Le Brésil fait son entrée

Imprimer

Sans titre-1.jpgLa coupe du monde de football vient de commencer ce soir et non le 11 juin. A la rive droite et plus précisément du côté de la gare vers 20h20 j’ai remarqué que le quartier commençait à se vider. Les quelques passants pressent le pas pour regagner leur domicile ou un lieu j’imagine qui passe le match de la journée. L’affiche n’est pas alléchante mais l’un des deux protagonistes de ce soir est attendu comme un messie. Ce n’est pas l’Argentine qui joue mais ce sont les Dieux du stade, ceux qui font le spectacle, qui ont 5 étoiles à leur maillot jaune et qui tiennent le haut du pavé depuis toujours. Quelques klaxons plus tard au bout de 90 minutes je me rends compte que Genève est plus brésilienne que Suisse. Des hommes et des femmes couleur citron ont vaqué à leur occupation de la journée en maillot national. Un certain moment à force de voir le jaune partout je me suis demandé si ce n’est pas une manifestation en gestation des employés de la poste.

Le Brésil n’a pas brillé ce soir mais il a fait l’essentiel contre des coréens disciplinés, courageux et téméraires mais naïfs surtout en seconde mi-temps. C’est mon premier billet sur la coupe du monde en attendant le bilan provisoire à la façon Isabel Rochat ! Et demain place à la Nati! Hop hop Suisse!

Lien permanent Catégories : Genève, Sports 2 commentaires

Commentaires

  • Il fait son entrée...et sort la tête basse....

  • Patience, patience M. Losio c'est un moteur diesel!!

Les commentaires sont fermés.