09/03/2012

HOMMAGE A LA FEMME... par Hafid Ouardiri

162008018.jpgSœur, mère, épouse et femme avant tout,

Le 8 mars t’es dédié.

C’est peu pour toi,

Car tous les jours et toutes les nuits sont à toi.

Je voudrai te dire beaucoup avec peu de mots.

Tu es celle par qui l’amour fleurit

Et de toi jaillit la vie.

Tu es par nature la Nature.

Tu es sensible, sensée, ingénue, sympathique

Et ta piété est radieuse,

Tu ne plais pas aux fanatiques.

Honte à ceux qui te séquestrent

Derrière leurs murs.

Dieu t’a créé libre,

T’entraver c’est Lui faire insulte et briser le primordial équilibre.

Tu es l’harmonie qui parfume notre souffle

Sans quoi il s’éteindrait dans le vide.

Tu es l’écrin de nos rêves les plus secrets

Et le miel de nos désirs mystiques les plus discrets.

Si parfois il t’arrive d’être perfide,

C’est à cause de la lâcheté de l’homme que je suis.

Oui, mon cœur saigne, il est meurtri,

Lorsque je te vois vendre ta précieuse chaire

A cette horde de vicieux qui font la queue sur les trottoirs

Exhibant leur vulgaire virilité,

Ils viennent cracher en toi leurs puantes glaires

Pour se satisfaire…

Ils piétinent ta dignité de sœur et de mère et de femme avant tout,

Pour gaver leurs égos

En criant à qui veut l’entendre,

Qu’hommes et femmes nous sommes égaux.

Abominable mensonge de ces machos.

Et que dire lorsque tu es suspendue vive

Aux crocs des « maquereaux »?

Dommage…

Au lieu de la tendresse,

Ils t’emprisonnent dans leurs mortelles détresses.

Femme,

Que serai-je sans toi?

Sinon une tache de sperme sèche

Sur le pantalon de mon honorable père.

Hafid Ouardiri A l’occasion de la Journée de la femme le 8 mars 2012
Illustration: © illustrez-vous - Fotolia.com

Et demain est un autre jour!

14:05 Écrit par Haykel dans Femmes, Fête, Société - People | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : journée de la femme, hafid ouardiri | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Un ardent défenseur de l'Islam en défenseur de la femme? Genève, ville de paradoxes! Voilée, quand même, c'est la moindre de choses: on prend ses précautions vis-à-vis de l'autorité religieuse.

Écrit par : Mère-Grand | 10/03/2012

Bonjour,
je viens de découvrir votre blog et je voulais simplement vous dire que c'est un bel hommage aux femmes que vous avez partagé.

Antoun Sehnaoui

Écrit par : Antoun Sehnaoui | 14/03/2012

Très jolie poésie, bonne fête à toutes les femmes même si mon commentaire est un peut tard, merci!

Écrit par : faire part | 15/03/2012

Merci pour vos sympathiques commentaires. Le texte est de moi mais l'illustration est de Monsieur Haykel. Je suis libre et je n'ai aucune précaution à prendre à l'égard des religieux. A bon entendeur, salut.

Écrit par : ouardiri | 29/03/2012

Les commentaires sont fermés.