19/11/2011

Oskar Freysinger candidat à la vice-présidence de l’UDC ! par Karl Grünberg

299453_2419849504703_1505378376_32594634_1686880874_n.jpgDes faits. Des noms. Des dates.
La direction du plus grand parti gouvernemental suisse s’ouvrira-t-elle à un raciste déclaré ?
Au porte-parole suisse de l’islamophobie européenne ?
Pour Oskar Freysinger l’islam est génétique, des mondialistes - des Sages de Sion? - complotent contre les peuples, le bradage de la race blanche provoque une situation de guerre civile(voir ici). Le 26 septembre 2011, il annonce à la Tribune de Genève sa disponibilité pour la vice-présidence de l’UDC, et confirme le 25 octobre sa candidature à la Télévision Suisse romande.
S’il appartient à l’UDC de désigner ses responsables, il nous appartient de prendre position! Oskar Freysinger n’a pas sa place à la présidence du plus grand parti de Suisse.

Le site Novopress du Bloc identitaire français a posté l’an dernier une vidéo interview où il défend «des millénaires de culture occidentale et judéo-chrétienne» et veut régénérer les peuples européens soumis aux adeptes d’un dogme globalisateur qui manipuleraient l’islam pour «détruire l’identité, les frontières, les systèmes immunitaires des Etats-nations et créer une sorte de magma global pour détenir le pouvoir démesuré qu’ils convoitent»
Oskar.jpgLes groupes néonazis sont connus pour tenir de tels propos. Entre 1998 et 2004, ACOR SOS Racisme s’est associée au réalisateur Daniel Schweizer pour faire connaître son travail documentaire sur les nouvelles formes du racisme; sur leur impact auprès de milieux alors minoritaires (Skin or Die, Skinhead Attitude, White Terror).
Alors, les hammerskins organisaient des concerts clandestins pour diffuser les propos qu’Oskar Freysinger tient aujourd’hui ouvertement. Alors, les pouvoirs publics les interdisaient lorsqu’ils en étaient informés.
Le porte-drapeau victorieux de l’initiative contre la construction de minarets en Suisse, coqueluche des médias, se pavane sur des plateaux télé qui l’accueillent jusqu’à plus soif et fait carrière en professant son racisme.
Il ne doit pas être interdit, mais combattu. ACOR SOS Racisme appelle à développer la volonté politique de combattre le racisme.
Automne 2011, toile de fond
Ses bailleurs de fonds spéculent sur les parts de marché et l’UDC sur la «part électorale». Il espérait 30% des suffrages aux élections de 2011, il tombe à 26,6%, reculant de 2,3% par rapport à 2007. Si le Journal télévisé relève son score personnel, Freysinger est déçu. L’UDC a mené «une campagne trop centriste, trop molle». Il marque sa différence: «il faut être plus intelligent, plus malin, plus rusé» et espère «jouer un rôle plus important dans la direction du parti». Divergence au sommet? Pour le patron du parti, Christoph Blocher, son erreur est au contraire d’avoir péché par arrogance, d’en avoir trop voulu.
Cador de l’islamophobie européenne, familier du Vlaams Belang de Filip Dewinter (Belgique), de Geert Wilders (Hollande), star du Bloc Identitaire, de Riposte Laïque et du Front National en France, Oskar Freysinger est populaire en Suisse pour ses coups de gueule et sa dégaine d’animateur de camp de vacances. Sa vice-présidence, il la veut au moment où l’UDC, au nom de la concordance démocratique, revendique 2 des 7 sièges gouvernementaux. Le prend-on pour un bouffon? Ses excès dédouanent-ils ses concurrents? Son racisme sans complexe laisse indifférent. Sa vision politique devra être étudiée. Ici, nous le citons et vous invitons à le lire attentivement.
Islamophobie et passage à l’acte
Le 31 octobre, à la veille de la publication très annoncée de Charia Hebdo, un incendie apparemment criminel a brûlé Charlie Hebdo. Le buzz. Gouvernement français, opposition, opposition de l’opposition, tous bombent le torse, le regard tendu sur la ligne bleue des Vosges. L’islam ne passera pas, etc.
Jeudi 10 novembre, le feu ravage dans l’indifférence la mosquée de Montbéliard.
Vendredi 11 novembre le terrain de la future mosquée de Granges est souillé de déchets de porc. Granges et Montbéliard… sont proches de Wangen bei Olten.
«On n’a pas pu empêcher le minaret de Wangen bei Olten et c’est pour cette raison qu’on a réagi», expliquait Oskar Freysinger dans la vidéo-interview qu’a postée Novopress.
Le bouillant député n’y a pas mis le feu. «Il a longuement réfléchi, on butait contre la constitution, contre des lois, contre les conventions internationales. Lorsque vous n’avez pas d’autre angle d’attaque que ce que permet le juridisme moderne, le seul possible devient par définition le meilleur».
1.jpgPourquoi s’en prendre au minaret? «Le minaret n’étant pas une obligation doctrinale, il n’est pas nécessaire à la pratique de la foi et on ne peut pas nous accuser de les empêcher de pratiquer».
Pourquoi s’en prendre aux musulmans? «Parce que leur dogme est en contradiction flagrante avec l’Etat de droit».
Posture démocratique cocasse dans la bouche d’un homme qui explique comment tourner l’Etat de droit. «Ça nous a permis à travers ce symbole de donner un message qui a été très, très clairement entendu».
«En France, à peu près 6 millions de musulmans ont imposé partiellement leur loi dans certains ghettos la dégénérescence, je parle bien d’une dégénérescence, au niveau de l’Etat de droit et de la République, est tellement avancée que les corps d’autodéfense sont comme paralysés».
«La société occidentale a créé autour de l’islam une ceinture de protection comme celle que crée le corps autour de cellules cancéreuses. C’est lui-même qui produit les ceintures de protection et peu à peu l’organisme est bouffé et ne peut plus se défendre».
L’islam un cancer, une maladie mortelle? Oskar Freysinger est raciste. «Raciste? On parle de n’importe quoi, ça n’a rien à voir, depuis quand l’islam est-il une race - hin hin - ce n’est pas une race - hin hin - c’est un dogme politique». «Un mensonge bien formulé vaut mieux qu'une vérité mal exprimée», aime-t-il dire.
L’islam est génétique! Protégé pas sa précaution oratoire de la disposition pénale 261bis qui, en Suisse, réprime - mal - certaines manifestations du racisme, il développe sa «pensée», «la menace musulmane est démographique»!
«La France n’a plus le monopole du dernier village gaulois, d’Asterix et d’Obelix qui résistent à l’envahisseur, la Suisse l’a remplacée – comme nous sommes des Helvètes et donc des Celtes, ça ne pose aucun problème que nous ayons pris la place des Français dans le rôle des Gaulois qui préfèrent prendre leur destin en mains plutôt que de se le faire dicter par une lointaine Rome».
«Sans haine, sans frustration particulière, constater froidement puis agir».
Le constat? Oskar Freysinger invente l’existence d’un complot musulman qui «n’a pas caché sa stratégie imposée par le djihad: la volonté d’islamiser le monde. C’est leur vision du monde, ils jouent leur partition - et moi si j’étais musulman je ferais comme eux -j’essaierais d’éviter des attentats sur sol européen et j’avancerais au niveau de la démographie, avec la création de sociétés parallèles et j’occuperais le territoire jusqu’au point de non retour. Ils font juste on ne peut pas leur en vouloir. C’est leur doctrine, leur manière, leur volonté, leur but. Longtemps je n’ai pas compris tant de complaisance à se laisser faire puis compris qu’elle est due à quelques personnes prêtes à s’allier au diable au nom d’un dogme globalisateur, à détruire l’identité, les frontières, les autodéfenses - les systèmes immunitaires - des Etats-nations, pour créer une sorte de magma global et détenir un pouvoir démesuré en le chapeautant».
N’est-il pas antisémite celui qui croit en l’existence d’un complot pour dominer le monde?
L’action? Il y aura une réaction, les gens se soulèveront, et ce sera sanglant, une sorte de guerre civile, ça va faire des dégâts, ça sera pas beau à voir».
L’action? «Je pense que le combat européen ne sera possible que lorsque l’union européenne aura volé en éclats. Le système actuel paralyse les systèmes d’immunité, d’autodéfense des communautés que sont les nations pour créer cet internationalisme factice. Je pense que la prochaine crise verra la fin de l’Union européenne. La prochaine crise financière est quasiment programmée. Du point de vue structurel rien n’a été modifié depuis la dernière, on a essayé de boucher les trous comme on jette une goutte d’eau sur une pierre chaude. Je souhaite de tout mon cœur que ce système vole en éclats. Les Etats-nations reprendront l’initiative, reprendront leur destin en mains et pourront de nouveau agir dans le cadre de frontières à mesure humaine.»
«En France, vous avez besoin d’un nouveau Charles Martel - je ne peux pas jouer ce rôle depuis la Suisse» conclut-il modestement.

