31/08/2012

On se lève tous pour Pierre Maudet, la nouvelle superstar du canton!

Maudet-ssssss1111.jpgLes médias sont unanimes. Un plébiscite totale. Un soutien inconditionnel et un amour  indéfectible. Il suffit de regarder la une des quotidiens du jour pour réaliser le triomphe que connaît actuellement l’ex maire de Genève. Le nouveau conseiller d‘Etat, Pierre Maudet ratisse large. Articles dithyrambiques, hommage au politicien qui vient de faire ses premiers pas dans un département difficile à gérer. Une nouvelle image à restaurer auprès de la population et un message claire et ferme à destination des délinquants. Agir et occuper le terrain…médiatique en attendant les premiers résultats. Genève tient  son nouveau chérif. Combien durera la lune de miel? Allez les paris sont ouverts. Connaissant l’homme et son parcours il est fort à parier que le nouveau venu à l’Hôtel de Ville marquera de son empreinte son mandant. Pierre Maudet n’a pas raté son entrée maintenant place aux résultats. Après la chasse aux tags, aux graffitis, à l’affichage et aux débarras sauvages la traque se poursuit sur le terrain de la sécurité.
Pas une seule voix dissonante, pas une critique, pas le moindre reproche, Pierre Maudet bénéficie d’un capital confiance qu’il sera difficile d’égratigner. Dans ce bonheur béat pas une seule ombre au tableau. Ce succès il le vaut bien et son équipe de communication aussi!

Lire mes précédentes notes sur Pierre Maudet ici

Et demain est un autre jour!

15:02 Écrit par Haykel dans Pierre Maudet | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : pierre maudet, médias | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Génial, sauf que concrètement sur le terrain, rien ne va changer :
- les effectifs de la police vont a peine varier
- nos frontières sont toujours aussi ouvertes
- les peines infligées par notre justices inférieures au pays voisin

Écrit par : Djinus | 31/08/2012

Son bilan catastrophique en ville de Genève laisse présager que l'échec est inéluctable.

Écrit par : Amar | 31/08/2012

Les commentaires sont fermés.