06/12/2011

Votre quart d’heure est arrivé…

Sans titre-ssssss1111.jpgIl est passé 18h00 nous sommes mardi 6 décembre entre le Métro-Shopping et la gare de Cornavin. Les pendulaires se croisent dans un ballet incessant qui ne semble pas s’arrêter. Les partants d’un côté, les arrivants de l’autre s’entremêlent  sans forcement se toucher. Au milieu de ce brouhaha stressant des bénévoles de tout âge distribuent un journal gratuit avec une barre de chocolat pour remercier les indécis et tenter les trop pressés.
Le journal porte le titre de “Quart d’heure” coédité par Alliance Presse, Jeunesse en mission et Campus pour le christ. Distribué à 160.000 exemplaires ce journal bien tenu s’adresse vous l’avez compris à tous ceux et à celles qui fêtent Noël. Un titre à la une a attiré mon attention: “2012, la fin du monde? Sondage sur la fin du monde et sur l’au-delà”. Vaste programme où il est question de la survie de l’humanité, proportion gardée.  Mais malheureusement ou heureusement notre avenir reste incertain avec ce sondage de l’Institut Link. Et c’est tant mieux, que cela ne déplaise au calendrier Maya qui annonce la fin du monde pour le 21 décembre 2012. “Je veux vivre” dit une chanson de Faudel!
Pour résumer: après la fin de l’univers 52,40% pensent que “tout retournera au néant”, 22.10% que “dieu jugera les individus”, que 14.70%  ne donnent pas de réponse parce qu’ils ne se sont jamais posé la question, que 10.70% de “rêveurs et optimistes béats” je ne parle pas de naïfs que “tout le monde ira au paradis”, que 1% des Suisses font confiance au calendrier Maya (rendez-vous le 22 décembre 2012), que 55.70% sont convaincus que l’histoire de Noël est fidèle à la réalité historique…oui il y en a qui croient dur comme fer que le Père Noël traité injustement d’ordure existe bel et bien mais dans l’imaginaire…des crédules.
Le sondage de l’”Au-delà “, loin d’être convaincant ne fait pas peur…aux endurcis qui ont renoncé à croire au miracle du Père Noël. Dommage que nous n’avons aucune information sur le nombre des sondés, de leur statut social, de leur moyenne d’âge, de leur niveau scolaire… Pour obtenir ce genre de détails faut-il attendre le prochain numéro de “Quart d’heure” qui sortira si dieu le veut l’année prochaine à la même période juste quelques jours avant le désastre annoncé? Qui vivra verra…la fin du monde!

Et demain est un autre jour!

23:55 Écrit par Haykel dans genève,les rues de genève, Société - People | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noël, journal quart d'heure | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.