30/11/2009

Un minaret sur la Place Neuve!

Ce n’est pas un poisson d’avril. Le Général Dufour a bel et bien depuis ce matin et jusqu'à 17h00 aujourd'hui un minaret à ses pieds. En carton, en bois, en papier et en tissu il a été confectionné entre 21h00 hier et 4h00 du matin. Il a été confisqué par la police puis remis à la Plac16362_1230216368476_1621127854_625038_2320261_n.jpge Neuve après une autorisation délivrée par les autorités dans un temps record. Derrière ce mouvement citoyen le collectif GLAJ (Groupement de Liaison Genevois des Associations de Jeunesse). Choqués par le résultat d’hier de l’initiative anti-minarets, des jeunes se sont rassemblés dans la soirée et ont décidé de mener une action symbolique en érigeant un faux minaret sur la Place Neuve. Opération fastidieuse qui demande une dextérité dans l’art du bricolage. Tout est fermé le dimanche qu’à cela ne tienne. Ils ont ramassé tout ce qu’ils peuvent leur servir pour l’édification du minaret dans les rues de Genève. Et le résultat aujourd’hui est aux pieds du général Dufour. J’ai rencontré une jeune fille du collectif ce matin à la Place Neuve. Elle n’a pas encore dormi. Elle m’a raconté par le menu le comment et le pourquoi de cette entreprise éphémère. Elle et ceux qui l’ont suivie ne veulent pas cautionner le vote “de la honte” de ce dimanche. Et c’est leur façon de dire Non à l’extrême droite et à l’interdiction du libre culte. D’autres actions symboliques vont suivre nous informe la page Facebook de l’événement: “Le premier nouveau minaret de Genève” qui compte aujourd’hui à 16h15 quelques 97 invités qui ont confirmé leur présence à la Place Neuve.
Vers 11h00 ils étaient une dizaine de collégiens à s’exprimer sur l’initiative anti-minarets. Certains ont même griffonné sur le minaret d’un jour leur colère. Parmi les messages inscrits au feutre sur le minaret un extrait de l’hymne national tunisien du célèbre poète Abou El Kacem Chebbi: “Lorsqu'un peuple veut la vie, force est au destin de répondre. Aux ténèbres de se dissiper et aux chaînes de se rompre ! “
Tous n’ont pas l’âge de voter mais la valeur n’attend pas le nombre des années pour exprimer sa révolte et son indignation.

A lire sur les minarets mes contributions:

Mon invité: Blaise Menu et les minarets

Les minarets et les excisées

Infrarouge et les minarets: un Oscar à Oskar

Qui a peur des minarets?

Mon invité Salika Wenger et les minarets

Mon invité Ali Benouari et les minarets

Mon invité Hafid Ouardiri et les minarets

Mon invité Pierre-François Unger et les minarets

16362_1230216128470_1621127854_625033_6449293_n.jpg
16362_1230216328475_1621127854_625037_7050273_n.jpg
16362_1230216088469_1621127854_625032_5096434_n.jpg
16362_1230216208472_1621127854_625035_4165546_n.jpg
16362_1230216288474_1621127854_625036_5792999_n.jpg
16362_1230216408477_1621127854_625039_5513888_n.jpg
Même la police a fait acte de présence à 11h30:
16362_1230216448478_1621127854_625040_2691333_n.jpg
Minaret1.jpg
Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, Maudet promoteur de graffitis et Maudet-Moutinot le combat des titans

16362_1229917000992_1621127854_624248_5003989_n.jpg
Et demain est un autre jour!

29/11/2009

Retour sur la manif-anti-OMC

Sans titre.jpgSpectacle affligeant! Genève se réveille ce dimanche douloureusement pour constater l’étendue des dégâts occasionnée par une horde de sauvages qui se sont livrés à une véritable mise à sac de la ville. Bel Air, les Bergues, la rue du Mont-Blanc, la Gare routière et les Pâquis ont été le théâtre d’un véritable saccage dont les traces sont encore visibles aujourd’hui. Plusieurs genevois ont entamé durant cette journée un “circuit” spontané en ville sur les traces des casseurs. Des mots reviennent tel un leitmotiv: “la honte”, “c’est criminel”; des interrogations: “Pourquoi on a laissé faire sans intervenir rapidement?” “Qui payera les dégâts?”
La manchette du Matin nous apprend que les casseurs sont au nombre de 200. Deux cent individus ont empêché les altermondialistes de s’exprimer. Ces derniers ont fait le voyage à Genève au prix de plusieurs sacrifices pour un résultat décevant. Pire un constat d’échec.
Pour ma part, je ne comprends toujours pas pourquoi la police n’a pas fait preuve de fermeté dès le départ et d’intervention rapide. Tout de suite après la première déprédation sur le Crédit Suisse à la Place Bel Air, les nombreux gendarmes présents sur les lieux à la Place de la Monnaie et au début de la rue de Rhône ont tout vu mais n’ont pas intervenu. Pourquoi? Genève gère mal ses manifestations. Si on n’est pas capable de faire régner l’ordre et de protéger les biens des citoyens n’est-il pas plus sage d’interdire ce genre d’événement? Notre police super équipée se distingue par un déficit chronique dans ses interventions c’est ce que retiendra la rue et l’opinion publique.
Voilà en photos à quoi ressemble notre ville au lendemain d’une journée catastrophique:

16362_1229534911440_1621127854_623151_5546190_n.jpg
16362_1229535031443_1621127854_623153_6760311_n.jpg
16362_1229536871489_1621127854_623196_3379955_n.jpg
16362_1229534951441_1621127854_623152_3666251_n.jpg
16362_1229535071444_1621127854_623154_1181483_n.jpg
16362_1229535111445_1621127854_623155_4188141_n.jpg
16362_1229535151446_1621127854_623156_6335434_n.jpg
16362_1229536951491_1621127854_623198_1319927_n.jpg
16362_1229535191447_1621127854_623157_6597308_n.jpg
16362_1229535231448_1621127854_623158_8132099_n.jpg
16362_1229535311450_1621127854_623159_8344053_n.jpg
16362_1229535351451_1621127854_623160_1908433_n.jpg
16362_1229535391452_1621127854_623161_1913263_n.jpg
16362_1229535431453_1621127854_623162_3263811_n.jpg
16362_1229535471454_1621127854_623163_7953132_n.jpg
16362_1229536791487_1621127854_623194_5123428_n.jpg
16362_1229536831488_1621127854_623195_8049322_n.jpg
16362_1229536991492_1621127854_623199_4462143_n.jpg
16362_1229536911490_1621127854_623197_6279549_n.jpg
16362_1229537151496_1621127854_623203_6387933_n.jpg
16362_1229537111495_1621127854_623202_8335188_n.jpg
16362_1229537071494_1621127854_623201_2234989_n.jpg
16362_1229537191497_1621127854_623204_6441110_n.jpg
16362_1229536511480_1621127854_623187_7699781_n.jpg
16362_1229536551481_1621127854_623188_888134_n.jpg
16362_1229535751461_1621127854_623169_4497714_n.jpg
16362_1229535711460_1621127854_623168_111922_n.jpg
16362_1229535591457_1621127854_623166_5715707_n.jpg
16362_1229535791462_1621127854_623170_6358952_n.jpg
16362_1229536191472_1621127854_623179_5053712_n.jpg
16362_1229536071469_1621127854_623177_8244910_n.jpg
16362_1229535511455_1621127854_623164_6809515_n.jpg
16362_1229535551456_1621127854_623165_5640634_n.jpg
16362_1229535671459_1621127854_623167_2781119_n.jpg
16362_1229535951466_1621127854_623174_8037564_n.jpg
16362_1229536151471_1621127854_623178_14106_n.jpg
16362_1229535831463_1621127854_623171_7933492_n.jpg
16362_1229535871464_1621127854_623172_1950183_n.jpg
16362_1229536391477_1621127854_623184_7970270_n.jpg
16362_1229536351476_1621127854_623183_4825851_n.jpg
16362_1229536671484_1621127854_623191_41113_n.jpg
16362_1229536431478_1621127854_623185_2272055_n.jpg
16362_1229536471479_1621127854_623186_5151582_n.jpg
16362_1229536311475_1621127854_623182_3509224_n.jpg
16362_1229536711485_1621127854_623192_6821222_n.jpg
16362_1229536751486_1621127854_623193_6945997_n.jpg
16362_1229535911465_1621127854_623173_6902019_n.jpg
16362_1229536231473_1621127854_623180_6578532_n.jpg
16362_1229535991467_1621127854_623175_1166049_n.jpg
16362_1229536031468_1621127854_623176_5406506_n.jpg
16362_1229536271474_1621127854_623181_3869609_n.jpg
Au tour du Crédit Suisse de Bel Air les gendarmes veillent mais n'interviennent pas:
16362_1229022458629_1621127854_621652_5962697_n.jpg

16362_1229534791437_1621127854_623148_4824104_n.jpg
16362_1229534871439_1621127854_623150_6128349_n.jpg
16362_1229534831438_1621127854_623149_5286444_n.jpg
Une police super équipée:
16362_1229916760986_1621127854_624242_2518679_n.jpg
16362_1229916880989_1621127854_624245_5224325_n.jpg
Cartouches en caoutchouc:
Sans titre.jpg
Le dessin du jour:
16362_1229536631483_1621127854_623190_7716929_n.jpg
La Une du jour:
Le Matin.jpg
Et demain est un autre jour!

28/11/2009

Manif anti-OMC, que fait la police?

16362_1228947256749_1621127854_621420_3621241_n.jpgLa manifestation anti-OMC d’aujourd’hui a été dissoute à mi-parcours vers le quartier des Pâquis un peu avant 16h00. Une défaite pour tous les manifestants pacifiques venus en nombre, en familles ou entre amis donner de la voix contre le capitalisme. Genève en cette fin d’après-midi ressemble à un champ de bataille. Un spectacle de désolation indigne d’une manifestation qui se voulait au départ pacifique. Des commerces pillés, des magasins caillassés, des voitures brûlées ou endommagées, des vitres jonchent les trottoirs ici et là, des pneus brûlés, des bombes lacrymogènes, des fumigènes... des cris et des larmes... “Une guerre” urbaine qui a tourné à l’avantage d’une bande de casseurs très mobile et bien organisée. Une première brigade pour casser tout ce qui est à portée de main et un cordon de sécurité pour les protéger. A plusieurs reprises des photographes ont été quelques peu “molestées” parce qu’ils faisaient tout simplement leur travail.16362_1228899255549_1621127854_621273_818705_n.jpg
Les casseurs cassent tout sur leur passage sans aucun discernement. Ils s’attaquent aussi bien aux banques qu’à des petits commerces. Leur message: faire le plus de dégâts possible. Pourquoi? Dans quel but? Pourquoi cet acharnement gratuit? Je n’ai malheureusement pas la réponse pour ce que je pourrais traduire par un malaise social qui a conduit à commettre des actes gratuits. La police, apparemment a reçu des ordres pour ne pas trop intervenir à la veille d’une votation cruciale pour le Confédération en générale et pour Genève en particulier. Et si Laurent Moutinot voulait finir son mandat sans faire trop de vague? Et bien il a raté sa sortie et cette tâche noire restera sur son CV. Pendant presque une heure les casseurs se sont défoulés en ville sans qu’ils ne soient vraiment inquiétés. Mais que fait la police? En dépit des premiers casses qui ont eu lieu à la Place Bel Air rien n’a été entrepris pour intervenir contre une bande de fauteurs de trouble qui a semé la panique dans le coeur de la ville et a occasionné de nombreux dégâts matériels. Politique ou pas cette fois-ci les forces de l’ordre ont bel et bien été débordées. Aujourd’hui il y a eu à Genève des manifestants dépités, des casseurs chevronnés, des gendarmes impuissants et une politique d’intervention qui laisse à désirer.
Il est 18h15 du côté de la gare les casseurs jouent au chat et à la souris avec les gendarmes. Qui aura le dernier mot?