Karl Grünberg
ACOR SOS Racisme

Et demain est un autre jour!

00:05 Écrit par Haykel dans Politique suisse | Lien permanent | Commentaires (41) | Tags : oskar freysinger, karl karl grünberg | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

C'est fou le nombre d'idiots utiles qui oeuvrent pour l'islamisation de l'Europe!

Pourquoi ne lisent-ils pas le coran et ne se renseignent-ils pas sur la vie de mahomet?

Écrit par : Divico | 19/11/2011

J'ignorais que M. Grünberg était membre de l'UDC et militait contre l'élection d'Oskar Freysinger à la vice-présidence de son parti, ce qu'en effet seuls les membres de cette association sont autorisés à donner leur avis. Il faut le féliciter pour son ouverture d'esprit, je le croyais plus borné.

Il est toutefois dommage que, en bon "Neinsager", M. Grünberg dise pour qui il ne votera pas mais non pour qui il votera.

Écrit par : Armand Lothar | 19/11/2011

"L’islam est génétique! Protégé pas sa précaution oratoire de la disposition pénale 261bis qui, en Suisse, réprime - mal - certaines manifestations du racisme, il développe sa «pensée», «la menace musulmane est démographique»!"
Persuadez-nous que vous êtes plus honnête intellectuellement que M. Freysinger en expliquant comment vous passez de "démographique" à "génétique" (ou inversement).

Écrit par : Mère-Grand | 19/11/2011

"dégaine d'animateur de camp de vacances"
Ne seriez-vous pas tenté par une des "nouvelles formes du racisme", genre de jugement au faciès? Votre dégaine, comment la qualifieriez-vous?
Etant donné la violence et la nature de vos attaques contre un personnage publique suisse, vous devriez avoir à coeur, malgré votre haine manifeste, de vous montrer plus convaincant comme représentant d'un mouvement contre tous les racismes (sauf ceux des religions, bien entendu).

Écrit par : Mère-Grand | 19/11/2011

Un admirateur et défenseur de Freysinger se manifeste. Serait-il UDC et/ou sabbat goy ?

Écrit par : Hypolithe | 19/11/2011

"S’il appartient à l’UDC de désigner ses responsables, il nous appartient de prendre position! Oskar Freysinger n’a pas sa place à la présidence du plus grand parti de Suisse."

Mais quel prétentieux! Voudriez-vous que nous donnions notre avis sur l'idéologie de votre mouvement qui semble surtout être pour un génocide culturel?

Écrit par : Divico | 19/11/2011

Merci à Philippe Souaille pour sa contribution éclairée et apaisante. Nous aurons encore sûrement l'occasion de discuter le cap à prendre et la marche à suivre pour progresser.
@Mère-Grand, vous n'existeriez-vous pas, je ne saurais comment vous inventer!
1. Je saisis l'occasion que vous me donnez d'étayer ma démonstration. Penser que la progression ou la régression des religions est en rapport avec la démographie c'est penser que la procréation est la cause du phénomène. CQFD.
2. Délit de faciès? Plus à côté de la plaque tu meurs! J'ai au contraire valorisé le look sympa qu'il se donne pour rappeler que l'habit ne fait pas le moine. On peut usurper "la dégaine d'un animateur de camp de vacances".
3. "La violence et la nature de vos attaques contre un personnage public suisse" dites-vous. Là, ma bonne, vous succombez. Je ne l'ai pas attaqué, je l'ai cité, j'ai relevé sa violence, ses agressions, et sans haine aucune, rassurez-vous.
@Divico, mais oui, allez-y, donnez votre avis, c'est précisément ce que nous voulons.
Bonjour à tou-te-s

Écrit par : Karl Grünberg | 19/11/2011

Je dis tout simplement que ce n'et pas vous et vos sbires qui votez au sein de l'UDC, donc vos avis, on s'en tape le coquillard!

Écrit par : Divico | 19/11/2011

@Divico, puisque tel est le pseudonyme qui vous masque - préférez-vous qui vous voile -, je prends acte que vous avez été prétentieux. Vous n'avez pas "d'avis à donner sur l'idéologie de (notre) mouvement qui semble surtout être pour un génocide culturel". Et vous avez bien raison. Parce que là vous vous enfonciez grave. Tchô, tchô.

Écrit par : Karl Grünberg | 19/11/2011

Merci de votre réponse, Monsieur Grünberg, même si elle ne doit convaincre que vous-même. Pour le terme de génétique, je vous renvoie aux divers dictionnaires disponible sur le net; pour votre usage du terme de démonstration, il est probablement trop tard pour combler votre ignorance méthodologique, surtout si elle s'appuie en outre sur une mauvaise lecture.
Pour le reste, navrante naïveté ou décevante mauvaise foi, qu'attesterait d'ailleurs l'emploi de "ma bonne", que vous voudrez probablement faire passer pour une expression affectueuse, et non pour une marque de mépris.
Dernière question cependant: expliquez-moi pourquoi un pourfendeur de tous les racismes, comme vous, ferme les yeux sur l'aspect raciste des religions, qui tirent une grande partie de leur identité et de leur pouvoir du mépris, de l'exclusion et de la condamnation (généralement à vie et même au-delà) de ceux qui ne se soumettent pas à elles.

Écrit par : Mère-Grand | 19/11/2011

Je vous en prie, Madame Mère-Grand. Vos plaisantes moqueries et votre recours modéré au dictionnaire ne changent rien à l'affaire. Attribuer à la démographie la progression (ou la régression) des religions, c'est évidemment réduire ces phénomènes à une cause naturelle. Alors génétique, héréditaire...
"Ma bonne" se rapporte évidemment à votre genre. Eussiez-vous été Père-Grand, n'en doutez pas, je vous aurais donné du "mon bon". Méprisant? Taratata. Convenez que si l'inimitié ne domine pas notre échange, nous n'en sommes pas encore à la cordialité apaisée. Ma bonne, mon bon, me semblent indiquer assez bien la distance qui nous éloigne ou qui nous rapproche.
Et je vous réponds bien volontiers. Alors, pourfendeur me semble un peu fort. Je ne veux rien pourfendre, ni personne, mais critiquer. Et je ne sais pas s'il est correct de parler de l'aspect raciste des religions. Identitaire, peut-être, intégriste, souvent hélas. Problématique, évidemment, dans la mesure où elles investissent le champ politique. Mais, n'en doutez, pas je vous suis lorsque vous fustigez à juste titre le pouvoir de mépris, d'exclusion et la condamnation (généralement à vie et même au-delà) de ceux qui ne se soumettent pas à elles. Et je m'étonne que vous ayez pu penser le contraire. C'est à l'aune de la DUDH (et de ce qu'elle a produit) que je propose de mesurer la valeur des credos et des dogmes. Et seulement à elle. Et en aucun cas à la comparaison réciproque de leurs valeurs qui n'est productrice que d'adversité.
Bonne soirée Mère-Grand

Écrit par : Karl Grünberg | 20/11/2011

"d'éviter la domination d'une nation sur les autres."

Pour faciliter la domination d'une minorité qui possède le capital financier.

Voilà le film que ne fera jamais le mondialiste de service :

http://leweb2zero.tv/video/mattlouf_134d7e6865367dd


"Oskar Freysinger invente l’existence d’un complot musulman"

Complot? Vous ignorez donc ce qu'est le dar el harb pour les musulmans? Pfff... lamentable.


"L’islam est génétique!"

L'islam est une idéologie totalitaire qu'il est possible de quitter à tout moment... en risquant sa vie si cela se sait. Rien de génétique dans l'islam.

Mais la bêtise l'est parfois, hélas.

A propos, à preuve du contraire, cette sentence est de kg, ou alors il faudra donner la référence prouvant qu'ok l'a écrite ou prononcée...


"Oskar Freysinger n’a pas sa place à la présidence du plus grand parti de Suisse."

MDR! Il ne vous reste plus qu'à adhérer à l'udc et à proposer votre condidature.


"Merci à Philippe Souaille pour sa contribution éclairée et apaisante."

