30/11/2011

Des “Parfums du Maghreb” embaument l’espace de 3 jours Genève!

Sans titre.jpgTrois jours de musique arabo-andalouse à Genève, c’est tellement rare qu’il faut le signaler. Du 1er au 3 décembre les Ateliers d’ethnomusicologie organisent trois soirées de musiques traditionnelles remis au goût du jour avec des artistes maghrébins à la Salle Alhambra qui a déjà accueillie on se souvient le 8 avril dernier un concert de soutien à la révolution tunisienne à l’initiative de l’association “Citoyens solidarités”. Cette série de concerts portera le titre: “Parfums du Maghreb” pour souligner la diversité de cette musique traditionnelle et verra la participation de deux marocaines Hadda Ouakki (chant tamazight de l'Atlas) et  Touria Hadraoui  (melhoun et chants soufis), l’algérien Salim Fergani (musique andalouse de Constantine) et la tunisienne, la talentueuse Yousra Dhahbi (malouf). Cette dernière est une virtuose  joueuse de luth qui a fait ses preuves en Tunisie et à travers de nombreux pays à l’étranger. Elle a déjà évolué gracieusement à Genève lors du concert caritatif dédié à la ville de Thela. Les organisateurs sont tellement conquis par le talent de Yousra Dhahbi qu’ils lui ont consacré l’affiche de ce mini festival qui bénéficie entre autre du soutien de la Ville de Genève. Le documentaire “Nûba d’or et de lumière” de Dizza Genini  sera projeté en marge  de ces rencontres musicales qui connaitront une table ronde au programme et au titre évocateur: “Les artistes à l’heure des printemps arabes” avec la participation des intervenants suivants: Soraya Ksontini / Chanteuse (Tunisie/Suisse), Medhdi Haddab / Musicien (Algérie/France), Reda Benkirane / Sociologue (Maroc/Suisse) Izza Genini / Cinéaste (Maroc). Ah le printemps arabe!

Sans titre-12-ssssss1111.jpg
Et demain est un autre jour!

Les commentaires sont fermés.