05/02/2015

mFootball africain: carton rouge pour la Coupe d’Afrique des Nations!

1a.jpgCoupe d’Afrique des Nations, quelle mascarade! Quel amateurisme! De mémoire d’amateur de foot je n’ai jamais assisté à un tel spectacle de désolation ! Une compétition de quartier serait mieux organisée. La Guinée Equatoriale qui a remplacé au pied levé le Maroc a failli à sa mission première qu’est la sécurité. Un arbitrage partial qui a permis au pays organisateur d’accéder jusqu’en demi final malgré un niveau très faible. Un président “à vie” de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou qui depuis 28 ans ramasse les casseroles et s’accroche à son trône comme un vieux dictateur. Une coupe d’Afrique au rabais qui passe inaperçu et qui n’attire point les amateurs de la balle ronde car elle ne fédère autour d’elle aucun intérêt footballistique. Et le dernier match joué par la Guinée Equatoriale et remporté par le valeureux Ghana 3 à 0 nous donne une idée sur cette Coupe d’Afrique version 2015. Match arrêté par l’arbitre suite aux jets de projectiles sur le terrain et repris 40 minutes après l’interruption pour 3 misérables minutes qui n’ont bien entendu rien ajouté au résultat!!!!
Carton rouge à cette CAN 2015 et  pour “la grande gueule” d’Issa Hayatou qui a demandé une lettre d’excuse à la Fédération Tunisienne de Football dont le pays a été injustement éliminé à cause d’un arbitre incompétent suspendu 6 mois pour faute grave. La Tunisie qui a refusé de se plier à cet ultime “carnaval africain” sera peut être privée de compétition africaine en 2017. La CAN sous la houlette d'Issa continue de se décrédibiliser et c’est dommage pour le football africain! 

Et demain est un autre jour!

Commentaires

Votre billet est celui d'un supporter tunisien vexé. Dans toutes les grandes compétitions il y a des erreurs d'arbitrage (voir dernière coupe du monde notamment).

Hayatou n'a rien à envier à Blatter en termes de corruption.

Bravo à la Guinée équatoriale pour avoir organisé cet événement en un temps record, vive le foot africain et à bas les discours moralisateurs paternalistes envers l'Afrique subsaharienne.

Écrit par : Thomas | 07/02/2015

Les commentaires sont fermés.