08/08/2014

Journée internationale du chat

tom.jpgLe 8 août est décrété Journée internationale du chat, c’est aussi le jour d’anniversaire de mon père. Pas besoin de parler du paternel qui malgré la distance reste dans mon cœur et mon esprit. C’est le félin de la maison qui tient la vedette aujourd’hui. Selon le calendrier international c’est sa journée bien qu’il n’a pas besoin qu’on le célèbre un jour en particulier. Choyé, chouchouté, gâté, Tom, c’est son nom est devenu la terreur de la maison. Il accumule les mauvaises habitudes et ses colocataires humains n’ont pas d’autres choix que de le laisser faire Sans titres2-sssssssss.jpgtellement il est attachant. Il se réveille quand on va au lit, il joue quand on est en plein sommeil, il nous réveille vers 6h30 et nous invite avec insistance à lui donner son petit déjeuner...Un dictateur!
Il est née le 3 avril de cette année et cela fait maintenant 2 mois et demi qu’il gambade dans mon petit logis et tient toute la famille en otage. Bonne journée mon Tom, ce soir tu auras une double ration dans ta gamelle et des tas de caresses en extra. Il ronronne déjà!

Citations de circonstance:

“Si je préfère les chats aux chiens, c’est parce qu’il n’y a pas de chat policier” Jean Cocteau

“Dieu a inventé le chat pour que l’homme ait un tigre à caresser chez lui.” Victor Hugo

“Le chat est d’une honnêteté absolue: les êtres humains cachent, pour une raison ou une autre, leurs sentiments. Les chats non.” Ernest Hemingway

“J’ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieur” Hippolyte Taine

"Les chats craignent l’eau, c’est pourquoi ils préfèrent prendre des bains de soleil." Stéphane Caron

"Le temps passé avec un chat n'est jamais perdu." Sidonie-Gabrielle Colette

"Rien n'est plus doux, rien ne donne à la peau une sensation plus délicate, plus raffinée, plus rare que la robe tiède et vibrante d'un chat." Guy de Maupassant

"Le plus petit des félins est une œuvre d'art." Leonard de Vinci

"Si vous êtes digne de son affection, un chat deviendra votre ami mais jamais votre esclave."
Théophile Gautier

4-sssssssss.jpg

1-sssssssss.jpg

2-sssssssss.jpg

Sans titre-sssssssss.jpg

Sans titreggg-sssssssss.jpg

photo-sssssssss.jpg

chat,journée internationale du chat

chat,journée internationale du chat

chat,journée internationale du chat

Sans titre.jpgA lire également:

La suggestion du jour: trouver un nom à ce chaton!

Un chaton nommé Tom

Et demain est un autre jour!

15:30 Écrit par Haykel dans Chat | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : chat, journée internationale du chat | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Les photos, tout comme le reste de l'article, sont excellentes.
Mille merci pour ces merveilleuses images, Haykel.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 08/08/2014

Adorables chats!!!
Les Chats sont des compagnons extrêmement fidèles à ceux qui les aiment et les choient.

Merci Haikel de plaider pour l'amour des chats.
Le mien, exactement comme celui de votre photo, s'étale en longueur sur mon clavier d'ordinateur. Quand je veux l'utiliser, il se déplace et s'installe entre l'écran et le clavier. Il fait pareil sur le clavier de mon piano. Raisonnable ou mélomanes? il s'installe ensuite sur le caisson du piano. Je pense qu'il aime les vibrations aux intensités variantes des harmoniques de chaque note.

Mais sur le clavier d'ordi, que ressent un chat?
Quelqu'un aurait il une réponse à cela?

Écrit par : Beatrix | 08/08/2014

Merci Victor
@ Beatrix,
Je pense que par jeu qu'il se pose sur le clavier de l'ordinateur. Il me voit pianoter sur le clavier et pour m'empêcher de le faire il se blottit dessus. Éternellement joueur, sacré chat!

Écrit par : Haykel | 08/08/2014

" Mais sur le clavier d'ordi, que ressent un chat?
Quelqu'un aurait il une réponse à cela? "

Il chat avec ses amis.

Merci pour ce billet. Je viens d'adopter un chat d'une année au refuge de Ste Catherine à Lausanne. En espérant qu'il vit aussi longtemps ( 14 ans ) que celui que j'ai du faire endormir en novembre dernier.

D.J

Écrit par : D.J | 08/08/2014

Merci Haykel pour votre réponse.

