21/09/2012

La photo du jour: le Jet d’eau célèbre la paix!

A.jpg

En ce 21 septembre 2012, le Jet d’eau vire au bleu pour accompagner et célébrer la Journée internationale de la paix. “Une paix durable”, c’est du moins ce que souhaite  le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon…Une utopie, un souhait irréalisable, un rêve de diplomate sans lendemain. Ce vendredi 21 septembre 2012, la paix est une chimère qui donne du travail à de nombreux fonctionnaires internationaux qui vivent confortablement à Genève. Et pour leur faire plaisir et rappeler au reste du monde leur inutilité notre Jet d’eau se colore une fois par année en bleu, couleur sensée interprétée le rêve pour certains ou encore la défaite et les ennuis comme pour les tribus Cherokees d’Amérique du Nord! Revenant sur terre pour signaler l’état des lieux de cette journée internationale de la paix. En Syrie on continue le massacre sans fin des civils, à travers le monde des émeutes sanglantes et meurtrières à cause d’un film islamophobe et des caricatures tout autant qui ne font rire que leurs auteurs, tension entre chinois et japonais qui se disputent les îles Senkaku, 4 morts à la frontière entre l’Egypte et Israël, 7 autres morts suite à des attaques en Côte d’Ivoire…et la liste est encore longue! C’est la journée internationale de la paix, nous dit-on! Et le Jet d’eau ce soir est en bleu pour nous le rappeler!

D'autres photos du jour ici

Et demain est un autre jour!

Commentaires

"Ce vendredi 21 septembre 2012, la paix est une chimère qui donne du travail à de nombreux fonctionnaires internationaux qui vivent confortablement à Genève. Et pour leur faire plaisir et rappeler au reste du monde leur inutilité notre Jet d’eau se colore une fois par année en bleu, couleur sensée interpréter le rêve pour certains ou encore la défaite et les ennuis comme pour les tribus Cherokees d’Amérique du Nord!

Mettre tous les fonctionnaires dans le même panier me paraît un peu excessif. En parlant de l'ONU, le général de Gaulle l'avait appelée "le machin". Il faut néanmoins se féliciter que le machin existe sans quoi l'état du monde pourrait être bien pire que ce qu'il est !

Quant à la paix - qu'on l'appelle chimère ou utopie - il vaudra toujours la peine de l'encourager et de la traquer. Avec Guillaume le Taciturne il importe de répéter sans relâche ."il n'est point nécessaire d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer."

Cordialement

Écrit par : Michel Sommer | 22/09/2012

Les commentaires sont fermés.