Le soutien d'un ex-trotzkiste à un trotzkiste.


"C'est à l'aune de la DUDH (et de ce qu'elle a produit) que je propose de mesurer la valeur des credos et des dogmes."

Excellent!
Voyons un peu:

Article premier
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

En islam il n'y a pas de dignité pour les mécréants. Ni d'esprit de fraternité pour les juifs et les chrétiens que les soumis ne doivent pas prendre pour amis (cf. coran).


Article 2
1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

En dar el islam les non-soumis n'ont pas les mêmes droits que les soumis.


Article 3
Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

En dar el islam, un apostat n'a plus droit au mariage, ni même à la vie.


Article 4
Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

Le coran reconnaît l'esclavage.


Article 5
Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

L'islam pratique tout ceci. Cf. charia.


Bon, je m'arrête là, mais je pourrais continuer, le filon est loin d'être épuisé. C'est la raison pour laquelle les soumis ont écrit leur propre déclaration des droits de l'homme islamiste. Et c'est pas triste :

http://www.islamhouse.com/p/223244

Islam über alles! Et vive kg le redresseur de torts et le défenseur des soumis!
Question, kg s'est-il jamais manifesté quand des apostats se sont fait persécuter ou quand des mécréants ou des chrétiens se font tuer en dar el islam?


Le meilleur pour la fin (façon de parler) : ce billet ne peut que booster la candidature d'ok. Bravo kg! Vous êtes un grand naïf de croire que vous avez la moindre influence sur l'udc, sauf à rendre ok sympathique à ses membres. Votre impuissance est pitoyable.

Écrit par : Johann | 20/11/2011

Monsieur Grünberg
Merci, mon jeune ami (cf ma bonne) de votre réponse détaillée: elle marque un certain progrès, et comme vous êtes maintenant un grand garçon, mais encore jeune par rapport à moi (cf mon bon) je reprends espoir ... et mon clavier pour ajouter quelques mots:
1. Je crois que le premier point concerne une crainte, partagée d'ailleurs par d'autres que les chauds partisans de l'UDC, dont je ne suis pas, que l'Islam (et non "les religions") répande, avec une très forte augmentation de la population trouvant refuge politique ou économique dans nos pays occidentaux, des croyances et des pratiques contraires à certaines de nos valeurs fondamentales, et même avec certaines des valeurs énoncées par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Inutile de les énumérer ici, puisque ce n'est pas le fond du débat. Cette crainte est nourrie par la constatation que pour des raisons culturelles et socio-économiques les familles musulmanes immigrées ont statistiquement plus d'enfants que les familles autochtones. Cela n'a rien de génétique, et "héréditaire" ne vaut guère mieux. Il s'agit donc soit de contredire ce qui paraît, pour l'instant encore du moins, un fait statistique, ou de montrer que ce fait ne constitue pas une menace, pour diverses raisons sur lesquelles je ne m'étends pas non plus.
2. Votre sympathique dégaine (cf dégaine) de soixante-huitard attardé (cf animateur de camp de vacances) pourrait choquer certains, comme choque certains la dégaine de M. Freysinger. Nous ne sommes malheureusement pas à l'abri des jugements superficiels, comme vous le relevez vous-même (cf l'habit ne fait pas le moine) et comme le savent tous les trop gros, trop petits, trop laids, trop ceci, trop cela dans notre société. Un effort nous est donc demandé pour éviter ce piège grossier, surtout si l'on veut lutter contre toutes les discriminations.
3. Je m'intéresse à la forme de la dénonciation: je vous ai donné ci-dessus un aperçu de ce que j'évite de faire autant que je le peux, pour ne pas confondre les arguments intellectuels avec des arguments ad hominem, en incluant les références pertinentes enter parenthèses. Mais laissons cela et venons-en à la question subsidiaire (mais essentielle, semble-t-il pour certains):
"je ne sais pas s'il est correct de parler de l'aspect raciste des religions"
Si vous ne vous voulez pas un "pourfendeur", terme qui évoque peut-être un peu trop les romans de chevalerie ou les croisades, vous jouez néanmoins un rôle éminent dans la lutte contre le racisme, selon les notes biographiques qui vous présentent. Vous ne pouvez donc ignorer si des aspects des religions peuvent être qualifiées de racistes, selon la définition très extensive utilisée actuellement par vous et vos amis.
Je comprends bien que comment on en est venu à utiliser un terme sans solide fondement scientifique (les anciennes "
races humaines" n'étant depuis longtemps plus considérées comme des races au sens génétique du terme, mais éventuellement comme un choix très simplificateur et limité d'entre d'innombrables variétés de couleurs, de tons et de comportements culturels associés). Et encore ... Malheureusement ce terme au lieu de disparaître totalement n'a fait que s'étendre en significations diverses et cette extension a été acceptée de fait par diverses organisations de "défenses contre" discriminations, exclusions, condamnations et autres injustices. Ce ce point de vue, je ne vois pas pourquoi, sauf pour de raisons de prudence politique et sociale, de nombreux aspects de la plupart des religions seraient par principe à l'abri de cette dénomination.
P.S.Sur les privilèges exorbitants et injustifiés auxquels prétendent en général les religions, je compte m'exprimer très prochainement sur un autre blog, plus propice au débat sur ce genre de sujets.

Écrit par : Mère-Grand | 20/11/2011

Madame Mère-Grand,
Nous voilà donc partager de nombreuses valeurs, et si je m'en étonne pas je m'en réjouis.
D'autres religions présentent de graves zones d'ombre. Je ne pense pas seulement à certains courants chrétiens, d'autant moins dépourvus d'influence qu'un axe important du racisme européen usurpe ce qu'il présente comme une tradition judéo-chrétienne (Oskar Freysinger, par exemple).
Mais aussi à certaines formes de bouddhisme - et là, oui raciste, au Sri Lanka par exemple. Et bien sûr à certaines manifestations se réclamant du judaïsme.
Je partage votre combat contre ces religiosités-là, et évidemment lorsqu'elles s'expriment au nom de l'islam.
Pourquoi ne pas les épingler comme racistes?
Les intégrismes religieux professent leur dogme au nom du caractère universel de leurs fois, susceptibles de s'étendre au monde entier. Je vous concède bien volontiers qu'elles charrient du racisme, mais ne pense pas que l'accusation de racisme doive être au cœur de ce que vous et moi leur reprochons.
Je me réjouis de reprendre cette discussion avec vous.
En revanche, il me semble que doivent être mises en évidence comme racistes toutes les formes d'affirmations identitaires (religieuses, nationales, raciales ou culturelles) qui se justifient en s'en prenant à d'autres plutôt qu'en se basant sur la DUDH.

Écrit par : Karl Grünberg | 20/11/2011

@Johann, je vos félicite d'avoir porté à ma connaissance cet excellent film http://leweb2zero.tv/video/mattlouf_134d7e6865367dd.

A propos du complot, pourquoi ne me lisez-vous pas? Pourquoi n'écoutez-vous pas Freysinger attentivement, comme il le mérite? Le seul complot qu'il démontre est celui qu'il raconte comme ce que LUI ferait s'il était musulman.
Je ne retiens pas l'idée absurde que tous les musulmans seraient mus par une même volonté impérialiste. Allo la lune, touchez terre! La plupart des musulmans vivant en Europe sont des travailleurs pauvres, trop souvent humiliés, et songeant - comme vous j'imagine - au seul bien-être des leurs.
Le dar al-harb, dites-vous, que vous me suspectez d'ignorer? Ah, mais si tout le monde sait ça, et bien sûr vous, il n'y a aucun complot. Un complot, par définition, est dissimulé.
Vous manipulez mes mots dans tous les sens mais pour en faire quoi? Bien sûr que Freysinger définit l'islam comme génétique (dû à la démographie) et justement pas comme idéologique. Encore une fois, écoutez-le donc!
X.Y.Z est ou a été trotskiste... Johann, l'usage que vous faites de vos (vos?) fiches de police est touchant.
L'essentiel maintenant:
Merci de citer la Déclaration universelle des droits humains, la seule base que je reconnaisse. Merci de relever les points qui, selon vous, appellent une évolution de l'islam. Êtes-vous certain que l'islam doive être évalué cette base-là? Relisez la bible, des trucs comme ça s'y trouvent à la pelle, personne ne songe à juger le christianisme ou le judaïsme sur cette base.
Mais là n'est pas l'essentiel. Johann, vous êtes sur la bonne voie! Appliquez votre riche méthode à tous les autres systèmes de valeur qui contreviennent à l'application de la DUDH. Vous y élargirez votre vision et serez crédible pour vous en réclamer.

