26/03/2011

Révolution Tunisienne – Une Révolution 2.0 ?!

Picture 434-s.jpgHier soir s’est tenue à la Maison des Associations un meeting de soutien à la révolution tunisienne et aux révolutions arabes, meeting organisé sous l’égide du syndicat Solidarités. Jean Batou, Anis Mansouri et Ahlem Belhadj représentante du Front du 14 Janvier ont animé le débat, dans une salle comble et investie par une foule arabo-suisse composée de jeunes et de moins jeunes mais surtout très enthousiaste.  
Les débatteurs ont passé en revue l’historique des révolutions arabes, initiées par la Tunisie et ont été tous unanimes à se féliciter des révoltes arabes.
Certes la révolution tunisienne est une vraie révolution et Ben Ali est bien tombé, néanmoins nous devons rester vigilants car le système est toujours présent et le gouvernement provisoire ne représente par vraiment les aspirations du peuple.
Picture 430-s.jpgAhlem Belhadj a fait remarquer que le peuple tunisien a dissous les municipalités de l’ancien régime et nommé dans tout le pays des comités populaires pour gérer les villes et les villages. Elle espère que ces comités populaires finiront par se structurer au niveau national et se trouver une direction et prendre partie dans l’élaboration d’une assemblée constituante. Un autre exemple a été rappelé par Ahlem c’est que les paysans travaillant dans les immenses propriétés agricoles appartenant à l’état et que l’ancien régime louait pour des clopinettes à quelques privilégiés, ces travailleurs agricoles ont pris le contrôle de ces terres domaniales et les auto-gèrent dorénavant eux-mêmes et pour leur propre compte.
Picture 437-s.jpgLes débatteurs ont aussi rappelé que ces révoltes arabes qui véhiculent un message universel ont fait des émules jusqu’aux ÉTATS-UNIS où au moment où Moubarak tombait on a vu des manifestants américains camper plusieurs semaines durant dans le capitole du Wisconsin exigeant le départ de ‘HOSNI WALKER’, surnom donné au gouverneur ‘Tea partiste’ Scott Walker, qui menaçait de faire appel aux gardes républicains pour disperser les manifestants protestant contre la suppression de leurs acquis sociaux.
A la fin du débat une minute de silence a été tenue à la mémoire des martyrs de la révolution arabe non sans quelques frictions verbales entre les débatteurs et quelques assistants à-propos du support ou non à l’action de la ‘Coalition’ en Libye.

Texte et photos: Nabil Darragi

Picture 442-s.jpg
Picture 438-s.jpg
Picture 423-s.jpg
Et demain est un autre jour!

22:17 Écrit par Haykel dans Résistance, Solidarité, Tunisie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tunisie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.