Je crois bien que c'est cela. Il suit tous les mouvements de mes doigts sur le clavier. On dirait qu'il réfléchit pendant tout ce temps là. Mon chat vient de fêter son 13è anniversaire (je l'avais pratiquement materné), Il devient philosophe.

J'aime bien votre site.
Bonne continuation!

Écrit par : Beatrix | 08/08/2014

"Aucun chat ne vous appartiendra.
C'est lui qui vous choisit, reste avec vous ou vous quitte."

Écrit par : Keren Dispa | 08/08/2014

une petite anecdote, si vous me permettez:

Autrefois chauffeur PL pro pour l'entreprise F*, j'effectuais régulièrement le parcours Genève-Téhéran aller-retour avec mon tracteur auquel était attaché une remorque. J'étais ce qu'on appelait familièrement un "fridoche". "Solidarité, respect et entraide", c'était la devise.

Je ne vous dis pas le nombre de fois où j'ai eu des embrouilles, à peine sorti de Suisse : racket yougoslave ou bulgare, tentative d'envoyer (en Iran) des gamins à traverser la route et les faire passer pour se faire écraser sous moi (oui, vous avez bien lu : sous mes roues!) au moment où je traversais un village, chicaneries aux douanes pour me soutirer quelques deutsche mark, bref : du rançonnage légal.

Mais bon. C'est du passé, on pardonne, ce sont des anecdotes.
D'ailleurs, cela ne leur a pas porté bonheur: les yougos sont éclatés, les bulgares sont ruinés, les turcs, bon c'est pas mieux, les iraniens, on n'en parle même pas...

Tout cela pour en venir à l'histoire du chat : à SultanAhmet, sur le parking devant la mosquée, la grande avenue au centre de Istanbul, je me pose pendant quelques heures avec mon tracteur Merco 1418 de 74.

Juste le temps d'aller manger un morceau chez Leïla Pudding Shop et de dormir un peu avant de reprendre la route direction occident.

Je reviens au camion, j'ouvre les portes pour faire le ménage, je discute avec un touriste hollandais garé à côté de moi, et celui-ci me lâche soudain:

"dis-donc, il avait faim, ton chat!"

"Mon chat? Quel chat?"

"celui qui est en train de bouffer ton fromage, sur le siège avant!"

Et je vois une minette, qui dévore mon gommeux, et ensuite qui s'allonge pour faire une bonne sieste...

Elle est restée avec moi pendant 18 années. Ramenée en Suisse, avec un "ausweis" vétérinaire turc rédigé à la hâte par une véto à Istanbul. Juste pour passer la frontière italo-suisse au retour, sans encombre.

Rien au monde ne pourra surmonter la gentillesse, l'attention et l'étonnement si sympathique qu'un chat vous témoignera, lorsqu'il vous a adopté.

Vive les chats!

Écrit par : Keren Dispa | 08/08/2014

Magnifique histoire Keren,

Et le chat vous fait entièrement confiance!
Et on pas envie de le trahir à aucun moment.

Pas tous les transports internationaux ont votre attention. C'est très touchant. "La journée internationale des chats" fait véritablement œuvre de bonté et de bonheur.

J'ai appris qu'en Chine, on ne mange plus de chats (ni de chiens). C'est interdit depuis plusieurs années. A présent, le chat devient le tamagoshi des enfants. Ça fait du bien de le savoir.

Il faudrait sensibiliser tout l'Est Asiatique pour qu'ils ne mangent plus de chats et de chiens.


Keren, vous devriez écrire des histoires de chats pour les enfants.

Enfant, j'étais nourrie d'aventures de chats avec leur monde fantastique. J'ai conservé toutes ces plaquettes de contes illustrés. Ce sont mes enfants, ensuite mes petits enfants, qui en ont été émerveillés. Ils ont tous un chat qu'ils soignent (nourriture et litière) en rentrant de l'école. Le chat dort avec eux sans jamais leur avoir fait de mal.

Écrit par : Beatrix | 08/08/2014

Magnifique, votre chat, Haykel ! Voici d'autres citations sur cet adorable félin :

"Les chats craignent l’eau, c’est pourquoi ils préfèrent prendre des bains de soleil."
Stéphane Caron

"Le temps passé avec un chat n'est jamais perdu."
Sidonie-Gabrielle Colette

"Rien n'est plus doux, rien ne donne à la peau une sensation plus délicate, plus raffinée, plus rare que la robe tiède et vibrante d'un chat."
Guy de Maupassant

"Le plus petit des félins est une œuvre d'art."
Leonard de Vinci

"Si vous êtes digne de son affection, un chat deviendra votre ami mais jamais votre esclave."
Théophile Gautier

Écrit par : Kissa | 09/08/2014

Votre chaton me rappelle Aristote qui nous a accompagné pendant quelques temps. Des yeux d'un bleu océan. On lui aurait donné des souris sans confession.

