31/08/2011

2 nouvelles fresques aux Grottes!

IMGP8365-ssssss1111.jpgLes murs de Genève viennent de s’embellir cette semaine avec l’apparition de deux grandes fresques aux Grottes. Opération légale et autorisée menée par l’Association 10bis et le site internet Geneva-graffiti.ch avec le soutien des Services de la jeunesse et architecture de la Ville de Genève. Exécutés sur deux jours, samedi 27 et dimanche 28 août les deux grands graffitis qui ornent une partie du mur entre le duplex et  le bar alternatif le 10bis et la partie du jardin qui donne sur le parking ont nécessité plusieurs heures de travail et l’intervention de 4 graffeurs. Le résultat est impressionnant et mérite le déplacement pour ceux qui comme moi aiment les graffitis.
Pendant cette session graffiti, j’ai profité de l’occasion pour soumettre le co-directeur de Geneva-graffiti, Original MikeE à des questions afin d'avoir une idée sur l'état des lieux actuel de cet art urbain qui fait partie du paysage de la Ville.

IMGP8406-ssssss1111.jpg
Original MikeE
IMGP8366-ssssss1111.jpg
IMGP8380-ssssss1111.jpg
IMGP8368-ssssss1111.jpg
IMGP8401-ssssss1111.jpg
20110830_9879-ssssss1111.jpg
IMGP8613-ssssss1111.jpg
s.jpg
2.jpg
22.jpg
IMGP8400-ssssss1111.jpg
20110830_9862-ssssss1111.jpg
20110830_9819-ssssss1111.jpg
20110830_9850-ssssss1111.jpg
20110830_9854-ssssss1111.jpg
20110830_9837-ssssss1111.jpg
20110830_9866-ssssss1111.jpg
20110830_9869-ssssss1111.jpg
20110830_9874-ssssss1111.jpg

Et demain est un autre jour!

30/08/2011

Servette ou grenat?

Sans titre-1.jpg
Début rue de la Servette
Et demain est un autre jour!

14:30 Écrit par Haykel dans genève,les rues de genève | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dans les rues de genève, servette, grenat | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

29/08/2011

Une vraie fausse piste cyclable sur le pont du Mont-Blanc!

20110829_9756-ssssss1111.jpg

Nouvelle mise à jour avec l'intervention d'actif-trafiC

A l’origine une note que j’ai publiée sur cette plateforme le 18 août dernier. Le titre: “Quand les cyclistes prennent le trottoir pour une piste cyclable!”. Le titre résume mon texte et comme illustration plusieurs photos de cyclistes sur le pont du Mont-Blanc zigzagant entre les piétons en l’absence d’un marquage pour leurs deux roues. Le but de mon article est d’attirer l’attention sur certains comportements dangereux qui mettent à rude épreuve la cohabitation entre cyclistes et piétons. Ce n’est pas seulement le pont du Mont-Blanc qui est mis en cause, d’autres trottoirs subissent le même sort et pas toujours à cause de l’absence d’une piste cyclable aux alentours! C’est que certains amateurs des deux roues se conduisent sur les trottoirs en territoire acquis et des fois on se demande si ce n’est pas le piéton qui est fautif en empruntant le chemin qui lui est réservé. Loin de moi d’en rajouter une couche, mais aujourd’hui l’actualité m’invite à un retour sur cette problématique de nouveau à l’ordre du jour.
Une vraie fausse piste
Sur le pont du Mont-Blanc aujourd’hui du côté droit en allant direction la gare Cornavin une piste cyclable “sauvage” a vu le jour! Oui des mains malicieuses ont tracé une signalétique pour les piétons et les vélos. L’effet est bluffant malgré la maladresse du dessin. Il est vrai qu’une telle entreprise ne peut se faire en plein jour si on ne veut pas encourir le risque d’une amende, ce qui explique le côté amateur du tracé. Pendant mon passage sur les lieux, j’ai remarqué que des usagers des deux roues ont respecté cette piste éphémère. J’ai même posé la question à deux d’entre eux qui m’ont répondu qu’ils saluent cette initiative citoyenne, surpris à la fin de savoir que c’est une vraie fausse piste! Des affiches placardées sur des poteaux sur le pont annoncent et expliquent ce geste signé par “Le citoyen anonyme”. “...Une piste cyclable a été 20110829_9759-ssssss1111.jpgsymboliquement peinte sur le trottoir. Les citoyens à pied gardent l’absolue priorité, veuillez donc faire preuve de la plus grande vigilance;  roulez doucement et prudemment!”.
La réponse du Maire de Genève, M. Pierre Maudet et la vidéo de Madame Marguerite Contat (Vert), coprésidente de la Constituante
J’ai contacté la Ville de Genève pour savoir si elle a reçu une “revendication” à ce sujet. M. Pierre Maudet, maire de Genève a souligné que “ Pour les vélos sur le pont du Mont-Blanc, la solution est plus technique que d'ordre répressif (malgré les amendes qui sont infligées régulièrement par les APM, notamment dans une campagne spécifique, à l'automne passé, qui avait fait parler d'elle...). Elle réside dans un projet de passerelle en encorbellement dont M. Pagani, en charge de la problématique de la mobilité, vous donnera sans doute plus de détails.” M. Pagani à son tour me répond qu’il se prononcera ultérieurement sur ce sujet.
Après mon reportage et sur le chemin du retour, j’ai rencontré par pure coïncidence comme quoi Genève est un grand village, la coprésidente de la Constituante Madame Marguerite Contat Hickel qui m’a donné son point de vue sur la vraie fausse piste cyclable du pont du Mont-Blanc (voir vidéo).

