27/07/2013

"Desstres ton maillot" aux Bains des Pâquis!

IMG_7774-sssssssss.jpgExcellente initiative de l’association Desstres qui a animé la journée du samedi 27 juillet les Bains des Pâquis. Aller vers le public pour l’initier à l’art du graffiti tout en occupant les lieux avec une animation musicale, du Body Painting et un atelier de cirque. Tel est le but de cet évènement. Un joli programme qui a commencé à 13h00 pour se terminer tard vers 22h00. Le public présent en nombre, chaleur oblige a apprécié et a participé aux réjouissances. Une opération à renouveler autant de fois au nom de la vulgarisation du graffiti genevois et autres arts urbains. Pendant cette journée à laquelle on a donné le nom de “Desstres ton maillot” (un jeu de mot pour rappeler le nom de l'organisateur) quatre fresques de graffiti ont vu le jour devant une assistance intéressée. En photos quelques moments forts de cette journée.

IMG_7773-sssssssss.jpg

IMG_7780-sssssssss.jpg

IMG_7782-sssssssss.jpg

IMG_7801-sssssssss.jpg

IMG_7784-sssssssss.jpg

IMG_7786-sssssssss.jpg

IMG_7787-sssssssss.jpg

IMG_7790-sssssssss.jpg

IMG_7792-sssssssss.jpg

IMG_7793-sssssssss.jpg

IMG_7795-sssssssss.jpg

IMG_7794-sssssssss.jpg

Et demain est un autre jour!

23:41 Écrit par Haykel dans Culture, Genève, genève,les rues de genève, graffiti | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : graffiti genève, desstres | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Je partage l'engouement. La magie du lieu et l'ambiance qui s'en dégage : unique! Dommage qu'on ne se soit pas croisés...

Écrit par : Micheline P. | 28/07/2013

Sacrément doués ces graffiteurs, si seulement ils avaient tous autant de talent.

Ils devraient donner des cours à tous ceux qui envahissent nos murs de choses immondes et qui augmentent les charges des locataires :-)

Écrit par : Jmemêledetout | 28/07/2013

Merci d'être passé et surtout content de s'être enfin rencontrer. Entre personne qui participons activement à la mise en avant de la culture.

@jememêledetout : sachez qu'il y a une quantité de bons graffeurs à Genève. Le problème se sont les murs et surtout la frilosité des instances, tant etatique que privé pour nous soutenir ou meme payer un cachet pour un artiste. N'étant pas fan de la formulation "ils devraient" je précise que notre association, si vous avez fait un tour, n'est pas de donner des cours mais de promouvoir l'art urbain. Pour répondre aussi à votre affirmation, il faudrait aussi que les associations de locataire ou régie arrête de nous demander de réaliser des fresques sans vouloir payer l'artiste. Une fresque bien réalisé aura moins de chance de se faire recouvrir (toyer comme on dit dans le milieu).
Enfin, ne pas confondre le graff et le tag qui sont deux choses totalement différentes.

Écrit par : Plumenoire | 30/07/2013

Les commentaires sont fermés.