19/02/2015

Cinéma: “50 nuances de Grey”, 50 raisons de ne pas aller le voir!

50.jpgTout ce bruit pour rien. “50 Nuances de Grey” déçoit. Après le succès de la trilogie, la sortie au cinéma. Il n’y a pas de quoi fouetter un chat! De bons acteurs, une musique au goût du jour et c’est tout. Le film ne tient pas la route car le rythme n’est pas assez soutenu. Les prétendues “domination-soumission” sur lesquelles sont basées l’essence de la trilogie littéraire sont mal transposées sur le grand écran. Je n’ai pas lu les 3 livres d’Erika Mitchell, alias E.L. James ce qui me donne l’avantage de ne pas faire de comparaisons entre l’écrit et le filmé. Malgré les 125 minutes que dure “50 Nuances de Grey” le seul mérite que j’ai trouvé à ce film dirigé par la réalisatrice Sam Taylor-Wood dont c’est le deuxième long métrage c’est de ne pas avoir sombré dans une espèce de voyeurisme. L’histoire érotique sur les 1720 pages des 3 pavés entre un milliardaire et une jeune étudiante aurait pu se transformer en un long clip vulgaire et aguichant. Heureusement, on est passé loin d’un tel scénario catastrophe. On est loin également du sulfureux “9 semaines 1/2” où Kim Basinger et Mickey Rourke ont fait de ce film culte des années 80 un grand moment de cinéma...érotique!    

Et demain est un autre jour!

Commentaires

Merci de l'info. ;-)

Écrit par : Jack_line | 20/02/2015

Les commentaires sont fermés.