28/06/2013

Nos politiciens et le stationnement illicite, un exemple a ne pas suivre!

2-sssssssss.jpgEric Stauffer, Maire d’Onex et candidat au Grand Conseil n’aime pas la marche. Après l’épisode de sa moto qu’il stationnait en toute illégalité dans la cour de l’Hôtel de Ville, il vient de récidiver en parquant son 4x4 sur une piste réservée aux vélos. Et ce n'est pas la première fois! La scène que j’ai mémorisé hier est assez ahurissante. Elle a eu lieu pendant la manifestation organisée par la FéGAPH pour soutenir les handicapés. Entre le passage des adeptes du vélo, et les automobilistes qui viennent en sens inverse, la manifestation a été longuement perturbée. Des gendarmes venus vérifier l’autorisation de la dite manifestation n’ont rien fait pour déplacer la voiture ou 1-sssssssss.jpgamender le contrevenant. Sur son mur Facebook le conseiller municipal Cyril Mizrahi, Président du FéGAPH et organisateur du rassemblement s’interroge sur l’impunité dont jouit le Président d’honneur du MCG, Eric Stauffer. Voici le texte qu’il a publié sur son mur: “
Aujourd'hui, une fois encore, le député Eric Stauffer a garé sans aucune gêne son 4x4 noir devant le Grand Conseil, à un endroit dévolu à une piste cyclable. Alors que des pandores sont là pour contrôler que les personnes handicapées et leurs proches venus manifester ont bien une autorisation en bonne et due forme, personne, pas même Pierre Maudet qui passe par là, ne semble s'offusquer du véhiculIMG_120ss6-sssssssss.jpge qui occupe le domaine public sans la moindre autorisation, et de manière si accrue que tant la manifestation dûment autorisée que la circulation dans la rue de l'Hôtel-de-Ville se trouvent entravés et la sécurité des usagers compromise. Visiblement, certains élus MCG bien en vue se sentent au-dessus des lois, et cela semble être rentré dans la norme. Finalement, prévenu semble-t-il par un policier, M. Stauffer a daigné déplacer son auto, et n'a donc pas été amendé.”
Visiblement Eric Stauffer n’est pas le seul partisan du stationnement illicite. Un autre membre du MCG, le conseiller municipal Carlos Medeiros n’aime pas également la marche. Le 20 juin dernier il a parqué la voiture avec laquelle il est arrivé à la vieille ville sur une place réservée aux taxis…Une Ferrari sur un lieu de stationnement pour taxi, sans aucun doute les touristes ont apprécié et pris des photos de cette scène insolite.
4-sssssssss.jpgPendant la campagne électorale des voitures du MCG stationnent en toute impunité sur la Place du Molard. Dernièrement mon objectif a saisi sur ce même endroit une autre voiture sur le stand de l’UDC.
Je le répète encore une fois: on a les politiciens qu’on mérite! Et comme modèle pour la population genevoise certains de nos élites sont un bon exemple à ne surtout pas suivre! En effet, ce sentiment d’impunité qu’ils nous renvoie est synonyme qu’ils sont au dessus des lois qu’ils ont pourtant promulgué!

Et demain est un autre jour!

16:35 Écrit par Haykel dans genève,les rues de genève | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : eric stauffer, carlos medeiros, mcg, udc, cyril mezrahi | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

le fameux faites comme je dis mais surtout pas comme je fais semble une vraie pandémie intercantonale!

Écrit par : lovsmeralda | 28/06/2013

En bons frimeurs qu'ils sont, je pense que leur but est surtout que la populace puisse voir leur beau véhicule, preuve ostentatoire de leur réussite dont ils sont si fiers !!!
Et si par le plus grand des hasards, la maréchaussée venait à faire son travail, on aurait là un bon motif pour crier au complot...

Écrit par : Lulu | 28/06/2013

" Eric Stauffer n'aime pas la marche à pied..." Pourquoi à pied... il n'aime pas la marche me semble suffisant. On ne marche qu'à pied...

Écrit par : Ivan Skyvol | 29/06/2013

Bien vu Ivan je corrige

Écrit par : Haykel | 29/06/2013

Peut-être sont-ils handicapés ? :-)

Cotisons-nous et offrons-leur un scooter électrique 4 roues sans suspension, sans dossier réglable et dont le tableau de bord électrique n'est pas étanche (sic) et oblige les handicapés à manipuler les commandes sur un sac en plastique chaque fois qu'il pleut, ils pourront ainsi expérimenter l'effet des rampes de trottoir genevoises sur leur ossature et colonne vertébrale, les super-marchés qui n'ont même pas d'accès, les ascenseurs trop petits,la lourdeur des portes qui n'ont pas de cale, les boutons de feux aux passages cloutés inatteignables, etc...