Écrit par : Karl Grünberg | 20/11/2011

"Pourquoi ne pas les épingler comme racistes?"
Je n'ai jamais dit que l'Islam seul était raciste. Relisez-moi, je vous y aide: "l'aspect raciste des religions (sic)".
Il est vrai que certaines le sont bien plus que d'autres dans leur expression actuelle, ce que vous ne voulez pas reconnaître. Votre recommandation à Johann "Relisez la bible, des trucs comme ça s'y trouvent à la pelle, personne ne songe à juger le christianisme ou le judaïsme sur cette base" ne manque pas seulement d'élégance et de précision, elle est aussi fausse: ces critiques ne manquent pas, surtout en ce qui concerne le christianisme; il se trouve seulement que seules les critiques dirigées contre l'Islam entraînent autant de manifestations de violence.
Votre connaissance du Bouddhisme est, hélas, aussi lacunaire que celle de la biologie. Ainsi vous persistez, contre tout savoir scientifique, à faire relever de la génétique une évolution démographique (qu'elle soit réelle ou supposée ne change rien à l'affaire).
Le bouddhisme, dans sa version originelle la plus connue, ne reconnaît pas de dieu, pas de transmission autre que celle de maître à disciple, pas de texte fondateur révélé. Chacun est invité à par le Bouddha à examiner son enseignement et à décider de le suivre ou non, personne n'en est écarté et personne n'en devient prisonnier, aucune condamnation à mort n'est prononcée pour blasphème. Toutes ces raisons font que beaucoup de spécialistes ne le considèrent pas comme une religion au sens que nous donnons à ce mot, mais comme plutôt comme une sagesse, une "voie" selon son origine.
Qu'il puisse malgré tout cela être instrumentalisé sous une ou plusieurs de ses variantes, courants ou sectes, n'étonnera personne qui s'est penché quelque peu sur l'histoire humaine. Qu'il soit possible de le retrouver à l'origine d'autant de guerres et de violences de toutes sortes que les religions qui nous sont les plus proches géographiquement et historiquement, je ne le pense pas. Et si c'était le cas, je ne me gênerais pas pour en dénoncer ces aspects-là comme je le fais pour les autres.
Je reporte encore une fois à plus tard quelques autres considérations touchant au sujet, notamment sur le couple exclusion et identité, sur la différence qu'il me semble nécessaire de respecter dans notre attitude face aux hommes (dont les prophètes) et aux dieux respectivement (même si je pense que ces derniers sont issus du cerveau des premiers).

Écrit par : Mère-Grand | 20/11/2011

"je vos félicite d'avoir porté à ma connaissance cet excellent film http://leweb2zero.tv/video/mattlouf_134d7e6865367dd."

D'abord ce n'était pas adressé à vous en particulier, mais à l'ex-trotzkiste.
Tiens donc il vous reste des choses à découvrir? Comme c'est intéressant.


"A propos du complot, pourquoi ne me lisez-vous pas? Pourquoi n'écoutez-vous pas Freysinger attentivement, comme il le mérite?"

Sur l'islam je serais même prêt à le conseiller. Quant à vos écrits... je trouve pitoyable de mettre le "racisme" à toutes les sauces. A moins de considérer que vous êtes aussi un raciste... à l'égard de l'udc.


"Le seul complot qu'il démontre est celui qu'il raconte comme ce que LUI ferait s'il était musulman."

Mais il n'y a pas complot - vous le dites vous-même - puisque tout est public et écrit noir sur blanc notamment dans le coran. Et c'est la moindre des logiques pour les islamistes de vouloir que leur idéologie triomphe. Vous ne voulez pas faire triompher votre propre idéologie?


"Je ne retiens pas l'idée absurde que tous les musulmans seraient mus par une même volonté impérialiste."

Pensée très naïve. Allez donc vivre quelques années dans un pays musulman sous la charia. Après nous pourrons discuter à égalité.

L'absurdité est dans l'idée que ce sont des bisounours.


"Allo la lune, touchez terre! La plupart des musulmans vivant en Europe sont des travailleurs pauvres, trop souvent humiliés, et songeant - comme vous j'imagine - au seul bien-être des leurs."

N'imaginez rien, vous seriez déçu.
L'un n'empêche pas l'autre. Votre méconnaissance de l'islam est très inquiétante pour un historien, trotzkiste il est vrai.


"Le dar al-harb, dites-vous, que vous me suspectez d'ignorer? Ah, mais si tout le monde sait ça, et bien sûr vous, il n'y a aucun complot. Un complot, par définition, est dissimulé."

Tout juste. Vous voyez que vous savez faire preuve de déduction logique. Je vous félicite.


"Vous manipulez mes mots dans tous les sens mais pour en faire quoi?"

Non, le sens des mots que j'emploie est très clair. Contrairement à vous qui appliquer le "racisme" à n'importe quoi, à n'importe qui, par principe à ceux qui ne pensent pas comme vous. Même la dudh vous en faites n'importe quoi.


"Bien sûr que Freysinger définit l'islam comme génétique (dû à la démographie) et justement pas comme idéologique. Encore une fois, écoutez-le donc!"

Comme l'a déjà fait observer Mère-Grand (qui est un homme et pas une femme - ceci pour vous permettre de mettre vos fiches à jour et de pas paraître une fois de plus ridicule) génétique et démographie non en l'occurrence rien à voir. Il se trouve que pour les islamistes, c'est: une fois musulman, toujours musulman, l'apostasie étant passible de la peine de mort (dudh où es-tu?). De la même façon il est interdit à une soumise d'épouser un non soumis. Bienvenue dans le monde des droits de l'être humain islamiste.


"X.Y.Z est ou a été trotskiste... Johann, l'usage que vous faites de vos (vos?) fiches de police est touchant."

Dois-je prendre ceci comme un compliment de la part d'un trotzkiste? Hélas, même pas, puisque c'est de notoriété publique. Compliment immérité.


"L'essentiel maintenant:
Merci de citer la Déclaration universelle des droits humains, la seule base que je reconnaisse. Merci de relever les points qui, selon vous, appellent une évolution de l'islam. Êtes-vous certain que l'islam doive être évalué cette base-là?"

C'est vous qui l'avez suggéré, non? Vous avez oublié de vous relire? Quelle hypocrisie! Faites ce que je propose, ne faites pas ce que je fais...

Pour mémoire:
"C'est à l'aune de la DUDH (et de ce qu'elle a produit) que je propose de mesurer la valeur des credos et des dogmes."

Evolution de l'islam? Je vous laisse à vos rêves. "Allo la lune, touchez terre!"


"Relisez la bible, des trucs comme ça s'y trouvent à la pelle, personne ne songe à juger le christianisme ou le judaïsme sur cette base."

Personne? Perdu! Moi si. Et si vous ne le faites pas, c'est que votre discours sur la dudh est du vent. Lisez donc "l'histoire criminelle du christianisme" de Deschner. Pour un historien, il semblerait que vous ayez quelques lacunes.

Et "des trucs comme ça", non. Preuve que vous n'avez lu ni la bible, ni le coran. Un seul exemple: une juive peut épouser un non juif ou un juif peut épouser une non juive et élever ses enfants dans la religion de l'autre OU l'absence de religion.

La différence du christianisme avec l'islam est qu'il n'est plus au pouvoir, que cette idéologie criminelle a été reléguée hors de l'Etat. Qu'elle n'a plus les moyens de nuire à grande échelle.


"Mais là n'est pas l'essentiel. Johann, vous êtes sur la bonne voie! Appliquez votre riche méthode à tous les autres systèmes de valeur qui contreviennent à l'application de la DUDH. Vous y élargirez votre vision et serez crédible pour vous en réclamer."

Je vous retourne le compliment avec délectation. Je ne vous ai pas attendu pour être anti-fasciste et anti-impérialiste. Tandis que vous, vous faites ami ami avec certaines personnes qui propagent l'islam, par électoralisme ou par affinité autoritaire ou sectaire. Quand vous aurez compris que l'islam est une idéologie totalitaire qui "contrevient à l'application de la DUDH, vous élargirez votre vision et serez crédible pour vous en réclamer."

Une chose est sûre, ok a moins de préjugés sur l'islam que vous.