20110829_9760-ssssss1111.jpg
20110829_9768-ssssss1111.jpg
20110829_9769-ssssss1111.jpg
20110829_9776-ssssss1111.jpg
20110829_9793-ssssss1111.jpg
20110829_9763-ssssss1111.jpg
20110829_9772-ssssss1111.jpg
20110829_9778-ssssss1111.jpg
20110829_9782-ssssss1111.jpg
20110829_9788-ssssss1111.jpg
20110829_9785-ssssss1111.jpg
20110829_9765-ssssss1111.jpg
20110829_9770-ssssss1111.jpg
20110829_9764-ssssss1111.jpg

A lire également:
Sur le pont de la Coulevrenière:
a.jpg

2 questions à Thibault Schneeberger co-secrétaire d'actif-trafiC

Thibault Schneeberger.jpgAvant de savoir qui est derrière l’opération du pont du Mont-Blanc, j’ai posé 2 questions ce matin à actif-trafiC et je viens de recevoir la réponse de son co-secrétaire, Thibault Schneeberger. Afin d’alimenter le débat sur la problématique de la cohabitation entre piétons et cyclistes je pense que la réponse de M. Schneeberger a toute sa place sur cette note.

-Est-ce que c'est votre association qui est derrière l'action de ce matin sur le pont du Mont-blanc?

Non, actif-trafiC n'a rien à voir avec ce coup de peinture sauvage... Je suis tombé dessus ce matin en passant sur le pont, je l'ai photographié avec mon portable et posté sur le profil Facebook d'actif-trafiC. Ceci dit, nous dénonçons les problèmes de cohabitation piétons-vélos sur le pont du Mont-Blanc depuis bien longtemps!

-Quel remède pour une cohabitation harmonieuse entre cyclistes et piétons pas forcement en partant de l'exemple du pont du Mont-Blanc?

Genève voit chaque jour plus de cyclistes et plus de piétons sur ses routes, or les aménagements consacrés à ces modes de transport n'ont pas toujours suivi cette réalité. On se retrouve donc avec des situations problématiques comme sur le pont du Mont-Blanc. Les cyclistes sont en danger de mort sur la route : ils se reportent donc sur le trottoir où ils gênent les piétons. Cet aménagement citoyen pirate a le mérite de mettre le doigt sur un problème bien réel.

Mais la solution à long terme ne consiste évidemment pas à mordre sur un trottoir déjà étroit car il y a souvent bien trop de piétons et de cyclistes pour qu'ils puissent cohabiter sereinement à cet endroit, même avec des lignes jaunes au sol. D'une manière générale, sur les axes principaux, les flux cyclistes et piétons doivent être bien séparés car les rythmes ne sont vraiment pas les mêmes.

Notons que sur le pont du Mont-Blanc, il y a 6 voies réservées aux automobiles et rien pour les vélos ni aucun site propre TPG, ce qui est totalement aberrant (les bus s'y retrouvent parfois bloqués de longues minutes) ! Pour la mobilité douce, il y a donc deux solutions : soit créer cette fameuse passerelle séparée (que la Confédération semble prête à payer), soit prendre l'une des voies automobiles. Pour les bus, il n'y a pas de choix : il faut impérativement consacrer au moins une voie auto actuelle à un site propre. C'est donc une ou deux voies automobiles sur ce pont qui doivent faire place à la mobilité d'avenir à moyen terme. Cela est d'ailleurs très facile à réaliser en réduisant à 2 voies le sens rive droite- rive gauche qui est peu fréquenté (et en gardant l'autre sens à 3 voies auto + 1 voie bus), et n'aurait donc presque aucune incidence sur le trafic.

Et demain est un autre jour!

23:40 Écrit par Haykel dans Genève, genève,les rues de genève, Société - People | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : vélo genève | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les Verts contre la venue de Fillon dans la région!

