23/09/2015

Entretien avec Rita Adam, ambassadeur de la Suisse en Tunisie

Rita-Adam[1].jpgDans cet entretien, Rita Adam parle de l’apport de la Suisse à la transition en Tunisie et des avoirs de l’ex-président Ben Ali bloqués en Suisse.

Très impliquée dans le processus démocratique en Tunisie, la Suisse compte y jouer un rôle important en apportant son expérience et en poursuivant sa coopération étroite avec les milieux économiques et culturels, mais aussi dans le domaine du développement et de l’aide humanitaire.

Rita-Adam-Assemblée.jpgLa coopération entre la Suisse et la Tunisie s’est intensifiée depuis mars 2011 pour soutenir la transition démocratique. Le partenariat entre les 2 pays se poursuivra jusqu’en 2016. Accord de libre-échange, coopération économique, aide dans le domaine de l’éducation et de la formation et d’autres actions concentrées dans le sud tunisien constituent l’apport appréciable de la confédération helvétique à la jeune démocratie tunisienne.

Rita-Adam-Assemblee-2[1].jpgLa Suisse est un partenaire précieux pour le pays du jasmin. Son ambassadeur en Tunisie, Rita Adam, veille à l’application de cet ensemble de mesures. Nous l’avons rencontré samedi 19 septembre 2015, lors de l’opération de promotion de la destination Tunisie menée par le tour opérateur Air Marin et l’association Le Pont Genève.

Mme Adam est venue à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) pour accueillir la délégation suisse. Nous lui avons posé deux questions : la première sur la situation actuelle de la Tunisie et la deuxième sur les avoirs bloqués de l’ex-président Ben Ali en Suisse.

  

En rapport avec cette note:

                    "Tourisme tunisien: des Suisses au Bardo et à Hammamet"

"Tourisme: des Suisses et des Tunisiens se mobilisent pour la relance de la destination Tunisie"

Et demain est un autre jour!

Les commentaires sont fermés.