Écrit par : Johann | 20/11/2011

@Johann, découper un propos en rondelle pour le larder de tranches de concombre et le transformer en cadavre exquis est amusant mais guère consistant. Alors, pour ma part, j'en resterai là. Vous souffrirez je n'en doute pas que je vous traite de concombre, cette charmante créature comme vous masquée.
@Mère-Grand, contrairement à vous je ne pense pas la critique des religions dépende de l'évaluation de leur caractère plus ou moins raciste. Il faut appliquer d'autres critères à la nécessaire critique de l'intégrisme religieux. Ici nous discutions le caractère raciste d'une pensée qui "essentialise" les musulmans. Notre échange s'épuise, ma bonne. Restons-en là.

Écrit par : Karl Grünberg | 21/11/2011

@Grünberg
"je ne pense pas la critique des religions dépende de l'évaluation de leur caractère plus ou moins raciste". Vous me décevez encore un peu plus. Je pense que c'est vous qui êtes épuisé: selon les activistes anti-racistes comme vous (à ne pas confondre avec les anti-racistes tout court, qui se sont interrogé sur l'origine et le sens du mot et de ce qui le nourrit, notamment diverses formes d'interprétation de ce qu'est la génétique) toute forme d'injustice se prête à la dénonciation sous le terme de racisme, sauf évidemment la religion, probablement parce que ce que la dénonciation de ce que vous appelez islamophobie est un de vos principaux fond de commerce.
Il est évident que si toute critique de l'Islam est interdite, contrairement aux critiques portées contre le christianisme, le judaïsme et même la sagesse du bouddhisme, elle ne peut être que de type "essententialiste", pour vous. Je vous quitte donc, mon petit (en vous faisant même le plaisir de tomber dans le piège de la provocation que vous me tendez), vous laissant à votre fatigue intellectuelle, mais non sans tenter de vous éclairer, selon me faibles moyens, sur le rapport possible entre démographie et génétique, pour le cas où vous retrouveriez la force de vous instruire plus avant sur le sujet:
Les diverses espèces animales se caractérisent entre autres par le nombre de rejetons qu'elles engendrent, variable certes, mais génétiquement déterminé dans une certaine fourchette. Nombre plus petit chez les grands mammifères, par exemple, plus élevé chez les petits. Des variations extrêmes peuvent se manifester sous l'influence de diverses circonstances extérieures, mais il n'y aura jamais de portées moyennes d'éléphants aussi nombreuses que celles de hamsters. Les êtres humains sont soumis au même déterminisme génétique, puisque nous sommes aussi des animaux (contrairement à ce qu'imaginent les fondamentalistes de diverses croyances), et comme l'espèce humaine est une tous les peuples sont soumis à ce même déterminisme.
Si M. Freysinger prétend ou a prétendu que les musulmans sont naturellement plus prolifiques que les autres, il manifesterait par là son ignorance, éventuellement doublée de racisme. Si c'est une telle dérive que vous dénoncez, je suis de tout coeur avec vous, et je vous présente même mes excuses pour vous avoir mal compris. S'il affirme, par contre, que pour diverses autres raisons, qui peuvent aller d'une forte mortalité infantile (comme chez nous ancêtres) accompagnée souvent d'une nécessité de relève et d'entre-aide familiale (comme chez les paysans indiens) à d'autres facteurs culturels, coutumes parfois associées au prestige, facteurs socio-économiques ou religieux (voir les déclarations données à la fin de ce texte, qui laissent peu de doute quant à leur interprétation). Dans certains cas il y a forte reproduction avec faible augmentation de la population, dans d'autres il a déficit démographique (et parfois économique), dans d'autres encore il y a (ne serait-ce que temporairement) augmentation relative de certaines composantes de la population. Rien de génétique à cela, encore une fois.
Citations annoncées plus haut:
En 1974, à la tribune de l’ONU, le président de la République Algérienne, Houari Boumediene, a déclaré :
« Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère sud pour aller dans l'hémisphère nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C'est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire ».
Dans le Figaro du 19 décembre 2006, notre grand ami Mouammar Kadhafi déclarait :
« Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50 millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent musulman ! »

Écrit par : Mère-Grand | 21/11/2011

"@Johann, découper un propos en rondelle pour le larder de tranches de concombre et le transformer en cadavre exquis est amusant mais guère consistant."

Abandon en rase campagne, donc. Savez-vous seulement ce qu'est un cadavre exquis?
Simplement j'ai répondu point par point en vous citant, pour plus de clarté. Mais vous n'aimez pas la clarté apparemment. La remarque de Mère-Grand semble à propos:

"Vous me décevez encore un peu plus. Je pense que c'est vous qui êtes épuisé"

Et en lui répondant ("ma bonne") vous démontrez que vous ne m'avez même pas lu. Vous fuyez le débat comme un lâche. Ou comme un sectaire. Un point en commun avec vos amis islamistes.


"Alors, pour ma part, j'en resterai là. Vous souffrirez je n'en doute pas que je vous traite de concombre, cette charmante créature comme vous masquée."

Je n'en souffre pas, bien au contraire, je suis pdr! Car à tout prendre, je préfère être comparé à un concombre qu'à un navet.


"contrairement à vous je ne pense pas la critique des religions dépende de l'évaluation de leur caractère plus ou moins raciste."

Bonjour la cohérence! Alors que la critique des partis politique, si! Et vous ignorez que l'islam est une idéologie politique...


"les musulmans sont naturellement plus prolifiques que les autres"

Rien de "naturel" là dedans, bien sûr.
L'idéologie islamiste encourage la "prolifération" (croissez et multipliez, comme dans la bible). La pauvreté aussi. Surtout la pauvreté.
Alors pauvre et soumis, cela donne le Niger, le Mali, le Sénégal, la Somalie, etc.

Toujours est-il que le nombre de soumis augmente dans la plupart des pays européens plus vite que le reste de la population. La baisse de la fécondité passe par l'éducation, qui contribue aussi au recul de tous les obscurantismes, dont l'islam.


"Si M. Freysinger prétend ou a prétendu que les musulmans sont naturellement plus prolifiques"

J'ai demandé à kg de me démontrer que ok a écrit ou dit cela. Pas de réponse. J'en déduis que l'amalgame est le fait de kg.

Un dernier mot au sujet de kg. Lire dans le journal de son parti à l'occasion d'un dossier sur l'islam que "la religion est l'opium du peuple" veut en fait dire le contraire de ce que Marx a dit, en tronquant bien sûr la citation, c'est un tour de force digne de l'idéologie trotzkiste de réécriture de l'histoire.

Actuellement son parti n'existe qu'en réaction à l'udc. Est-ce devenu un parti réactionnaire? Une analyse de l'état actuel de la société capitaliste et de son fonctionnement? Des anathèmes, pas une analyse de fond. Désert de la pensée. Qu'ils aillent donc lire le blog d'Adrien Faure. Là au moins il y a de la substance. Une voie tracée. Pas une réaction.

Écrit par : Johann | 21/11/2011

Pardonnez-moi de vous interpeller ainsi, Johann, mais je tenais à marquer l'événement: devant tant d'inanités proférées par celui que vous nommez kg, nous en venons, nous qui différons pourtant sur pas mal de points, me semble-t-il (et ne nous connaissons pas personnellement), à nous trouver frères d'armes. Bonjour, donc.
En guise de "one for the road", cette autre plaisanterie de notre auteur comique favori:
"La plupart des musulmans vivant en Europe sont des travailleurs pauvres"
Le mythe du travailleur pauvre, honnête, incorruptible et donc, je suppose, impossible à manipuler ou à berner, comme le montre toute l'histoire du siècle dernier. Et merci de prendre la défense du magnifique texte qui se termine par "l'opium du peuple". Si vraiment une certaine gauche en est à falsifier les textes fondateurs, j'ai mal voté pendant plusieurs décennies. Ce n'est pas la première fois que je me fais cette réflexion, il est vrai, mais il semble bien que mes origines familiales modestes m'ont marqué au point que j'aurais bien de la peine à trouver une autre famille (politique) au sein de laquelle je me sentirais à l'aise, et je ne suis probablement pas le seul, vu le taux d'abstention aux votation et élections genevoises.

P.S. La Déclaration universelle des droits de l'homme, familièrement appelée DUDH par notre ami, qui dit ne jurer que par elle, prévoit apparemment que les religions jouissent d'une immunité particulière face à toute critique, comme elle entérine les jugements de valeur discriminatoires entre hommes et femmes, et d'autres petits détails du même genre, sur lesquels il n'a rien à dire ou à redire non plus.

