18/12/2014

Conte de Noël: Chris McSorley offre un fauteuil roulant d'une valeur de 25'000.- chf. à Éric Grassien !

Erik 1.jpgLe père Noël a visité Eric Grassien avec quelques jours d’avance sur le calendrier...avec dans sa hotte le plus beau des cadeaux. Un nouveau fauteuil roulant toutes options qui va permettre enfin à Eric de passer l’hiver et les prochaines années dans de bonnes conditions. Souvenez-vous, ici même sur ce blog j’ai lancé un appel à votre générosité le 27 mai dernier. Depuis plusieurs mois Eric Grassien a des difficultés pour se déplacer avec son fauteuil roulant très usé par la pluie et par l’usure du temps. N’arrivant plus à se mouvoir certains jours, Eric ne quittait plus la maison restant ainsi dépendant de ses amis pour les courses et pour sortir sa chienne Laika. Le pouvoir politique ainsi que les différentes institutions sociales du canton n’ont pas pu trouver une once de solution à ce problème en se renvoyant mutuellement la responsabilité de cet handicapé tenace et combatif.
Le Père Noël a un nom: Chris McSorley
Chris.jpgTel un conte de fées le grand et incontournable Chris McSorley, entraineur de Genève-Servette Hockey Club qui a eu vent de l’histoire de cet écorché vif qu’est Eric Grassien a pris les choses en main et s’est transformé en un véritable Père Noël. Le canadien McSorley, coutumier des fortes amendes pour ses nombreux excès contre les arbitres a offert à Eric Grassien, au passage un fervent supporter du GSHC un nouveau fauteuil roulant rutilant et ô combien précieux pour ce tétraplégique qui n’a pas été épargné par la vie. Ce cadeau tombé du ciel d’une valeur de 25’000.- chf. qu’il a reçu du généreux donateur a permis à Eric d’assister le vendredi 12 décembre à la rencontre entre GSHC et Ambri-Piotta remportée par l’équipe de McSorley sur le score de 4 à 2. Ce geste d’un grand homme mérite d’être signalé. Dans un récent  entretien avec le Matin, l’entraineur du GSHC a déclaré: “J’ai toujours préféré donner que recevoir”. Il le prouve concrètement et de belle manière. McSorley vous êtes un seigneur, cet engagement humain n’est certainement pas le premier ni le dernier dans votre vie. Chapeau l’artiste...et joyeux Noël!
La joie incommensurable d’Eric Grassien:
2.jpgJe l’ai rencontré ce mardi 16 décembre dans un centre commercial et il m'a raconté en détail comment Chris McSorley s’est proposé à l’aider. En 15 jours après avoir essayé plusieurs fauteuils roulants il a opté pour un modèle qui ressemble à son ancien véhicule mais plus performant. Pendant 20 minutes il a disserté sans discontinuer sur les options de son “bolide”. Il a tellement le moral au zénith qu’il pense publier une suite à son premier livre autobiographique (Un homme libre). Il a énormément de choses à raconter, beaucoup de gens à remercier et plein d'émotions à partager. Voici une belle résolution pour 2015. En attendant, Eric Grassien remercie tous ceux qui ont contribué à rendre sa vie plus confortable. De nos jours, hélas, être handicapé n’est pas une chose aisée.

rik 2.jpg

2514.jpg

2516.jpg

DSC00699.JPG

En rapport avec cette note!

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (2)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (3)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (4)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (5)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (6)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (7)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (8)!

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (9)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (10)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (11)!

"il faut sauver le handicapé Eric Grassien (12)!

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (13)!

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (14)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (15)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (16)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (17)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (18)!"

"Eric Grassien a enfin trouvé un appartement!"

"Eric Grassien a quitté aujourd’hui la Place des Nations!"

"Eric Grassien a signé son bail aujourd'hui!"

"Etat des lieux et remise des clefs à Eric Grassien..."

Une contravention de chf 1060.-: Eric Grassien ou l'absurdité du système!

L’action du jour : venir en aide à Eric Grassien et lui trouver un fauteuil roulant !

Page facebook ici

Et demain est un autre jour!

Commentaires

Le Top! les handicapés suisses sans ressources se réjouissent de voir que TOUS ENSEMBLE de TF1, les élus franco-genevois applaudissant l'appart fourni sous chantage média et maintenant, Chris McSorley,

ont soutenus l'un des leurs,
demandeur bien qu'au bénef d'allocs et de couverture sociale et de CMU

et ce, sur territoire hors UE.

Écrit par : genevois déshérité | 16/12/2014

je reformule en clair: (le job du photographe est être témoin de tout / ne juger de rien)

quand un français handicappé sans droits en Suisse,
tout en étant bénéficiaire en F,
- de la Sécu, de la CMU et autres subventions et aides,

peut venir en Suisse réclamer et obtenir, bien que sans droits en Suisse car fr n'y ayant jamais travaillé,
- un appart à Genève + sa rénov + mibilisation et soutiens d'élus CH + subventions d'assoces CH

pour finir par obtenir ici, un fauteuil de luxe gratos

Le tout, c'est du foutage d'handicappés suisses, des assoces CH mal subventionnées faisant leur possible
et c'est du foutage de gueule des citoyens genevois handicapés, et de la souveraineté suisse

Merci: le job du photographe est être témoin de tout / ne juger de rien

Écrit par : genevois déshérité | 16/12/2014

Bonjour Genvevois déshérité,

Je comprends votre frustration, cepedant dans votre description il vous manque beaucoup d'éléments du dossier. Notamment le nombre d'années en Suisse et la filiation. Juger de tout, oui quand on a tout les éléments. Car ce n'est pas dans la Tribune que vous aurez toutes les informations.

Il vous manque le nombre de lettres (que j'ai pu voir en vrai) envoyées à différentes régies genevoise. Des appartements proposés pas aux normes pour un handicapé obligé de refuser. Car qui paierai pour un appartement dans lequel on ne peut pas se déplacer en chaise ?
Quant a ses subventions en Suisse, je pense que vous ne connaissez pas et surtout vous ne connaissez pas le statut réel qu'il a sur le territoire Genevois. Enfin, l'appellation "sans droits" est totalement fausse puisque justement ce monsieur a des droits.

Maintenant, je vous dirai qu'il a fait beaucoup de son coté pour faire connaitre la problèmatique des handicapés sur Genève. Et cela dit, squater une place pendant un certain temps sous la pluie et la chaleur c'est guère facile et je me demande si vous en etes capable vous-même. En théorie bcp dirai oui mais en réalité beaucoup moins.

Et tiens puisqu'on est dans le foutage de gueule je vous laisse ceci... en une année j'entends personne en parler mais on ne dit rien... http://www.ville-geneve.ch/index.php?id=16358&id_detail=222 parce qu'on préfère donner aux incompétants, souvent absent au réunion et ces derniers rétrocède à leur parti. Oui nous sommes des vaches à lait pour les partis politique.
Aux regards de ceci je me demande quel sera votre témoignage. Je préconise que vous allez rien juger sur ce coup-ci

Écrit par : plumenoire | 17/12/2014

Les commentaires sont fermés.