28/12/2016

Bilan 2016, l’année du terrorisme! Tiens donc???

ABCD.jpg

Nouvelle mise à jour. J’ai renoncé cette année à faire un bilan exhaustif. D’ailleurs, je ne suis pas le seul. Bon nombre de médias ont dérogé à cette sempiternelle règle qui se renouvelle chaque année à pareille époque. On ne sait plus quoi retenir de l’actualité. La mémoire devient sélective du moins pour moi. C’est peut être l’âge! J’ai oublié tout ce qui s’est passé cette année. Ma mémoire a retenu quelques bribes dans un désordre exquis. En sport, il y a eu les Jeux Olympiques avec la belle prestation des athlètes suisses (3 médailles d'or, 2 en argent et 2 en bronze). En football, malgré l’élimination à l’Euro organisé par la France, j’ai adoré ce magnifique ciseau de Shaqiri  contre la Pologne. Par contre, j’ai désenchanté avec le scandale du "football leaks" ou quand les vedettes tombent de leur piédestal. La guerre qui s’enlise en Syrie avec ces innombrables atrocités,  le flot de réfugiés qui envahissent l’Europe, Poutine qui prend de la graine, Obama qui quitte la scène politique sur la pointe des pieds, l’arrivée d’un politique genevoise,eric stauffer,guerre en syrie,réfugiés,requérents d'asile,terroristearriviste (Trump) pour le remplacer, les décès de Fidele Castro, de Shimon Peres et du roi de la Thaïlande Bhumibol Adulyadej, le tremblement de terre à Amatrice en Italie (298 morts) et celui de l'Equateur (698 morts), le feuilleton du birkini en France, l'échec du coup d'État en Turquie et la purge qui s'en suit réconfortant le pouvoir absolu du grand Pacha Erdogan, la fin du tour du monde de Solar Impulse 2, l'élection d'un maire musulman à Londres, le prix Nobel de la littérature  décerné au chanteur Bob Dylan et celui de la paix à la Colombie, la destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff, l'accord de Paris sur le climat, le rétablissement des relations diplomatiques entre les USA et Cuba, le terrorisme qui gagne du terrain en Europe, en Asie et en Afrique et qui l’a perd dans son fief en Syrie, en Irak et bientôt en Libye. L’Afghanistan, l’Inde, le Nigeria, la Libye, l’Irak, la Turquie, le Pakistan, l’Indonésie, le Burkina Faso, la Somalie, l’Egypte, le Cameroun, l’Arabie Saoudite, le Tchad, le Mali, le Yémen, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, le Congo-Kinshasa, le Liban, le Bangladesh, la Russie, la Thailande, la Jordanie, les Philippines ont tous essuyé des attaques meurtrières des fois à plusieurs reprises mais l’opinion publique internationale n’a retenu que les terribles passages à l’acte des terroristes en France, en Belgique, en Allemagne ou aux Etats-Unis. Malheureusement, nous sommes pas tous égaux face à la mort! ça on le sait depuis longtemps. Y a pas besoin de creuser. A la bourse des valeurs humaines le quatrième pouvoir et le politique décident à la place du commun des mortels de la visibilité de telle action à la place d’une autre.

Oui il y a eu le Brexit mais on ne sent pas l’effet. On s’en fou, nous les Suisses, ça nous touche pas. Les britanniques ont toujours profité des avantages du système de l’Union Européenne sans s’y impliquer véritablement. Résultat: on ne sait pas trop si un jour ils étaient vraiment membres de l’UE.  

Dans la rubrique nécrologique quatre grands chanteurs et non des moindres nous ont quittés: David Bowie, Prince, Leonard Cohen et Georges Michael. Ma discothèque est en deuil. Là-haut il y a plus de talents qu’ici bas.

Il y a eu la vidéo du meurtre de l’ambassadeur russe en Turquie et pleins d’autres images insoutenables balancées sur les réseaux sociaux. Un voyeurisme morbide qui se banalise au fil des évènements.