Écrit par : Mère-Grand | 21/11/2011

@ Souaille,

" Freysinger est à peu près aussi celte que Ramadan. D'abord, à Octodure, ce n'étaient pas des Helvètes, mais des Séduni. "

Les sédunes était un peuple celtique

http://www.archeo-info.ch/root/publications/a_la_recherche_des_sedunes_peuple_celtique_disparu

Je pense que combattre l'islamisme est une chose; même une bonne chose. Mais ramener le milliard de musulmans dans sa totalité à des intégristes c'est franchement exagéré. Je trouve que Freysinger commence sérieusement à franchir la ligne rouge de ce côté-là.

D.J

Écrit par : D.J | 21/11/2011

@Mère-Grand, j'en attendais pas tant!
Les phénomènes sociaux obéiraient aux mêmes règles que l'évolution et l'adaptation des espèces. J'ai le plus grand respect pour Darwin, évidemment. Mais Galton? et pourquoi pas Chamberlain, pendant que vous y êtes? Pouh pouh pouh.
"Si M. Freysinger prétend ou a prétendu que les musulmans sont naturellement plus prolifiques que les autres, il manifesterait par là son ignorance, éventuellement doublée de racisme. Si c'est une telle dérive que vous dénoncez, je suis de tout coeur avec vous, et je vous présente même mes excuses pour vous avoir mal compris".
Ecrivant que c'est leur démographie qui fait problème, c'est évidemment ce qu'il a dit ma grande. J'accepte vos excuses. Sans rancune. (mais pourquoi ne le lisez-vous pas?)
Je comprends que toute à votre soliloque vous n'ayez pas lu que je critique toutes les formulations religieuses, et évidemment si elles sont musulmanes, si elles dérogent aux droits humains universels. Et je m'y évertue. Renseignez-vous. Mais n'étant pas toqué (TOC-é!)je ne mélange pas la lutte contre le racisme et la critique des religions, de l'islam ou d'autres.
Les dérapages racistes provoqués par une forme d'extrémisme bouddhiste? Le Sri Lanka, vous connaissez?
@Johann, mais déboutonnez-vous, que diable! Démasquez-vous, vous qui traquez le voile. Et lisez! Le comparse du concombre masqué est un chourave, pas un navet!
Fuir le débat? Mais quel débat? Avec notre aînée, l'échange, même cinglant, ressemble à une discussion.
Mais n'appelez pas "débat" votre manière de disséquer les textes pour ne retenir que ce qui vous amuse (de faire des cadavres exquis, disais-je gentiment). Osé-je l'image? Vous semblez faire des horreurs à des mouches.
Tchô, les frères d'armes.

Écrit par : Karl Grünberg | 22/11/2011

En 1974, à la tribune de l’ONU, le président de la République Algérienne, Houari Boumediene, a déclaré :
« Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère sud pour aller dans l'hémisphère nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C'est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire ».
Dans le Figaro du 19 décembre 2006, notre grand ami Mouammar Kadhafi déclarait :
« Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50 millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent musulman ! »

Vous avez raison "Mère-Grand de rappeler" ce qu'ont déclaré ces grands hommes d'états on pourrai y ajouter ce que le Erdogan Turc sur la "coupole qui est le casque de nos soldats" "les minarets nos mitraillettes"

On constate clairement les intentions.

Je ne connais aucun écrit de Freysinger donc je ne peux en parler.

Par contre il va de soit que les vagues d'immigrés ne sont pas le seul fait des musulmans eux mêmes. Ce sont les politiciens et les industriels aidés du monde de la finance qui organisent celle-ci.

Le poit de départ de l'immigration est de combler le manque d'effectifs dans les usines industrielles, dans le BTP, brefs tous les travaux dits "manuels et insalubres" que les européens ne voulaient pas prendre. Motif leurs parents les ont envoyés dans les écoles de la moyenne de la médiocrité car paraît-il, nos jeunes européens sont des intellectuel !!!!

Je ne le mets jamais, je me lance, je suis MDR, lol!!! Voilà qui est fait!

De bonne fois et avec raison, beaucoup de gens d'Afrique du nord sont venus pour vivre une meilleur vie que chez eux. C'est la première vague. Ensuite il y a les Tsunamis provoqués dans les hauts lieux islamiques, qui répondent aux souhaits des grands dignitaires et politiciens musulmans, envahir le monde occidental.

Une prière sur un mètre carré, est une victoire de la volonté islamique de conquérir nos terres saintes et chrétiennes.Les conséquences sont simples, il n'y a qu'à constater ce qui se passe, et se projeter dans les 25 ou 30 ans, oui, une sanglante guerre civile(*) aura lieu. Pourquoi? Simplement que nous sommes des peuples LIBRES, les femmes sont LIBRES et que nous ne voulons pas de ce concept de conquêtes mortifère.

(*) Il est annoncé un conflit majeur pour toutes les raisons que nous vivons aujourd'hui, tant sur le plan économique que politique avec l'Iran, et leurs amis...Un conflit nucléaire n'est pas exclu.

Alors pour le musulman paisible qui ne prêche pas la mort du Juif ou du mécréant que je suis, il se trouve en mauvaise position! Car il est avant tout musulman. Vous connaissez le sort réservé aux infidèles?

Le temps que l'islam n'a pas rénové son bouquin, veut dire que ce qui est écrit est prépondérant, même pour l'application de la charia, elle annule et remplace nos lois républicaines ainsi que nos lois sur la liberté individuelle et collective.

Le Pen pour qui je n'ai aucune sympathie, avait déclaré dans une maternelle: "regardez bien et vous avez la France dans vingt ans." Il ne s'était pas trompé.

Écrit par : Pierre NOËL | 22/11/2011

Intéressant:

http://www.lecourrier.ch/sos_racisme_est_devenue_l_affaire_d_un_homme_seul

Écrit par : Johann | 22/11/2011

Freysinger n'est qu'une bedoume malfaisante. Après la baffe de dimanche dernier à
Berne les vrais représentants de droite sont les membres du Parti bourgeois démocratique (PDB) qui eux sont de véritables patriotes suisses n'ayant rien à cirer des problèmes du Moyen Orient importés en Suisse.

Bedoume

pour Freysinger :vieil âne décharné (VS central)

pour Patoucha :

1) terme de dénigrement. Femme ou fille peu intelligente, peu développée, nigaude, sotte, stupide.
2) grosse femme paresseuse, négligée, mal habillée.
3) femme de mauvaise vie, fille volage, coureuse (VD, VS, FR)
4) mannequin, fantoche, épouvantail (contre les oiseaux), mannequin de couturière (FR Gruyère) (VD, FR)

Écrit par : Hypolithe | 22/11/2011

Je ne sais pas si je suis censuré pour mes deux précédents messages à l'adresse de Karl Grünberg. Si c'est le cas, je retire volontiers le premier pour son contenu un peu virulent. Le deuxième est une mise au point qui ne fait que rappeler ce que j'ai écrit et que M. Grünberg a grossièrement déformé. Je laisse à l'auteur du blog le soin de juger de ma bonne foi à ce propos:
@ Karl Grünberg
Non seulement vous déformez grossièrement mes propos en les résumant par "les phénomènes sociaux obéiraient aux mêmes règles que l'évolution et l'adaptation des espèces", vous dites exactement le contraire de ce que j'ai affirmé et illustré. Dommage!

Écrit par : Mère-Grand | 22/11/2011

@ Mère-Grand, vous m'accusez de bidouiller vos commentaires??????? Si j'ai un problème avec un commentaire je m'adresse directement à son auteur et je ne touche jamais le contenu!!! Vous avez déjà oublié ce que vous avez publié?

Écrit par : Haykel | 22/11/2011

@ Mère-Grand

Effectivement je confirme les propos de Haykel...

Écrit par : Pierre NOËL | 22/11/2011

@ Mère-Grand,

Vous ne connaissiez pas les méthodes staliniennes? Elles valent celles des fascistes!

Etonné?

Il ne faut pas, l'histoire du fascisme montre ses liens avec le gauchisme.

