27/06/2018

Coupe du monde de foot: quelle mascarade!

Penalty.jpgJ’ai "la rage" comme disent les jeunes. Je suis affligé, sidéré voir écœuré comme disent les adultes de mon âge. Tiens je suis étonné comment j’ai pu trouver les mots. Des mots bien ordonnés, bien policés alors que je suis hors de moi!  Après une dizaine de jours  de coupe du monde je désenchante. J’avais écrit et je l’assume, «Il n’y a plus de petites équipes». J’étais même content de l’apparition de la VAR, l’assistance vidéo à l’arbitrage mais que nenni! Des incohérences à gogos, des décisions aléatoires à tout va, des injustices à la pelle, des spectacles gâchés, des équipes renvoyées prématurément chez elle parce que aaaaaa.jpgprécisément elles sont «petites», des fans de foot qui se sentent floués, bafoués, voir escroqués. Oui comme des millions de supporters je suis déçu car j’assiste impuissant à cette mascarade qui normalement devrait être la fête du foot planétaire.
Je ne compte plus les scènes d’injustices, les penalties refusés, les mains et les pieds coupables d’actes répréhensibles non sanctionnés, des cartons rouges qui sont restés bien au chaud pour ne pas priver le grand show mondial de ses riches vedettes qui remplissent les caisses... Neymar et Messi ont agressé verbalement des arbitres sans être sanctionnés, Ronaldo a échappé à un carton rouge bien rouge. Le summum se sont les matchs Espagne-Maroc et Portugal-Iran. Les arbitres qui ne font qu’appliquer les Penalty 2.jpgdirectives de la FIFA ont tout fait pour «aider les 2 favoris ibériques» quitte à commettre des impairs. Je ne vais pas refaire les matchs. ça tourne en continue dans ma tête. Et voilà qu’un autre arbitre que j’admirai jusque là, le turque Cüneyt Cakir prive ce soir le Nigéria d’un penaltie indiscutable. Il faut des lunettes de vue et vite à Monsieur Cüneyt Cakir même avec la VAR, il n’a pas vu le ballon détourné par la main grossière du joueur argentin dans la surface de réparation. Je jette l’éponge. Je vais continuer à regarder les matchs avec du recul pour m’épargner une crise cardiaque. Messieurs dames faites vos jeux, rien ne va plus! En foot: «le petit» reste petit et le grand continuera son bonhomme de chemin, merci la FIFA de nous le rappeler chaque quatre ans! 

En rapport avec cette note:

"Neymar, la risée de la toile"

«Il n’y a plus de petites équipes»

"Coupe du monde de foot en Russie, je ronronne de plaisir!"

Et demain est un autre jour!

Commentaires

Parmi bien d'autres décisions discutables, il faut reconnaître que lors du match Suisse-Serbie l'arbitre allemand n'a pas sifflé un penalty flagrant en faveur de la Serbie lorsque deux défenseurs suisses (dont Lichtsteiner) ont pris en sandwich un attaquant serbe dans la surface de réparation.

La Suède a été prétéritée de la même manière dans son match contre l'Allemagne.

Deux poids, deux mesures, comme on dit. Ou plutôt (cela me paraît plus clair): un poids, deux mesures.

Écrit par : Mario Jelmini | 27/06/2018

Répondre à ce commentaire

Est-ce seulement en foot que le "petit" reste petit et que le grand continue son bonhomme de chemin?

Non pas le plus fort de la loi: justice et vérité

mais la "loi du plus fort"!

Coupe du monde de foot: coupe miroir...

Écrit par : MB | 27/06/2018

Répondre à ce commentaire

C'est "panem et cireuses" et tout ce qui va avec. Aucun "idéal sportif" n'a jamais prévalu contre les intérêts politiques et économiques.

Écrit par : Mère-Grand | 28/06/2018

Répondre à ce commentaire

"C'est "panem et cireuses" et tout ce qui va avec."

Qu'entendez-vous par là, l'encaustique et les techniciens de surface ? On est loin des jeux du cirque...

