Un élévateur pour l’horloge fleurie

Imprimer

47958_468686061795_236413916795_6734208_5704141_n.jpgMercredi 8 septembre 13h00 passée devant l’horloge fleurie un spectacle inhabituel. Une photographe prend des photos de la célèbre horloge genevoise. Jusque là rien de vraiment exceptionnel. L’horloge fleurie, une photographe et des photos. C’est un scénario qui se renouvelle toutes les minutes avec toute fois des variantes. Mais utiliser un élévateur pour prendre en photos l’horloge fleurie c’est loin d’être ordinaire, c’est même rare.
Grâce à un élévateur actionné par un ouvrier notre photographe prend de la hauteur pour un angle inédit sur l’objet de cette note. C’est moins couteux qu’une séance de shooting photos par les airs. En effet, c’est plus économique d’utiliser un élévateur qu’un hélicoptère. En plus ça pollue moins pour un meilleur panorama. Renseignement pris auprès de la photographe, c’est la ville de Genève qui est derrière cette opération photo. Renouvellement des cartes postales et du visuel de la ville? Heureusement que cette séance n’a pas eu lieu pendant la période de la biodiversité de l’horloge fleurie quand elle ressemblait à un champ de pâturage!

59316_468685166795_236413916795_6734199_3334652_n.jpg

Les commentaires sont fermés.