Maintenant, c'est une bengale - Alissandre - qui nous "pourrit" la vie, tellement d'ailleurs qu'on redoute le jour où elle ne sera plus là...

Vous trouverez sur Facebook - enfin je crois - une rubrique pleine de photos intitulée "Tu peux pas comprendre, t'es pas un chat !". A consulter d'urgence. Juste pour vous rassurer.

Ali, elle venait nous réveiller vers 4 heures...Ce qui nous a conduit à quelques "sanctions" : Dorénavant elle dort (au fait dort-elle vraiment ?) au garage. Parfois elle découche et revient au petit matin, avale ses croquettes et va s'affaler au premier étage en vue d'une très longue sieste... Ouf, on a évité le pire.

Écrit par : Michel Sommer | 09/08/2014

Merci Kissa je vais les rajouter

Écrit par : Haykel | 09/08/2014

Merci Michel je vais de ce pas consulter la page suggérée

Écrit par : Haykel | 09/08/2014

Un chat c'est la preuve que Dieu existe :-))) dixit Jmemêledetout.

Bon, un ptit conseil en passant : si votre chat vous réveille à 6h30, c'est parce qu'ils ont une horloge dans l'estomac.

Retardez d'un quart d'heure par jour le repas du soir, jusqu'à arriver à votre heure de réveil.

Je vais bientôt "garder" la chatte de mes voisins deux appartements plus loin pendant 15 jours de leurs vacances. Chez moi.

Ma voisine la plus proche pousse des cris d'orfraie dès qu'elle voit cette petite minette de huit mois passe d'un balcon à l'autre par chez elle, car les séparations le permettent. Le problème est que lorsqu'un côté est bouché, elle passe par l'autre et peut faire tout le tour de l'immeuble LOL

Moi je suis ravie qu'une minette vienne en vacances chez moi, j'ai vécu toute ma vie avec des chats et ne peux plus en avoir ou les porter chez le veto en cas de besoin. Mais je sens que la sonnette de ma porte va sonner souvent HA HA HA.

Et si on met un carton, bah, elle passe par dessus. Un chat c'est un chat. Impossible de trouver un simple bout de treillis dans ma commune.

Et je n'aime pas l'idée de boucher le passage, parce qu'elle prend beaucoup plus de risque au quatrième étage en tentant de les dépasser qu'en les passant tout simplement là où c'est facile ;)

De toutes façons, un chat retourne toujours là où est sa caisse et sa gamelle.

Et où il est aimé.

Et ils arrivent même à faire passer des messages dans les rêves lorsqu'ils sont morts. J'ai vécu le cas. J'ai perdu dans ma jeunesse une chatte que nous avions emmenée en vacances à la Fouly, dans le Valais avec nous. C'était une chatte qui aimait sortir, elle sortait de chez mois tous les jours, allait se ballader et était tous les soirs à 18h00 pile sur le paillasson attendant que j'ouvre la porte. Là-haut, elle a eu peur de quelqu'un qui est venu frapper à la porte en pleine nuit. Elle a disparu. De nombreuses recherches n'ont rien donné.

Pendant des années, j'ai été inquiète de savoir ce qu'elle était devenue. Un jour, environ 2 ans et demi plus tard, elle est venue me voir en rêve et m'a dit, ne t'inquiète plus, je suis morte, elle était belle, sereine, elle m'a montré un scène dans ma cuisine avec un ami et ma fille qui a eu mot pour mot et situation pour situation, lieu 2 jours plus tard...

Les chats sont bien plus qu'on ne croit. Des relais entre l'ailleurs et nous.

Que les cartésiens passent leur chemin. Et qu'ils expérimentent au lieu de penser, pour une fois.

Écrit par : Jmemêledetout | 09/08/2014

Après ces commentaires, je reviens ici pour pleurer mon chat. Cela était arrivé si vite sans signes apparents pour vous avertir d'une quelconque maladie qui était en train de ronger doucement de l'intérieur votre chat.

Michel Sommer,

"Maintenant, c'est une bengale - Alissandre - qui nous "pourrit" la vie, tellement d'ailleurs qu'on redoute le jour où elle ne sera plus là..."