16362_1228899215548_1621127854_621272_7606709_n.jpg
16362_1228947496755_1621127854_621426_2401461_n.jpg
16362_1228947696760_1621127854_621431_4435083_n.jpg
16362_1228947456754_1621127854_621425_2761192_n.jpg
16362_1228947856764_1621127854_621435_7584275_n.jpg
16362_1228947936766_1621127854_621437_2970380_n.jpg
16362_1228899335551_1621127854_621275_3841349_n.jpg
16362_1228899375552_1621127854_621276_5185266_n.jpg
16362_1229917080994_1621127854_624250_5006160_n.jpg
16362_1228899535556_1621127854_621280_8008956_n.jpg
16362_1228899415553_1621127854_621277_8164629_n.jpg
16362_1229916720985_1621127854_624241_7090879_n.jpg
16362_1228947296750_1621127854_621421_1892240_n.jpg
16362_1228947336751_1621127854_621422_7965130_n.jpg
16362_1228947376752_1621127854_621423_2245582_n.jpg
16362_1228947536756_1621127854_621427_5976867_n.jpg
16362_1228947576757_1621127854_621428_4021040_n.jpg
16362_1228947616758_1621127854_621429_477427_n.jpg
16362_1228899135546_1621127854_621270_6996163_n.jpg
16362_1228947776762_1621127854_621433_197999_n.jpg
16362_1228947816763_1621127854_621434_5592658_n.jpg
16362_1228947896765_1621127854_621436_5118013_n.jpg
16362_1228899175547_1621127854_621271_1661432_n.jpg
16362_1228899455554_1621127854_621278_6838498_n.jpg
16362_1228899575557_1621127854_621281_4098723_n.jpg
16362_1228899655559_1621127854_621282_3256649_n.jpg
16362_1228899495555_1621127854_621279_1851313_n.jpg
16362_1228899095545_1621127854_621269_1634835_n.jpg
16362_1228947416753_1621127854_621424_1431450_n.jpg
16362_1228899695560_1621127854_621283_5470610_n.jpg
16362_1228899775562_1621127854_621285_4226432_n.jpg
16362_1228899855564_1621127854_621287_5720681_n.jpg
16362_1228899895565_1621127854_621288_5410669_n.jpg
16362_1228899975567_1621127854_621289_6090754_n.jpg
16362_1228900015568_1621127854_621290_2079416_n.jpg
16362_1228900055569_1621127854_621291_4960343_n.jpg
16362_1228900095570_1621127854_621292_1086513_n.jpg
16362_1228900135571_1621127854_621293_2200616_n.jpg
16362_1228900215573_1621127854_621294_2352978_n.jpg
16362_1228900255574_1621127854_621295_7837690_n.jpg
16362_1228900295575_1621127854_621296_5522333_n.jpg
16362_1228900375577_1621127854_621298_3787790_n.jpg
16362_1228900415578_1621127854_621299_7377694_n.jpg
16362_1229066979742_1621127854_621785_1003033_n.jpg
16362_1229067019743_1621127854_621786_450865_n.jpg
16362_1228900455579_1621127854_621300_4048528_n.jpg
16362_1228900695585_1621127854_621306_2044001_n.jpg
16362_1228900775587_1621127854_621308_7205654_n.jpg
16362_1228900535581_1621127854_621302_5931554_n.jpg
16362_1228900735586_1621127854_621307_1111004_n.jpg
16362_1228900575582_1621127854_621303_6688841_n.jpg
16362_1228900615583_1621127854_621304_6431884_n.jpg
16362_1228900655584_1621127854_621305_5951696_n.jpg
16362_1228900495580_1621127854_621301_3769560_n.jpg
16362_1228900815588_1621127854_621309_5017828_n.jpg
16362_1228947656759_1621127854_621430_4087566_n.jpg
Avant le dérapage et sous le regard protecteur et discret d'Eric Stauffer:
16362_1229018898540_1621127854_621572_1244875_n.jpg
Le sourire était de mise:
16362_1229019338551_1621127854_621582_4049862_n.jpg
16362_1229019378552_1621127854_621583_6780475_n.jpg
16362_1229019738561_1621127854_621591_7258082_n.jpg
16362_1229020178572_1621127854_621601_1183957_n.jpg
16362_1229021458604_1621127854_621629_6462642_n.jpg

16362_1229019178547_1621127854_621578_7064567_n.jpg
16362_1229019498555_1621127854_621586_6242268_n.jpg
16362_1229020818588_1621127854_621615_6731127_n.jpg
16362_1229018978542_1621127854_621574_8167117_n.jpg
16362_1229021138596_1621127854_621621_1762930_n.jpg
Des banderoles, des drapeaux et des slogans:
16362_1229018938541_1621127854_621573_2082616_n.jpg
16362_1229019138546_1621127854_621577_8310672_n.jpg
16362_1229020258574_1621127854_621603_8167728_n.jpg
16362_1229020338576_1621127854_621605_6068790_n.jpg
16362_1229020498580_1621127854_621608_3383059_n.jpg
16362_1229020538581_1621127854_621609_3159651_n.jpg
16362_1229020578582_1621127854_621610_4632827_n.jpg
16362_1229020738586_1621127854_621613_3934139_n.jpg
16362_1229020618583_1621127854_621611_5820307_n.jpg
16362_1229020658584_1621127854_621612_1018406_n.jpg
16362_1229022138621_1621127854_621644_6690110_n.jpg
16362_1229021858614_1621127854_621638_2932681_n.jpg
16362_1229022098620_1621127854_621643_6577211_n.jpg
16362_1229020858589_1621127854_621616_1321324_n.jpg
16362_1229021018593_1621127854_621618_191724_n.jpg
16362_1229020938591_1621127854_621617_6610952_n.jpg
16362_1229021058594_1621127854_621619_4054214_n.jpg
16362_1229021298600_1621127854_621625_801824_n.jpg
16362_1229021178597_1621127854_621622_1018333_n.jpg
16362_1229021578607_1621127854_621632_2659264_n.jpg
16362_1229021418603_1621127854_621628_5022090_n.jpg
16362_1229022338626_1621127854_621649_1209019_n.jpg
16362_1229022178622_1621127854_621645_6434428_n.jpg
16362_1229021698610_1621127854_621635_1709440_n.jpg
16362_1229021898615_1621127854_621639_573398_n.jpg
16362_1229021618608_1621127854_621633_2257208_n.jpg
16362_1229021498605_1621127854_621630_3906132_n.jpg
16362_1229021258599_1621127854_621624_7872510_n.jpg
16362_1229021218598_1621127854_621623_5359238_n.jpg
16362_1229022058619_1621127854_621642_8285282_n.jpg
16362_1229021378602_1621127854_621627_4676730_n.jpg
16362_1229022018618_1621127854_621641_7187792_n.jpg
16362_1229022378627_1621127854_621650_77362_n.jpg
16362_1229022218623_1621127854_621646_6260218_n.jpg
16362_1229019538556_1621127854_621587_632298_n.jpg
16362_1229019458554_1621127854_621585_5331423_n.jpg
16362_1228899815563_1621127854_621286_840138_n.jpg
16362_1229019098545_1621127854_621576_3437742_n.jpg
16362_1229021738611_1621127854_621636_6516642_n.jpg
16362_1229021658609_1621127854_621634_4515765_n.jpg
Des revendications:
16362_1229019818563_1621127854_621593_1906931_n.jpg
16362_1229019858564_1621127854_621594_7812581_n.jpg
16362_1229020138571_1621127854_621600_25273_n.jpg
16362_1229020218573_1621127854_621602_1665503_n.jpg
16362_1229019418553_1621127854_621584_172177_n.jpg
16362_1229020458579_1621127854_621607_2345776_n.jpg
Des photographes et des vidéastes:
16362_1229020018568_1621127854_621597_6323326_n.jpg
16362_1229019018543_1621127854_621575_4382006_n.jpg
16362_1229019258549_1621127854_621580_2666715_n.jpg
16362_1229019298550_1621127854_621581_6100780_n.jpg
16362_1229019938566_1621127854_621596_3379366_n.jpg
16362_1229020058569_1621127854_621598_1668808_n.jpg
16362_1229020098570_1621127854_621599_2680539_n.jpg
406291054.jpg
16362_1229019898565_1621127854_621595_3392468_n.jpg
Il réussit à sauver son appareil photo, mais il perdra son flash:
16362_1229916800987_1621127854_624243_7083568_n.jpg
16362_1229916840988_1621127854_624244_8050161_n.jpg
Du spectacle:
16362_1229022418628_1621127854_621651_2508261_n.jpg
16362_1229019578557_1621127854_621588_3230731_n.jpg
16362_1229019618558_1621127854_621589_5107076_n.jpg
16362_1229019658559_1621127854_621590_7521507_n.jpg
16362_1229019778562_1621127854_621592_8336809_n.jpg
16362_1229021818613_1621127854_621637_4027219_n.jpg
16362_1229021938616_1621127854_621640_4765858_n.jpg
16362_1229022298625_1621127854_621648_4270512_n.jpg
16362_1229022258624_1621127854_621647_1782599_n.jpg
16362_1229020778587_1621127854_621614_3731117_n.jpg
16362_1229021538606_1621127854_621631_3126867_n.jpg
Et le mot de la fin revient à notre valeureuse et discrète police:
16362_1229022458629_1621127854_621652_5962697_n.jpg
Manif omc-2.jpg
Et demain est un autre jour!

27/11/2009

Inauguration du Festival Arbres et Lumières

16362_1228346801738_1621127854_619939_540063_n.jpgUn reportage PLANETE PHOTOS. Le coup d’envoi a été donné ce soir pour la 9ème édition du Festival Arbres et Lumières. Une inauguration à la Cité du Temps par notre Manuel Tornare cantonal en présence de Pierre Maudet, de Rémy Pagani et d’une foule dense dans une ambiance bon enfant. Vers 18h30, M. Tornare a pris la parole pour remercier et féliciter tous ceux qui ont pris part à l’élaboration de cette manifestation. Par la suite, quelques uns des artistes présents sur les lieux ont intervenu pour présenter en quelques mots leurs oeuvres qui sont officiellement visibles à partir de ce soir et ce jusqu’au 3 janvier 2010 au tour de la rade de Genève.
M. Tornare, conseiller administratif de la Ville de Genève, a tenu à rappeler la difficulté d’organiser ce genre de manifestation quand l’argent manque. Crise oblige, les sponsors se font plus rares et moins généreux. Mais la neuvième édition est aussi belle que les précédentes. C'est encore un bon cru!
Il y avait foule ce soir pour admirer les 10 attractions offertes au public. Opération réussite malgré le froid qui a régné toute la soirée. Voilà en photos quelques moments forts de cette soirée. Je n’ai pas pu visiter les dix attractions à cause du froid, mais promis j’y reviendrai dans les prochains jours.
Genève depuis ce soir, offre un joli panorama nocturne qui fait plaisir aux yeux. Vous avez jusqu’au 3 janvier pour honorer par votre présence ce Festival exceptionnel.