P1010856-border.jpgManifestation surprise aujourd’hui à 12h30 devant le Consulat français à Genève. Pour le parti des Verts section Genève et “transfrontalière” cette action s’inscrit dans le cadre de la venue du Premier Ministre français, François Fillon dans la région. Dans la ligne de mire des écologistes le nucléaire bien entendu et la visite de Fillon à la centrale de Bugey  (AIN) à 77 km à vol d’oiseau de Genève. Pour les Verts, c’est inconcevable de voir les autorités françaises miser encore et encourager davantage le nucléaire après la catastrophe de Fukushima (Japon). Ce happening comme se plaît à le nommer les présents à cette “mise en scène made in Suisse” se veut une mobilisation et une mise en garde contre le danger que nous encourons à cause de cette centrale nucléaire, la deuxième plus vieille de France  qui accueille également des déchets radioactifs de toute l’hexagone!
Actuellement en campagne, le Conseiller national Ueili Leuenberger et son équipe tirent à boulets rouges sur tout ce qui a attrait au nucléaire, l’un des 10 points sur lesquels les Verts misent pour ratisser le plus large possible. Une quinzaine de personnes a pris part à ce rassemblement dont quelques candidats des listes 1, 3 et 5 pour la course au Conseil national:  Anne Moratti Jung, Anne Mahrer, Morgane Odier-Gauthier, Max Schneider et Laurent Jimaja,  Peter Loosli,  Alain Pirat, Guillaume Privat et Lisa Mazzone

Ueili-ssssss1111.jpg
A lire également sur les Verts de Genève:
Et demain est un autre jour!

28/08/2011

"La Course autour du phare" en 94 photos

1.jpgLa traditionnelle Course autour du phare a eu lieu ce dimanche devant un public nombreux composé la plupart de baigneurs qui ont acheté leur billet d’entrée (chf. 2.-) aux Bains des Pâquis dès le matin pour bronzer, se baigner ou simplement se détendre à l’abri du tumulte de la ville. Certains comme moi, ont fait le déplacement pour assister à cette course qui au fil des ans draine une foule d’habitués et de nageurs. “La course autour du phare” c’est un peu comme “La course de l’Escalade”. Elle se pratique entre amis et en famille de préférence. L’ambiance est garantie et le relais se transmet entre les générations. Trois catégories: Elite, Junior et Populaire. Rien d’étonnant de voir des parents et leurs enfants concourir chacun suivant son rythme dans une ou l’autre des catégories. Pour cette édition le record côté chrono est réalisé par Julien Baillod. Et un autre record est battu par les participants: une centaine de nageurs dont le plus jeune a juste 7 ans ont pris part  aux compétitions. La course a failli ne pas avoir lieu à cause du temps de ces deux derniers jours non propice à la baignade et surtout de l’eau froide qui a gelé les ardeurs. L’inscription à la compétition “Populaire” qui comporte le plus grand nombre de participants est restée ouverte jusqu’au dernier moment histoire d’accueillir le plus de nageurs possible. Certains ont décidé à la dernière minute pour prendre part au dernier évènement aquatique de la saison estival. Le beau temps était au rendez-vous, la température de l’eau: 17 degrés. Mais heureusement que les nageurs ne se sont pas défilés et ont fait honneur à la 14ème édition de "La Course autour du phare”.