Pourtant il faut l'envisager, chose que je pensais encore lointaine vu que notre chatte n'avait que treize ans.
Elle avait rendu son dernier soupir le 2 octobre 2014 à 10:11 h après la deuxième partie de la nuit dans l'agonie. Depuis trois semaines, nous espérions encore la sauver, nous pensions qu'elle avait été infectée par la morsure d'un autre chat, lui-même infecté. C'est ce que nous avions supposé. Les vétérinaires (5) avaient diagnostiqué sucessivement: Ulcère atone, Tuneur non maligne, Tumeur proliférante, Tumeur avancée qui avait débuté sur les babines, ensuite dans le palais et dans les doigts des pattes.

Maintenant qu'elle n'est plus là, devant mon ordinateur, notre confidente, complice et douce compagne, je la vois partout, l'entend la nuit, dans ses dernières cachettes pour... La tout dernière semaine, elle ne voulait plus qu'on la prenne dans les bras, pourtant, l'avant dernière nuit, elle était venue se blottir dans le creux de mon épaule, elle ronronnait à mes caresses. Nous avions dormi ensemble d'un demi-sommeil, attentive l'une à l'autre. Le matin, elle semblait avoir de l'appétit mais elle ne pouvait plus manger ou boire. Ses babines la gênaient et probablement ses gencives étaient enflammées à tel point qu'elle ne pouvait plus saisir la nourriture avec ses canines.

Bien sûr, je ne la quittait plus des yeux.
Le soir du 1er octobre, elle s'était cachée tellement loin sous notre lit qu'on ne pouvait plus l'atteindre. Je la veillais avec une lampe de poche.
A 5 heures, elle se fit entendre et j'avais vu qu'elle avait vomi du sang.
Elle était si épuisée, si souffrante. Sur le moment j'avais cru que son cœur s'était arrêtée. Je sanglotais, je lui implorais de ne pas nous quitter - C'est stupide, mais c'était irrépressible.
Je le recouvris d'une couverture ouatinée pour conserver le peu de chaleur qui lui restait. Elle respirait encore imperceptiblement. Ma main posée légèrement sur son corps amaigri, je surveillais son pouls cardiaque. A 8 heures pile, j'appelai son vétérinaire. J'avais encore espoir de la sauver mais, arrivés à la clinique, la voyant baignée dans son sang, la vétérinaire déclara forfait: "Il ne faut pas prolonger artificiellement sa vie, elle est très souffrante et elle va nous quitter bientôt. C'est une question d'heures". Après une demi-heure de confusion et d'émotion, nous avons fini par accepter d'abréger ses souffrances. C'était une décision difficile à prendre. Mais les derniers instants de son bien-être a été plus importants que notre chagrin de séparation. La vétérinaire nous garantissait que le procédé en deux temps par un sédatif à la morphine pour l'endormir, ensuite à la narcose, ne le ferait pas souffrir.

Pour mon mari et moi, c'était un choc terrible.
Depuis ce jour - et c'est tout frais - nous pensons toujours à elle, nos larmes coulent malgré nous, Je recherche un peu de ses traces, un peu de ses poils contre lesquels nous luttions avec des nettoyages incessants, à présent, ses poils nous manquent, son minois, sa personnalité, ses expressions, ses habitudes en osmose avec les nôtres...

Lucie nous avait donné tant de joie, de bonheur et de courage. Sa confiance totale était un vrai cadeau. Nous ne l'avions jamais trahie.
Un petit chaton que nous avions materné dès l'âge de deux mois lorsque notre fille nous l'avait apportée pour la sauver de l'abandon, parce que la locataire était retournée au Pérou et, pour que la régie ne l'interpelle pas, elle l'avait cachée dans une armoire. Notre fille l'avait découverte, affamée, certainement depuis plusieurs jours, voire plusieurs semaines, lorsqu'elle allait visiter cet appartement à louer.
Récupérer sa vie de chaton presque inanimé n'avait pas été simple car les risques d^hémoragie interne par l’absorption de nourriture solide pouvait l'achever.

Aujourd'hui, pour ses lignes qui lui rendent hommage, elle n'est plus là devant mon écran mais elle a imprimé sa vie dans la nôtre.

Écrit par : Beatrix | 06/10/2014

Bonsoir Beatrix,
Je suis vraiment affligé et je partage ta tristesse. Ton texte est poignant et ton témoignage est exemplaire je souffre autant que toi pour la perte de cet être cher. Dieu a abrégé ses souffrances. Tom mon chaton joue maintenant avec mon clavier et me regarde peut être que lui aussi a senti mon chagrin et veut te transmettre aussi ses sincères condoléances.
Amicalement,

Écrit par : Haykel | 06/10/2014

Merci Haykel pour votre gentillesse et votre compréhension.
Faites un bisou à votre chaton, il est adorable. Savez-vous que les chats voient et sentent les choses avant nous?