Écrit par : Divico | 22/11/2011

"Mère-Grand, vous m'accusez de bidouiller vos commentaires???????"
Absolument pas, Monsieur Haykel. Je ne sais pas d'où peut provenir ce malentendu, mais permettez-moi de le dissiper, si faire se peut:
Je n'ai pas trouvé trace sur le blog de deux messages que j'ai composé, mais qui n'y sont pas apparus. Peut-être parce que je les ai composé et envoyés d'un deuxième ordinateur. Le premier était un peu virulent à l'égard de M. Grünberg, qui déformait grossièrement mes propos.
Ne le lisant pas sur le blog, j'en ai composé un second, plus modéré, mais plus détaillé, qui n'est pas apparu non plus; il se terminait par des compliments et des remerciements à votre égard pour votre patience devant ce flot de paroles.
Ne le lisant pas non plus, je me suis demandé si vous m'aviez censuré (et non pas trahi), le premier message pour son ton, ce qui m'arrangeait en fait, le second par contre pour une raison qui m'aurait échappé, mais qui m'aurait irrité, étant donné que je considérais que c'était pratiquement un droit de réponse. L'appel à votre jugement était un invitation à m'expliquer cette censure ou omission.
Je suis tout à fait soulagé de constater qu'elle n'a pas eu lieu et regrette que vous ayez pu vous sentir soupçonné d'une quelconque manoeuvre indigne.
Si vous le permettez, je vais restitue ci-dessous de mémoire mes propos dans ce deuxième message disparu (j'ai en effet cessé depuis quelque temps de garder les brouillons de mes interventions, estimant qu'elles n'en valaient pas la peine):
"Les phénomènes sociaux obéiraient aux mêmes règles que l'évolution et l'adaptation des espèces."
Je ne comprends pas les motifs qui vous poussent à déformer ma pensée. Si vous ne le pouvez ou ne le voulez pas, permettez du moins à ceux qui auraient la patience de suivre nos échanges de juger sur pièce. Je tire deux phrases de mes précédentes interventions:
"Cette crainte est nourrie par la constatation que pour des raisons culturelles et socio-économiques les familles musulmanes immigrées ont statistiquement plus d'enfants que les familles autochtones. Cela n'a rien de génétique, et "héréditaire" ne vaut guère mieux."
"Si M. Freysinger prétend ou a prétendu que les musulmans sont naturellement plus prolifiques que les autres, il manifesterait par là son ignorance, éventuellement doublée de racisme."
Cette dernière phrase est précédée d'un paragraphe (auquel je vous prie de vous référer, si besoin est), dans lequel je m'efforce de montrer, par un argument a contrario, ce qu'il y a de génétique dans dans le taux de reproduction animale (et par conséquent humaine): le nombre moyen d'enfants mis au monde dans une certaine espèce. L'espèce humaine étant une, ce nombre est le même pour toutes les ethnies, cultures, nationalités et religions.
Les variations dans les taux de naissance qui se manifestent dans l'espace et le temps ne sont donc pas génétiques, mais influencées par toute une série de raisons et de circonstances qui, elles peuvent relever des conditions historiques, sociales, économiques et culturelles au sens large (et donc religieuses aussi). Tout cela est bien connu, amplement documenté, relaté en partie par les moyens de diffusion à disposition de la population.
Voilà. Il me semble avoir été clair et je encore une fois, je ne comprends pas l'acharnement de M. Grünberg à déformer ma pensée, et je suis bien obligé de me poser la question de sa bonne foi. J'espère néanmoins que cette légèreté dans la prise d'information ne nuit pas à son action de défense des victimes de toutes les formes de racisme, dans ce qu'elle peut avoir de généreux et de nécessaire.
P.S. Mes regrets à Monsieur Haykel pour squatter ainsi son blog et mes remerciements pour sa patience et sa générosité.
Je recevrai volontiers toute critique m'éclairant sur les fautes ou omissions que j'ai pu faire dans ma tentative d'explication, dans la mesure où elles seraient intellectuelles ou plus précisément scientifiques et non politiques ou idéologiques.
Merci d'avance.

Écrit par : Mère-Grand | 22/11/2011

"Accessoirement, les "barbares" burgondes et alamans qui ont colonisé nos contrées au Vème siècle pratiquaient l'arianisme, comme la plupart des peuples goths. L'arianisme étant un christianisme primitif reconnaissant Jésus comme prophète, mais non comme fils de dieu. Ce qui vous rappelle sans doute quelque chose ? Eh oui, l'Islam, qui découle à l'évidence de l'arianisme, au point que cela explique la rapidité de la conquête musulmane sur tout le pourtour de la méditerranée dans les régions où l'arianisme demeurait vivace au VIIème siècle, mais opprimé par Rome, comme par Constantinople...
Donc en fait, si l'on joue à déterrer nos racines, on s'aperçoit que l'Islam est en bien des points plus proche de la foi de certains de nos ancêtres que le christianisme... "

Vos propos ne sont pas entièrement confirmé par Justin Favrod (Les Burgondes)qui semble être un spécialiste des Burgondes. Selon lui, c'est pacifiquement que les Burgondes ont accepté le catholicisme.

Quant à l'arianisme, voici ce qu'en dit wikipédia, ce qui semble être assez loin de ce que raconte M. Souaille.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Arianisme

"L’arianisme est un courant de pensée des débuts du christianisme, dû au théologien alexandrin, de langue grecque, Arius (256-336), de l'École théologique d'Antioche, dont le point central est la nature de la trinité chrétienne et des positions respectives des concepts de « Dieu le père et son fils Jésus ». L'arianisme défend la position selon laquelle la divinité du Très-Haut est supérieure à celle de son fils fait homme.

Il y a aujourd'hui consensus pour réserver le mot d'« arianisme » à Arius lui-même et à ceux qui ont partagé sa position doctrinale, et pour parler plutôt d'« homéisme » (et d'« homéens ») quand il s'agit du courant ultérieur qui a eu une grande influence dans l'Antiquité tardive et au début du Moyen Âge."

Donc selon Ph Souaille, l'arianisme serait proche de l'islam, alors question, pouvez-nous nous parler des punitions qui étaient pratiquées par les arianistes. Lapidaient-ils les femmes et hommes adultères?
Coupaient-ils les mains des voleurs?
Et mêmes questions pour tous les châtiments pratiqués en islam! ;-)

Quant au reste c'est un peu à l'avenant. A se demander pourquoi tenter de renier les sources de notre civilisation actuelle?

Il ne faut pas confondre le métissage biologique avec le métissage culturel, surtout lorsque le différentiel des cultures est très élevé, ce qui est le cas par exemple avec l'islam, pour s'en convaincre se référer à nos lois et à la charia déclarée incompatible avec les DUDH! On ne peut donc concevoir le métissage culturel que comme un danger car il sera régressif. Si on revient à l'époque des grandes invasion, le différentiel entre les cultures germaniques et la culture romaine était probablement moins élevé que celui que nous avons aujourd'hui avec certaines cultures exotiques. Et on constate qu'il y a eu une énorme régression. A votre avis combien de temps a-t-elle durée? Et l'islam, comment a-t-il évolué en quatorze siècles?

Juste une question! Beaucoup parle de la régression des comportements etdu langage, entre autres. A votre avis, quelles en sont les causes?

Écrit par : Divico | 22/11/2011

@Mère-Grand merci pour les précisions. J'ai rien supprimé. Le débat est interessant et tant que le niveau reste à l'hauteur ça ne me dérange pas au contraire.

Écrit par : Haykel | 22/11/2011

"Je n'ai pas trouvé trace sur le blog de deux messages que j'ai composé, mais qui n'y sont pas apparus."

Même chose pour moi. Un long commentaire est passé à la trappe. Tard hier soir (bien après minuit). C'est bien dommage. Je l'ai posté avant le message avec le lien du courrier sur kg et sos racisme. Et je n'ai pas fait d'erreur puisque le début de mon message a été affiché dans la colonne "Les derniers commentaires".

J'y disais en substance que Mère-Grand et moi avons beaucoup moins de différences qu'il ne pense. ;-)

Et je demandais aussi à kg de montrer ce blog à ses amis islamistes pour leur demander leur opinion sur cette révolution en cours en Egypte :

http://arebelsdiary.blogspot.com/2011/10/nude-art.html#comment-form


J'ai pensé avoir été censuré. Apparemment ce n'est pas le cas. Tant mieux. Mais ça veut dire que la gestion des blogs est merdique et que je ne félicite pas la tdg.


"Je recevrai volontiers toute critique m'éclairant sur les fautes ou omissions que j'ai pu faire dans ma tentative d'explication, dans la mesure où elles seraient intellectuelles ou plus précisément scientifiques et non politiques ou idéologiques."

Alors allons-y :

"les anciennes "races humaines" n'étant depuis longtemps plus considérées comme des races au sens génétique du terme,"

Pourtant si. Même si ça n'a que peu à voir avec la couleur de la peau. Il y a bien des races de chiens. Le problème est que le terme est très, trop? connoté.