16362_1228346521731_1621127854_619932_1967945_n.jpg
16362_1228346561732_1621127854_619933_5798287_n.jpg
IMGP9795.jpg
IMGP9796.jpg
16362_1228346721736_1621127854_619937_7436254_n.jpg
16362_1228347241749_1621127854_619950_5228735_n.jpg
16362_1228346681735_1621127854_619936_5996792_n.jpg
Le photographe officiel du Festival:
Le talentieux Michel Bobillier
16362_1228346641734_1621127854_619935_4023445_n.jpg
16362_1228346761737_1621127854_619938_6145951_n.jpg
16362_1228347081745_1621127854_619946_7587490_n.jpg
16362_1228347041744_1621127854_619945_669767_n.jpg
16362_1228347161747_1621127854_619948_3221064_n.jpg
Et les artistes...
16362_1228346841739_1621127854_619940_5346951_n.jpg
16362_1228346881740_1621127854_619941_3777558_n.jpg
16362_1228346921741_1621127854_619942_1325632_n.jpg
16362_1228346961742_1621127854_619943_5580885_n.jpg
16362_1228347121746_1621127854_619947_2864674_n.jpg
16362_1228347201748_1621127854_619949_4569488_n.jpg
16362_1228393882915_1621127854_620153_2262729_n.jpg
16362_1228393922916_1621127854_620154_6470350_n.jpg
16362_1228393962917_1621127854_620155_4980714_n.jpg
16362_1228394002918_1621127854_620156_1828823_n.jpg
16362_1228394322926_1621127854_620163_8387712_n.jpg
16362_1228394242924_1621127854_620161_3728450_n.jpg
16362_1228394162922_1621127854_620159_2818246_n.jpg
16362_1228394082920_1621127854_620157_3058221_n.jpg
16362_1228394122921_1621127854_620158_5839220_n.jpg
16362_1228394202923_1621127854_620160_1751939_n.jpg
16362_1228394282925_1621127854_620162_8323168_n.jpg
16362_1228393562907_1621127854_620145_711086_n.jpg
Il joue avec le feu:
Sans titre-1.jpg
16362_1228393642909_1621127854_620147_7698370_n.jpg
16362_1228393602908_1621127854_620146_3910013_n.jpg
16362_1228393642909_1621127854_620147_7698370_n.jpg
16362_1228393682910_1621127854_620148_408945_n.jpg
16362_1228393722911_1621127854_620149_1560429_n.jpg
16362_1228393762912_1621127854_620150_5463514_n.jpg
16362_1228393802913_1621127854_620151_5472241_n.jpg
16362_1228393842914_1621127854_620152_7451889_n.jpg
Et demain est un autre jour!

26/11/2009

Genève, ville des lumières

16362_1227307455755_1621127854_617441_5151028_n.jpgLa 9ème édition du Festival Arbres et Lumières commencera demain le 27 novembre et se prolongera jusqu’au 3 janvier prochain. Genève, ville lumière transformée l’espace de quelques jours en un grand tableau lumineux. Dix oeuvres égayeront la ville de la plus belle des manières. Et c’est au Jardin Anglais que la moitié des oeuvres élira domicile pour profiter des merveilleux platanes qui occupent les lieux. Hier soir, je suis allé en éclaireur pour repérer en avant-première les 10 attractions mais malheureusement, tout n’est pas encore prêt mais demain à 18h00 le rendez-vous est pris pour l’inauguration officielle. Les Genevois sont invités à venir en nombre pour profiter du spectacle et parler avec les artistes, maîtres d’oeuvre d’une oeuvre éphémère. Demain, il y aura des cracheurs de feu, des musiciens de rue, des officiels, dix artistes dont deux suisses, de la lumière, des arbres joliment décorés...et une rade complètement transformée. Un bonheur lumineux! Pour ceux qui ne veulent pas attendre demain, ce soir jusqu’à 22h00 les organisateurs vont procéder à des tests avant le lancement officiel d’un festival qui est devenu au fil des ans un événement incontournable de la vie nocturne des genevois pendant la période des fêtes. J’y reviendrai avec de nouvelles photos
PS: On peut participer au concours organisé pour la circonstance en envoyant jusqu’au 31 décembre une photo illustrant une des 10 oeuvres exposées.

16362_1227307415754_1621127854_617440_1114995_n.jpg
16362_1227307495756_1621127854_617442_4452008_n.jpg
16362_1227307535757_1621127854_617443_4150678_n.jpg
16362_1227307575758_1621127854_617444_1508034_n.jpg


Animations gratuites pour le public
Cracheur de feu: Présence sur différents sites du Festival tout au long de la soirée
Petit train: Départs depuis la Place du Rhône à 20h00 – 20h40 – 21h20 – 22h00– 22h40
Visites guidées: 4 départs à 19h30 depuis l’Ile Rousseau
Place du Rhône: Distribution de barbapapas
Rotonde du Mont-Blanc: Distribution de popcorns
Quai du Mont-Blanc: Distribution de portions de raclette
Place des Bergues: Animation musicale avec un orgue de barbarie
Ile Rousseau: Verre de vin chaud offert
Horloge fleurie: Distribution de marrons chauds
Jardin Anglais: Animations pour les enfants avec un clown et une
distribution de ballons aux couleurs du FAL

Plan.jpg
Arbres et lumières.jpg
Et demain est un autre jour!

16:34 Écrit par Haykel dans Culture, Genève, Loisirs, Photos | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : genève, festival arbres et lumières 2009 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

24/11/2009

Mon invité: le pasteur Blaise Menu et les minarets

16362_1225860539583_1621127854_614098_7191391_n.jpgY’a pas mieux qu’un homme de foi pour parler de l’initiative anti-minarets soumise ce dimanche à la votation. Je n’ai pas choisi n’importe quel pasteur, j’ai sollicité Blaise Menu, personnalité connue et reconnue à Genève pour ses engagements avec la jeunesse et ses activités “extra-religieuses”. Depuis son arrivée au mois de septembre 2008 au Temple de la Fusterie il a transformé ce lieu de culte en un endroit de dialogues et de rencontres. Le temple sous sa houlette est devenu un trait d’union entre les genevois protestants et toutes les autres confessions. Il a organisé et il continue a le faire avec bonheur plusieurs débats avec la société civile, des hommes politiques et des personnalités de tous bord. Les jeudis de l’Espace Fusterie sont devenus des rendez-vous incontournables pour tous ceux qui suivent l’actualité. Partageant son temps de travail avec l’AJEG (Animation jeunesse de l’église protestante de Genève), Blaise Menu est content du chemin parcouru et du travail accompli avec la présentation du 5 au 15 novembre du spectacle “Génération Calvin” et de la commémoration du 500ème anniversaire de la naissance de Jean Calvin pour lesquelles il s’est beaucoup investi. Avec ses neuf ans d’expérience en tant que pasteur, Blaise Menu ne compte pas s’arrêter là. Il a beaucoup d’idées et veut poursuivre son travail de dialogue entre les religions et de “facilitateur” spirituel auprès des jeunes. Affable, souriant, constamment à l’écoute et la main tendue, Blaise n’est point blasé, il souhaiterait connaître par le menu ce qui a annimé les initiateurs de l’initiative anti-minarets. Lundi je suis passé à la Fusterie le prendre en photo. Une imposante tribune occupe les lieux au Temple, Blaise Menu ne semble pas prêt de la démonter de sitôt malgré la fin du spectacle “Génération Calvin” le 15 novembre dernier. Bien que rien n’est prévu dans le programme comme spectacle, la présence de cette tribune est une source d’inspiration pour le pasteur de la Fusterie. Dans quelques jours je suis sûr qu’il trouvera une utilité à ses gradins. Blaise Menu est un excellent “menu”. Voici ce qu’il pense de l’initiative anti-minarets:

"Le débat sur les minarets a fait enfler les pages de tant de blogs qu’il paraît un peu vain d’ajouter quoi que ce soit. Mais les inepties, les contresens et le délire identitaire qu’on nous sert depuis des semaines ont fini par aiguiser ma conscience de citoyen et de théologien, et c’est à ce double titre que je réponds à l’invitation de ce blog, à défaut d’en entretenir moi-même, pour exposer mon point de vue.

Une loi: où et pour faire quoi ?

Comme citoyen, je me dis: une chose est d’édicter des lois qui gèrent l’espace public, une autre est d’inscrire dans la Constitution des lois qui ont pour vocation de marquer les contours fondamentaux de l’espace social. Or je constate qu’avec cette votation, il s’agit ici d’une disposition constitutionnelle (bien plus impérative et massive qu’une “simple” loi) dont les relents restrictifs et condescendants nous plongent en plein XIXe siècle. Si donc on veut légiférer au niveau constitutionnel, c’est que le problème est sérieux. Mais où est le problème ? Est-il réel et établi, ou construit à la faveur des débats interminables de ces derniers mois ? Je trouve que le débat instille un singulier manque de confiance dans la qualité et la solidité de nos institutions, une fois encore.

Une lecture fondamentaliste

16362_1225860579584_1621127854_614099_456263_n.jpgSur ce, lisons les documents des initiants. Et le théologien de constater que les arguments de l’UDF ou du comité d’initiative sont pour le moins troubles, que ce soit à la faveur de citations spécieuses, ou d’extraits bibliques ou coraniques trop bien choisis. Dans le domaine biblique, précisément, j’y vois une lecture fondamentaliste, arrangée, sommaire. Pour le dire autrement: les initiants se font aussi fondamentalistes que les islamistes qu’ils veulent dénoncer, tandis qu’ils touchent en fait à l’islam et à telle de ses expressions. Leur lecture du Coran est aussi superficielle et ciblée que celle qu’ils font de la Bible, hélas, et elle est aussi inacceptable que celle qu’en font certains musulmans, hélas aussi. Or il est du devoir d’une conscience éclairée de refuser cette instrumentalisation des textes saints.
Exemple. Au petit jeu des versets bibliques, on peut certes citer Deutéronome 28,43 comme le fait l’UDF dans son argumentaire: “L’étranger qui sera au milieu de toi s’élèvera toujours plus au-dessus de toi, et toi, tu descendras toujours plus bas.” Tant qu’à faire, on pourrait même citer pire, le choix ne manque pas, assurément, tant la figure de l’étranger sert volontiers de repoussoir. Mais, hors de tout contexte, on aura tôt fait d’oublier que Dt 28,43 s’insère comme une malédiction parmi beaucoup d’autres adressée au peuple s’il n’écoute plus la voix du Seigneur et s’il ne met plus en pratique ses commandements (cf. Dt 28,15). Quelle est cette loi ? Elle est rappelée notamment en Lévitique 19,32-33, dans un passage de prescriptions assez hétéroclites: “Quand un émigré viendra s’installer chez toi, dans votre pays, vous ne l’exploiterez pas. Cet émigré installé chez vous, vous le traiterez comme un indigène, comme l’un de vous; tu l’aimeras comme toi-même, car vous-mêmes vous avez été des émigrés dans le pays d’Egypte. C’est moi, le Seigneur votre Dieu.”. Là non plus, les citations ne manquent pas...

Minaret = extrémisme ?

Par ailleurs, la lecture du minaret faite par les initiants est unilatérale, le raccourci suggestif mais absurde (minaret = extrémisme islamiste), et l’intention manipulatrice en ce sens qu’elle exploite les inquiétudes et les peurs sociales en pariant sur un avenir trouble et incertain. Il n’y a qu’à voir les photos tendancieuses des argumentaires et les affiches grotesques qu’on nous inflige ces temps pour s’en rendre compte. Et la version politiquement à peine mois incorrecte de l’équation (minaret = domination) l’emporte par sa force suggestive mais ne résiste pas à l’analyse, à moins de considérer de ce point de vue que les clochers de temples et des églises, pas plus utiles que les minarets, mériteraient le même sort, ce dont il n’est manifestement pas question ici, étonnamment. Face à cela, il convient de garder raison et de ne pas céder aux sirènes de ce populisme plus ou moins chrétien. Ceux-là même qui dénoncent la signification symbolique du minaret, selon leur lecture, oublient un peu vite cet autre objet symbolique, souvent étendard de conquête et de domination porté par l’Occident au fil des âges – et  qu’il demeuCitation.jpgre pour certains: la croix.
L’équation minaret = intégrisme marque les esprits à force d’être répétée, jusqu’à la nausée. Mais ce présupposé, sur lequel les partisans de l’initiative basent leur argumentaire, n’est ni réellement prouvée ni étayée par des faits et des chiffres en contexte suisse. Et je dis bien “suisse”, au sens où ni le Royaume Uni, ni l’Allemagne, ni la France, pour ne prendre que des pays souvent cités en contre-exemple, n’offrent de correspondance à l’islam vécu chez nous. Y a-t-il en Suisse quelques excités et personnes aux propos inacceptables, rétrogrades, patriarcaux voire tribaux, notamment sur la condition de la femme ? Hélas oui, mais qu’on se rassure: chez les chrétiens aussi, malheureusement. Et chez d’autres sans doute aussi. Chaque chose en son temps, m’objectera-t-on, mais je me languis de voir les petits combattants de l’islamisme se lever contre des inégalités plus... indigènes et coutumières.

