, il se passera de cette aide, il veut trouver un travail.
En attendant la retraite Marcel, un expert en Macintosh et fana de gadgets rêve de la Thaïlande, un pays qu’il a visité plusieurs fois. Cela fait 8 ans qu’il n’a pas pris l’avion. Il se rattrapera un jour ! Je le souhaite…de tout mon cœur ! Au fait, pour rester actif, il a choisi le bénévolat et « travaille » quelques heures par semaine dans une association à Genève. Forza Marcelo ! Il te reste deux ans pour retrouver le soleil Thaïlandais !
Agenda:
n1621127854_256067_1032891.jpg
Et demain est un autre jour!

29/01/2009

Quoi de neuf docteur?

Je ne sais pas pour vous, mais moi quand je touche mon salaire, je veux dire quand je transfère ce que j’ai gagné durement pendant 30 jours de mon compte bancaire à la poste je tombe malade. Le recouvrement direct de mes factures banque à banque ou banque à poste font que mon argent par un tour de magie devient virtuel. Je ne le touche pas, je ne le palpe pas, je ne sens pas son odeur, je me contente de le transférer tel un jeu vidéo par petites touches de souris.  A la fin du mois, je déprime quand je vois les quelques clopinettes qui me restent pour les loisirs. Je les sors vite fait de ma banque pour ne pas défigurer le paysage bancaire de mon pays. Mais je m’estime heureux, beaucoup dans le monde, n’ont pas de toit, d’autres n’ont pas de quoi se nourrir, se soigner s’habiller… Et tant que j’ai un travail, je ne vais pas cracher dans la fondue.
n1621127854_154309_4821.jpg« Je travaille pour payer les factures » voilà un slogan qui aurait pu trouver sa place dans la grande manifestation qu’a connue la France aujourd’hui. C’est forcement une manifestation de ras-le-bol qui résume la situation que vivent des millions de personnes à travers le monde à cause d’un malaise collectif généré par une crise qui perdure. Nous sommes trop sur cette terre, les richesses ne sont pas bien partagées et le déséquilibre entre le nord et le sud et le nord et le nord ainsi que le sud avec le sud est un grand pourvoyeur d’injustices. Cela me rappelle que je dois descendre encore une fois dans la rue pour manifester ce samedi et apporter mon soutien aux autorités de ma ville qui ont interdit ce rassemblement contre le WEF.
Je pense que je vais faire un retour vers le passé en supprimant les recouvrements et  en retournant à la bonne vieille méthode de nos aînés. J’irai à la fin du mois au guichet de ma banque chercher l’argent qui va aux autres et le temps d’arriver à la poste qui se trouve à 200 mètres je pourrai rêver brièvement de tout ce que je pourrai faire si par malheur j’aurais ignoré l’appel du bon payeur. Après avoir fait le tour du monde en évitant l’Antarctique et toutes les Sibérie du monde, je reviens à la réalité réveillée par la sirène insistante d’une voiture de police qui passe tout prêt. Normal, c’est le quartier de la gare.
A la poste en attendant mon tour, j’ai surpris une discussion entre adultes au sujet d’un rendez-vous manqué chez un médecin. Au fait, dans un pays qui a construit sa réputation grâce à la précision de ses montres qui nous a valu  une ponctualité légendaire, pourquoi les praticiens en blouse blanche nous imposent des rendez-vous et ne respectent jamais leur engagement. Généralement, rendez-vous ou pas, si un corps médical vous donne l’accès à son cabinet à l’heure précise c’est que c’est un plouc… qui n’a rien a voir avec les docteurs House, Matlock, Mc Namara et Christian Troy… méfiez-vous !

Decaillet.jpg

Pascal Décaillet soutient Tornare pour l’élection au conseil d’Etat! Et moi je soutiens la parité et je défends la candidature d’une des trois « potiches » pour reprendre les propos de M. Tornare. Mais laquelle je ne sais pas. Notre journaliste vedette a le courage d’assumer ses engagements et ça mérite d’être relevé. Un journaliste qui se porte au secours d’un politicien c’est rare.

