André Hediger dresse le bilan du Conseil administratif sortant (2)

Imprimer

Sandrine Salerno répond à André Hediger

Sans titre.jpgDans une précédente note j’ai interpellé Michel Chevrolet, Pierre Maudet et Sandrine Salerno au sujet d’une interview donnée par  André Hediger à Gauchebdo. Un entretien dans lequel l’ex maire de Genève brocarde les trois politiciens. Au sujet de Sandrine Salerno qui vient de me répondre, “Dédé” critique sa gestion de la Gérance immobilière. Pour lui, le mode de calcul des revenus qui inclut même les livrets d’épargne des enfants...”c’est un peu mesquin”. A quoi Sandrine Salerno répond: “d’un certain point de vue, je prends la critique de M. Hediger comme un compliment. Il est normal quand on parle de prestations publiques d’être rigoureux et exigeant. Un sou est un sou !
Je tiens à rappeler qu’avec le nouveau règlement de la Gérance Immobilière Municipale, les prix des logements sociaux sont fixés en fonction : du revenu, de la fortune et du taux d’occupation. Au maximum, le loyer est fixé à  22% du revenu familial. Dans un monde où il apparaît normal de consacrer au moins 30% de son budget dans un logement, cela paraît juste.
De plus, c’est une commission d’attribution indépendante qui octroie les logements, ce qui permet d’éviter tout problème de copinage.
Par conséquent, lorsqu’il y a des règles, elles sont faites pour être respectées. Quand on calcule la fortune d’une famille, on doit prendre en compte le carnet d’épargne des enfants. Sinon, on déroge au règlement. Les conseils de M. Hediger ne me semblent donc pas avisés.”

A lire: "André Hediger dresse le bilan du Conseil administratif sortant"

Lien permanent Catégories : Genève, Politique 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.