26/07/2013

Tunisie: Hommage à Genève à Mohamed Brahmi

IMG_7025-sssssssss.jpgAu lendemain de l’assassinant de Mohamed Brahmi, leader du Courant Populaire (CP),  dirigeant du Front Populaire (FP) et membre de l’Assemblée nationale constituante (ANC) une manifestation a eu lieu vendredi 26 juillet à Genève à 18h00 heure (17h00 heure de Tunis) devant la Poste de la Rue du Mont-Blanc.
A l’appel de la Coordination en Suisse du Front Populaire, de l’Association des Tunisiennes et Tunisiens en Suisse et du parti politique Suisse Solidarité une soixantaine de personnes a tenu a rendre hommage au défunt Mohamed Brahmi, victime d’un assassinat politique qui survient moins de six mois après l’attentat meurtrier contre un autre membre du Front Populaire (une coalition de partis de gauche), le militant Chokri Belaid. Même mode opératoire, même arme, même crime qui restent tous deux impunis pour l’instant. Deux grands hommes qui se sont élevés contre l’obscurantisme et l’immobilisme caractérisant actuellement le pouvoir régnant en Tunisie et ils l’ont payé de leur vie.
Sans titre-16.jpgDe passage à Genève pour une réunion des Droit de l’homme aux Nations Unies, l’éminent juriste Yadh Ben Achour s’est confié au micro de Kapitalis. Pour lui, il n’ y a aucun doute sur les raisons et les buts des 2 assassinants politiques que vient de vivre la Tunisie. Il faut chercher les coupables chez les radicaux à l’idéologie théocratique qui sont viscéralement dérangés par l’extraordinaire expérience tunisienne avec son lot de libéralisme politique et sa formidable liberté d’expression. L’ancien Président de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution tunisienne ajoute qu’il faut maintenant se rassembler, se réunir et éviter les divisions pour ne pas aboutir à une guerre civile. Avant de conclure sur le véritable problème qui gangrène la société tunisienne à savoir la sécurité. IMG_7030-sssssssss.jpgEt c’est à cause de ce fléau que le pays est entrain de perdre des politiciens valeureux… Quelques minutes avant dans son allocution Yadh Ben Achour a déclaré que Mohamed Brahmi représente toutes les valeurs aux quelles il a adhéré toute sa vie et que la mort des ces deux hommes au nom d’une valeur qui s’appelle liberté ne sera jamais oubliée.
Mohamed Brahmi, Chokri Belaid les nouveaux martyres postrévolutionnaire!

123.jpg

Sans titre.jpg

IMG_6994-sssssssss.jpg

IMG_7000-sssssssss.jpg

IMG_7001-sssssssss.jpg

IMG_7002-sssssssss.jpg

IMG_7009-sssssssss.jpg

IMG_7010-sssssssss.jpg

IMG_7011-sssssssss.jpg

IMG_7012-sssssssss.jpg

IMG_7014-sssssssss.jpg

IMG_7015-sssssssss.jpg

IMG_7017-sssssssss.jpg

IMG_7018-sssssssss.jpg

IMG_7019-sssssssss.jpg

IMG_7020-sssssssss.jpg

IMG_7021-sssssssss.jpg

IMG_7022-sssssssss.jpg

IMG_7023-sssssssss.jpg

IMG_7024-sssssssss.jpg

IMG_7031-sssssssss.jpg

IMG_7037-sssssssss.jpg

IMG_7038-sssssssss.jpg

Sans titre-6.jpg

Sans titre-26.jpg

IMG_7033-sssssssss.jpg

IMG_7041-sssssssss.jpg

IMG_6998-sssssssss.jpg

IMG_7043-sssssssss.jpg

 

 

 

Et demain est un autre jour!

Les commentaires sont fermés.