Bien sûr le deuil prendra du temps.
J'ai vraiment du mal à m'en remettre.

En faisant un tour de rétrospection, je ne puis me résoudre à l'idée qu'un chat ne vit que 13 à 15 ans en moyenne. Jusqu'à 19 ou 20 ans, c'est déjà des exceptions et elles se raréfient avec le temps. Je suis persuadée que l'alimentation industrielle a raccourci leur vie. Bien que Lucie n'en avait mangé que ces trois dernières années, et encore, seulement à raison d'un repas sur quatre ou sur cinq, je pense que cela avait suffi pour détraquer son système digestif et à provoquer le cancer.
Quant aux croquettes, nous ne lui donnions que celles de Hills Dental Health à raison d'une quinzaine (elles ont 15 mm de diamètre), deux à trois fois par semaine. Mais peut on faire confiance même en ces produits dit de haute qualité nutritive. Et les matières premières. Sont elles de qualité? Que dire des SOUS-PRODUITS carnés? et leur proportion? Et la présence massive de gluten céréalier?
Chien et chats qui se nourrissent exclusivement de croquettes, en fait, se sous-nourrissent et s'empoisonnent.

Voici un livre à lire absolument:
"Ce poison nommé croquette" de Jeremy Anso.
L'auteur tient lui-même son blog et on peut lui écrire.

http://www.dur-a-avaler.com/poison-croquette-veterinaire-pet-food-barf-cereales-chiens-chats/

Nous venons d'adopter un chaton qui va avoir 4 mois dans quelques jours. C'est une femelle Red Tabby, née dans une ferme de Neuchâtel.
Il est évident qu'elle ne remplacera pas Lucie comme aucun autre chat ne remplacera ce chaton Tiouchka.

Un phénomène aussi extraordinaire qu'inattendu. Dès le moment où la propriétaire de la ferme m'a posé le chaton dans les bras, Touchka s'était mise à ronronner et à lécher ma main. En quelques heures de voyage où elle avait le loisir de nous observer, juchée sur son box de transport derrière nous, nous lui étions devenus familiers. Arrivée à la maison, elle sortait de son box sans précipitation, se mettait à visiter toutes les pièces et tous les recoins. Après son premier repas, elle s'était mise à jouer avec la souris au bout de la ficelle, celle qui faisait le bonheur de Lucie. Après 24 heures, elle a choisi sa place de prédilection pour dormir. Maintenant (6 jours après) elle s'installe une bonne partie de la journée près de nous sur nos pupitres, pour se prélasser et piquer un petit somme.
Elle prend la suite de Lucie, avec le même don de tendresse et d'expressions communicatives.

On a l'impression qu'elle a toujours vécu ici, elle aussi, se comporte comme si elle nous a toujours connus. C'est une expérience merveilleuse.
En tout cas, elle ne mangera jamais de ronron du commerce, ni croquettes, ni même les Hills les plus exclusives des vétérinaires.

J'ai appris à confectionner des terrines de base avec viandes et poissons frais qui alterneront les viandes rouges débitées au jour le jour. Il faut lui réserver L'huile exsudée (5 à 7 cl environ) du foie de morue fumée en boite qu'on mange, pour améliorer le goût et la valeur vitaminique des poissons blancs maigres. MAIS ATTENTION: une cuillerée à thé suffit amplement pour plusieurs jours. Réserver le reste pour les semaines suivantes.

Il y a aussi des aliments qu'on doit éviter à tout prix de donner aux chats même s'ils en raffolent:

http://fr.yummypets.com/wellbeing/article/6016-30-aliments-dangereux-pour-nos-chiens-et-chats

Haykel, si vous ouvrez une page spéciale pour les soins des compagnons à quatre pattes, vos visiteurs et abonnés pourraient partager leurs expériences et s'entr'aider. La vie de nos compagnons la valent bien!?
J'ai collecté et inventé des recettes de cuisine pour chats ainsi que trouvé des modes de cuisson pour gagner du temps sans préjudice pour la qualité et la variété.
Certainement il y a foule d'expériences et d'observations que chacun pourrait communiquer à travers une page dédiée.
Qu'en pensez-vous?

Écrit par : Beatrix | 26/10/2014

Les commentaires sont fermés.