23/12/2014

Sapin de Noël, quel gâchis!

Joyeux Noel.jpg
 “Quand on a bonne conscience, c’est Noël en permanence” dixit le journaliste et homme d’État Benjamin Franklin. Je rajoute à cette citation pleine de bons sens mes meilleurs vœux à tous ceux et celles qui font l’amitié de venir sur mon blog pour former l’essentiel de mon lectorat. Tom le chat a servi de modèle pour cette carte de vœux familiale entre crèche basique et sapin de Noël artificiel. C’est le geste qui compte et la préservation de la nature et du portefeuille sont pour quelque chose. Combien de sapins sont sacrifiés inutilement chaque année au nom du père Noël? Certains doivent se questionner au sujet de ce gâchis sans limite qui se renouvelle chaque fin d’année. “Quand on a bonne conscience, c’est Noël en permanence”. J’ai bonne conscience au moins dans le choix de la matière du sapin familiale acheté voilà 3 ans à chf. 30.-. Ô combien rentabilisé et qui a encore quelques années devant lui si le chat de la maison veut bien l’éviter pendant ses interminables séances de jeu. Joyeux Noël lectrices et lecteurs avec ou sans sapin...artificiel!

En rapport avec cette note:

“Journée internationale du chat”

“Un chaton nommé Tom”

“La suggestion du jour: trouver un nom à ce chaton!”

Et demain est un autre jour!

12:35 Écrit par Haykel dans Fête | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : noël, noël à genève, noël genevois | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Il y a nos petits sapins, d'autres arbres sacrifiés... combien... comme en ce poumon du monde qu'est l'Amazonie... toujours et toujours tout pour la même raison: le profit.

A vous, votre famille et amis, votre chat siamois, sauf erreur, mes meilleurs vœux.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/12/2014

@ Haykel Ezzedine quand on a bonne conscience c'est Noel toute l'année,le criez pas trop fort déjà que nombre d'administrations ont envoyé des surtaxes en tout sens ,sans doute pour remercier les contribuables et citoyens animés d'un zéle à faire rougir même une académie Royale de Sciences en tous genres
Ce qui fait crier de joie et rire aux éclats des citoyens tout aussi zélés mais qui eux ont compris de suite à quel jeu de la stupidité tout le monde fut convié et ce dès 2009
Merci pour cette photo du jour qui est très jolie
Très belles fêtes de fin d'année

Écrit par : lovsmeralda | 23/12/2014

sauf que la vente de sapins et leur prix vient d'un éco système qui inclut la régénération des plantations de ces sapins de noël

bref: ce n'est qu'un bizeness de plantations renouvelées et renouvelables, qui ne touche ni erradique le boisement naturel (au contraire), et n'a rien à voir avec la déforrestation de forets vierges sur la planète (ça, c'est ce que vous faires en achetant vos céréales à l'huile de palme pour vot' ptit déj)

sinon dites à vos lecteurs, concernant votre crédibilité sur ce sujet, que vous n'avez ni cuisine, ni plancher ni aucun mobilier de jardin en teck

Écrit par : pas se tromper de cible | 23/12/2014

On aimerait savoir s'il se vend toujours autant de sapins pour Noël ou si cette vente à la longue ne perd pas de son attrait au fur et à mesure que la fête de Noël en général n'est plus qu'en entreprise commerciale. J'ai constaté non loin de chez moi que sur la Place du marché contrairement à il y a un an ou deux on ne voit plus de vente de sapins de Noël. Attendons-nous autre chose (nos ancêtres auraient répondu par la "résurrection des boutons de guêtres"! Si oui, quoi?

Écrit par : Marie-Anne | 23/12/2014

Marie-Anne: pouvez accrocher des boules sur ce qui dépasse autour de vous, ça le fera

Écrit par : je lis ça et me dis quel gâchis | 23/12/2014

"bref: ce n'est qu'un bizeness de plantations renouvelées et renouvelables, qui ne touche ni erradique le boisement naturel (au contraire)"
Bien que passablement d'accord avec ça, je voudrais tout de même rajouter que dans ma région, le Chablais, on voit de plus en plus de forêts de hêtres remplacées par des sapins. On croyait ce procédé éliminé des têtes des forestiers depuis longtemps, mais non. La place du sapin, arbre triste et moche et stérilisant les sols, est en montagne, son milieu naturel...

Écrit par : Géo | 24/12/2014

Géo, pendant que mon repas de réveillon reste en attente, les convives s'amusent

semble que vous soyez porte-parole d'ex proprios de terres agricoles frontalières
sauf qu'on a tous vu ses proprios vendre leurs terres, aux meilleurs prix immo

entre garder ses terres héritées de famille en famille, et en vendre les parcelles, en zones frontalières: votre famille a choisi semble-t-il, ce dont vous avez également bénéficié:

faut, un jour, arrêter ces faux-semblants de victime

Écrit par : pas se tromper de cible | 24/12/2014

sinon Géo, vous faites pas de bile et profitez de votre réveillon: rien n'est plus coriace, en nos zones, que le sapin: ça se replante tous azimuts, sans aides.
Consultez les gardes forestiers de votre bourgade: il suffit de laisser vivre une zone pentue ou sans aucun intérêt agricole, pour voir les sapins dominer l'ensemble des repousses.

Géo, vous saurez que ce sujet n'est pas d'un intérêt majeur de survie de l'humanité

Écrit par : genevois déshérité | 24/12/2014

Les commentaires sont fermés.