07/11/2016

Des graffitis fluorescents à Carouge

Sans titre 233-s.jpgDes graffitis en 3D ou en fluo c’est la nouvelle tendance dans le street art.
Le graffiti n’arrête pas de se renouveler et de se transformer pour suivre la mode et coller à son époque. Plusieurs établissements nocturnes font appel aux graffeurs et aux graffeuses pour des décorations d’intérieur visibles à faible lumière. Le graffiti fluo fait fureur dans les bars branchés suffisamment de quoi donner du travail aux artistes. Dans le cadre de l’exposition « Geneva propaganda » et pour l'atelier organisé par Desstres AMIKAL, IDEO, TROCKS, SPELO, PTITLUT et LUTIN ont utilisé cette technique spéciale pour graffer sur des tableaux dont les motifs n’apparaissent que dans un endroit sombre. Résultat spectaculaire pour cette performance que vous pouvez visiter jusqu’au 19 novembre aux Halles de la Fonderie à Carouge.

Sans titre 2eff.jpg

DSC01107-s.jpg

DSC01108-s.jpg

DSC01112-s.jpg

graffiti,graffeurs,graffeuse,graffeurs genevois,graffeuses genevoises,desstres,idéo,amikal,geneva propaganda,lutin,street art

Sans titre 24e.jpg

DSC01113-s.jpg

DSC_5734-s.jpg

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

Commentaires

Vraiment intéressant tout cela !

J'aime beaucoup ces photos.

Sinon, dans un souci de com. bien comprise, peut-on conseiller à ces (jeunes, j'imagine? ) artistes de réfléchir à leur look vestimentaire? Ou, plus précisément dit, de réfléchir à l'impact que leur apparence perso. "sac poubelle" peut donner à la qualité de leur travail artistique ? Car, à mon sens, il n'y a pas eu une réflexion suffisante à ce sujet. On est juste là en face d'un code. Pourquoi pas ? Mais aussi, pourquoi ?

Écrit par : Àllegra Phiti | 08/11/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.