A la question Pourquoi Manuel Tornare est selon vous le meilleur candidat ? M. Décaillet répond : « …C’est un véritable social-démocrate, comme Jean Studer à Neuchâtel. En ville de Genève, il a fait avancer la cause de la petite enfance, mais c’est surtout un homme de gauche respecté par la droite. Culturellement, ce prof de philo est même à bien des égards à droite, avec des références humanistes : quand on évoque saint Augustain (ndlr. Père de l’église), il sait de qui on parle. ». Alors le candidat à la candidature est de droite ou de gauche on aimerait savoir?
Dans une autre question M. Tornare est comparé à une locomotive politique. Là on ne lui rend pas service avec tous les problèmes de pannes techniques qu’ont connus nos CFF ces derniers mois, c’est plutôt mal venu.

 

Aujourd’hui le Jet d’eau a mis fin à son activité un peu avant 15h00. Et n’ayant pas pu le prendre en photo malgré ma présence tout près de sa rampe de lancement, j’ai ramené ces photos et j’ai fait la connaissance de 2 sympathiques électriciens du SIG dépêchés sur les lieux pour vérifier les projecteurs qui illuminent notre Jet d’eau national.

n1621127854_154310_5128.jpg
En attendant le 8 février::
Non.jpg

23:35 Écrit par Haykel dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pascal décaillet, tornare, genève, jet d'eau | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

14/01/2009

La putain des rois

Griséldis, Rocco et l’Abbé-Pierre :

Sans titre.jpgDeux grands quotidiens de la place,  se sont " fait " aujourd’hui la Grisélidis Real (décédée en 2005 à l’âge de 75 ans) en lui consacrant leur manchette. Pur hasard du calendrier ou action concertée. Mystère journalistique ! Admirez la similitude !

Une chose est sûre, avec tout le respect que je dois à la défunte, je trouve qu’elle est bien là où elle est et la faire déplacer chez les rois du panthéon n’apportera rien, au macchabée, ni aux genevois que nous sommes. En lisant les journaux, ce matin je me suis bien amusé devant ce concert de l’intelligentsia qui s’étripe verbalement avec des arguments solides comme un Rocco Salfredi. "Oui je suis pour le repos de l’ex prostituée à côté de Calvin," "Non je suis formelle, Calvin mérite une toute autre femme à la hauteur de sa réforme"… Et ca continue et de plus belle. On donne la parole à celui qui veut la prendre et là nous sommes pas déçus. Avocate, femme de théâtre, socialiste, libérale, féministe se pressent à la tribune…Que du beau linge… il ne manque plus que de donner la parole aux clients (tous à l’AVS ou à l’article de la mort) de la belle de nuit ou au pharmacien chez qui la péripatéticienne - écrivaine se fournissait en préservatifs…

Madame la défunte Grisélidis, qui en passant a beaucoup œuvré pour le plaisir des hommes mérite qu’on la laisse tranquille. D’ailleurs de quel droit se permettant de lui faire subir un changement d’adresse pour sa dernière demeure et ce sans son consentement!


Je suis sûr que bon nombre de Genevois ne connaissent même pas l’existence de Madame Grisélidis, femme écrivaine, engagée pour la cause des prostituées dont elle était la cheffe de fil. Déplacée ou pas de sa tombe, que M. Monsieur Patrice Mugny lui transmette ce message : « Si vous croisez l’Abbé-Pierre, dites lui que les hommes sont toujours aussi fous et surtout qu’il nous manque terriblement ».

20min.jpg

 

 

« Aide au suicide : les Vaudois voteront » nous dit 20 minutes. Champion de votations toutes catégories, les suisses abusent de ce pouvoir qui enlève le pouvoir aux élus. Et si on organisait un référendum contre les référendums. Rendons le pouvoir aux gouvernants. Il faut bien qu’ils méritent leur salaire.

 

 

 

 

 

Un homme transformé en quincaillerie ambulante (12 plaques de titane et 50 vis dans le crâne). Il sort pour s’amuser et il rentre plein de boulons. Ça ne m’amuse pas. Genève, devient une ville dangereuse. Pour un oui, pour un non, pour un regard jugé de travers et c’est la raclée au bout de la rue. Quand on perd ses valeurs, la vie n’a plus de valeur !

Matin bleue.jpg
La Cité du Temps, ce soir vers 18h00
Pont de la machine.jpg
Les nouvelles sanglantes de Gaza vers 19h00: 1010 morts (dont plusieurs centaines d'enfants) et plus de 4700 blessés.
Et ce n'est pas fini... A suivre