Ils pourront ainsi laisser leur 4/4 et Ferrari au garage, bien à l'abri des regards indiscrets sur leur manque de civilité, d'absence de respect humain et d'impunité.

Écrit par : Jmemêledetout | 30/06/2013

@ Cher Monsieur Haykel,peut-être que ce politicien cherchait à montrer au peuple qu'eux mêmes savent contrevenir à des ordres absurdes.On l'a vu chez vous avec les déchetteries,tous allaient en dehors des heures.
C'est vrai qu'en Suisse le peuple est bon mouton et prend peur à la première alerte ,amendes en tous genres et certains savent en rajouter pour encore mieux faire pression sur les pinguins que nous sommes tous.
Lire la peur dans les yeux des victimes contribuables,est un art que le tonton Adolphe et ses sbires savaient pratiquer avec subtilité.
D'autres ont dû tirer profit de cet esclavage en inventant celui des déchets qui rapportent gros mais en faisant augmenter les impots,sinon c'est qu'il y a vraiment anguille sous roche.
De notre temps les hommes en *avaient*. ne se laissaient pas manipuler de la sorte ,ne couraient pas à la moindre menace d'amende très souvent paroles en l'air juste pour encore mieux enfoncer le clou de la peur chez le plus grand nombre de citoyens, grâce aussi à certains médias trop heureux de pouvoir nourrir un coin de page blanche
Ceux édictant ces réglements ,sans l'aval du peuple savent très bien comment jouer avec et sur les émotions,de vrais mythomanes malheureusement qui ont compris comment s'enrichir surtout cérébralement de la peur d'autrui
Concernant en *avaient* ne le prenez pas mal c'est une vieille expression qui dit bien ce qu'elle veut dire mais n'est pas une atteinte personnelle
toute belle journée pour Vous et merci pour votre blog

Écrit par : lovsmeralda | 04/07/2013

@Haykel,je me permets de rajouter ceci.Si vous saviez nous l'ancienne génération ,les fameux ringards comme nous avons plaisir à déroger à de nombreux ordres qui avaient été effacés de la mémoire du monde grâce aux technologies intelligentes ,celles qui offraient du travail et n'abrutissaient pas les neurones des humains comme de nos jours ou la majorité d'entre eux n'arrivent bientôt plus à faire la différence entre le faux et le vrai
Et puis la fameuse phrase ,redevenez des enfants,ah qu'il fait bon l'appliquer surtout si on ne vieilli pas dans sa tête /rire

Écrit par : lovsmeralda | 04/07/2013

Ils cesseront rapidement de se parquer illicitement, si à chaque fois que leur véhicule est mal garé un citoyen raye ou cabosse leur rutilante voiture qui n'a rien à faire là où elle est... vu que la police ne fait pas son job (du moins pas contre leur supposés amis/défenseurs).

Aux citoyend lambda, les amendes.
Aux "monsieur j'ai manifestement des passe-droit ou des potes chez les flics", les rayures et les bosses sur la carroserie.
Ce ne serait que justice non?

Écrit par : Pierre Roche | 04/07/2013

@Pierre Roche,ce que vous dites est on ne peut plus juste.Cependant je dois rajouter ceci,par le terme désobéissance il en existe une raffinée,discrète celle que tout scout déjanté a appris dans sa vieille jeunesse. Silence, botus on paie ses impôts enfin tous ses dûs à l'état et aussi discrètement qu'une mouche, on vit son quotidien mais sans l'afficher sur tous les toits
Le grand mal de ce siècle vient qu'il suffit qu'un voisin pète pour en faire une affaire d'état et sitôt écrit dans la presse il y en a pour des semaines et des articles à paraitre de quoi rendre le climat relationnel des plus détestables.
Avant c'était silence, on marche, on vit en adaptant sa manière d'être grâce aux précepts des anciens et surtout on ferme sa sphère privée aux curieux et hypocrites qui n'attendent qu'un faux pas de votre part pour en faire une affaire d'Etat.
Surtout ceux qui sont en bisbille avec leur commune, eux agissent comme dans le jeu de la meute quitte à inventer un petit rien pour happer votre attention et ensuite tchao une fois à bord vous vous y retrouverez comme Jean devant en vous posant la question, mais c'est quoi ce Titanic ?
On avait pas internet mais les sales langues, commères existaient déjà!

Écrit par : lovsmeralda | 04/07/2013

Les commentaires sont fermés.