Portée symbolique
16362_1225860499582_1621127854_614097_8271894_n.jpgReste que l’argument des minarets est symbolique. Précisément, mesure-t-on assez la portée symbolique de ce vote, qui est et demeure, quoi qu’on en dise, un vote de défiance, dans la mesure il est un vote d’interdiction à l‘égard d’une minorité de citoyens et d’habitants de ce pays, prenant prétexte à la relative inutilité du minaret pour mieux l’interdire ? Mais pourquoi vouloir interdire ce qui, en somme, ne s’impose pas ? L’argument se mord la queue: ce serait comique si ce n’était pas si grave et si l’on n’avait ce sentiment d’un problème créé de toutes pièces à des fins électoralistes.
Les initiants font craindre des dérapages - que la législation actuelle permet manifestement d’éviter. Pire: on lit même que l’Europe pourrait devenir musulmane, à la faveur d’un grand complot islamiste, parce que quelques allumés ou intellectuels en mal de publicité ont eu des mots que personne ne va vérifier mais que tout le monde répète jusqu’à s’en convaincre. Du coup, on prend prétexte du minaret pour faire la morale, levant le doigt plus haut encore ! Aujourd’hui, les sermonneurs ne montent plus en chaire: ils emplissent les blogs et les médias, avec conviction mais sans références, n’hésitant pas à mêler tout avec n’importe quoi.

La question de la réciprocité

Ainsi l’évocation des droits accordés ou pas aux non-musulmans dans des pays à majorité musulmane: pour le dire tout net, quitte à choquer, il s’agit résolument ICI d’un faux problème et d’une instrumentalisation indue; comme s’il fallait être aussi prohibitif et finalement aussi intolérant que ceux dont on dénonce le comportement... Belle démonstration de maturité démocratique, assurément ! Il m’étonne de voir aujourd’hui ceux qui veulent nous donner des leçons de démocratie être prêts à voter des lois d’exception et fouler au pied les principes même de la démocratie sous prétexte de se prémunir de l’intégrisme musulman, comme si l’intégrisme ou le fondamentalisme chrétiens, pour ne prendre qu’un exemple familier, ne constituaient pas eux aussi un sérieux problème sociétal.
En évoquant cela, je sais pouvoir heurter celles et ceux qui ont connu les persécutions et les intimidations, qui les subissent encore et qui restent meurtris dans leur âme comme dans leur chair. Je ne saurais nier les graves problèmes rencontrés, notamment en Egypte et dans combien d’autres pays!, par des chrétiens ou des non-musulmans dans la pratique de leur foi, pour ne pas dénoncer ces situations de souffrance et de persécution intolérables et scandaleuses. Je peux dès lors souhaiter de tout citoyen, musulman ou non, qu’il s’engage et pétitionne afin de faire pression sur ces gouvernements ou sur  les autorités religieuses qui cautionnent des pratiques indignes, notamment vis-à-vis des femmes, qui paient un lourd tribu à l’obscurantisme social ou religieux.
Mais par rapport au débat sur les minarets, puisque ce seul sujet nous importe ici, je dis: ET ALORS ?!  Quel rapport ? Quelle pédagogie mettons-nous ICI en oeuvre en voulant interdire les minarets ? A quelle situation objective et quelles demandes concrètes sommes-nous confrontés ? Combien y en a-t-il déjà de minarets, en Suisse ? Quatre ? Cinq ? Avons-nous jamais eu le moindre souci à Genève à ce propos qui ne pût être réglé ? Franchement, la gestion de l’espace public ne se résume pas à des chamailleries de cour d’école – or c’est bien ce qu’on nous sert depuis plusieurs semaines sous prétexte de clairvoyance.

Idéologie sous-jacente

La paix religieuse doit être maintenue, certes, mais pas de cette manière, c’est-à-dire sur le dos d’une population-cible. Il y a peu, on parlait beaucoup des étrangers ou des réfugiés; ceux-ci peuvent être reconnaissants aux musulmans de ce pays (souvent rapidement assimilés aux catégories précédentes, d’ailleurs), de leur laisser un peu de répit. Trêve d’ironie: je fais fi du reproche de naïveté lorsque je vois des gens argumenter de façon voilée (!) ou à coup de versets bibliques complaisants: en se parant des atours du souci politique, ils véhiculent une idéologie politique chrétienne qui ne s’avoue pas et qui, in fine, vient à dire de manière exclusive et fort peu démocratique: “Jésus Christ est seul Seigneur”, idéologie dont ils n’assument que partiellement les logiques et les conséquences – fort heureusement, d’ailleurs. Faut-il dès lors renoncer à toute conviction ? Certes non, mais jusqu’à quel point cette conviction prime-t-elle sur le droit ? Je ne suis pas sûr que la nostalgie d’une situation de chrétienté soit absente des esprits. Dès lors, je suis frappé de voir combien, prenant appui sur la rapide et seule lecture d’un choc des civilisations, on est enclin à partir en croisade au nom de la paix religieuse. Car c’est bien d’une croisade qu’il s’agit ici (il n’est pour s’en convaincre que de constater la fougue des partisans lors d’un débat public), et cette initiative n’est pas anodine, tant s’en faut. Les initiants argumentent d’un principe de précaution face à la prolifération (avérée?) de demandes communautaires de la part des musulmans, pour mieux s’en défier. Bien. Je demande: si cette initiative-là est acceptée, quelle sera la prochaine ? Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Des combats ciblés

16362_1225860459581_1621127854_614096_415844_n.jpgS’il faut être clair pour écarter tout propos équivoque, soyons-le: non, nous n’accepterons pas que des lois (d’inspiration musulmane ou de quelque inspiration qu’elles soient) qui ne respecteraient ni l’intégrité, ni la liberté, ni l’égalité des êtres humains (et singulièrement celles des habitants de notre pays) viennent remettre en cause l’essentiel de ce que la démocratie suisse a su construire, parfois dans la douleur, depuis plus de 150 ans. Oui, à l’inverse de ce qu’imaginent ceux qui nous vassalisent à l’islam et qui confondent le respect critique avec la révérence, nous nous battrons pour que le droit soit respecté, comme nous donnons aujourd’hui de la voix contre les prophètes de malheur soi-disant éclairés qui veulent nous convaincre que l’islamisme commence au pied d’un minaret, et qu’interdire cette construction est faire preuve de discernement spirituel et de maturité politique.

Disons-le tout net: cette initiative anti-minarets est une mauvaise réponse à de bonnes questions, celles qui touchent notamment à la reconnaissance de l’identité religieuse et culturelle des migrants musulmans, à celle des communautés musulmanes en Suisse, à leur intégration, à l’articulation entre préférences communautaires et règles publiques, à la place de la femme dans l’imaginaire musulman et ses relations à l’homme, à la liberté de pratiquer ou non sa religion, voire d’en changer, à la formation des cadres (imams notamment) par des filières certifiées (comme pour les pasteurs réformés dont je suis), à la liberté d’expression, permettant la critique, et à la nécessité d’une harmonieuse cohabitation socio-religieuse dans toutes les étapes de la vie: à l’école comme dans les loisirs, au travail comme dans le cadre de soins hospitaliers. Or le débat actuel ne crée qu’un écran de fumée qui permet de mieux éviter ces questions-là, vraiment importantes, lesquelles devraient mobiliser nos énergies et notre discernement au lieu de voir ceux-ci dispersés vers des objets sans intérêt et des faux débats.

Surmontant le Kulturkampf, catholiques et protestants de ce pays ont mis du temps pour parvenir à s’entendre à nouveau et à trouver respect. Certains n’y arrivent toujours pas ? Tant pis pour eux, tant qu’ils ne font pas s’enliser la Suisse. Dans la tradition positive de nos Eglises, puissions-nous aujourd’hui faire profiter de notre expérience critique, de notre discernement et de notre sagesse constructive celles et ceux qui en ont besoin, au lieu de légiférer à la hussarde et de faire de la théologie de boulevard. Nous nous en porterons tous mieux au soir du 29 novembre prochain. Et nous n’aurons rien perdu de notre lucidité."

Blaise Menu, pasteur EPG

A lire aussi sur le même sujet:

Les minarets et les excisées

Infrarouge et les minarets: un Oscar à Oskar
Qui a peur des minarets?
Mon invité Salika Wenger et les minarets
Mon invité Ali Benouari et les minarets
Mon invité Hafid Ouardiri et les minarets
Mon invité Pierre-François Unger et les minarets

Spécial minarets:
Photos prises ce week-end à Tozeur (le sud de la Tunisie)
16362_1225093480407_1621127854_612462_3086116_n.jpg
16362_1225093600410_1621127854_612465_6981459_n.jpg
16362_1225093680412_1621127854_612467_1041765_n.jpg
16362_1225093800415_1621127854_612470_6032232_n.jpg
16362_1225093920418_1621127854_612472_2524144_n.jpg
16362_1225094000420_1621127854_612474_3789259_n.jpg
16362_1225094160424_1621127854_612478_5013157_n.jpg
Agenda:
Segond.jpg
Et demain est un autre jour!

17/11/2009

Les minarets et les excisées?

13655_1220693930421_1621127854_602787_4846042_n.jpgJe viens d’arriver en Suisse. J’ai manqué plusieurs évènements. Le résultat du Conseil d’Etat que je n’ai  pu couvrir et vivre en direct et la finale de la coupe du monde M17 de football remportée haut la main par nos “Rougets” de poissons qui ont quitté leur paisible aquarium pour briller sur le sol des requins nigérians. Genève et la Suisse ont vécu un dimanche historique. Le MCG a gagné sur le papier, il est le premier parti du Canton avec 14’429 bulletins compacts et modifiés mais 0 élus au Conseil d’Etat. Comme quoi il ne suffit pas d’être champion dans une catégorie (l’insécurité), il faut ratisser large (avoir un vrai programme), faire des alliances (avec certains de ses concurrents) et accepter des compromis pour gagner l’honneur de diriger un canton. Quant à l’avènement de deux femmes au gouvernement c’est une bonne nouvelle pour la parité politique et l’égalité entre les deux sexes (2 conseillères contre 5 Conseillers)! Maintenant au travail, la tâche s’annonce difficile tellement les défis sont nombreux.
En regagnant le chemin de mon domicile je suis tombé sur une affichette rouge placardée du côté de la gare sur les abris bus et autres poteaux. Voilà le texte intégral de son contenu:13655_1220645809218_1621127854_602632_4368213_n.jpg
L’Islam c’est aussi:
-60 millions d’excisions dans le monde chaque année;
-la femme considérée comme inférieure à l’homme;
-une religion contraire aux fondements démocratiques, laïques et libéraux de la société suisse;
-une religion qui ne prévaut que dans des pays dictatoriaux.
Et vous voudriez accepter des minarets près de chez vous?
Le 29 novembre, votez OUI à l’initiative pour l’interdiction des minarets


J’ai respecté la ponctuation, la faute d’orthographe, l’esprit et le style. De la fidèle transcription, du copier-coller dans les règles de l’art. Pas de signature, pas de groupement, ni de parti derrière cette affichette non sollicitée que les services de Maudet n’ont pas encore débusquée.  Une initiative personnelle? Le 29 novembre, une votation qui s’annonce explosive. L’initiative anti-minarets et la CEVA relèguent au second rang les autres objets soumis à la votation. ça ne vole pas haut, ça sent l’intolérance. 60 millions d’excisions (1) dans le monde chaque année, d’où ces “éclairés” ont sorti de telles statistiques. 60 millions un chiffre rond qui n’accepte pas la virgule, qui refuse le développement décimal et qui épouse l’arrondi pour mieux marquer les esprits. Selon le site de l’UNICEF on estime à 3 millions (encore un chiffre rond) par an, le nombre d’excisées en Afrique centrale et de l’Ouest, dans certains pays du Moyen-Orient et d’Asie du Sud-Est. Mais que vient faire les excisées avec les minarets? Quelle en est le rapport? De l’amalgame électoral de bas étage véhiculé par des esprits étriqués. L’affichage sauvage quand il dépasse son rôle d’annonciateur d'événement  et devient source de désinformation doit être combattu pour le bien de la communauté.