Les départs:
B.jpg
A.jpg
2.jpg
3.jpg
4.jpg
5.jpg
6.jpg
IMGP8539-ssssss1111.jpg
IMGP8541-ssssss1111.jpg
IMGP8540-ssssss1111.jpg
IMGP8440-ssssss1111.jpg
IMGP8441-ssssss1111.jpg
IMGP8443-ssssss1111.jpg
IMGP8442-ssssss1111.jpg
IMGP8445-ssssss1111.jpg
IMGP8446-ssssss1111.jpg
IMGP8447-ssssss1111.jpg
IMGP8448-ssssss1111.jpg
IMGP8451-ssssss1111.jpg
DSC06701-ssssss1111.jpg
DSC06702-ssssss1111.jpg
DSC06703-ssssss1111.jpg
IMGP8502-ssssss1111.jpg
IMGP8503-ssssss1111.jpg
IMGP8504-ssssss1111.jpg
IMGP8505-ssssss1111.jpg
IMGP8506-ssssss1111.jpg
IMGP8508-ssssss1111.jpg
IMGP8509-ssssss1111.jpg
IMGP8511-ssssss1111.jpg
IMGP8512-ssssss1111.jpg
IMGP8513-ssssss1111.jpg
IMGP8514-ssssss1111.jpg
IMGP8515-ssssss1111.jpg
IMGP8516-ssssss1111.jpg
IMGP8517-ssssss1111.jpg
IMGP8439-ssssss1111.jpg
IMGP8518-ssssss1111.jpg
IMGP8519-ssssss1111.jpg
IMGP8520-ssssss1111.jpg
IMGP8523-ssssss1111.jpg
IMGP8526-ssssss1111.jpg
IMGP8527-ssssss1111.jpg
IMGP8528-ssssss1111.jpg
IMGP8529-ssssss1111.jpg
IMGP8531-ssssss1111.jpg
IMGP8533-ssssss1111.jpg
IMGP8535-ssssss1111.jpg
IMGP8536-ssssss1111.jpg
Les arrivées:
IMGP8454-ssssss1111.jpg
IMGP8475-ssssss1111.jpg
Sans titre.jpg
Sans titre-ssssss1111.jpg
Sans titre1-ssssss1111.jpg
IMGP8543-ssssss1111.jpg
IMGP8542-ssssss1111.jpg
IMGP8455-ssssss1111.jpg
IMGP8548-ssssss1111.jpg
IMGP8456-ssssss1111.jpg
IMGP8457-ssssss1111.jpg
IMGP8577-ssssss1111.jpg
IMGP8458-ssssss1111.jpg
IMGP8560-ssssss1111.jpg
IMGP8459-ssssss1111.jpg
IMGP8460-ssssss1111.jpg
IMGP8468-ssssss1111.jpg
IMGP8470-ssssss1111.jpg
IMGP8471-ssssss1111.jpg
AAA.jpg
BBB.jpg
IMGP8561-ssssss1111.jpg
IMGP8569-ssssss1111.jpg
IMGP8562-ssssss1111.jpg
IMGP8563-ssssss1111.jpg
IMGP8566-ssssss1111.jpg
VVV.jpg
IMGP8580-ssssss1111.jpg
IMGP8575-ssssss1111.jpg
IMGP8558-ssssss1111.jpg
IMGP8559-ssssss1111.jpg
IMGP8557-ssssss1111.jpg
IMGP8553-ssssss1111.jpg
IMGP8567-ssssss1111.jpg
IMGP8461-ssssss1111.jpg
IMGP8462-ssssss1111.jpg
IMGP8556-ssssss1111.jpg
IMGP8435-ssssss1111.jpg
IMGP8436-ssssss1111.jpg
IMGP8437-ssssss1111.jpg
IMGP8555-ssssss1111.jpg
IMGP8486-ssssss1111.jpg
IMGP8469-ssssss1111.jpg
IMGP8487-ssssss1111.jpg
=======
IMGP8496-ssssss1111.jpg
IMGP8498-ssssss1111.jpg
Sans titre 2-ssssss1111.jpg
Sans titre 3-ssssss1111.jpg
Sans titre-ssssss1111.jpg
Et demain est un autre jour!

23:55 Écrit par Haykel dans Genève, Manifestation, Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la course autour du phare, les bains de pâquis | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Le dîner des verts!

20110827_9657-ssssss1111.jpgDîner canadien, dîner blanc, dîner Vert...Allez à la bonne franquette, le parti des Verts s’est donné rendez-vous samedi à partir de 19h00 pour un pique nique géant au Parc des Cropettes. ça sent un peu l’ambiance  de campagne. En attendant la distribution des tracts, la rencontre avec la population et les discours les voilà réunis l’espace d’un dîner. Presque au complet, élus et candidats ont ramené victuailles, boissons, tables et chaises. On s’affaire bruyamment, on dresse des nappes en papier, on sort la vaisselle, la présidente de la Constituante Marguerite Contat cherche de l’eau pour mettre ses tournesols. Le Président des Verts Ueli Leuenberger veuille sur la soupe qui chauffe sur un petit gaz, distrait il laisse tomber la cuillère sur le sol, ouvre une première bouteille de blanc puis une deuxième mais de couleur rouge. Il joue à merveille le rôle de chef d’orchestre, invite ceux qui sont debout à s’assoir, verse le vin dans des verres en plastique et demande avec une autorité écologique que chacun garde le même verre pendant tout le dîner. 20110827_9672-ssssss1111.jpgDans ce brouhaha la député au Grand Conseil, Jacqueline Roiz me présente sa tortilla, un met espagnol qui lui rappelle ses origines. Un peu plus loin un autre député-blogueur et musicien, Pierre Losio me parle de son blog. Il l’a mis entre parenthèse car pour le moment il n’a rien à dire. Voyons Pierre avec tout ce qui se passe actuellement à Genève, il n’y a rien à dire? Je demande au conseiller administratif  Yvan Rochat la permission de prendre une photo de lui, il acquiesce mais ça sera avec sa petite fille. Bientôt c’est l’heure de la rupture du jeûne pour moi, j’invite le maître des lieux, Ueli Leuenberger qui m’a invité à me présenter ses candidats...pour la photo. En parlant de photo sur le chemin du retour, j’ai rencontré 2 jeunes politiciens promus à une belle carrière. Julien Cart des jeunes Verts et Olga Baranova des jeunes socialistes, les deux ont posé devant mon objectif pour une photo...
Le parti écologique veut aller loin le 23 octobre. Il espère faire un carton plein en plaçant tous ses candidats en course au Conseil des Etats et au Conseil National. L’enjeu est de taille. L’ambition est grande, les verts pensent avoir “une longueur d’avance” c’est leur slogan de campagne sur les autres partis. Ils présentent également une liste transfrontalière forte de 6 candidats. Qui arrêtera les verts? Pour le 23 octobre ils défendront leur chance en misant sur une économie verte, une politique énergétique respectueuse de l’environnement, un paysage harmonieux, une mobilité écologique...Dix thèmes qui ratissent large!

