23/03/2015

Livre: “Voyage à la rue de Fribourg...” écrit par Patrice Mugny et photographié par Haykel Ezzeddine

3.jpgJournaliste et politicien Patrice Mugny vient de publier un livre au titre évocateur: “Voyage à la rue de Fribourg ou une Nouvelle Andalousie à Genève” chez l’éditeur Slatkine et photographies de Haykel Ezzeddine. Une première incursion de votre serviteur dans le monde de l’édition en attendant la concrétisation d’un projet à titre personnel chez le même éditeur. Ce septième livre de Patrice Mugny se lit comme un recueil de nouvelles regroupant 22 histoires vraies sur “22 personnalités” qui font vivre la rue de fribourg en plein quartier des Pâquis. 22 histoires, 22 parcours et un seul dénominateur commun: la rue de Fribourg comme lieu de travail.
La diversité est magnifiquement représentée dans cet ouvrage de témoignages. Jugez plutôt l’origine des personnages réels qui constituent la matière première de ce livre: Espagnole, Arménienne, Iranienne, Tunisienne, Kurde de Syrie, Soudanaise, Tanzanienne, Italienne, Bangladeshienne, Congolaise de4.jpg kinshasa, Libanaise, Ethiopienne, Érythréenne, Pakistanaise. Il y a même 2 suisses de souche pour faire respecter la parité entre les autochtones et les citoyens issus de l’immigration. Patrice Mugny nous rappelle que “70% des habitants du canton de Genève ont un papa ou une maman étranger(ère)”. Et Pierre Maudet à qui l’auteur a donné le mot de la fin conclu que “la problématique de la drogue, des consommateurs et des dealers dans ce quartier comme ailleurs à Genève reste du ressort du politique qui doit donner à la police et à la justice les moyens de Sans titre-1.jpgmettre à jour ses instruments de lutte contre cette criminalité qui évolue sans cesse”.
“Voyage à la rue de Fribourg...” est un formidable témoignage sur la Genève internationale qui est l’essence même de ce canton. Patrice Mugny a su garder ses distances avec ses personnages en se contentant de transcrire leur parcours sans le romancer ni à chercher de forcer le trait de certains ou rendre d’autres plus sympathiques. A quand d’autres témoignages sur la rue de Neuchâtel, de Zurich, du Valais...?

Sans titre-2.jpg

Et demain est un autre jour!

Les commentaires sont fermés.