(1) Une pratique traditionnelle et ancestrale qui a existé bien avant l’avènement de l’Islam. Ni le Coran ni le hadith authentique ne soutiennent cette mutilation.

PS: Dans 20 minutes d’aujourd’hui, je viens d’apprendre que la Mosquée du Petit-Saconnex a reçu des pavés et des cailloux causant un dommage de chf. 20’000.- (encore un chiffre rond). Et ça continue! La semaine dernière a eu lieu le vrai appel à la prièrere du faux muezzin. Encore 12 jours à contenir l’islamophobie qui règne actuellement en Suisse.

A lire aussi sur le même sujet:

Infrarouge et les minarets: un Oscar à Oskar
Qui a peur des minarets?
Mon invité Salika Wenger et les minarets
Mon invité Ali Benouari et les minarets
Mon invité Hafid Ouardiri et les minarets
Mon invité Pierre-François Unger et les minarets

Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, Maudet promoteur de graffitis et Maudet-Moutinot le combat des titans

10845_1216841914123_1621127854_593980_1371816_n.jpg
Un malaise cinématographique est le mal venu!

Pour empêcher les drogués du quartier de la gare de Cornavin de sniffer à même le sol, les Cinémas Pathé Rialto ont installé un dispositif plutôt musclé et dangereux.

13655_1220646089225_1621127854_602639_2265988_n.jpg
13655_1220646129226_1621127854_602640_1141411_n.jpg
Dans les rues de Genève:
13655_1220645929221_1621127854_602635_5021776_n.jpg
13655_1220645969222_1621127854_602636_3324271_n.jpg
13655_1220646049224_1621127854_602638_2829185_n.jpg
13655_1220646209228_1621127854_602641_5787831_n.jpg
13655_1220646369232_1621127854_602645_274178_n.jpg
13655_1220646289230_1621127854_602643_927905_n.jpg
13655_1220646249229_1621127854_602642_2009636_n.jpg
16362_1221366667239_1621127854_604338_3952096_n.jpg
Le mariage du siècle, celui de ma douce et belle nièce Senda. Elle m'a éloigné de mon blog pour quelques jours.
13655_1220645849219_1621127854_602633_8218432_n.jpg
1329229498.JPG
A Nice:
C'est une vraie colombe!
13655_1220645889220_1621127854_602634_8001772_n.jpg
La dédicace du jour:
Alain Bossu a dédicacé ce soir à l'hôtel Rotary à Genève son dernier livre "Les yeux d'Ophélie" aux éditions PMP
Regard sur les mondes du tourisme à travers 42 portraits de suisses qui travaillent dans les voyages:
Bossu.jpg
16362_1220910335831_1621127854_603202_7525669_n.jpg
16362_1220910375832_1621127854_603203_1266553_n.jpg
La Une de la semaine:
16362_1221366627238_1621127854_604337_8161463_n.jpg
L'invitation de la semaine:
13655_1220645769217_1621127854_602631_4468385_n.jpg
16362_1221366587237_1621127854_604336_7185446_n.jpg
Notre blogueuse patentée Djemâa Chraïti dédicace ce vendredi à la librairie de la Place du Marché (Carouge) deux livres: "Trou dans le Curriculum Vitae ou vue sur la mer" et
"Les Météorites d'Allah"

Et demain je repars encore en voyage!

12/11/2009

Infrarouge et les minarets: un oscar à Oskar:

TSR.jpgJ’ai suivi hier le débat d’Infrarouge sur l’initiative anti-minarets. Et ça me réconforte dans l’idée que cette initiative qui déchaîne les passions depuis plusieurs jours est belle et bien contre-productive pour ceux qui l’ont initiée. En écoutant les arguments primaires de ceux qui soutiennent cette initiative, je me rends compte de l’ignorance, de la frilosité et de l’intolérance qui animent certains envers l’islam, religion qui fait toujours peur en Occident et qui donne à quelques politiciens mal inspirés et démagogues l’occasion de faire parler d’eux.
M. Oskar Freysinger, Conseiller National et porte drapeau de son parti l’UDC pour défendre une initiative hors la loi qui ne pourra pas être appliquée car contrevenant à la liberté du culte, n’a pas convaincu, au contraire, il s’est ridiculisé devant un Bertossa, laïc et en forme qui a parlé avec raison et intelligence. En quatre mots, ce dernier a résumé et contrecarré tous les raisonnements fallacieux de son interlocuteur à l’étiquette UDC: “Simplification, généralisation, outrance et amalgame”. L’homme à la queue-de-cheval a parlé de “la Charia”, de moratoire sur les minarets, de démographie forte chez les musulmans, de suspicions, de doctrine islamique qui n’évolue pas, d’ouvertures de frontières qui engendrent des menaces, il a utilisé le terme “chez nous”, comme si les musulmans suisses ne sont pas aussi “Chez eux” et a parlé d’envoyer un signal fort envers cette communauté en votant pour l’interdiction des minarets. M. Oskar qui a reçu grâce à cette émission un oscar du meilleur rôle pour l’ensemble de son discours qui élude le sujet principal (les minarets) mérite de revoir sa copie. Son scénario ne tient pas la route et notre futur scénariste made in Hollywood s’est contenté de nous présenter un synopsis indigeste qui ne pèsera pas lourd dans l’urne du 29 novembre. Quant à Madame Esther Mamarbachi, elle a encore une fois excellé dans la direction des débats.

A lire aussi sur ce sujet:
Qui a peur des minarets?
Mon invité Salika Wenger et les minarets
Mon invité Ali Benouari et les minarets
Mon invité Hafid Ouardiri et les minarets
Mon invité Pierre-François Unger et les minarets

Minarets.jpg
Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, Maudet promoteur de graffitis et Maudet-Moutinot le combat des titans

10845_1216841674117_1621127854_593974_2946936_n.jpg
10845_1216841714118_1621127854_593975_5511686_n.jpg
L'affiche du jour:
10845_1216848514288_1621127854_593986_8225010_n.jpg
Et la deuxième affiche:
2.jpg
Regards photographiques sur les murailles contemporaines au Pont de la Machine:
10845_1217229883822_1621127854_594605_166702_n.jpg
10845_1217229923823_1621127854_594606_1180973_n.jpg
10845_1217229963824_1621127854_594607_4956936_n.jpg
10845_1217230003825_1621127854_594608_8246348_n.jpg
10845_1217230043826_1621127854_594609_8179001_n.jpg
10845_1217230083827_1621127854_594610_5563705_n.jpg
10845_1217230123828_1621127854_594611_5576002_n.jpg
10845_1217230163829_1621127854_594612_965285_n.jpg
10845_1217230243831_1621127854_594614_1587651_n.jpg
10845_1217230283832_1621127854_594615_3287092_n.jpg
10845_1217230323833_1621127854_594616_4548800_n.jpg
10845_1217230363834_1621127854_594617_4586491_n.jpg
10845_1217230403835_1621127854_594618_5115895_n.jpg
10845_1217230443836_1621127854_594619_6504458_n.jpg
10845_1217230483837_1621127854_594620_5105531_n.jpg
Un petit calin...
3.jpg
4.jpg
Un métier de la nuit:
Mardi à 2h30 du matin:
10845_1216848434286_1621127854_593984_7808038_n.jpg
La Une du jour:
10845_1216848474287_1621127854_593985_3343131_n.jpg
Une photo de mon cru:
10845_1216848394285_1621127854_593983_3381959_n.jpg
Et demain est un autre jour!

09/11/2009

Maudet-Moutinot, le combat des titans!

Le matin.jpgPierre Maudet et les Pâquis est une vieille histoire d’amour, comme le plus vieux métier du monde. Ne cherchez pas la transition, y en a point. Sauf si on veut raccorder l’amour avec le quartier du sexe tarifé! Notre Conseiller administratif de droite en charge du Département de l’Environnement Urbain et de la Sécurité n’arrête pas de faire parler de lui en utilisant le quartier chaud de Genève pour régler ses comptes avec son éternel concurrent-collègue de gauche l’impassible-flegmatique Laurent Moutinot. Le dernier “esclandre” médiatique de notre cher chasseur d’affiches sauvages est l’interview qu’il a livrée au journal Le Matin daté d’aujourd’hui. 
A la Une “La sécurité privée est inacceptable” et à la page 7 le titre devient plus dramatique: “Une capitulation de l’Etat”. Maudet n’est pas tendre avec le chef du département des institutions. “Abandon du terrain... une capitulation sans conditions de l’état... un mauvais signal pour la gendarmerie qui se trouve reléguée en seconde ligne”... et j’en passe des formules à l’emporte pièce qui trouvent son apothéose avec une fin non dépourvue d’arrière pensée politicienne: “J’attends maintenant de pouvoir parler avec le nouveau conseiller d’Etat qui reprendra la police. Je pense que l’Entente devrait revendiquer ce département si elle conquiert la majorité dimanche”. La messe est dite et l’enterrement politique de Moutinot est bel et bien programmé. Le convoi funèbre pourrait bientôt prendre son chemin et le maître de cérémonie serait bien entendu l'inévitable Pierre Maudet. Le discours est bien rodé et l’hommage au futur retraité est déjà prononcé dans le Matin de ce matin: Le bilan de Moutinot à la tête de la police? “Comme membre d’un autre exécutif, je ne me prononce pas et je laisse à la population le soin de dresser son bilan. Sur un dossier qui me concerne, je souligne simplement qu’il a mené efficacement la réforme de la police municipale”. En résumé, Moutinot est (simplement) nul sauf quand il s’occupe (efficacement) de mes réformes! Tiens, parlons de cette police municipale qui veut prendre des galons à partir du mois de janvier prochain.  A part qu’on va créer 25 nouveaux postes de travail et payer le loyer de 4 nouveaux postes de police que va gagner la population genevoise? Rien! Les APM de Maudet patrouilleront selon l’horaire suivant: de 6h00 à 22h00 en hiver et de 6h00 à minuit en été. Je ne détiens pas de statistiques mais généralement les délits se font entre 22h00 et 02h00 du matin... Quand les APM quittent leurs postes les délinquants commencent leur journée.10845_1214916065978_1621127854_589584_4756806_n.jpg Voilà une transition!
Ce  qui n’a pas été dit dans les médias c’est que cette police privée se substituant à l’autorité à la Rue de Fribourg, de Neuchâtel et à la Rue des Alpes n’est qu’un test payé par 27 commercants qui se sont cotisés pour confirmer l'espace d'un week-end, qu'une présence policière continuelle peut dissuader la délinquance à se livrer à son commerce quotidien. Cette semaine encore, les commercants du même quartier vont se réunir de nouveau pour décider de la reconduction ou de l'abandon de cette opération. Vu le succès du week-end dernier, Pierre-Maudet doit agender une nouvelle interview dans un journal pour répondre à l’éventuel renouvellement de cette patrouille privée aux Pâquis. Moutinot n’a pas encore dit son dernier mot, il n’est pas officiellement à la retraite et il reste encore quelques week-ends avant la passation. Maudet-Moutinot, le combat des titans? Le jeune loup contre le futur jeune retraité... Planquez-vous ça craint!

PS: La deuxième photo représente Pierre Maudet et le Bouffon de la République (vue de profil) lors d’un débat à la Rue de Fribourg sur l’insécurité aux Pâquis le 28 mai dernier.