Sans titre.jpg
20110827_9661-ssssss1111.jpg
20110827_9664-ssssss1111.jpg
1.jpg
20110827_9667-ssssss1111.jpg
20110827_9670-ssssss1111.jpg
20110827_9668-ssssss1111.jpg
20110827_9671-ssssss1111.jpg
1.jpg
20110827_9675-ssssss1111.jpg
20110827_9676-ssssss1111.jpg
20110827_9669-ssssss1111.jpg
20110827_9689-ssssss1111.jpg
20110827_9690-ssssss1111.jpg
20110827_9695-ssssss1111.jpg
20110827_9697-ssssss1111.jpg
20110827_9703-ssssss1111.jpg
20110827_9707-ssssss1111.jpg
20110827_9701-ssssss1111.jpg
20110827_9700-ssssss1111.jpg
20110827_9706-ssssss1111.jpg
20110827_9693-ssssss1111.jpg
20110827_9678-ssssss1111.jpg
20110827_9680-ssssss1111.jpg
20110827_9682-ssssss1111.jpg
20110827_9683-ssssss1111.jpg
20110827_9685-ssssss1111.jpg
20110827_9687-ssssss1111.jpg
Olga Baranova (PS) & Julien Cart (les Verts)

Et demain est un autre jour!

27/08/2011

1er grand bal de la Décroissance!

1.jpgLa cour de l’îlot 13 a vécu aujourd’hui au rythme de la décroissance. Une grande fête mais aussi des instants d’échange, de trocs et de dialogues pour une société écologique qui repousse la course à la consommation. Partager, troquer et dépenser moins. Solidarité, citoyenneté et main tendue à l’autre.  Réveil des consciences, réflexion autour du superflu, remise en question des comportements, établissement des vrais besoins... je ne sais pas si j’ai bien résumé la "Décroissance" telle qu’elle est perçue par ses initiateurs.
Cet après-midi à l’îlot 13 il y avait du monde. Tous sont venus pour un moment de convivialité. Nombreux participants habitent sur place. D’autres ont fait le déplacement comme moi par curiosité. Genève bouge...et quand ça sort des sentiers battus ça donne une ambiance exquise et naturelle. C’est cette Genève là que j’adore! Diversité, partage, dialogue, échange le tout dans le respect et la bonne humeur. Par la photo voici mon témoignage. Et au prochain bal de la décroissance saisissez l’occasion pour aller à la découverte de ceux qui croient à ce mode de vie, ça vaut vraiment la peine!

DSC06697-ssssss1111.jpg
DSC06695-ssssss1111.jpg
20110827_9615-ssssss1111.jpg
20110827_9616-ssssss1111.jpg
20110827_9617-ssssss1111.jpg
1.jpg
2.jpg
3.jpg
5.jpg
1.jpg
4.jpg
2.jpg
1.jpg
20110827_9618-ssssss1111.jpg
20110827_9621-ssssss1111.jpg
20110827_9622-ssssss1111.jpg
20110827_9627-ssssss1111.jpg
20110827_9628-ssssss1111.jpg
20110827_9629-ssssss1111.jpg
20110827_9633-ssssss1111.jpg
20110827_9634-ssssss1111.jpg
20110827_9635-ssssss1111.jpg
20110827_9638-ssssss1111.jpg
20110827_9639-ssssss1111.jpg
20110827_9640-ssssss1111.jpg
20110827_9641-ssssss1111.jpg
20110827_9637-ssssss1111.jpg
20110827_9648-ssssss1111.jpg
20110827_9650-ssssss1111.jpg
20110827_9651-ssssss1111.jpg
20110827_9652-ssssss1111.jpg
20110827_9653-ssssss1111.jpg
Et demain est un autre jour!

26/08/2011

5 questions à Christian Levrat, Président du PS

2.jpgChristian Levrat, Président du PS est venu à Genève ce vendredi 26 août pour motiver ses troupes, les encourager et les soutenir à l’occasion des élections du 23 octobre prochain. Le parti de la rose a investi les rues basses et a tenu un stand avec quelques un de ses vedettes qui font campagne pour aller à Berne. Je ne suis resté qu’une heure de temps pendant laquelle j’ai pu voir 2 candidates et 1 candidat à savoir: Maria Roth-Bernasconi, Loly Bolay et Eric Peytremann. Egalement présents sur le stand Christian Brunier et Albert Rodrik. Plus tard j’apprends que Manuel Tornare a aussi participé à cette animation.
Sous le slogan “Pour toutes et pour tous, sans privilèges!” le parti socialiste entame officiellement sa campagne pour le Conseil des Etats et le Conseil National. Distributions de matériel électoral et du journal du parti, discussions avec les passants pour leur présenter les 10 points ou positions du PS sur divers sujets d’actualité. Quant à Christian Levrat je lui ai posé des questions sur les élections du 23 octobre mais aussi sur l’insécurité qui règne à Genève et la position du PS sur cette problématique qui occupe les devants de la scène genevoise.