A Genève
politique genevoise,eric stauffer,guerre en syrie,réfugiés,requérents d'asile,terroristeQu’est-ce que j’ai retenu de l’actualité à Genève? L’acte de résistance de 57 gardiens de  la prison de Champ-Dollon tous tombés malade le même jour ou presque au mois de décembre pour signifier leur malaise alors que l’épidémie de la grippe n’a pas l’air de toucher Genève.  Le renvoi lâche des requérants d’asile de la fratrie Musa au mois de septembre dernier, la mobilisation et le sursis obtenu par un étudiant tchétchène au mois de décembre contre son renvoi en Russie et le soutient inconditionnel de la droite sur les réseaux sociaux pour la belle blonde, conseillère nationale « udcènne », Céline Amaudruz qui avec 1,92% d’alcoolémie, l’équivalent d’1,5 bouteille de vin (rouge, rosé ou blanc) a pu sortir de cette affaire pour le moment sans trop de bulles, ni de hic! Les péripéties de cette « arrestation amicale » et les coups de fils VIP passés par cette politicienne restent dans les anales car le citoyen lambda n’aura jamais ce privilège surtout si son faciès ou son nom ont une consonance étrangère. Bizarre, Genève devient de plus en plus une ville qui ressemble à toutes les autres villes où le piston, le copinage et la corruption passive font foi. Avec 1,5 d’une bouteille ingurgitée je ne sais pas qu’elle sera mon comportement. Une chose est sûre, je n’écrirai pas ce bilan car ça va altérer d’avantage ma mémoire même si je prendrai un joker pour téléphoner à un ami...Si jamais Céline, le téléphone du "Nez rouge" est 0800 802 208.
716801793-1.jpgLa précarité s’étend en Suisse  et à Genève. L’office fédéral de la statistique (OFS) a comptabilisé en 2014, 530’000 personnes vivant sous le seuil de la pauvreté. Quel est leur nombre en 2016? Mieux vaut ne pas le savoir en cette période de fête sinon le père Noël n’aura pas suffisamment de force pour passer par Genève et la Suisse. Je suis un peu pessimiste mais heureusement le magazine Bilan est là pour nous remonter le moral car il a comptabilisé comme les années précédentes, remarquez la précision suisse 300 riches qui équilibrent la balance face aux milliers de pauvres pour la même période. 2016 c’est aussi la chute du gominé, grande gueule Eric Stauffer qui a perdu son amour propre et la présidence du MCG. Qu’est-ce qu’il nous prépare pour 2017? Un nouveau parti? Une disparition de la scène politique? Une retraite bien méritée? La réintégration très peu probable du MCG? Le vaudeville genevois à la sauce « frontalière » a encore de beaux jours devant lui. D’ici là, « Que la santé, le bonheur, le compromis, l’empathie, l’amour et la paix vous accompagne en 2017!
                             Et demain est un autre jour!

27/12/2016

La photo du jour: question de respect!

Sans titre.jpg

« La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ». Dans les transports publics genevois, on voit de tout. Et surtout des comportements inadéquats avec le savoir vivre. Entre ceux qui racontent leur vie au téléphone, qui se maquillent, qui mangent des pizzas, des sandwichs ou des kebabs, qui coupent leurs ongles ou qui transportent des objets dangereux comme un congélateur professionnel on a toute une panoplie de comportements qui enfreignent les lois les plus élémentaires du vivre ensemble. Le respect ça s’apprend dans les familles avant qu’il soit enseigné dans les établissements scolaires, mais rien n’y fait! Les mauvaises habitudes ont la vie dure. Chasser le naturel et il revient très vite au galop! Mais attention, il n'y a pas que les jeunes qui sont concernés. Les adultes aussi prennent part à ces incivilités. Le problème prend tellement de l’ampleur que le DETA (Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture) avec la collaboration des TPG, de la Fondation des Parkings, des CFF, d’Unireso, des Transports Transfrontaliers, de la Police des transports, des Mouettes genevoises, du Téléphérique du Salève et de l'association « Le Respect, ça change la vie » ont pris l’initiative de créer une campagne de sensibilisation qui prendra fin le 31 janvier 2017. Il y a du boulot, pardon du pain sur la planche!

En rapport avec cette note:

La photo du jour: c'est comme à la maison et encore!

La photo du jour: transport dangereux dans un véhicule des TPG!

La photo du jour : la femme qui insulte mérite la tolérance !

La photo du jour : du prosélytisme dans un bus !

La photo du jour: la voyageuse du tram 12

La photo du jour: au menu: sandwich ou pizza!

La photo du jour: les handicapés et les transports publics

La photo du jour: elle se promène avec une fourchette!!!

La photo du jour: “nettoyeur ambulant”!

La photo du jour: couper ses ongles dans un tram!

La photo du jour: se maquiller dans un tram!

La photo du jour: Comme une petite envie de se frotter!

La photo du jour: deux femmes et un homme en jupe!

D'autres photos du jour ici
Et demain est un autre jour!