02/11/2010

Blocher face à Pelli: les renvoyer ou les intégrer?

IMGP1099-ssssss.jpgDébat ce soir à Uni Dufour sous haute tension. Sujet: “Les criminels étrangers: les renvoyer ou les intégrer?” Participants au débat: Christoph Blocher ancien Conseiller fédéral (UDC) face à Fulvio Pelli Conseiller national, président du PLR animé par Yves Nidegger, conseiller national (UDC). L’initiative du 28 novembre sur le renvoi des étrangers continue d’animer les discussions et de prendre de plus en plus de la place dans nos médias. Encore une initiative qui joue sur l’émotionnel comme celle des minarets.
Un public nombreux est venu assister à la confrontation entre Christoph Blocher partisan du renvoi et Fulvio Pelli plutôt contre, défenseur du contre-projet. Dans l’ensemble, cette rencontre a été d’une bonne tenue mise à part quelques incidents. IMGP0975-ssssss.jpgLe premier a eu lieu en dehors de l’université où un groupe d’extrémistes composé de 7 personnes a agressé deux jeunes venus manifester contre la présence de Blocher à Genève. Très vite ils ont été maîtrisés par les forces de l’ordre qui les ont arrêtés. A l’intérieur de la salle U600 Christoph Blocher a usé de tout son charme pour convaincre ceux qui n’étaient pas nombreux à le conspuer et à le siffler. Presque toute la salle était conquise à la cause de l’UDC. Quelques étudiants ont joué les perturbateurs et les questions des intervenants partaient dans tous les sens. Comment trouver une solution aux délinquants algériens dixit le libéral Pierre Weiss, aux nigérians se pose la question un autre intervenant...et la liste des nationalités s’allonge? Et la notion chrétienté dans cette initiative qui semble échapper aux deux débatteurs de ce soir? Non répliquent les deux et Blocher fils de pasteur est prêt à débattre davantage sur cette question. Rires et applaudissements dans la salle quelques sifflets aussi et des commentaires désobligeants contre les deux politiciens. Prochaine étape le 28 novembre, date à laquelle le verdict des urnes nous dira qui des deux invités d’Uni Dufour a eu raison ce soir de plaider ou de rejeter une initiative...de trop!

IMGP0926-ssssss.jpg
IMGP0933-ssssss.jpg
IMGP0929-ssssss.jpg
IMGP0955-ssssss.jpg
IMGP0964-ssssss.jpg
IMGP0966-ssssss.jpg
IMGP0971-ssssss.jpg
IMGP1099-ssssss.jpg
IMGP0989-ssssss.jpg
IMGP0960-ssssss.jpg
IMGP1026-ssssss.jpg
IMGP10c20-ssssss.jpg
IMGP1007-ssssss.jpg
IMGP1018-ssssss.jpg
IMGP1019-ssssss.jpg
IMGP1020-ssssss.jpg
IMGP107ggg7-ssssss.jpg
IMGP0959-ssssss.jpg
IMGP0976-ssssss.jpg
IMGP0984-ssssss.jpg
IMGP0992-ssssss.jpg
IMGP1001-ssssss.jpg
IMGP1000-ssssss.jpg
IMGP1104-ssssss.jpg
IMGP1038-ssssss.jpg
IMGP1040-ssssss.jpg
IMGP1041-ssssss.jpg
IMGP1053-ssssss.jpg
IMGP1056-ssssss.jpg
IMGP1079-ssssss.jpg
IMGP1069-ssssss.jpg
IMGP1094-ssssss.jpg
IMGP1097-ssssss.jpg
IMGP1100-ssssss.jpg
IMGP1106-ssssss.jpg
IMGP1110-ssssss.jpg


=================================
Sans titre-2.jpg

Un témoin qui veut garder l’anonymat raconte: le débat avait à peine commencé qu’un groupe de 5 à 7 personnes vêtus de noir certains avaient le crâne rasé a déboulé devant l’université et s’est  pris aux deux seuls  opposants à la venue de Blocher dans la cité de Calvin. Les deux jeunes ont pris la fuite mais ils ont été rattrapés  au milieu de la route en pleine circulation et ont été frappés. La police a rapidement intervenu et a procédé à des interpellations. Quelques minutes plus tard, le calme est revenu, plus d’opposants, plus d’extrémistes.
Et demain est un autre jour!

Les commentaires sont fermés.