 

Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, et Maudet promoteur de graffitis


Spécial Sierre:
10845_1214916385986_1621127854_589592_6110974_n.jpg
10845_1214916425987_1621127854_589593_4306307_n.jpg
10845_1214916465988_1621127854_589594_4855351_n.jpg
10845_1214916505989_1621127854_589595_3898291_n.jpg
Dans les rues de Genève:
10845_1214916105979_1621127854_589585_6447547_n.jpg
10845_1214916145980_1621127854_589586_7854336_n.jpg
10845_1214916185981_1621127854_589587_6789014_n.jpg
10845_1214916225982_1621127854_589588_4675873_n.jpg
10845_1214916265983_1621127854_589589_246871_n.jpg
10845_1214916305984_1621127854_589590_1966326_n.jpg
10845_1214916345985_1621127854_589591_243620_n.jpg
10845_1214916545990_1621127854_589596_4866739_n.jpg
10845_1214916585991_1621127854_589597_7084876_n.jpg
10845_1214916625992_1621127854_589598_3182461_n.jpg
Et demain est un autre jour!

23:40 Écrit par Haykel dans Genève, Photos, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pierre maudet, laurent moutinot, genève, pâquis | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

02/11/2009

Mon invité: Pierre-François Unger et les minarets

Nouvelle mise à jour avec la photo du jour.

Pierre-François Unger a la politique dans le sang. On dirait qu’il est né dans la salle du Conseil d’Etat, tellement il est à l’aise en public. Un bon orateur, il a le sens de la répartie. C’est un homme qu’on aimerait inviter à sa table. Il a de l’humeur, 2054014445.jpgdémarre au quart de tour. C’est un spontané qui s’est abreuvé à la vieille école. Il donne l’apparence d’un bon vivant es spécialiste en réplique en tout genre. Il touche sa cible à tous les coups. Son tempérament tranche avec son profil de médecin. Pour une fois ce n’est pas un avocat mais un homme en blouse blanche que les genevois ont élu... à la tête  du Département de la santé et de l’économie. Homme méthodique qui respecte ses engagements. Il se présente de nouveau au Conseil d’Etat et il a toutes les chances de reprendre le même portefeuille ou de briguer pour un autre Département. Il a les épaules larges et ne craint point les défis.  Je l’ai sollicité pour l’initiative anti-minarets et il m’a répondu rapidement alors que je cours depuis des jours derrière d’autres candidats que je n’arrête pas de relancer. M. Unger, l’homme à la guitare-il faudra qu’il m’explique un jour ce pins qu’il porte à la boutonnière, je vous félicite pour votre entregent, on a besoin d’hommes comme vous au Conseil d’Etat. Sa prise de position sur les minarets se résume ainsi:

“ Pour répondre à votre question, j’entends affirmer avec force mon opposition à l’initiative contre la construction de nouveaux minarets. Comme l’a rappelé le Conseil d’Etat à l’occasion d’une conférence de presse tenue à ce sujet, ce projet vSans titre-1.jpgiole les droits fondamentaux inscrits dans la Constitution, tels que la liberté de religion, l’égalité devant la loi et le principe de non-discrimination.

Le projet d’interdire les minarets n’est pas seulement aberrant. Il est aussi dangereux et irresponsable, puisque son dessein serait de nature à rompre l’harmonie et la paix religieuse qui prévalent aujourd’hui dans notre pays. Cette initiative, si elle était acceptée le 29 novembre, conduirait en effet à discriminer et à humilier les communautés concernées par l’atteinte grave qui serait ainsi faite à leurs droits légitimes. Il donnerait un prétexte à ceux qui, dans le monde musulman, veulent faire croire que l’Occident combat l’islam.

Ce projet est d’autant plus inacceptable et inexcusable qu’il constituerait une insulte envers des communautés locales bien intégrées dans notre pays et dans notre cité, de même qu’envers de nombreux Etats musulmans du monde entier dont les représentants siègent au sein des organisations présentes à Genève. Les conséquences de cette marginalisation seraient immenses et concrètes, tout particulièrement pour Genève, cité internationale, cosmopolite, capitale des droits humains, ville d’ouverture, d’intégration et de tolérance, dont la qualité de vie et la prospérité sont en grande partie liées à la présence en son sein de nombreuses organisations internationales et d’une population aux origines et aux cultures multiples.

En vous remerciant de l’attention que vous porterez à ces lignes, je vous prie de recevoir, cher Monsieur, mes salutations cordiales”

Pierre-François Unger

Pour comprendre ma démarche à lire ma note “Qui a peur des minarets?”
M. Ueli Leuenberger m’a promis une réponse ainsi que le Pasteur Blaise Menu, M. Mauro Poggia et Véronique Pürro. M. Yves Nidegger m'a envoyé sa contibution après l'avoir mise sur son blog. Elle ne sera pas publiée sur PLANETE PHOTOS. Ici on n'aime pas le réchauffé et tant mieux si ce blog a donné l'idée à M. Nidegger pour écrire une note sur les minarets. M. Pierre Vanek a reçu plusieurs rappels...

Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, et Maudet promoteur de graffitis

8432_1197693395422_1621127854_546251_3195209_n.jpg
Dans les rues de Genève:
16155_1204963857179_1621127854_564662_3768520_n.jpg
16155_1204963897180_1621127854_564663_1379298_n.jpg
16155_1204963937181_1621127854_564664_6948921_n.jpg
16155_1204963977182_1621127854_564665_1987503_n.jpg
16155_1204964017183_1621127854_564666_3658151_n.jpg
16155_1204964097185_1621127854_564668_3968302_n.jpg
16155_1204964137186_1621127854_564669_2573925_n.jpg
16155_1204964217188_1621127854_564671_3560616_n.jpg
16155_1204964337191_1621127854_564674_3863743_n.jpg
16155_1204964417193_1621127854_564676_7638882_n.jpg
16155_1204975497470_1621127854_564703_2024822_n.jpg
16155_1204975577472_1621127854_564705_1787092_n.jpg
16155_1204975657474_1621127854_564707_5170285_n.jpg
16155_1204975817478_1621127854_564711_7279601_n.jpg
16155_1204975897480_1621127854_564713_3954736_n.jpg
16155_1204976097485_1621127854_564718_8195825_n.jpg
16155_1204976137486_1621127854_564719_1908344_n.jpg
Sans titre.jpg
16155_1204975737476_1621127854_564709_4945510_n.jpg
16155_1204975777477_1621127854_564710_1462408_n.jpg

16155_1204964377192_1621127854_564675_2755187_n.jpg
x.jpg
16155_1204964177187_1621127854_564670_7219032_n.jpg
16155_1204964257189_1621127854_564672_993355_n.jpg
s.jpg
16155_1204963817178_1621127854_564661_2539551_n.jpg
Le débat de la semaine:
Sur l'initiative anti-minarets organisé par la Fondation de l'Entre-Connaissance
Sans titre-3.jpg
L'affiche du jour:
16155_1204964057184_1621127854_564667_6178912_n.jpg
La photo du jour:
16155_1209150321838_1621127854_576280_8107278_n.jpg
Les deux inséparables Poggia et Stauffer aujourd'hui lundi 2 novembre à 12h30 devant la gare de Cornavin. Encore une journée consacrée aux médias. Ils s'apprêtent à aller déjeuner avant de reprendre leur marathon électoral

Et demain est un autre jour!

30/10/2009

Election du Conseil d’Etat, des candidats sur le gril!

IMGP8078.jpgExcellente initiative de la part de La Tribune de Genève qui a organisé le mercredi 28 octobre un débat à Uni Dufour avec 11 candidats pour l’élection du Conseil d’Etat. Au moins 600 personnes ont assisté à cette soirée, certains sont restés debout faute de places. De 20h00 à 22h30 les débats menés de main de maître par Pierre Ruetschi rédacteur en chef de la Tribune de Genève et une journaliste ont passionné l’assistance. Des rires, des indignations, des commentaires intempestifs, des applaudissement et des sifflets ont jalonné cette soirée où on a débattu de l’insécurité,  de l’emploi, du logement et de la mobilité avec le projet très controversé de la CEVA. Les débats se sont poursuivis pour certains jusqu’à devant les portes de l’UNI quand vers 22h45 la sécurité a invité les derniers retardataires à quitter les lieux. Parmi les spectateurs j’ai vu plusieurs personnalités politiques qui sont venus soutenir ou simplement écouter les 11 candidats au Conseil d’Etat. J’ai retenu 3 choses: on n’a pas encore fini avec la CEVA objet très polémique qui enflamme aussi bien les politiciens que les spectateurs-citoyens, qu’on est tous d’accord que la police fait bien son travail mais manque cruellement de personnels et que Stauffert persiste et signe, il va bel et bien débarrasser nos rues des mendiants et des délinquants en 45 jours chrono si bien sûr il sera élu.

IMGP7214.jpg
IMGP7227.jpg
IMGP7685.jpg
IMGP7260.jpg
IMGP7263.jpg
IMGP7277.jpg
IMGP7278.jpg
IMGP7284.jpg
IMGP7292.jpg
IMGP7343.jpg
IMGP7352.jpg
IMGP7355.jpg
IMGP7370.jpg
IMGP7373.jpg
IMGP7393.jpg
IMGP7434.jpg
IMGP7446.jpg
IMGP7473.jpg
IMGP7501.jpg
IMGP7532.jpg
IMGP7583.jpg
IMGP7587.jpg
IMGP7598.jpg
IMGP7612.jpg
IMGP7615.jpg
IMGP7675.jpg
IMGP7805.jpg
IMGP7885.jpg
IMGP7930.jpg
IMGP8057.jpg
IMGP8039.jpg
IMGP7487.jpg
IMGP7321.jpg
Les journalistes:
IMGP7802.jpg
IMGP7484.jpg
IMGP7628.jpg
IMGP7640.jpg
IMGP7925.jpg
IMGP8021.jpg
IMGP8066.jpg
IMGP8072.jpg
Quelques intervenants:
IMGP7797.jpg
IMGP7825.jpg
IMGP7914.jpg
IMGP7928.jpg
IMGP7978.jpg
IMGP8015.jpg
IMGP8049.jpg
Quelques personnalités présentes hier à l’UNI:
IMGP7837.jpg
IMGP7979.jpg
IMGP8053.jpg
IMGP8080.jpg
IMGP8082.jpg
Qui va boire la tasse le 15 novembre prochain?
IMGP7399.jpg
IMGP7409.jpg
IMGP7549.jpg
IMGP7669.jpg
IMGP7994.jpg
IMGP7558.jpg
Une petite fatigue?
IMGP7416.jpg
IMGP7970.jpg
IMGP7679.jpg
IMGP7980.jpg
Allez un petit chewing-gum ?
IMGP7418.jpg
8.jpg
9.jpg
7.jpg
6.jpg
10.jpg
Un petit SMS?
IMGP7381.jpg
Un petit sourire?
IMGP7464.jpg
IMGP7467.jpg
IMGP7723.jpg
IMGP7755.jpg
IMGP7820.jpg
IMGP8076.jpg
Les yeux dans les yeux:
IMGP7256.jpg
Premier roman-photos politico-genevois:
Et t'as vu la mini-jupe au premier rang?
IMGP7598.jpg
Arrête Erico, tu es marié...
IMGP7612.jpg
Mais attends, je viens de recevoir un SMS...
IMGP7454.jpg
Et Hiler ça te branche?
IMGP7467.jpg
Non Stauf, j'ai dépassé l'âge, je suis complétement vert...maintenant!
Mais écoute, c'est un bon coup...
IMGP7446.jpg
Stauf laisse tomber
IMGP7393.jpg
Je  t'adresse plus la parole...David
IMGP7446.jpg
Mais c'est deux là ça sent vraiment mau...
IMGP7501.jpg
Je ne suis pas le seul alors?
xxx.jpg
Tu es au courant?
IMGP7675.jpg
Je sais tout, même Pierre, regarde-le, il leur fait la remarque:
Et vous deux, pas de coup bas...Je vous ai dans l'éditorial !
IMGP7925.jpg
A suivre...

