14/12/2011

Une fin de semaine militante à Genève!

DSC07214-ssssss1111.jpgLa 8ème réunion interministérielle  de l’OMC qui se déroulera samedi 17 décembre au Centre International de Conférences (CICG) à Genève mobilise déjà les militants de gauche, les syndicalistes et les anti-capitalistes. Pas moins de 10 associations, syndicats et un parti politique (SolidaritéS) vont essayer à partir de demain et durant deux jours de faire entendre leur voix contre une  nouvelle “libéralisation” annoncée par les Etats-Unis au profit des transnationales dans un climat de crise économique mondiale. Plusieurs représentants des mouvements sociaux vont faire le voyage à Genève pour mettre la pression sur l’OMC. En attendant le rendez-vous du 15 au 17 décembre qui se tiendra sous une tente pas loin du CICG, ce mouvement militant appelé “Occupy OMC” (Mouvement des indignés Genevois pour un mouvement Global) a placardé à travers plusieurs rues de la ville une affiche sur laquelle est indiqué le programme des deux jours ponctué par un grand rassemblement populaire contre l’OMC samedi à 14h00. En détails, il y aura une conférence de presse, meeting, ateliers, groupes de discutions, débats et d’autres animations. Les signataires de ce rassemblement sont: ATTAC, CADTM, CGAS, Occupy Geneva, Coordination Climat Justice Sociale, Comité FSL, Gauche Anticapitaliste, SIT, Solidarités, Unia, Uniterre…Par ailleurs et toujours dans le mouvement de contestation, demain aura lieu une manifestation de la fonction publique à l’appel du cartel intersyndical et vendredi sera organisé une chaîne humaine pour les réfugiés du camp Achraf. Une fin de semaine chargée pour les gendarmes et les militants. En cette fin d’année les manifestations ne connaissement pas de crise! Pardonnez cette chute, c’est un jeu de “maux”, pardon un jeu de mot inspiré du malaise actuel!

DSC07213-ssssss1111.jpg
Et demain est un autre jour!

Commentaires

Aujourd'hui à 1630 dans le quartier des vernets, la fonction publique montre l'exemple auprès de la population et la gendarmerie privilégiée s'associe au chaos routier provoqué par cette manifestation.

C'est démocratique de manifester mais pas de se foutre du citoyen qui lui travail plus de 40 heures et n'a pas sa place de travail garantis.

Honte à vous

Écrit par : Patrick | 15/12/2011

Les commentaires sont fermés.