23/02/2017

Festival du cinéma suisse au Kef (Tunisie)

5 films suisses pour les kéfois (habitants du Kef en Tunisie) et visites guidées pour un groupe de Suisses qui feront le déplacement dans cette région riche en trésors archéologiques.
suisse,kef,cinéma suisse,association «le pont genève»,association act,ambassade de suisse en tunisieCinéma suisse au Kef
Plus qu’un festival de cinéma. C’est un échange interculturel que propose l’association «Le pont Genève» qui organise un double évènement du 9 au 12 mars prochain en Tunisie et plus exactement au Kef. Avec la collaboration de l’ambassade Suisse en Tunisie, de l’Office du tourisme et de l’association «ACT» (Arts pour le Cinéma et lesuisse,kef,cinéma suisse,association «le pont genève»,association act,ambassade de suisse en tunisie Théâtre du Kef) se tiendra un petit festival de cinéma avec la projection de 5 films suisses au Théâtre de poche: «Tapis rouge» de Frédéric Baillif et Kantarama Gahigiri, «L’abri» de Fernand Melgar, «Cyclique» de Frédéric Favre, «Une cloche pour Ursli» de Xavier Koller et «Heidi» d’Alain Gsponer. Pas de strass et paillettes, ni de tapis rouge et aucune star invitée, pas de récompenses non plus. Ce suisse,kef,cinéma suisse,association «le pont genève»,association act,ambassade de suisse en tunisiefestival a pour but de faire découvrir le cinéma suisse aux cinéphiles tunisiens. L’année dernière une journée cinématographique a eu lieu le 12 mars 2016, simultanément, à Genève, dans le cadre du Festival du Film et Forum international sur les Droits humains (FIFDH), et au Kram et à Menzel Bourguiba, avec des films tunisiens pour le public genevois et des films suisses pour les cinéphiles tunisiens.
Voyage organisé à la découverte du Kef et de sa région
Pour la même période, «Le pont Genève» accompagnera un groupe de Suisses et de Tunisiens au Kef où il a prévu des excursions et des visites guidées avec le professeur Mohamed Tlili à la découverte d’une belle région qui reste méconnue auprès du grand public... Au programme, la visite du plateau de Jugurtha, de Dougga, du fort espagnol ainsi que de la basilique et le centre ville du Kef. L’objectif de ce genre d’évènements est de promouvoir des échanges culturels entre la Suisse et la Tunisie afin de renforcer la culture de la démocratie et de la citoyenneté. Telle est également la mission de l’association «Le pont Genève» qui continue son bonhomme de chemin en respectant à la lettre le but pour lequel elle a été créée.
Article paru dans Kapitalis le 1er mars 2017
Et demain est un autre jour!

Les commentaires sont fermés.