Photos des candidats:
1.jpg
5.jpg
2.jpg
3.jpg
4.jpg
IMGP7275.jpg
IMGP7989.jpg
Comment je vais leur expliquer l'histoire de l'ail?
IMGP7385.jpg
ça sent..
IMGP7482.jpg
Oui ça sent...
IMGP7518.jpg
Et c'est très fort!
IMGP7651.jpg
IMGP7983.jpg
Sans titre.jpg
Et c'est quoi ça?
IMGP8074.jpg
Chérie tu rentres à vélo ce soir, il y a les médias...
IMGP8073.jpg
Tu es sérieux?
IMGP8075.jpg
Bon je vais digérer...l'ail de Hiler

IMGP7279.jpg
Comment je vais leur expliquer?
IMGP7320.jpg
Sans titre.jpg
Je m'appelle François
IMGP7742.jpg
...non pas Michèle...
IMGP7932.jpg
François Longchamp, pardis!

Frank, pardon Mark Muller alias le sage
IMGP7336.jpg
Je ne bouge pas!
IMGP7991.jpg
Je garde mon siège!
IMGP7688.jpg
Je suis fier de Moi...
IMGP7445.jpg
« Un chouïa » de modéstie gamin...
IMGP7646.jpg
pff!
IMGP7648.jpg
Je ne m'appelle pas Pierre...moi
IMGP7781.jpg
Mais Yves UDC!
IMGP7717.jpg
Tête de toutes les affiches...qui choquent!

IMGP7708.jpg
Quoi? Encore un avocat aux affaires...de l'Etat?
IMGP7568.jpg
Sérieusement, et alors? Quelle est la différence entre un hôpital et un Conseil d'Etat?
Je suis à l'écoute du patient grugé et du citoyen qui veut porter plainte contre le Canton, je suis avocat, non?
IMGP7589.jpg
IMGP7475.jpg
Ecoute, ta paëlla tient la route...
IMGP7495.jpg
...le tout à moitié prix pour les socialistes!
IMGP7590.jpg
Regarde Pierro, c'est à gogo pour toi. Il suffit que tu dis que tu viens de ma part!
IMGP7773.jpg
Je l'ai vendu à Charles et à Pierre...voilà le vrai socialisme!
IMGP7912.jpg
Je sais ne dites rien, c'est au nom de l'entente socialiste!

Faisons + pour Genève, c'est mon slogan!
IMGP7427.jpg
IMGP7528.jpg
IMGP7560.jpg
IMGP7891.jpg
Par exemple buvons + d'eau...!

IMGP7245.jpg
Quoi, qu'est-ce qu'elle a ma guitare?
IMGP7395.jpg
Elle n'est pas à Johny
IMGP7512.jpg
Ce n'est pas un cadeau... officiel!
IMGP7839.jpg
Je le jure!
IMGP7761.jpg
IMGP7713.jpg
Genèse d'un SMS:
IMGP7381.jpg
C'est qui?
IMGP7454.jpg
C'est une racaille d'Annemasse qui me l'a envoyé au moment où j'allais parler de la CEVA!
IMGP7948.jpg
Débat TDG.jpg

Et demain est un autre jour!

27/10/2009

Mon invité: Hafid Ouardiri et les minarets

Hafid.jpg

Nouvelle mise à jour avec une arrestation à Cornavin!

Anncien porte-parole de la Mosquée de Genève, le très actif Hafid Ouardiri, personnage connu et respecté dans la cité de Calvin pour ses nombreuses interventions médiatiques, est un homme de terrain. Ses grandes qualités sont dans l’ordre ou le désordre: l’écoute, le dialogue et la disponibilité. Homme cultivé, il a fait en sorte que son parcours religieux soit imprégné de tolérance et de don de soi. Par la Fondation de l’Entre-Connaissance dont il assume la direction Hafid Ouardiri prolonge son mandat d’homme engagé pour le dialogue inter-religieux. Il n’a pas hésité à apporter sa contribution dans la polémique qui entoure l’initiative anti-minarets. Sa réflexion sur cette initiative et sa position:

Pour une Suisse fraternelle : Non à l’interdiction des minarets !

Les musulmans dans leur grande diversité sont calmes et réfléchis. C’est vrai qu’ils sont choqués par une telle interdiction, ils n’auraient jamais cru que celle-ci verrait le jour en Suisse, pays neutre et fer de lance des Droits de l’Homme.

L’interdiction des minarets est trompeuse car elle vise la liberté de conscience et la liberté de religion qui sont inscrites dans la Constitution. Les initiants de l’UDC et de l’UDF utilisent un appendice architectural visible de la mosquée pour se rendre eux-mêmes plus visibles prétextant qu’ils sont les seuls et véritables défenseurs des valeurs religieuses et culturelles de la chrétienté en Suisse qui, selon eux, est menacée par l’invasion islamique ou islamiste. Ces arguments ne sont que des mensonges ignobles et une injustice flagrante à l’égard de cette minorité religieuse qui n’aspire qu’à vivre en paix avec tous les autres membres de la société.
Les musulmans sont conscients de cela et ils invitent à la solidarité toutes celles et ceux qui défendent la liberté et la dignité dans ce pays car, il s’agit là, d’un retour dangereux aux lois d’exceptions qui ont été utilisées contre d’autres minorités et en particulier à l’égard de la communauté juive jusqu’à très récemment.

e0648a1.jpgPour faire face à cette situation ils développent une stratégie de communication pour apaiser les esprits ici et pour expliquer dans les pays arabes et musulmans que la Suisse reste un pays d’ouverture et d’accueil. Et d’autre part, que les autorités politiques et religieuses les soutiennent contre cette loi anti-constitutionnelle. De ce fait, les musulmans considèrent que cette « loi anti-minarets » est un  problème helvético helvétique et qu’ils font confiance au peuple suisse et aux élus.

Ces affiches sont honteuses et haineuses. Elles montrent une Suisse transpercée par des minarets en forme de missiles sous le regard d’une femme en « burka » ou en « nikab ». Cette présentation a pour but de fabriquer de la peur en laissant sous entendre qu’après les minarets triomphants et conquérants, les musulmans demanderont l’application de la « charia ». C’est un procès d’intention digne de la période de l’Inquisition ou, plus proche de nous, de l’Allemagne nazie. Jamais les musulmans n’ont revendiqué des droits différents.

Certaines villes ou communes ont interdit ces affiches sur la base que celles-ci encouragent la violence, l’exclusion et la haine contre une partie de la population sur la base de leur religion. D’autres ont préféré ne pas l’interdire au nom de la « sacro sainte liberté d’expression » et surtout, disent-ils, pour ne pas donner aux initiants la possibilité de laisser croire qu’ils sont censurés ce qui leur ferait une publicité complémentaire.

Quoiqu’il en soit, d’un côté comme de l’autre, cette initiative, la polémique et les affiches qu’elle a engendré doivent être reconsidérées à tête reposée après les votations afin qu’une charte de bonne conduite soit élaborée et mise en application par tous les partis politiques en Suisse.

Ce qui importe aujourd’hui c’est de combattre cette initiative, d’accepter la décision du peuple souverain et de préparer l’après votation afin de débattre sereinement et sans passion sur la présence de l’islam et des musulmans dans la société suisse.

Pour comprendre ma démarche à lire ma note “Qui a peur des minarets?”
M. Ueli Leuenberger m’a promis une réponse ainsi que le Pasteur Blaise Menu. M. Yves Nidegger m'a envoyé sa contibution après l'avoir mise sur son blog. Elle ne sera pas publiée sur PLANETE PHOTOS. Ici on n'aime pas le réchauffé et tant mieux si ce blog a donné l'idée à M. Nidegger pour écrire une note sur les minarets. M. Mauro Poggia ainsi que M. Pierre Vanek ont reçu plusieurs rappels...

Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, et Maudet promoteur de graffitis

8432_1197693515425_1621127854_546253_5667091_n.jpg
Attention crime de lèse-majesté:
16155_1204496645499_1621127854_563292_2701461_n.jpg
Il est 12h45, l’heure du déjeuner. Un attroupement inattendu devant l’UBS Cornavin. Des flics en civils et des gendarmes arrêtent et menottent un “perturbateur”. Le délit, il a écrit la phrase suivante sur le mur de la banque: “Kadafi avait raison, Genève et sa police de Mou-tino est raciste/violente/inculte des boeufs”. Crime de lèse majesté! On se croirait dans une république bananière. Utiliser de telles moyens pour arrêter un citoyen qui veut s’exprimer sur le problème des otages et de l’insécurité dans la ville est un tantinet disproportionné. A quelques rues de là, les dealers continuent de dealer en toute sécurité et les pickpockets de la gare travaillent d’arrache-pied profitant de l’absence momentanée de l’autorité appelée pour une urgence devant une banque.
16155_1204496485495_1621127854_563288_1219261_n.jpg
16155_1204496525496_1621127854_563289_8218026_n.jpg
16155_1204496445494_1621127854_563287_2467364_n.jpg
16155_1204496565497_1621127854_563290_7398564_n.jpg
16155_1204496605498_1621127854_563291_5922900_n.jpg
16155_1204496725501_1621127854_563293_3202317_n.jpg
Dans les rues de Genève:
13435_1203804068185_1621127854_561896_4310732_n.jpg
13435_1203804108186_1621127854_561897_6764821_n.jpg
13435_1203804148187_1621127854_561898_4438852_n.jpg
13435_1203804628199_1621127854_561908_2126413_n-1.jpg
13435_1203804188188_1621127854_561899_6955174_n.jpg
13435_1203804268190_1621127854_561901_926247_n.jpg
13435_1203804308191_1621127854_561902_1490635_n.jpg
13435_1203804468195_1621127854_561905_1054695_n.jpg
13435_1203804668200_1621127854_561909_7532009_n.jpg
13435_1203804708201_1621127854_561910_87983_n.jpg
13435_1203804548197_1621127854_561906_6778101_n.jpg
13435_1203804428194_1621127854_561904_535762_n.jpg

13435_1203804348192_1621127854_561903_12186_n.jpg
13435_1203804228189_1621127854_561900_7544061_n.jpg
L'affiche du jour:
13435_1203804748202_1621127854_561911_5176648_n.jpg
Ne partez pas avant de faire un tour sur: Le blog du Jet d'eau
13435_1203804028184_1621127854_561895_3343048_n.jpg
Agenda:
Sans titre-3.jpg
Et demain est un autre jour!
1068008157.jpg
2029285036.jpg
1360840198.jpg

25/10/2009

Otages suisses: la TSR est hors-jeu!

L’horloge tourne, le temps passe à une vitesse vertigineuse. 16 mois de captivité déjà et de privation de liberté pour nos deux otages en Libye. Un kidnapping en bonne et du forme et un terrorisme d’état qui ne dit pas son nom mais qui le suggère par ses a415086307.jpgctes. Et pendant ce temps, le Conseil fédéral se tâte en secret sur la meilleure façon pour régler cet épineux problème. Sévir ou ne pas sévir, continuer à voyager vers Tripoli et revenir les mains vides, l’humiliation comme bagage, une collection de faux espoirs et de promesses non tenues et des désillusions à la pelle. Il a fallu 8 ans de tractation pour voir enfin les infirmières bulgares revenir chez elles. On a encore le temps! Avec notre diplomatie qui fonctionne au millimètre prés on n’est pas près de revoir nos deux suisses de si tôt!
Le simple refus d’incruster quotidiennement le nombre de jours de détention des otages au TJ par les responsables de la TSR donne une idée sur l’empressement qui anime certains hommes de bonne volonté à trouver une issue rapide et efficace à ce drame made in Libye. Mettre la pression médiatique...Quand le politique échoue et prend son temps à force de tergiversation et de ménagement des intérêts économiques un petit rappel des médias est un bon électrochoc. Si notre diplomatie cafouille et prêche par sa naïveté notre TSR n’est plus en phase avec ses téléspectateurs. Ne pas se mobiliser pour la cause des otages qui monopolise l’attention de l’opinion publique est un manque de patriotisme qui laisse perplexe! Et surtout qu’on nous parle pas de la sacro-sainte indépendance de l’information. On ne demande pas au TJ de la TSR de fabriquer des reportages anti-libyens mais on exige des présentateurs une certaine solidarité avec cette affaire qui implique des suisses. Rappeler quotidiennement le nombre de jours de détention subi par nos deux compatriotes, c’est aussi une information qui mérite un rafraîchissement histoire de ne pas oublier l’incurie et la naïveté de nos diplomates, le terrorisme libyen, le désarroi des deux suisses et de leur famille et l’incapacité de trouver un happy end à cette histoire invraisemblable et sans fin. En guise de vendetta politique, deux citoyens suisses servent malgré eux à une monnaie d’échange pour humilier l’Etat suisse et tout un peuple! La HONTE!

