03/12/2014

Grève des TPG: l’insoutenable faux suspens

TPG.jpgGrève ou pas grève? Les employés des Transports publics genevois entretiennent le suspens malgré l’accord survenu avec leur direction. Pas de licenciement, une décision tombée ce soir à l’heure de l’apéro. Par contre, pour le maintien ou l’abandon du débrayage il faut programmer son réveil avant le petit-déjeuner un peu après les deux assemblées générales du personnel qui auront lieu au dépôt de la Jonction et de Bachet vers 3h. Oui travailleuses et travailleurs avant de savoir si vous pouvez dormir davantage cette nuit et user vos semelles, emprunter le vélo ou tout autre moyen de locomotion pour honorer votre ponctualité envers votre employeur vous devez impérativement vous connecter à un moyen d’information avant la douche et le petit-déjeuner, un moment entre deux changements de position sur l’oreiller, un clin d’œil sur internet est salvateur pour le reste de la journée.
Personnellement, je ne pense pas que les employés des TPG reconduiront de nouveau leur mouvement de grève. C’est contre-productif et surtout inutile vu la victoire remportée par leurs syndicats. Cette nuit, je vais dormir comme un bébé car la grève des transports publics n’aura pas lieu jeudi 4 décembre mettant ainsi fin à l’insoutenable suspens sur mes déplacements de demain...

Illustration: photo d'archive

D'autres notes sur les TPG ici

Et demain est un autre jour!

21:10 Écrit par Haykel dans genève,les rues de genève, manifestation à Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.