On parle maintenant d'ethnie, mais ce terme ne recouvre pas que la génétique. Ce qu'il faut combattre ce sont les idées qu'une race pourrait être supérieure à une autre. Nous sommes tous interféconds et vive les accouplements mixtes! L'être humain est une espèce animale comme un autre (sauf à considérer son anthropocentrisme et sa propre glorification).


Pour les définitions, c'est ici :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Race_humaine


"je ne comprends pas l'acharnement de M. Grünberg à déformer ma pensée,"

C'est simple. Il a raison et vous avez tort. Lui seul connaît le véritable sens des mots. Entre autres.


Et finalement, ceci.

kg : "Alors, pour ma part, j'en resterai là."

Et il n'en est pas "resté là". Quelle valeur sa parole a-t-elle?

Écrit par : Johann | 22/11/2011

@Mère-Grand, il ne m'est pas possible de suivre nos échanges à flux tendu. Je vous relis seulement ce soir. "Les variations dans les taux de naissance qui se manifestent dans l'espace et le temps ne sont donc pas génétiques, mais influencées par toute une série de raisons et de circonstances qui, elles peuvent relever des conditions historiques, sociales, économiques et culturelles au sens large (et donc religieuses aussi)", écrivez-vous. C'est parfaitement clair et nous sommes d'accord. Mais Freysinger n'a pas formulé cela, comme vous avez sans doute pu le vérifier.
Je regrette que vous ayez pu percevoir un "acharnement de ma part à déformer votre pensée" dans une discussion de part et d'autre un peu tendue, vous en conviendrez.

Écrit par : Karl Grünberg | 23/11/2011

et revoilà l’araignée Mére-Grand.... purée dès qu’il voit le mot islam, celui-là, il frétille de la queue.

Écrit par : musclor | 23/11/2011

"(d'origine juive, comme le christianisme)"

C'est à discuter. Si le christianisme a pillé des textes hébreux, les a accaparés, l'interprétation qu'il en fait n'a plus rien à voir avec les hébreux(*). C'est une interprétation grecque. Comme son nom l'indique.

En Afrique du Nord, plusieurs tribus berbères s'étaient d'abord converties au judaïsme. Comme plus tard les Kazars. Avant d'être interdit par Théodose, le prosélytisme juif était très actif. D'où aussi la Septante, par exemple. Ce fait est passé sous silence pour faire croire à un mythique "peuple" juif, comme si tous les juifs étaient des Sémites originaires de la Palestine.

Pour le reste fort d'accord avec vous. Pour une fois.

Inutile de discuter avec l'autre. Elle vomit les insultes comme personne. C'est sa marque de fabrique. Que vous la connaissiez et certainement un plus qui peut lui en faire rabattre. En tout cas, bon courage.


"Mais Freysinger n'a pas formulé cela [à savoir que l'islam n'est pas génétique], comme vous avez sans doute pu le vérifier."

Mais dites-nous donc où il a formulé le contraire! Où a-t-il dit ou écrit que l'islam était génétique?

Quand je recherche "Freysinger islam génétique" je ne trouve que votre prose affirmant sur plusieurs sites ce que vous affirmez ici. En fait toujours le même texte de propagande.


(*) C'est même une trahison.

Écrit par : Johann | 23/11/2011

@Johann
Merci de votre remarque. Elle me rappelle une déjà ancienne controverse avec Géo sur le même sujet, déjà déclenchée, si je me souviens bien, par l'usage de terme raciste par celui que vous nommez plaisamment kg, auquel j'avais opposé l'opinion d'un généticien des populations bien connu par les lecteurs des blogs de la TdG. L'article de Wikipedia auquel vous me renvoyez montre qu'il reste matière à débat sur la question génétique elle-même, beaucoup plus complexe que ne le laissait entendre l'usage simpliste et je dirais "raciste" des catégories faites à l'époque du colonialisme européen. Ce qui nous importe, comme vous le relevez justement, ce sont les connotations parasites du terme race et c'est pourquoi j'ai écrit "anciennes "races humaines"" entre parenthèses. Merci encore de vous être donné la peine de m'obliger à jeter un nouveau regard sur la définition.
Sur l'autre point auquel vous faites allusion "J'y disais en substance que Mère-Grand et moi avons beaucoup moins de différences qu'il ne pense. ;-)", je ne sais trop que penser: il me semblait que nous différions beaucoup par le ton autrefois, et que cette différence s'est amenuisée avec le temps. Pour le reste, vous me semblez beaucoup plus sûr de vos choix politiques que moi, qui me trouve dans un certain désarroi, comme j'ai eu l'occasion de l'écrire. L'avenir le montrera peut-être.
En ce qui concerne kg, enfin, je crois que notre opinion est, hélas, faite: manque de sérieux pour le moins, obnubilation idéologique, usage des faux-fuyants typiques auxquels ont recours certains des blogueurs islamistes auxquels on peut avoir affaire sur la TdG.
Merci encore une fois.

Écrit par : Mère-Grand | 23/11/2011

@musclor
Vous avez partiellement raison: je suis très attentif à ce terme, car il apparaît très souvent dans des contextes qui me font souci. Soyez persuadé que s'il y avait autant de propagande religieuse et politique (les deux étant pratiquement indissociables en l'occurrence) provenant de groupes chrétiens fondamentalistes, de l'Eglise de scientologie ou de toute autre association qui prétendrait régler nos vies en fonction de croyances surnaturelles, vous trouveriez aussi en première ligne pour la défense de nos libertés.
Je vous laisse la responsabilité des associations que vous faites par ailleurs entre la pensée et les organes sexuels, qui me pourraient relever des mêmes fantasmes qui vous ont faire choisir votre pseudo, même si, contrairement à ce que pensait Dechavanne, célèbre présentateur et pitre d'une chaîne de TV française, dont j'espère que vous ne vous êtes pas inspiré, le pénis n'est pas un muscle.
Bien à vous.
P.S. Pour vous éviter de chercher une contre-attaque basée sur mon pseudo à moi, je rappelle que c'est une référence au chef des agents secrets dont dépendait Steed dans la série "Chapeau melon et bottes de cuir". Il apparaissait de temps en tant, bedonnant et moustachu, grand amateur de douceurs, assis dans un fauteuil roulant.

Écrit par : Mère-Grand | 23/11/2011

"Il y eut de tout temps eu deux courants au sein des communautés juives, chère Madame, l'un prônant l'intégration et l'autre le contraire."

Plus que l'intégration, cher Monsieur, j'irai même jusqu'a l'assimilation totale pour certains et qui cependant ne semble pas les avoir beaucoup plus protégé que le reste des communautés juives dans leurs pays respectifs, non ?

Votre position raisonnée, fruit de décennies d'analyses doit bien vous avoir mené à une conclusion rationnelle qui expliquerait, faute de pouvoir justifier, l'abomination subie par ces communautés juives de la part de leurs concitoyens.

Pourriez-vous m'édifier ?

Vu ce qui précède, vous comprendrez qu'aujourd'hui vos propos puissent résonner comme une supplique au peuple juif pour qu'il tende l'autre joue mais je crains qu'il ne vous faille, pour cela, patienter encore un petit peu, disons une éternité + 1.

Cela dit, votre concept d’'humanisme m'apparaît comme très singulier. Ainsi donc tout peuple sur terre aurait le droit de s'autodéterminer hormis le peuple juif.

"Cet amalgame (antisémitisme-antisioniste) est une option politique, la vôtre, qu'une bonne partie de la classe dirigeante israélienne tente d'imposer au monde. "

Moi j’identifie plutôt dans vos propos l’antienne ânonnée par les adeptes d’une idéologie scélérate qui n’assume pas son héritage maudit et ses alliances amorales d’aujourd’hui.

Vous conviendrez que vos propos, quelque raisonnés que vous pensiez qu'ils puissent être, soient perçus comme troubles, pour le moins et puissent donc induire à penser que dans votre esprit, malgré les précautions d’usage, le mariage incestueux entre l’antisémitisme et l’antisionisme est bel et bien consommé.

Écrit par : Giona | 23/11/2011

Bonjour à toutes et à tous, suite aux attaques de Patoucha contre un blogueur et commentateur sur cette note j'ai décidé de supprimer tous ses commentaires ainsi que ceux de Philippe Souaille et de fermer les commentaires pour cette note. Merci de votre compréhension.

Écrit par : Haykel | 24/11/2011

Les commentaires sont fermés.