En relation avec cette note:
-Première manif pour les otages suisses
-Deuxième manif pour les otages suisses
-Troisième manif pour les otages suisses
-Le prix d’un otage suisse

Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, et Maudet promoteur de graffitis

8432_1197693355421_1621127854_546250_4768627_n.jpg
Photos du week-end:
13435_1203191732877_1621127854_559697_6679505_n.jpg
13435_1203191772878_1621127854_559698_5215503_n.jpg
13435_1203191812879_1621127854_559699_3572635_n.jpg
13435_1203191852880_1621127854_559700_1497725_n.jpg
13435_1203191972883_1621127854_559703_1600722_n.jpg
13435_1203192012884_1621127854_559704_2332614_n.jpg
13435_1203192052885_1621127854_559705_2815987_n.jpg
13435_1203192092886_1621127854_559706_6266440_n.jpg
13435_1203192172888_1621127854_559708_3702692_n.jpg
13435_1203192212889_1621127854_559709_2935446_n.jpg
13435_1203192292891_1621127854_559711_4920616_n.jpg
13435_1203192252890_1621127854_559710_1713254_n.jpg
13435_1203192332892_1621127854_559712_6744795_n.jpg
13435_1203192412894_1621127854_559714_172719_n.jpg
13435_1203192452895_1621127854_559715_7102452_n.jpg
13435_1203192132887_1621127854_559707_4900147_n.jpg

Et demain est un autre jour!
1068008157.jpg
2029285036.jpg
1360840198.jpg

22:20 Écrit par Haykel dans Genève, Médias, Photos, Politique, Résistance, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : otages suisses, tsr, tj | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

23/10/2009

Mon invité: Ali Benouari et les minarets

L’un des intellectuels les plus en vue à Genève, est aussi l’un des candidats les plus brillants qui a perdu aux dernières élections du Grand Conseil. Ali Benouari, travaille bien mais il est mal récompensé. Vi7830_1201448329293_1621127854_555362_8265487_n.jpgctime...de la diversité! Je l’ai rencontré au début de cette semaine aux Pâquis. Il participait ce jour-là avec Hafid Ouardiri et des journalistes de l’Hebdo à un débat d’actualité le même que celui qui anime mon blog cette semaine (l’initiative anti-minarets). Benouari était abattu, déçu résigné mais pas totalement découragé. Il vient d’essuyer sa deuxième défaite électorale sur terre genevoise. La diversité dont il était le chantre n’a pas fonctionné. Ali Benouari, ne perd pas l’espoir de se faire élire un jour mais peut être pas sur une liste Radicale. Il a les capacités, les moyens et l’expérience, je parle de sa carrière “algérienne d'ex- ministre" pour s’imposer dans la politique genevoise. Et pourquoi ne pas créer un nouveau parti où il sera plus visible? L’idée fait son chemin. Un nouveau challenge? Non une continuité dans l’art de prolonger son engagement citoyen. Bientôt il y aura du nouveau dans le paysage politique genevois? Un Suisse d’origine maghrébine dans un exécutif genevois? Pourquoi pas au nom de la diversité.

NB: Monsieur Benouari n'est pas sur le départ. Ce n'est qu'une suggéstion de ma part de le voir voler de ses propres ailes et créer un parti à la hauteur de ses ambitions et de ses capacités.


Sa réponse sur l’initiative anti-minarets en attendant la réflexion de M. Hafid Ouardiri.:

QUI A INTERET A DESTABILISER LA SUISSE ?


“L'affaire des minarets n'est qu'un prétexte, comme tout le monde le sait. Un prétexte pour un parti politique (l'UDC) de se relancer. C'est pour cela que le débat est biaisé.  Ce type de débat  aurait pu être posé dans d’autres termes et dans un autre contexte.
Etre contre l'initiative ne signifie pas nécessairement que l'on est  islamophile.
Etre pour ne signifie pas forcément que l’on est  islamophobe.
Beaucoup de braves gens, chrétiens, musulmans, athées ou agnostiques, peuvent se  trouver   un tas de raisons d’y être favorables ou  hostiles.  Comme le montrent les sondages.7830_1201448369294_1621127854_555363_7688783_n.jpg
Mais ce tintamarre autour de la stricte question des minarets finit par agacer car tout le monde sait, sans toujours l’avouer, que c’est autre chose qui est en cause. Cet autre chose c’est, comme disent les financiers, « le sous-jacent », à savoir  la mosquée, temple  d'une religion qui fait peur.
Certes, il est compréhensible de vouloir  contrôler les dérives possibles de cette religion, ou d’autres, mais dans des limites d'un Etat qui a décidé en 1907 de n'en privilégier aucune tout en défendant le libre exercice de toutes. Tout est affaire de confiance dans l'Etat, autrement dit dans sa Constitution, ses lois et ses institutions. Nous ne sommes pas en Arabie saoudite, ni en Algérie ni en Egypte.
Si l'initiative devait passer, il faudrait s'incliner, bien sûr, devant une décision du  peuple souverain. Mais il faut être  conscient, dès aujourd’hui,  des effets qu’elle produira.
Sur la Suisse : la Suisse sera le seul pays au monde à avoir inscrit dans sa constitution l’interdiction d’un symbole religieux. Cette interdiction,  contraire à la mentalité, aux traditions et à la réputation du pays, vise, de surcroît,  une religion particulière,  stigmatisée de la façon la plus insolite et la vulgaire qui soit. Si elle était adoptée, elle aurait comme effets,  au mieux, d’accentuer l’isolement international de notre pays et au pire d’apparaître comme l’ennemi de l’Islam. Ce qui n’est bon ni pour la Suisse ni pour ses citoyens. Ni pour son économie non plus. Les auteurs de l’initiative anti-minarets  sont-ils conscients de son caractère déstabilisant, voire subversif?
Sur les musulmans : par delà l’émotion  légitime qu’elle susciterait chez eux,  l’adoption éventuelle de l’initiative (qui serait une atteinte à la constitution fédérale et la Loi genevoise de 1907 sur la liberté des cultes) montrerait, par défaut, aux musulmans combien  la liberté religieuse peut être  essentielle à leur propre épanouissement. Ici comme ailleurs, en Occident et même dans les pays musulmans, où les violences du pouvoir à l’encontre des fidèles ne sont pas rares. Elle les instruirait sur  l’importance que revêt la neutralité confessionnelle de l’Etat, du point de vue du libre exercice de leur culte.  Elle les instruirait aussi sur cette nouvelle vérité : dans un monde qui tend à devenir multiconfessionnel et de plus en plus démocratique,  les entraves à l’exercice d’un culte donné dans un pays donné deviendront  des anachronismes intolérables. A preuve, l’un des arguments souvent servis-à tort ou à raison-  par les tenants de l’initiative est que la liberté religieuse ne serait pas  garantie aux chrétiens vivant dans certains pays musulmans.”

Pour comprendre ma démarche à lire ma note “Qui a peur des minarets?”
Prochain invité de PLANETE PHOTOS: Hafid Ouardiri qui a déjà envoyé sa contribution au sujet de l’initiative anti-minarets. M. Ueli Leuenberger m’a promis une réponse. En attendant que les sept autres interlocuteurs à qui je me suis adressé nous donnent leur position et leur réflexion sur le sujet.

Benouari.jpg
Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, et Maudet promoteur de graffitis

7830_1201247164264_1621127854_554854_5529220_n.jpg

Dans les rues de Genève:
7830_1201247004260_1621127854_554850_3211064_n.jpg
7830_1201247244266_1621127854_554856_8376213_n.jpg
7830_1201247044261_1621127854_554851_3147808_n.jpg
7830_1201247084262_1621127854_554852_3173379_n.jpg
7830_1201247124263_1621127854_554853_1717183_n.jpg
7830_1201247284267_1621127854_554857_2638145_n.jpg
7830_1201247484272_1621127854_554861_5752485_n.jpg
7830_1201247324268_1621127854_554858_2825008_n.jpg
Ne partez pas avant de faire un tour sur: Le blog du Jet d'eau
7830_1201465329718_1621127854_555393_3056868_n.jpg
Et demain est un autre jour!
1068008157.jpg
2029285036.jpg
1360840198.jpg

21/10/2009

Mon invitée: Salika Wenger et les minarets

7828_1200189577825_1621127854_552690_4839341_n.jpgOn ne présente plus Salika Wenger. Son nom est intimement lié à une certaine gauche, une gauche cynique. Madame Wenger est une personne délicieuse qui a son franc parlé. Elle ne laisse personne indifférent. Elle dérange. C’est un tempérament. Un caractère, bien trempé. Elle agace certains et emballe d’autres. Comme Pierre Vanek, elle ne va pas aimer cette comparaison, c’est un personnage incontournable de la gauche plurielle. Une gauche radicale qui se démarque de ses concurrents-voisins par son positionnement à l’extrême de l’échiquier politique. Je me suis adressé à deux reprises à la Présidente de l’Association Suisse contre les intégrismes. Et deux fois elle a eu la gentillesse de me répondre. Qu’elle soit ici remerciée. Voilà ce que Madame Wenger pense de l’initiative anti-minarets.

7828_1200189617826_1621127854_552691_6036224_n.jpg“Cette initiative est un cheval de Troie. Sur les 300 000 musulmans qui vivent en Suisse seulement 10% sont chiites et les minarets les concernent beaucoup plus que les sunites qui n’ont besoin ni de minarets, ni d’imam pour s’adresser à leur Dieu.
De quoi parle-t-on, de l’Islam? J’en doute car dans les représentations ce sont les arabes qui sont visés. Il semble que l’UDC ait encore beaucoup à apprendre de l’Islam. Par exemple que les 2 tiers de musulmans sont sur le continent asiatique et que les arabes représentent une minorité dans l’Islam.
Cette initiative est une initiative xénophobe qui ne veut pas dire son nom et qui fait un amalgame navrant entre arabes, musulmans et terroristes. Quant à la prétendue défense des droits des femmes, laissons aux femmes musulmanes le droit de trouver leur liberté comme bon leur semble et ce n’est pas des rétrogrades comme l’UDC qui ont des leçons de démocratie à leur donner.”
Le blog de Salika Wenger: “Le grand collisionneur d’idées”

Pour comprendre ma démarche à lire ma précédente note “Qui a peur des minarets?”
Prochains invités de PLANETE PHOTOS: M. Ali Benouari et Hafid Ouardiri qui ont déjà envoyé leur contribution au sujet de l’initiative anti-minarets. M. Ueli Leuenberger m’a promis une réponse. En attendant que les sept autres politiciens à qui je me suis adressé nous donnent leur position et leur réflexion sur le sujet.

Salika.jpg
Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, et Maudet promoteur de graffitis

8432_1197693315420_1621127854_546249_2783237_n.jpg
Le MCG en compagne:
7830_1200747711778_1621127854_553862_3800656_n.jpg
7830_1200747751779_1621127854_553863_6188516_n.jpg
7830_1200747911783_1621127854_553865_7993372_n.jpg
7830_1200747991785_1621127854_553866_770615_n.jpg
Dans les rues de Genève:
7828_1200241819131_1621127854_552781_2624657_n.jpg
7828_1200242099138_1621127854_552788_2958845_n.jpg
7828_1200242059137_1621127854_552787_2913219_n.jpg
7828_1200242019136_1621127854_552786_5360490_n.jpg
7828_1200241979135_1621127854_552785_3980018_n.jpg
7828_1200241939134_1621127854_552784_533437_n.jpg
Ne partez pas avant de faire un tour sur: Le blog du Jet d'eau
7828_1200241899133_1621127854_552783_4848623_n.jpg
Et demain est un autre jour!
1068008157.jpg
2029285036.jpg
1360840198.jpg