21/06/2013

Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (11)!

IMGP6524-sssssssss.jpgJeudi 20 juin. Dix septième jour de sit-in sur la Place des Nations. Je ne sais pas où vous étiez quand le déluge et la grêle se sont abattus sur Genève l’après-midi du 20 juin. Tout ce dont je suis sûr et certain est que notre ami Eric a vécu cette catastrophe naturelle en première loge à ciel ouvert devant le siège de l’ONU. Je suis arrivé sur place environ 40 minutes après le spectacle céleste qui a impressionné et surtout paralysé toute une ville. Eric, le pauvre a mal vécu cet épisode météorologique. Je l’ai retrouvé recroquevillé sur lui même sous sa tente déchirée par les IMGP6526-sssssssss.jpggrêle sur un matelas mouillé. Tout détrempé et tremblant de froid il a été surpris par l’intensité et le flux continuel des grêlons au point de sauter dans le vide de sa chaise et de ramper jusqu’à sa tente. Avec l’aide d’autres amis d’Eric la mobilisation a fait le nécessaire. Changement de vêtements, réconfort, repas chaud, nouvelle tente et nouveau matelas. Remis sur pied et requinquer Eric Grassien a rapidement retrouvé son sourire légendaire ainsi que sa bonne humeur. Moi, je suis à bout, les autres bénévoles aussi. Quant à la Ville de Genève elle ne se presse toujours pas afin de trouver une solution au problème de cet handicapé. Les appareils photos et les caméras continueront à mémoriser la grande chaise de la Place des Nations avec juste en dessous une tâche noire incompréhensible pour les touristes qui pensent à tort que la citée de Calvin qui abrite le siège de la Croix-Rouge est une ville d’entraide qui s’occupe de ses handicapés! A suivre!

PS: vendredi 21 juin, le fauteuil électrique d'Eric a pris l'eau hier et ne fonctionne plus. Besoin d'un électricien bénévole d'urgence. On ne sait pas comment on va faire pour emmener Eric jusqu'aux toilettes qui sont à une trentaine de mètres de son campement!!!! SOS, SOS, SOS...

PS 2: Il est 14h l'hospice général vient d'envoyer un réparateur. Eric aura un fauteuil de remplacement ce soir.


IMGP6527-sssssssss.jpg

IMGP6548-sssssssss.jpg

IMGP6549-sssssssss.jpg

IMGP6532-sssssssss.jpg

IMGP6536-sssssssss.jpg

IMGP6540-sssssssss.jpg

IMGP6546-sssssssss.jpg

IMGP6547-sssssssss.jpg

 

IMGP6550-sssssssss.jpg

IMGP6551-sssssssss.jpg

IMGP6553-sssssssss.jpg

IMGP6569-sssssssss.jpg

IMGP6570-sssssssss.jpg

IMGP6574-sssssssss.jpg

IMGP6575-sssssssss.jpg

IMGP6577-sssssssss.jpg

IMGP6580-sssssssss.jpg

IMGP6584-sssssssss.jpg

IMGP6587-sssssssss.jpg

En rapport avec cette note!

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (2)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (3)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (4)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (5)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (6)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (7)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (8)!

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (9)!"

"Il faut sauver le handicapé Eric Grassien (10)!"

Page facebook ici

Et demain est un autre jour!

12:10 Écrit par Haykel dans eric grassien, Genève, genève,les rues de genève, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (3) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

"Quant à la Ville de Genève elle ne se presse toujours pas afin de trouver une solution au problème de cet handicapé."

Il avait la solution: une place disponible dans un foyer.

Il n'en a pas voulu à cause des horaires... Peut-être est-il temps de l'accepter (ce qui n'empêche pas de chercher ailleurs par la suite)?

Tout comme il est temps de se rendre compte que galérer pour trouver un toit adéquat est le lot de tous et pas seulement des/d'un handicapé(s). Et que nous aussi, valides, on a dû ou doit se contenter d'un logement inadéquat/de misère faute de mieux en attendant de trouver quelque chose de plus convenable.

Écrit par : Pierre Roche | 21/06/2013

@Pierre Roche

Vous semblez ignorer que les appartements avec accès pour handicapé sont loués à des personnes valides en priorité dans ce Canton... et quand je dis accès, cela ne veut pas dire accès aux scooter électriques 4 roues pour handicapés, car les normes sont à revoir entièrement. Impossibilité d'entrer dans l'ascenseur ou de manoeuvrer dans les couloirs devant les portes des appartements, ni de local à disposition pour les mettre à l'abri au rez et les recharger. Les fauteuils eux, passent, mais attribués à d'autres, parce que les régies envoient leur dossier mis à l'abri dans un tiroir en attente de corruption.

Quant aux appartements adaptés... ont peut les compter sur les doigts d'une main, c'est encore pire.

Vous aimeriez vous que l'on vous parque dans un foyer qui ne vous laisse aucune liberté d'action ?

Ce Monsieur a raison, il résiste à l'ineptie de nos élus, incapables de gérer le problème et s'en fichant royalement.

Suffit de voir comment les rampes de trottoir sont construites avec des véhicules handicapés sans suspension qui génèrent 50 chocs violents dans la colonne vertébrale juste pour aller faire ses courses ou à la poste.

Un handicapé qui souffre constamment Monsieur, ne devrait pas avoir à galérer en plus du reste pour trouver un logement adéquat. Point barre.

Écrit par : Jmemêledetout | 23/06/2013

J'approuve absolument le commentaire de Jmemêledetout. En outre j'ai moi-même été témoin à Genève de ces trottoirs avec des rampes inaccessibles aux véhicules pour handicapés.

Écrit par : fanfanchatblanc | 24/06/2013

Les commentaires sont fermés.