Politique spectacle à Genève...pour amuser la galerie!

Imprimer

© giz - Fotolia.com.jpgPlus on s’approche de l’échéance électorale plus le niveau régresse. Nivellement par le bas. Le débat des idées se transforme en chasse aux informations croustillantes et tant pis pour la politique. Quand le programme d’un parti ressemble au voisin on cherche à se démarquer en occupant le terrain médiatique. C’est à qui débusque une information au bas du caniveau, celle qui serait susceptible d’être publiée dans le Voici local. Au fait il n’y a pas de Voici à Genève, mais les quotidiens de la place feront l’affaire, faute de mieux. Deux élus arrivent aux mains, pardon aux pieds au bistro de l’hôtel de Ville. Plainte pas plainte, beuverie, dérapage, abus de cigarettes  dans un endroit interdit, opération chirurgicale pour soigner la victime et opération médiatique pour sauver la deuxième victime. On n’arrive plus à suivre et on se demande pourquoi nos élus ont besoin d’un remontant pour les aider dans leur décision pendant les heures de travail dans cet hémicycle honorable. On n’y parle pas de l’avenir et du présent d’une poignée de citoyens mais de 464’000  personnes! 
Que le spectacle commence!
Sans titre-1.jpgVous voulez voir à quoi ressemble la politique genevoise? C’est simple, prenez votre samedi à partir de 12h00 à l’heure de l’apéro et allez visiter l’animalerie politique à la place du Molard. Tous ou presque, ceux qui sont concernés par les municipales à la Ville de Genève et son exécutif font leur marché ou leur show et tiennent boutique pendant quelques heures pour draguer l’électeur indécis ou égarer celui  qui n’a pas encore choisi son camp. C’est pathétique! Et plus on s’approche  de la fermeture des magasins et plus on avance dans le spectacle. Pour résumer si vous n’avez pas beaucoup de temps à investir sur la Place du Molard et je vous comprends et que vous voulez assister au film sans la publicité je vous suggère de passer vers 16h00. Une heure avant que tout Genève ferme boutique et devient un endroit désert et ennuyeux, le spectacle commence. L’apéro de midi se prolonge et sur son chemin pour atteindre celui du soir on assiste au meilleur, une compilation du samedi composée des meilleurs moments  de la journée voire de toute la semaine. Règlement de compte entre politiciens, apprentis politiciens et leurs indéfectibles suiveurs. A côté ils ont dit, ils ont fait...on doit répliquer et réagir. A la bonne franquette à l’abris des médias qui prennent comme les fonctionnaires congé les week-ends on règle les comptes...sans laisser de traces, sauf chez le badaud de passage!

Illustrations: Fotolia

Commentaires

  • Votez Meury !!!

  • Vous nous dites " ...on règle les comptes....sans laisser de traces" et je crois que c'est bien appliqué : pourriez-vous remettre la video ou Tornare traite les policiers de crétins ! La video a disparu sans laisser de trace .... sauf celle de la censure ! Merci . Mais je ne suis pas sur que la video revienne, ça doit être ce qu'on nomme du journalisme politique courageux. Cordiales salutations.

  • "A côté ils ont dit, ils ont fait...on doit répliquer et réagir"...c'est malheureusement trop souvent de cela qu'il s'agit en politique..!
    Votre billet est très juste et le lire m'a donné envie de sourire...merci :-)

    Excellent w-e
    Amicalement

  • Et l'UDC n'y échappe pas Mme Cuenca.
    Donc, il faut voter Meury !

Les commentaires sont fermés.