20110826_9564.jpg
20110826_9566.jpg
20110826_9575.jpg
20110826_9580.jpg
20110826_9610.jpg
20110826_9598.jpg
20110826_9583.jpg
20110826_9587.jpg
Et demain est un autre jour!

25/08/2011

Ce week-end, la fête à la rue de Fribourg

1.jpgS’il y a une rue à Genève qui représente la diversité dans toute sa splendeur elle se trouvera forcement dans le quartier des Pâquis.  En réunissant des hommes et des femmes d’origines différentes la rue de Fribourg constitue le meilleur ambassadeur du vivre ensemble. Dans cette rue se côtoie quotidiennement divers nationalités autour de plusieurs commerces, bureaux et habitations. On ne compte plus les magasins et autres restaurants qui font le bonheur des centaines de genevois qui les fréquentent tout au long de l’année. Librairie Arabe l’Olivier, bar branché Le Chic, restaurants espagnols authentiques El Faro et El Ruedo, fastfood thailandais, algérien et marocain, salle de  billards América, agence immobilière, agence de voyages, débit de tabac, internet café, salons de massage y compris érotiques, des sociétés et un bureau de placement, des épiceries, des cafés et d’autres restaurants...
La Rue de Fribourg
Les deux trottoirs de la rue de Fribourg représentent un choix hétéroclite de commerce de proximité. Pas un mètre de libre pas une arcade vide. Les places sont chères et les lieux attirent de jour comme de nuit les badauds, les consommateurs et les curieux. Première rue du quartier des Pâquis en venant de la gare, la rue de Fribourg sera cette fin de semaine l’endroit où il faut être pour faire la fête et goûter aux nombreuses spécialités culinaires.  En effet, ce week-end l’Association des commercants de la rue de Fribourg organise avec le soutien de la Ville de Genève une nouvelle édition de “La rue est à vous”. La quatrième en cinq ans, celle de l’année dernière est passée à la trappe à cause de l’insécurité qui a frappé particulièrement le quartier des Pâquis. Pour avoir une idée de ce qui attend les genevois cette fin de semaine pendant l’”Open air rue de Fribourg” une appellation moderne et branchée pour dire tout simplement “la rue de Fribourg s’offre à vous” j’ai rencontré Bridge Bria, chanteuse et gérante du Chic et Alain Bittar propriétaire de la librairie l’Olivier. La première pour parler avec elle de la programmation musicale et le second pour évoquer le côté historique d’une rue qui fait partie du patrimoine genevois.

2.jpg

Et demain est un autre jour!

Genèse d'un graffiti (4)

20110813_8842-ssssss1111.jpg
20110813_8846-ssssss1111.jpg
20110813_8851-ssssss1111.jpg
20110813_8860-ssssss1111.jpg
20110813_8861-ssssss1111.jpg
20110813_8873-ssssss1111.jpg
20110813_8875-ssssss1111.jpg
20110813_8876-ssssss1111.jpg
20110813_8928-ssssss1111.jpg
20110813_8950-ssssss1111.jpg
Et demain est un autre jour!

11:48 Écrit par Haykel dans Genève, genève,les rues de genève, graffiti | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grsaffiti genève | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

24/08/2011

Genevois, genevoise nos rues seront mieux protégées les samedis, profitez-en...!