"Un artiste de cirque qui se laisse applaudir, c'est déjà un bourgeois."
J. Genet

Écrit par : Gislebert | 28/06/2018

On oublie trop que bien des faits de jeu sont INTERPRETES par les arbitres ! Autant d'yaux, autant d'avis....L'assistance video a au moins l'avantage d'éliminer les FAITS clairs comme balle qui a franchi la ligne, hors-jeu , faute violente, etc.
Pour le reste c'est de l'interprétation et nul ne sait ce que l'arbitre a vu et jugé (et c'est dommage qu'il ne puisse l'annoncer au public comme au foot américain par exemple). La faute de main du défenseur argentin, la balle rebondit de la tête du défenseur sur SON bras : il est d'usage de considérer alors que la main n'est pas volontaire (cela aurait été différent si la tête avait été celle de l'attaquant, là penalty clairement).Quant à la faute de Ronaldo, il y a une obstruction du défenseur qui recule contre l'attaquant, lequel passe le bras par dessus l'épaule pour se dégager vers le ballon mais ne donne pas de 'manchette' comme écrit ici ou là. Le problème des footeux c'est qu'à peine on les effleure ils sont quasiment morts (pour mieux courir 30 sec plus tard!), Je propose que tout joueur qui se roule par terre et refuse de se relever immédiatement (comme le fait un rugbyman par ex.) soit exclu 10 min par mesure de précaution médicale. Là on en verrait moins faire les morts à tout instant, insupportable!

Écrit par : uranus2011 | 28/06/2018

Répondre à ce commentaire

" deux défenseurs suisses (dont Lichtsteiner) ont pris en sandwich un attaquant serbe dans la surface de réparation."
Et l'ont fait chuter...

"C'est "panem et cireuses" et tout ce qui va avec. Aucun "idéal sportif" n'a jamais prévalu contre les intérêts politiques et économiques."
+1000

Écrit par : Daniel | 28/06/2018

Répondre à ce commentaire

@Gislebert
Merci de relever les relever les dégâts que l'âge ou la santé infligent à mon orthographe ces jours. C'est le deuxième exemple de ma dérive qui ma été mis sous le nez ces jours-ci.
Je ne peux qu'espérer que la fatigue et quelques soucis y sont aussi pour quelque chose ... nous verrons.
Belle citation pour remettre "circenses" en selle.
P.S. Ce que j'ai écrit au début est à mettere en partie au rebut: je viens de me rendre compte, en essayant d'écrire "circenses" que c'est le correcteur d'orthographie qui est coupable et que je n'ai pas été assez attentif pour corriger son choix, dont je ne m'étais même pas rendu compte.

Écrit par : Mère-Grand | 29/06/2018

Répondre à ce commentaire

Oh, je ne relevais rien qu'une coquille amusante, histoire d'un clin d'oeil et d'un sourire... Pas de délectation morose sur le grand âge, je vous prie, suis bientôt aussi dans la moulinette, alors...

Écrit par : Gislebert | 29/06/2018

Et si je vous disais que le foot ne sert qu'a inculquer et officialiser l'injustice, qu'attendez-vous d'une pyramide de corruption aussi couronnée ?

Tout le monde a vu la pointe de l'iceberg lors des scandals très vite recouverts des années récentes, un Blatter à peine égratigné alors qu'il avait voulu faire du foot une multinationale, un peu comme Monsanto et ses cancérigènes qui abreuvent les masses des plus petits aux grabataires, FIFA, Monsanto, Bayer, les banques pourries par les corruptions et les dictatures ne font qu'UN !

Donc le rôle de la FIFA est aussi d'empoisonner les foules, par la corruption, l'injustice et le fait de conduire les masses dans l'acceptation de l'inacceptable !

Écrit par : William | 12/08/2018

Répondre à ce commentaire

Vous avez titré :

"Coupe du monde de foot: quelle mascarade!"

Pourquoi premièrement avez-vous écrit au singulier ?

Comme si le phénomène vous aurait soudainement surpris ??

Ca fait des décennies que le foot est complètement pourri par le fric sale !

Et comment le Qatar a t-il obtenu son rôle de pays de la coupe du monde ?

Et pourquoi la FIFA s'est installée dans le pays des banques les plus impliquées dans les blanchiments d'argent sale ?

Comme il devient difficile pour les pays ayant signés des accords de "compliances" avec la Suisse, la FIFA préfère soudainement très nettement des pays n'ayant pas signés ces accords, comme la Russie, le Qatar et bientôt le régime d'el assad, pourquoi pas ?

Il deviendra de plus en plus difficile pour la FIFA d'organiser ses coupes du monde dans des pays démocratiques et exempts de profondes corruptions !

Écrit par : William | 12/08/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.