Sans titre-1.jpgDu rafistolage ou du recyclage les nouvelles mesures du Conseil d’Etat pour sécuriser la voie publique, voilà comment je les perçois. Et si je veux enfoncer le clou,  je rajouterai effet d’annonce ou l’art de faire du nouveau avec de l’ancien. Accélérer l’application de 2 mesures prévues dans le cadre de l’opération Phénix dont “la mise sur pied début septembre d'une réserve opérationnelle pour sécuriser la voie publique. La présence policière aux endroits (Cornavin, Plainpalais et l’Usine) et aux heures critiques, notamment le samedi soir, sera ainsi renforcée, en tenant compte de la contrainte en termes d'effectifs et d'heures supplémentaires. Une mesure phare! Un signe fort sensé rétablir la confiance envers la population de Genève et effrayer les loubards du canton. Si on repousse tous les déplacements et sorties nocturnes au samedi nous ne craindrons plus rien puisque nous serons mieux protégés. On aura plus de sécurité certes mais on doit s’en contenter un seul jour de la semaine. Cependant, attention ce n’est pas n’importe quel jour, pardi!  Le Conseil d’Etat  pense à nos week-end et veut protéger notre “fièvre du samedi soir”! Louable attention! Pendant six jours de la semaine on laisse Genève aux délinquants et on sortira couvert à l’abri du danger le sixième jour de la semaine...Si tout va bien, si les gendarmes ne font pas une grève de zèle ou une grève tout court pour couper court aux heures supplémentaires que l’Etat rechignera à payer quand il verra la facture!
Comme cité plus haut, il vaut mieux habiter dans un “endroit critique”, un Rochat 2.jpgquartier comme la gare, Plainpalais ou l’Usine si vous voulez bénéficier d’un samedi sécurisé...Pour les autres que Dieu vous protège! Restez chez-vous même le samedi.
Isabel Rochat n’arrête pas de dire que les gendarmes sont en sous effectif mais ça n’empêche grâce à une réorganisation elle va trouver le personnel du samedi. Une escouade composée de 200 à 300 uniformes! Allez Madame Rochat encore un effort, une bonne poutse et vous allez trouver d’autres gendarmes pour le reste de la semaine et peut-être bien vous allez vous dispenser du renfort que vous réclamez.
Bénissez les fils de diplomates!
Des gendarmes dans la rue c’est bien mais ce n’est pas tout. Heureusement que le Conseil d’Etat vient de s’apercevoir avec beaucoup de retard que l’arsenal judiciaire est insuffisamment adapté au genre de criminalité qui frappe Genève. Et c’est dans cette direction qu’il faut aller de l’avant. Quant au renvoi des criminels étrangers multirécidivistes, il ne faut pas trop y compter. En général ces délinquants comme tout le monde le sait n’ont aucune pièce d’identité sur eux et même si on connait leur origine leur pays refusera leur réadmission faute d’accord ou de volonté politique.
Le Conseil d’Etat bouge enfin! Il a fallu attendre l’agression d’un fils d’un diplomate américain de l’ONU pour que les 7 sages potassent enfin le grand problème de l’insécurité qui empoisonne la vie des genevois depuis maintenant environ 3 ans. Comme dirait en partie l’adage: “ il n’est jamais trop tard”... pour faire correctement son travail!

PS: rajouté le 26.08.2011: "La réserve de 200 policiers serait une bourde d'Isabel Rochat"

Et le 02.09.2011: "Le fils du diplomate revient sur sa version"

Et demain est un autre jour!

Genèse d'un graffiti (3)

20110813_8815-ssssss1111.jpg
20110813_8816-ssssss1111.jpg
20110813_8826-ssssss1111.jpg
20110813_8828-ssssss1111.jpg
20110813_8838-ssssss1111.jpg
20110813_8839-ssssss1111.jpg
20110813_8849-ssssss1111.jpg
20110813_8850-ssssss1111.jpg
20110813_8892-ssssss1111.jpg
Sans titre.jpg
20110813_8947-ssssss1111.jpg

Et demain est un autre jour!

Après les vélos sur les trottoirs...le spectacle sur la route!

VELO copie2.jpg

 

Je n’ai rien contre les vélos et je ne mène pas une cabale contre ceux qui le pratiquent. Je le répète, mon intervention ne vise que certains usagers de la route qui prennent les trottoirs pour des pistes cyclables et la chaussée pour une scène de spectacle au détriment de leur vie et de la sécurité d’autrui! Photo prise cette semaine sur la Place des 22 Cantons direction la Rue de Chantepoulet par Maurizio Giuliani. Si vous avez d’autres photos de ce genre, n’hésitez pas à me les envoyer.

A lire également:
Quand les cyclistes prennent le trottoir pour une piste cyclyble!

 

VELO copie2.jpg
Et demain est un autre jour!

23/08/2011

Parc de St-Jean: résoudre le problème par l’absurde!

20110823_9555-ssssss1111.jpgDébut des travaux au Parc de St-Jean. Mission des ouvriers: suppression du paysage les monticules coupables de gêner les forces de l’ordre pendant leur mission de chasse aux dealers. A Genève, on a une approche bien spéciale pour résoudre les problèmes surtout ceux qui touchent à l’insécurité. On est toujours en période de test et de campagne de toute sorte. Et chaque fois c’est l’échec et un constat d’impuissance. On ne trouve pas encore le vrai remède contre cette gangrène qu’est l’insécurité qui infecte sans discernement bon nombre de pays développés. On a beau promulguer une loi contre le bonneteau, mais les joueurs escrocs sont toujours en activité. On a construit à coup de millions une extension à la prison du canton mais maintenant on ne lui trouve pas assez de délinquants! La faute aux sous effectifs chez la police, aux jours amendes, au code pénal et que sais-je encore! La prison principale n’est pas encore au complet! Extension inutile!  Faux calculs avec de vrais millions et retour à la case départ de l’insécurité.
20110823_9558-ssssss1111.jpgLe ridicule ne tue pas heureusement, mais ne résout pas non plus les problèmes!
Aujourd’hui, on s’en prend au monticule d’un parc, demain à l’horloge fleurie qui gênera la visibilité pour la brigade anti-drogue au Jardin anglais, après demain dans la matinée à un platane au Parc des Eaux-Vives, l’après midi à une terrasse de café du côté de l’Usine, le surlendemain c’est vous et moi qui obstruons la vision des gendarmes... On a qu’à rester chez soi pour faciliter le travail des pandores...surtout à la tombée de la nuit...toute personne se trouvant dans la rue après une certaine heure “nocturne” sera considérée comme dealer, consommatrice de substance interdite, un malfaisant qui prépare un coup...ou une future victime consentante!
Voilà ma solution radicale contre l’insécurité. Ne plus sortir la nuit et laisser le champ libre aux délinquants pendant quelque temps, le temps que l’ennui s’installe et qu’ils partent voir ailleurs ce qu’ils ne trouveront plus ici. Franchement, détruire des monticules d’un parc comme solution contre les petits trafiquants et les drogués c’est très léger comme réponse à ce grand problème qui occupe le quotidien des genevois!
20110823_9559-ssssss1111.jpgUne interrogation et un constat
Si nos élus ne sont pas capables de guérir ce mal qui ronge notre société pourquoi ne pas aller chercher la solution ailleurs chez ceux qui ont pu au moins juguler ce fléau à défaut de l’éradiquer définitivement?
Pour terminer et dans l’ordre une interrogation et un constat. Comment est-ce possible qu’on dénature un parc et que les militants verts ne bougent pas d’un iota!!! Je n’ai entendu aucune récrimination et aucun désir de manifester pour défendre la promenade du Parc de St-Jean!!! Peut-être il n’ y a aucun élu qui promène son chien dans ce quartier! Quant au constat, aujourd’hui vers midi j’ai pris quelques photos du début des travaux dans le Parc et les dealers étaient toujours là. Changement de stratégie et recherche d’une combine pour combler cet espace qui va manquer. Les trafiquants s’adaptent à leur tour. Le guet se fait dorénavant à plat ventre histoire de s’enfoncer davantage dans le gazon et mieux se fondre dans le paysage. Les gendarmes n’ont qu’à porter des talents!

20110823_9550-ssssss1111.jpg
20110823_9553-ssssss1111.jpg
20110823_9561-ssssss1111.jpg
20110823_9562-ssssss1111.jpg
20110823_9563-ssssss1111.jpg
Et demain est un autre jour!

22/08/2011

Pour Alain Juppé: les rebelles libyens passeront à la caisse!

Juppé.jpgSur le vif. C’est presque inquiétant! La victoire des rebelles en Libye n’est pas encore totale ni définitive et voilà que le Ministre Français des Affaires étrangères, Alain Juppé  prépare la facture à soumettre aux gagnants. Ce n’est pas un gag. Au téléjournal de TF1 de ce soir, le Ministre français prépare l’après Khadafi. Une réunion aura lieu la semaine prochaine à Paris qui réunira les vainqueurs  parmi les membres les plus méritants de l’OTAN pour aider à “reconstruire un pays riche” et qui a “un potentiel important” selon ses propres termes. Cette réunion des vainqueurs portera un nom: “Le groupe des amis de la Libye”, un club fermé au commun des mortels mais ouvert au prorata des bombes déversées ces derniers mois sur le territoire du colonel-dictateur! Deux pays ont eu la part du lion avec leur soutien guerrier aux rebelles: la France de Sarkosy, le candidat et l’Angletterre de sa majesté, représentée par David Cameron. Et ce sont ces 2 brillants politiciens qui présideront cette réunion de partage des nouveaux chantiers qui attendent la nouvelle Libye. Au fait, c’est tout à fait normal on peut même louer cette initiative de construire après avoir détruit durant des mois l’infrastructure de ce pays. “La France a pris des risques calculés” nous dit le pince sans rire au service du candidat Sarkosy. Voilà, tout est résumé dans cette phrase, simple concise, bien calculée est qui résonne en terme de marchés à prendre et de contrats à signer! Et ce n’est pas tout, une excursion sera offerte prochainement au Président candidat, Sarokosy en terre libyenne, le temps d’un bain de foule après le bain de sang! A nous de conclure avec un brin d’ironie: “Tout n’est pas politique, mais la politique s’intéresse à tout” du philosophe et homme politique italien Nicolas Machiavel

Article paru dans Kapitalis le 24 juillet 2011

Et demain est un autre jour!

23:21 Écrit par Haykel dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : libye, khadafi, alain juppé | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook